> > > > Brésil : Les qualifications vues des stands

Brésil : Les qualifications vues des stands

Suite aux qualifications du Grand Prix du Brésil 2013, les responsables techniques ou sportifs reviennent sur les performances de leurs écuries respectives, à commencer par Red Bull Racing qui signe le dernière pole position de l'année grâce à Sebastian Vettel.

© Mercedes AMG - Mercedes a retrouvé la première ligne au Brésil© Mercedes AMG - Mercedes a retrouvé la première ligne au Brésil

Red Bull


Sebastian Vettel - Pole position
Mark Webber - 4ème

Christian Horner, Directeur d'équipe : « Trois parties de qualifications difficiles avec une météo changeante. Il s'agissait de naviguer à travers les deux premières séances afin d'être en Q3. C'est là que cela a commencé à être très mouillé. Lorsqu'ils sont sortis, les deux pilotes ont décidé de changer pour les intermédiaires très tôt, ce qui leur a donné trois tours à chacun. Sebastian a réalisé un tour fantastique lors de son premier tour pour obtenir sa 9ème pole de l'année avec une marge impressionnante. Mark a fait de même lors de sa dernière séance de qualifications en F1 afin de partir de la deuxième ligne sur la grille afin d'assurer deux solides positions pour la dernière course de l'année. C'est incroyable de penser que Mark va disputer sa dernière course de Formule 1 demain. Il a été avec nous pendant de nombreuses années et il a disputé 214 courses lors de sa carrière, ce qui va devenir 215 demain. Il a déjà obtenu neuf victoires, 41 victoires et 13 pole positions en Formule 1. Il est un compétiteur très féroce et je n'ai aucun doute qu'il va essayer demain d'augmenter son impressionnant total de victoires. »

- Lire les déclarations des pilotes


Mercedes


Nico Rosberg - 2ème
Lewis Hamilton - 5ème

Ross Brawn, Directeur d'équipe : « Les séances de qualifications comme cela offrent beaucoup de potentiel de se tromper et l'équipe a fait du très bon travail aujourd'hui. Avoir nos deux voitures dans le top 5 est une bonne performance après une après-midi si inhabituelle. Nico est parvenu à tirer exactement ce qu'il voulait de la voiture en termes de réglages pour la pluie et il était très à l'aise. Lewis n'est pas parvenu à être aussi à l'aise mais est tout de même parvenu à faire un tour solide afin de rentrer dans le top 5. Personne n'a roulé sur le sec ce week-end. Donc si c'est sec demain, ce sera une expérience intéressante pour nous tous. Cela permet de créer des potentiels et nous allons les gérer au fur et à mesure qu'elles se présentent afin d'en tirer toute opportunité qui en découle. »

- Lire les déclarations des pilotes


Ferrari


Fernando Alonso - 3ème
Felipe Massa - 9ème

Pat Fry, Directeur technique : « Cela a été une journée assez bizarre, avec la plupart du travail concentré sur l'après-midi. A cause de la pluie lors de la séance du matin, nous avons décidé de ne faire que deux tours d'installation avec l'objectif de garder autant de trains de nouveaux pneumatiques que possible pour les qualifications et la course. Avec des conditions météorologiques très changeantes et avec autant d'eau sur la piste, le meilleur choix était de ne prendre aucun risque, ce qui s'est révélé être le bon choix étant donnée la pluie prolongée dans l'après-midi. Lors des qualifications, la principale difficulté était d'interpréter les conditions en piste : en Q1, nous avons tout de suite réussi à faire de bons temps avec un train d'intermédiaires alors que nous avons utilisé deux trains de nouveaux intermédiaires en Q2. Les conditions météo de plus en plus mauvaises ont retardé le début de la Q3, où, avant de partir avec le dernier train d'intermédiaires, nous avons dû partir avec les pneumatiques extrêmes. Je suis content de la façon dont l'équipe a travaillé dans les stands, en retardant nos pilotes pour leur entrée en piste afin qu'ils soient les derniers à franchir la ligne. Fernando a fait un bon tour et je pense que nous pouvons viser un podium demain. Cependant, c'est vraiment dommage pour Felipe puisqu'il n'a pas été en mesure de s'améliorer dans les deuxième et troisième secteur mais je suis certain que pour sa dernière course avec Ferrari, il va tenter de se rattraper demain devant son public. Lors de la course, il sera important de s'adapter aussi vite que possible aux conditions de piste, qui devraient être similaires à aujourd'hui, avec 30% de chance. »

