> > > > Samedi : Qualification cauchemardesque pour Toro Rosso

Samedi : Qualification cauchemardesque pour Toro Rosso

Jean-Eric Vergne a été éliminé dès Q1 à Suzuka suite à un incendie de ses freins arrière qui a mis fin à sa séance alors qu'il espérait améliorer. Daniel Ricciardo n'a pas été plus en veine car il a dû se contenter du 16ème temps alors qu'il espérait mieux. En partant aussi loin, les deux pilotes Toro Rosso s'attendent à une course difficile.

© Getty - Vergne encore victime de la malchance à Suzuka© Getty - Vergne encore victime de la malchance à Suzuka

Daniel Ricciardo - 13ème et 16ème :
« Cela n'a pas été une bonne séance pour nous, ce qui est décevant car hier avait été l'un de nos meilleurs vendredi depuis un moment. Le vent a joué un rôle aujourd'hui, mais nous aurions clairement dû être mieux placés que cela. J'aurais bien évidemment souhaité un meilleur résultat mais nous allons devoir étudier ce que nous pourrons faire en course. Je n'étais tout simplement pas content de l'équilibre de la voiture. Le problème de JEV ? J'en ai entendu parler, mais de ce qu'on m'a dit, je n'ai aucune raison de m'inquiéter de cela pour la course car tout va bien sur ma voiture. »

Jean-Eric Vergne - 12ème et 18ème [17ème sur la grille] :
« Lorsque je suis sorti des stands, mon ingénieur me parlait à la radio. J'ai donc dû attendre jusqu'au milieu du secteur 1 avant de pouvoir dire quelque chose. Je pensais avoir un problème moteur mais j'ai réalisé que les freins arrière étaient bloqués. J'ai essayé de freiner et il n'y avait rien dans la pédale. J'ai ensuite vu le feu et j'ai dû arrêter la voiture. L'équipe va avoir beaucoup de travail à faire cette nuit parce que cela a pris du temps pour éteindre l'incendie. Espérons que les principaux composants n'ont pas été endommagés, le moteur et la boîte, mais il y aura beaucoup de pièces à changer. Je vais bien, mis à part le fait d'avoir eu un peu de mousse dans le casque. Encore la malchance ? J'espère que j'ai utilisé mon quota pour l'année prochaine aussi. Ce ne sera pas une course facile en partant aussi loin, d'autant plus qu'il n'est pas facile de dépasser à Suzuka. »


Bilan, Suzuka et Toro Rosso Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




1 réaction sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
J'espère qu'on saura ce qu'il s'est passé sur la voiture de JEV. Si la responsabilité technique du stand est engagée, j'espère que son statut présumé de N°1 l'an prochain lui permettra de choisir son entourage.
Il y a 70 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.