> > > > Vendredi : La Lotus semble dans le coup à Suzuka

Vendredi : La Lotus semble dans le coup à Suzuka

Malgré des séances pas tout à fait parfaites, les deux pilotes Lotus F1 se sont tout de même montrés performants aujourd'hui au Japon. Räikkönen et Grosjean semblent tous deux disposer de monoplaces compétitives à Suzuka et ils espèrent pouvoir en profiter ce week-end pour décrocher un bon résultat.

© LAT - Grosjean veut se montrer performant au Japon© LAT - Grosjean veut se montrer performant au Japon

Kimi Räikkönen - 8ème et 4ème :
« Le comportement de la voiture est assez bon. Bien entendu il y a des choses que l’on peut améliorer, mais je suis assez content de nos progrès. J’ai fait un tête à queue dans la deuxième séance donc nous n’avons pas pu effectuer tous les longs runs que nous avions prévu de faire cet après-midi. J’étais sur un tour rapide et le vent a changé, ce qui peut affecter la voiture de temps en temps. Au moins nous n’avons rien cassé, l’équipe n’a donc pas de boulot en plus. Ce n’est pas un gros problème car nous connaissons bien ce tracé. Nous avons prévu quelques changements pour demain, nous verrons bien ce que ça donnera.

[Après mon tête-à-queue] Il n’y a aucun dommage sur la voiture donc il n’y a pas de problème. Peut-être que nous n’avons pas fait autant de tours que nous avions prévu mais ce n’est pas très grave. J’ai fait un tête à queue, ça arrive !. Il y avait du vent aujourd’hui, ce qui n’aide pas. C’était assez piégeux sur certaines parties du circuit et j’ai juste attaqué un peu trop.

Par rapport aux dernières courses, la voiture correspond plus à ce que j’aime ici, aujourd’hui en tous cas. Surtout sur un tour, ce qui est une bonne chose. Cela ne veut pas forcément dire grand-chose pour la suite du week-end. Demain sera un autre jour et l’histoire sera probablement totalement différente. Qui vivra verra… »

Romain Grosjean - 7ème et 5ème :
« Cela n’a pas été la journée la plus facile. Trouver le bon équilibre pour rendre la voiture efficace ici est assez compliqué et les pneumatiques ne facilitent pas les choses puisque tout le monde a constaté plus de dégradation que ce à quoi nous nous attendions. Le vent a également énormément tourné, ce qui n’arrangeait rien. Nous avons donc du travail ce soir pour rendre notre monoplace un peu plus maniable. C’est certain qu’il y a encore de la performance à trouver.

Nous sommes clairement plus performants avec les mediums que les durs. La voiture semble faire un peu plus souffrir les pneus avant en durs, et l’arrière en médiums. Trouver de la constance en terme de comportement avec les deux types de gommes est toute la problématique, mais nous avons quelques ajustements à faire afin d’améliorer cela. Nous sommes généralement mieux sur les circuits qui demandent beaucoup de contraintes à l’arrière de l’auto, mais la Corée demande beaucoup à l’avant et nous étions bien, donc j’espère que ce sera également le cas ici.

Le vent fait des différences assez importantes, surtout dans les parties rapides comme c’est le cas à Suzuka. Normalement un vent de face à comme conséquence de provoquer du sous-virage tandis que le vent arrière donne du sur-virage, il faut donc s’adapter quand ça tourne, ce qui n’est pas simple. Il semble que le vent va changer de direction durant tout le week-end, il faudra donc garder un œil sur cela, c’est certain.

Le rythme semble bon. J’ai fait une erreur sur au freinage du virage 9 dans mon tour le plus rapide, donc je pense qu’un tour sans faute permettra de se battre aux avant-postes. Peut-être pas avec Sebastian, mais au moins assez proche j’espère. C’est toujours mieux d’être en haut de la feuille de temps même quand tout n’est pas parfait. Donc nous verrons ce que nous pourrons faire demain. »

[A partir du communiqué publié par l'écurie Lotus F1 Team]


Bilan, Suzuka et Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




2 réactions sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
Ce circuit est si varié qu'une monoplace est très difficile à régler pour être performante partout. C'est valable pour tout le monde et on sent bien aux déclarations des pilotes qu'ils ressentent tous une forme de frustration à ne pouvoir obtenir LA voiture qu'ils veulent. La difficulté, dans ce type de situation, c'est de partir dans des réglages osés où il est possible de se fourvoyer. ici plus qu'ailleurs, le mieux peut s'avérer l'ennemi du bien.
Il y a 74 mois
Rafael
Rafael :
Si Kimi se qualifie dans le top 3 on aura une chance de voir la première place disputée. Sinon chapeau bas à Seb et à l'année prochaine ;)
Il y a 74 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.