> > > > 60 000 euros d'amende pour Williams en Inde

60 000 euros d'amende pour Williams en Inde

L'écurie Williams a écopé d'une amende de 60 000 euros après la première journée d'essais suite à un incident survenu avec la monoplace de Pastor Maldonado lors des essais libres 2.

© LAT - La roue tourne mal pour Maldonado en ce moment !© LAT - La roue tourne mal pour Maldonado en ce moment !

Lors des essais libres 2, Pastor Maldonado a dû s'arrêter en bord de piste lors de sa simulation de course suite à un problème avec sa roue avant-droite, qui s'est désolidarisée de la FW35 suite à la perte d'un écrou. Le pilote vénézuélien avait connu un problème similaire lorsqu'une roue s'était détachée de la voiture il y a deux semaines au Japon, incident pour lequel l'écurie Williams avait écopé de 60 000 euros d'amende.

En Inde, l'incident est intervenu après la perte d'un écrou suite à un arrêt aux stands mais contrairement à Suzuka, cette fois, la roue est restée accrochée à la FW35 - probablement parce que l'écurie Williams a dû revoir son système de rétention des roues suite à l'incident survenu au Japon et cela semble avoir fonctionné en partie.

« L'examen des pièces concernées a révélé que la fixation de la roue était croisée, et pas engagée avec le système de rétention de la roue. C'est une violation de l'article 23.12 du règlement sportif de la F1 car la voiture a été relâchée de manière non sécuritaire. Le deuxième système de rétention n'est pas parvenu à garder la fixation de la roue en place. C'est une violation de l'article 14.7 du règlement sportif de la F1. Les commissaires ont noté que dans ce cas la roue était restée attachée à la voiture (contrairement à l'incident similaire de Suzuka il y a deux semaines) et que le croisement de la fixation de la roue a contribué à ce que la fixation s'échappe de la voiture, » précise le communiqué des commissaires.

Même si c'est le deuxième incident du genre pour l'équipe de Grove, les commissaires ont pris en compte le fait que la roue était restée accrochée à la monoplace cette fois, mais Williams F1 écope tout de même d'une nouvelle amende de 60 000 euros : « Alors que les commissaires acceptent que des améliorations ont été apportées au système de rétention de la roue, l'équipe doit s'assurer que la roue et la fixation sont pleinement attachées à la voiture. Les commissaires ont décidé qu'une amende de 60 000 euros était la pénalité la plus appropriée dans ce cas en prenant en compte le fait que c'était la deuxième infraction, mais dans ce cas, la roue a été retenue. »


Pénalité, Williams et Buddh Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.