> > > > Dimanche : Caterham ne voit pas l'arrivée en Inde

Dimanche : Caterham ne voit pas l'arrivée en Inde

Aucune voiture n'a vu le drapeau à damier sur le circuit de Buddh chez Caterham : la faute à un accrochage avec Max Chilton pour Giedo van der Garde et à un problème hydraulique pour Charles Pic, dont la course avait largement été gâchée pour une double-crevaison en début de Grand Prix.

© Caterham - Van der Garde, une nouvelle fois éliminé au premier virage© Caterham - Van der Garde, une nouvelle fois éliminé au premier virage

Charles Pic – Abandon :
« Après le départ et en sortant du premier virage, j’étais devant Chilton et mon équipier. Giedo n’avait nulle part où aller et a touché mon pneu arrière droit ; il a crevé et j’ai dû rentrer immédiatement pour un arrêt. Nous partions en pneus tendres, donc nous devions faire un arrêt tôt, mais évidemment pas dès le premier tour, et avec le temps perdu, j’étais là où j’étais au Japon, devant passer le reste de la course à rattraper les autres.

Sur le premier relais en mediums, la voiture a commencé à se comporter étrangement et j’ai été rappelé aux stands, encore, au 16ème tour. Nous avions une autre crevaison sur le pneu arrière droit et le pneu avait perdu beaucoup de pression donc nous avons mis un nouveau train de pneus mediums et j’ai attaqué pour combler l’écart avec les voitures devant, mais avec un tel déficit, il était improbable que je sois capable de les rattraper et de les passer. Nous avons perdu de la pression hydraulique, ce qui a d’abord affecté la boite de vitesses, rendant les changements de rapport plus difficiles, et ensuite la direction est devenue lourde et au 39ème tour, on m’a demandé de retirer la voiture.

Globalement, ce fut un week-end difficile, mais nous continuerons de lutter, le week-end prochain et le reste de la saison. »

Giedo van der Garde – Abandon :
« Je suis vraiment déçu que ma course se soit achevée aussi tôt. J’ai pris un bon départ mais en sortant du premier virage, Chilton ne m’a laissé aucune place et nous sommes entrés en contact, ce qui a cassé mon aileron avant et ma suspension. C’était clair pour nous qu’il fallait laisser de la place aux autres, mais aujourd’hui je n’ai pas eu cette place du tout et c’est ce qui a mis fin à ma course avant qu’elle ait vraiment commencé.

C’est vraiment dommage car la voiture semblait vraiment bonne, l’équilibre était là dès la première séance d’essais et nous savons que nous avons le rythme le dimanche pour devancer les voitures avec qui nous luttons. Que ça se termine aussi vite, c’est évidemment mauvais, pour moi et pour tout le monde dans l’équipe qui continue de travailler si dur, mais nous pouvons revenir dès le week-end prochain à Abu Dhabi et c’est exactement ce que je veux faire. »


Bilan, Buddh et Caterham Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




4 réactions sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
... mais puisque le moteur Renault sera plus à l'aise à Abou Dhabi, la revanche sonnera peut-être !
Il y a 72 mois
Rafaby rajabaly
Rafaby rajabaly :
La revenche de qui?
Il y a 72 mois
Rafaby rajabaly
Rafaby rajabaly :
fer raillerie doit emprunter ou louer le moteur renault pour essayer de gagner le championnat constructeur
Il y a 72 mois
Aifaim
Aifaim :
Celle des Caterham sur les Marussia puisque les deux équipes sont en lutte depuis le début de saison.
Il y a 72 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.