- Lire les déclarations des pilotes


Lotus


Romain Grosjean - 6ème
Heikki Kovalainen - 11ème

Alan Permane, Directeur des opérations piste : « Honnêtement ? [Une qualification] plutôt décevante. La voiture s’est bien comportée sur le mouillé tout le week-end, alors nous espérions de grosses performances. Heikki n’a pas eu de chance, il manque le top dix de très peu et il admet quelques erreurs dans son tour. Lors de la dernière phase, nous avons mal estimé le moment où nous l’avons rappelé au stand pour monter les intermédiaires. C’était le bon choix de gommes, mais nous aurions dû attendre un petit peu avant de le lancer avec ces pneus.

Nous avons encore de bonnes chances d’obtenir un gros résultat. Les deux pilotes étaient à l’aise avec la voiture sous la pluie aujourd’hui et nous savons qu’elle va bien sur le sec. Si le temps est sec, tout le monde partira dans l’inconnu, sans information sur les pneus. Cela pourrait nous avantager, parce que nous avons une bonne performance de base sur le sec et notre gestion des gommes en course est généralement parmi les meilleures sur la grille. »

- Lire les déclarations des pilotes


Toro Rosso


Daniel Ricciardo - 7ème
Jean-Eric Vergne - 8ème

Laurent Mekies, Directeur de la performance : « Une séance longue et compliquée pour tout le monde, qui s'est conclue par un très bon résultat d'ensemble pour nous. 7ème et 8ème est notre meilleure qualification de l'année et c'est la première fois depuis Monza que nous avons nos deux voitures en Q3. Nous sommes un peu partis du mauvais pied, en partant un peu trop tard dans le premier relais mais les deux pilotes se sont améliorés lors du second relais. La Q2 s'est mieux passée. Daniel et JEV se sont tous les deux bien adaptés aux conditions changeantes et à passer en Q3. Dans la dernière partie, nous étions face à des voitures très rapides et nous avions peut-être le potentiel de faire un peu mieux que 7ème et 8ème. Cependant, nous allons partir devant nos adversaires de milieu de peloton, ce qui est important pour nous lors de la dernière qualification de l'année. J'espère que nous allons pouvoir convertir la bonne performance d'aujourd'hui en de nombreux points demain. »

- Lire les déclarations des pilotes


Sauber


Nico Hülkenberg - 10ème
Esteban Gutiérrez - 18ème

Monisha Kaltenborn, Directrice d'équipe : « C'est un résultat décevant aujourd'hui et cela ne reflète pas notre performance du week-end. Nous avons eu du mal à être compétitifs dans les conditions du week-end. En fonction de la météo, cela peut changer demain. Une course sèche nous serait favorable. »

- Lire les déclarations des pilotes


Force India


Paul di Resta - 12ème
Adrian Sutil - 16ème

Robert Fernley, Directeur d'équipe adjoint : « Le temps humide a perduré aujourd'hui avec des conditions qui sont progressivement devenues pires tout au long de l'heure de qualification. Nous avons géré la Q1 de belle manière avec Paul et Adrian qui ont réalisé des tours solides avec les intermédiaires avant que la pluie ne devienne plus forte. C'était la même chose en Q2, avec la pluie qui a continué à tomber. Nous avons envoyé les voitures aussi tôt que les lumières sont passées au vert et Paul a terminé à seulement trois dixièmes de la Q3. Adrian a eu plus de mal et n'était pas en confiance à mesure que la piste devenait plus humide. Il a toujours de grosses interrogations concernant la météo [dimanche] et je pense que nous pouvons nous attendre à une nouvelle course imprévisible où tout peut arriver. La priorité est de nous assurer que nous restons hors des problèmes et que nous faisons ce que nous devons faire pour sécuriser notre position au championnat constructeurs. »

