> > > > Sauber à l'amende, Rosberg réprimandé et Pic pénalisé

Sauber à l'amende, Rosberg réprimandé et Pic pénalisé

A l'issue des essais libres 3 et de la séance de qualifications, les commissaires de la FIA ont analysé plusieurs incidents et ont sanctionné Charles Pic, Nico Rosberg et l'écurie Sauber.

© Fan-F1 - Les commissaires ont eu du travail à Suzuka© Fan-F1 - Les commissaires ont eu du travail à Suzuka

Après la pénalité de cinq places reçue par Adrian Sutil pour avoir changé de boîte de vitesses suite à son accident lors des essais libres 3, les commissaires de la FIA n'ont pas chômé à Suzuka infligeant de nouvelles sanctions.

Nico Rosberg a écopé d'une réprimande - sa deuxième - pour avoir été trop lent en piste à l'approche du 130R alors que Charles Pic arrivait derrière lui et pour ne pas avoir clairement laissé la voie libre au pilote Caterham.

« La voiture 9 [Rosberg] a ralenti à moins de 90 km/h lorsque la voiture 20 [Pic] se rapprochait à pleine vitesse dans la ligne droite. Le différentiel de vitesse était d'environ 200 km/h au moment où la voiture 20 avait besoin de décider de quel côté passer. Le pilote de la voiture 9 a concédé qu'il aurait dû indiquer plus clairement à la voiture 20 de quel côté il pouvait passer, en se mettant sur le côté, » précise le communiqué des commissaires.

Pour un autre incident lors de ces essais libres 3, l'écurie Sauber a écopé de 20 000 euros d'amende pour avoir induit Nico Hülkenberg en erreur lors d'un message radio alors que Max Chilton avait derrière lui et était dans un tour rapide.

« L'équipe de la voiture 11 [Sauber] l'a informé [Hülkenberg] par radio que la voiture 23 [Chilton] était dans un tour lent. La voiture 11 se préparait à un tour rapide lorsque le pilote a réalisé que la voiture 23 était juste derrière lui et a fait de son mieux pour laisser la corde à la voiture 23. L'équipe de la voiture 23 [Marussia] ne pense pas que l'incident ait entraîné une gêne. Toutefois, même si le pilote de la voiture 11 n'est pas jugé coupable d'un manquement à l'article 16.1(g), nous déterminons que l'équipe est responsable de l'incident, qui aurait pu être potentiellement dangereux, en ayant délivré un message incorrect, » expliquent les commissaires.

Charles Pic a également été sanctionné, mais d'une pénalité inhabituelle. En effet, le Français a écopé d'un drive-through qu'il devra effectuer dans les cinq premiers tours de la course pour être sorti des stands alors que le feu était rouge. C'est la deuxième fois consécutive que cela arrive au pilote Caterham après la Corée, où il avait écopé d'une 3ème réprimande entraînant une pénalité de 10 places sur la grille pour ce week-end.

Les pilotes réprimandés à ce jour en 2013


12 pilotes ont été réprimandés cette saison. Pour rappel, au bout de trois réprimandes le règlement prévoit une pénalité de 10 places sur la prochaine grille de départ - comme cela est le cas pour Bianchi et Pic ce week-end à Suzuka.

- Mark Webber, 3
- Charles Pic, 3
- Jules Bianchi, 3
- Nico Rosberg, 2
- Fernando Alonso, 1
- Valtteri Bottas, 1
- Romain Grosjean, 1
- Lewis Hamilton, 1
- Kimi Raikkonen, 1
- Adrian Sutil, 1
- Giedo van der Garde, 1
- Max Chilton, 1


Pénalité, Suzuka et FIA Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




3 réactions sur cet article Donnez votre avis
PtitTogo
PtitTogo :
Avec ce drive-throug, on veut vraiment enterrer ce pauvre Charles...
Il y a 79 mois
Aifaim
Aifaim :
Pas forcément un gros handicap, PtitTogo@ : A Suzuka, il y a souvent une safety-car en tout début d'épreuve ...
Cela dit, Webber et Vergne ont brûlé leurs voitures, Pic n'a grillé qu'un feu rouge !
Il y a 79 mois
Kifu
Kifu :
Ça ne rhyme a rien toutes ses réprimandes !! Courses après courses c'est de pire en pire., sans parler des quelques dernières réprimande en courses !
A croire qu'ils s'en servent pour pimenter des grand prix de plus en plus monotones
Il y a 79 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.