> > > > Samedi : Mercedes pouvait difficilement rêver mieux

Samedi : Mercedes pouvait difficilement rêver mieux

Les pilotes Mercedes sont parvenus à placer leurs monoplaces juste derrière la Red Bull de Sebastian Vettel sur la grille de départ, Nico Rosberg devançant Lewis Hamilton. Le pilote allemand est ravi de sa performance alors que le Britannique reconnaît avoir eu du mal à bien régler sa F1 W04 depuis hier.

© Mercedes - Hamilton a eu du mal en Inde jusqu'à présent© Mercedes - Hamilton a eu du mal en Inde jusqu'à présent

Nico Rosberg - 8ème et 2ème :
« Nous avons essayé beaucoup de choses lors des séances d'essais ce week-end pour trouver un ou deux dixièmes de plus et j'ai trouvé de bons réglages avec mon équipe donc je suis content de notre travail jusque là. Je voulais vraiment me qualifier comme 'le meilleur des autres' aujourd'hui donc je suis vraiment content de cette 2ème place et de partir depuis la première ligne. La course sera difficile face à Mark demain, car il a une voiture plus rapide et une stratégie différente, mais nous donnerons tout. Pour notre équipe, le plus important est de marquer le plus de points possibles afin de sécuriser la deuxième place au championnat constructeurs à la fin de l'année. »

Lewis Hamilton - 10ème et 3ème :
« Je suis ravi de ma 3ème place aujourd'hui car cela a été un week-end difficile pour régler la voiture et en tirer le plus de performance possible. L'équipe a fait de l'excellent travail pour progresser depuis vendredi et je suis ravi pour tout le monde de voir Nico et moi dans le top 3 aujourd'hui. C'était un bon tour même si j'ai peut-être perdu un peu de temps dans le dernier virage. Bien évidemment, demain est ce qui compte et la course va être difficile avec les différentes stratégies et les choix de gommes. Nous espérons prendre un bon départ, nous débarrasser des tendres tôt et ensuite attaquer le plus possible avec les mediums. »


Bilan, Buddh et Mercedes Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




1 réaction sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
Plus ils seront obligés de changer les pneus tendres tôt, moins leur fin de course sera aisée. S'il n'y a pas de safety-car, ils finiront avec des Medium à l'agonie.
Il y a 71 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.