> > > > Dimanche : Le Soleil s'est couché sur Mercedes

Dimanche : Le Soleil s'est couché sur Mercedes

Après une belle qualification, Lewis Hamilton a été victime d'un trop bon départ qui l'a conduit à une crevaison après un petit contact avec Sebastian Vettel. L'Anglais a ensuite dû abandonner tandis que Nico Rosberg a été handicapé par un arrêt aux stands dangereux.

© Mercedes : Hamilton a suivi la course sur les écrans, et non derrière son volant© Mercedes : Hamilton a suivi la course sur les écrans, et non derrière son volant

Nico Rosberg – 8ème

« J'ai fait un bon départ aujourd'hui et j'étais dans une bonne position jusqu'à mon premier arrêt aux stands. Malheureusement nous avons eu cet incident lorsque je suis parti du box, ce qui m'a coûté une meilleure position. Nous allons analyser ça en interne avec l'équipe pour savoir ce qui s'est passé mais c'était certain que nous allions avoir une pénalité. Après ça, nous sommes partis sur une stratégie à trois arrêts et ça a plutôt bien fonctionné pour nous. J'étais capable de faire quelques bons dépassements, bien que je n'étais pas ravi de ce qui s'est passé avec Perez étant donné que les règles sont claires : tu peux te défendre une fois et fermer la porte mais pas changer une deuxième fois de côté. Ce n'était pas facile d'essayer de dépasser la Sauber à la fin et d'être satisfait de la huitième place étant donné notre potentiel. Au moins nous avons récolté quelques points. »

Lewis Hamilton – abandon

« J'ai fait un super bon départ cet après-midi, meilleur que les deux Red Bull pour la première fois de cette année, certainement. Mark avançait bien, et je faisais de même, et j'ai pris Sebastian en sandwich avec Romain. L'aileron avant de Seb a touché ma roue arrière droite et ça a tout simplement crevé le pneu. Ce n'était pas du tout de sa faute, c'est juste un événement qui n'aurait pas dû arriver aujourd'hui. Je me sens mal pour l'équipe – les gars ici et dans l'usine – parce qu'ils ont fait un superbe travail et nous n'avons juste pas été récompensés pour ça. Quant aux quatre dernières courses, je vais juste y aller, les apprécier et marquer autant de points que possible pour l'équipe. Je crois toujours que la seconde place du championnat constructeur est à notre portée si la chance tourne en notre faveur et c'est bien ce que nous visons. »


Bilan, Suzuka et Mercedes Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




4 réactions sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
J'adore le "analyser en interne" que je traduis par "il y en a un qui va se faire engu..." Il est vrai que c'est arrivé juste après le problème d'Hamilton et que la nervosité devait être à son paroxysme : Une explication mais pas une excuse. Régalons -nous : La seconde place du championnat Constructeurs est toujours aussi indécise avec Lotus "qui revient du diable vauvert" comme disait Léon Zitrone ...
Il y a 73 mois
Grand tout sec
Grand tout sec :
"J'étais en bonne position jusqu'à mon premier arrêt aux stands" mais qu'est ce qu'il raconte après sa crevaison au 1er virage il est reparti dernier et après qualifiait la voiture d'inconduisible et à donc abandonner. C'est pas ce qu'on peut appeler une bonne position.
Il y a 73 mois
Chopper
Chopper :
@Grand tout sec: C'est Hamilton qui à abandonner et c'est Rosberg qui dit ça...
Il y a 73 mois
Grand tout sec
Grand tout sec :
@ Chopper: Oui je me suis aperçu que j'avais confondu je retire ce que j'ai dit.
Il y a 73 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.