> > > > Williams écope d'une forte amende à Suzuka

Williams écope d'une forte amende à Suzuka

L'écurie Williams a écopé d'une amende de 60 000 euros suite à un incident survenu ce matin lors des essais libres 1 au cours desquels la roue arrière gauche de la monoplace de Pastor Maldonado s'est détachée alors que ce dernier était en piste.

© LAT - Williams à l'amende au Japon© LAT - Williams à l'amende au Japon

Lors de la première séance d'essais libres du Grand Prix du Japon qui s'est déroulée ce matin sur le circuit de Suzuka, Pastor Maldonado a vu sa séance écourtée suite à un problème avec sa monoplace. La roue arrière-gauche de sa Williams s'est détachée et a ensuite traversé la piste.

Les commissaires de piste ont analysé l'incident et ont décidé de sanctionner lourdement l'écurie Williams, qui écope ainsi d'une amende de 60 000 euros car ils ont estimé que cela était un incident majeur.

« L'examen des pièces concernées a révélé que la fixation de la course n'avait pas été complètement fixée, et n'était donc pas engagée avec le premier système de rétention. Le deuxième système de rétention a échoué à conserver la roue en place, » précise le communiqué.

Pour un incident similaire en Allemagne - qui avait vu Mark Webber perdre une roue dans les stands, cette dernière avait ensuite percuté un caméraman de la FOM - l'équipe Red Bull Racing avait écopé de 30 000 euros d'amende. Mais depuis cet incident en Allemagne, la FIA avait décidé d'agir, en imposant notamment la mise en place d'un deuxième système de rétention des roues lorsque ces dernières ne sont pas complètement fixées. Mais dans le cas d'aujourd'hui, ce n'est pas ce deuxième système qui est en cause mais le premier censé empêcher les roues de se détacher des monoplaces lorsque ces dernières roulent.


Pénalité, Williams et FIA Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.