- Lire les déclarations des pilotes


Williams


Valtteri Bottas - 13ème
Pastor Maldonado - 17ème

Xevi Pujolar, Ingénieur de course en chef : « En EL3, nous avons continué à travailler sur les pneus pluie et les intermédiaires pour les faire mieux fonctionner dans ces conditions. Nous avons progressé mais moins il y avait d'eau sur la piste, plus la voiture était performante. En qualifications, nous avons eu les deux voitures sur la piste au bon moment, avec les bon pneus, mais comme la pluie s'est intensifiée, nous avons eu du mal avec l'adhérence. Valtteri a pu réaliser un meilleur tour pour avancer en Q2 mais comme le niveau d'eau augmentait sur la piste, la 13ème place était le mieux que nous pouvions faire aujourd'hui. Il y a toujours une chance pour que la course soit disputée sur le sec [dimanche], ce qui devrait mieux nous correspondre, mais quelles que soient les conditions, nous nous battrons pour placer les deux voitures dans les points. »

- Lire les déclarations des pilotes


McLaren


Sergio Pérez - 14ème
Jenson Button - 15ème

Martin Whitmarsh, Directeur d'équipe : « Evidemment, se qualifier 14ème et 15ème pour le dernier Grand Prix de la saison est très décevant, même si ce qui nous a mis dehors sont les conditions météo imprévisibles. En Q1, cependant, nous étions 7ème et 11ème, ce qui, sans être exceptionnel, représentait une image plus fidèle de notre rythme par rapport à nos rivaux. En Q2, le timing de nos relais n'était pas vraiment parfait et, en conséquence, nous avons eu du mal pour changer les pneus quand nous le devions. Dans des conditions entre humide et sec comme nous avons connu aujourd'hui, l'important est toujours de trouver ce moment où la piste sera dans des conditions optimales, et vous ne pouvez pas toujours avoir raison.

Ceci étant dit, même si les conditions sont attendues moins pluvieuses [dimanche] que ça l'a été [vendredi et samedi], il est improbable que le temps soit sec et ensoleillé toute la journée. Si c'est le cas, il n'y aucun doute que Jenson et Checo pourront faire de bons progrès depuis leur position sur la grille quand les cinq lumières rouges s'éteindront et que la course commencera. »

- Lire les déclarations des pilotes


Caterham


Charles Pic - 19ème
Giedo Van der Garde - 20ème

Caterham n'a pas publié les déclarations des représentants de l'écurie.

- Lire les déclarations des pilotes


Marussia


Jules Bianchi - 21ème
Max Chilton - 22ème

John Booth, Directeur d'équipe : « Une fois encore Interlagos nous a procuré une journée entière de roulage sous la pluie. Nos deux pilotes étaient plus heureux de l'équilibre de la voiture ce matin [samedi] et avec les pneus intermédiaires usagers qu'hier [vendredi]. Jules était plus content de son rythme, Max avait toujours besoin de trouver l'équilibre pour gagner plus de temps. La qualification allait de toute façon être difficile aujourd'hui et les conditions changeaient continuellement durant le tour. Les premiers tours du premier relais étaient les plus rapides mais, aucun de nos deux pilotes n'a pu avoir un tour propre pour saisir cette opportunité. Nous avons choisi de faire un second relais, vu que nous n'avions rien à perdre. Les conditions étaient telles que les pneus intermédiaires étaient en plein dans leur fenêtre d'exploitation, cependant l'eau qui stagnait étaient importante et nous n'avons pas pu améliorer. C'est un résultat décevant aujourd'hui mais [dimanche] est le résultat qui compte et c'est ce sur quoi nous nous concentrons. »

- Lire les déclarations des pilotes


Bilan, Interlagos et Qualification Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.