> > > > Vendredi : Une journée sous la pluie utile chez Caterham

Vendredi : Une journée sous la pluie utile chez Caterham

Giedo van der Garde et Charles Pic se sont montrés contents à l'issue de la première journée d'essais libres du Grand Prix du Brésil même s'il a plu. En effet, les deux pilotes Caterham estiment avoir récolté des données intéressantes pour le reste du week-end et leur monoplace semble plutôt à l'aise dans ces conditions.

© Caterham - Pic et Van der Garde ont bien travaillé sous la pluie aujourd'hui au Brésil© Caterham - Pic et Van der Garde ont bien travaillé sous la pluie aujourd'hui au Brésil

Giedo van der Garde - 19ème et 19ème :
« J'ai piloté ici l'année dernière lors des essais libres 1 et j'avais réalisé une bonne séance donc je connaissais déjà le circuit ce qui signifie que nous sommes rapidement rentrés dans notre programme. La piste semblait plus mouillée qu'après le tour d'installation donc nous sommes passés des pluies aux intermédiaires pour le premier relais de référence et j'étais content de l'équilibre de départ. L'arrière était un peu imprévisible, un peu lâche, mais l'adhérence à l'avant était bonne, notamment dans les virages rapides et pour moi, dans de telles conditions c'est ce que j'aime, donc c'était bien. Le deuxième relais a été fait de plusieurs tours lancés avec un arrêt entre chaque pour nous permettre de faire des essais d'arrêts, mais après l'arrêt la voiture a rencontré un problème pour passer les rapports ce qui signifie que j'ai dû rentrer au garage en deuxième. Nous avons étudié cela et trouvé que c'était un problème logiciel, donc cela a rapidement été réglé ce qui signifie que nous avons pu faire un dernier relais en fin de séance, en terminant avec 18 tours ce qui, compte tenu des conditions de piste n'était pas trop mal.

Les essais libres 2 ont bien débuté. Nous avons attendu un peu au début de la séance et ensuite nous sommes sortis en pluie et j'ai fait un bon tour, j'avais de l'adhérence et une voiture avec laquelle je pouvais attaquer. Il y avait un peu de perte de performance pneumatique mais j'étais content de la performance et de l'équilibre avec les pneus pluie. Pour le reste de la séance, nous avons attendu que le niveau d'eau sur la piste baisse suffisamment pour les intermédiaires et nous sommes ressortis à 15 minutes du terme, réalisant 12 tours supplémentaires dans des conditions similaires à celles de la course l'année dernière, et que nous aimerions encore cette année bien sûr. Je dois dire que la voiture semble vraiment bonne sous la pluie - les dernières fois que cela a été similaire, c'était à Spa et Monaco, deux moments forts pour moi cette année, donc si nous pouvons faire de même, je pense que la journée de dimanche pourrait être très intéressante. »

Charles Pic - 20ème et 20ème :
« Nous avons débuté les essais libres 1 avec le tour d'installation habituel, en utilisant les pneus pluie mais les conditions de piste étaient bonnes donc nous sommes sortis en intermédiaires pour le premier relais complet. L'équilibre initial était bon mais vers la fin du relais, nous nous sommes arrêtés pour chausser un nouveau train d'intermédiaires avec des pressions plus basses et cela a vraiment amélioré l'adhérence à l'avant, mais au détriment de l'équilibre global. A la fin du premier relais, la pluie est repartie de nouveau donc nous avons changé notre plan, nous avons réalisé plusieurs procédures et nous nous sommes assurés de ne pas trop utiliser les pneumatiques. Nous avons attendu jusqu'à la fin de la séance avant de ressortir lorsque la pluie s'est arrêtée et pour moi, cela a été une séance très utile, notamment en ayant en tête ce qu'il pourrait se passer avec la météo ce week-end.

Comme la plupart des autres monoplaces, nous avons attendu que la pluie cesse au début des essais libres 2 et ensuite nous sommes sortis pour un premier relais avec les pneus pluie. La piste était très humide et il y avait de l'aquaplaning à plusieurs endroits mais nous avons réalisé plusieurs tours avant de rencontrer un problème de capteur ce qui signifie que nous avons dû rentrer. A ce moment là, la météo n'était pas suffisamment bonne pour les intermédiaires et, du fait de notre volonté d'avoir un maximum de trains de pneumatiques pour la pluie pour dimanche, nous avons décidé d'attendre les 15 dernières minutes avant de ressortir à nouveau en intermédiaires. Nous avons récolté suffisamment de données grâce au roulage sous la pluie d'aujourd'hui pour nous donner des informations utiles pour le reste du week-end - désormais nous allons voir ce que la météo sera pour demain et dimanche. »


Bilan, Interlagos et Caterham Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.