> > > > Brésil - Course : Vettel et Webber, des donuts et un adieu !

Brésil - Course : Vettel et Webber, des donuts et un adieu !

Au terme d'une course palpitante, Sebastian Vettel a remporté son neuvième succès consécutif cette saison, devançant Mark Webber qui a terminé sa carrière sur une deuxième position et des adieux émouvants, et Fernando Alonso qui signe un podium presque inespéré.

© Pirelli - Doublé Red Bull et des au revoir en cascade à Interlagos !© Pirelli - Doublé Red Bull et des au revoir en cascade à Interlagos !

Le temps est couvert mais pas pluvieux pour le dernier Grand Prix de la saison 2013 à Interlagos, au Brésil. Dernière course pour Mark Webber en F1, dernier Grand Prix chez Ferrari pour Massa, chez Williams pour Maldonado et chez McLaren pour Pérez ; le Mexicain, pénalisé de 5 places pour un changement de boîte de vitesses après son accident en qualifications, s’élancera donc de la 19ème position.

Sur la grille, seuls Jenson Button (McLaren) et Esteban Gutiérrez (Sauber) sont partis en pneus durs (orange). Le reste du peloton s’élancera en mediums (blancs), les gommes les plus tendres.

Les feux s’éteignent un à un et les V8 rugissent une dernière fois à l’unisson ! C’est parti ! Nico Rosberg prend l’avantage sur Sebastian Vettel. La Red Bull menace déjà la Mercedes alors que Fernando Alonso, quatrième, se fait pressant sur Lewis Hamilton. Au passage sur la ligne, Vettel reprend la tête et Alonso dépasse Hamilton ! Le Britannique est sous la pression de Webber qui passe aussi ! Vettel s’échappe logiquement alors que, dans le 3ème tour, Alonso menace dorénavant Rosberg. Derrière, Romain Grosjean n’a pas pris un bon envol et pointe à la huitième place alors que son V8 explose en pleine remontée vers la ligne droite ! C’est à ce moment qu’Alonso prend l’avantage sur la Mercedes pour le compte de la deuxième position.

Après 5 tours, Vettel devance Alonso de 5 secondes. Suivent ensuite Rosberg, Webber, Hamilton, Massa, Hülkenberg, Ricciardo, Button et Bottas. Le futur pilote Porsche en endurance met la pression sur Rosberg. Les Mercedes semblent en assez grande difficulté : Webber passe à l’entame de la 6ème boucle et s’élance à la poursuite d’Alonso. Hülkenberg, 7ème, se plaint déjà de graining sur ses pneus. Sutil, qui était 11ème, se fait passer coup sur coup par Gutiérrez et Pérez. Dans le même temps, Button se débarrasse de Ricciardo pour la 9ème place.

Au 10ème tour, Webber menace Alonso sans le passer mais Hamilton passe Rosberg, à qui Ross Brawn a dit : « Si tu as du mal avec les pneus, ne retiens pas Lewis ». Vergne est le premier à passer par les stands pour chausser les durs. Au 12ème tour, Webber efface très facilement Alonso dans la ligne droite et s’envole dans les Esses de Senna. La lutte pour la 10ème place fait rage : Bottas défend contre Pérez, mais le pilote McLaren se joue du Finlandais pour entrer dans les points. Son équipier, Button, s’attaque à Hülkenberg et le double : le Britannique est 7ème. Rosberg, en grande difficulté, se fait passer par Massa. Le Brésilien entre dans le top 5. Chez Ferrari, il est indiqué à Alonso que la pluie n’est pas attendue pour tout de suite. Il semble que chez Mercedes, au contraire, on attend un signe des cieux !

Au 18ème tour, Vettel malmène copieusement ses gommes mais reste confortablement en tête avec 10.9 secondes d’avance sur Webber. Alonso est toujours troisième, suivi par Hamilton et Massa. Mais le Brésilien rentre dans les puits pour passer les pneus mediums. Dans le peloton, foire d’empoigne entre Sutil, Vergne, Kovalainen et Bottas. Le pilote Williams a perdu très gros dans son arrêt. Alonso entre dans les stands à l’entame de la 21ème boucle, pour monter les pneus durs contrairement à Massa mais tout comme Hamilton. En fin de Top 10 : Button réalise un festival en dépassant Ricciardo et Maldonado dans la ligne droite puis Gutiérrez en fin de premier secteur. Il retrouve la 6ème place, après avoir dépasse Rosberg dans les stands. Au tour Webber de s’arrêter, au 23ème tour, mais l’arrêt se passe mal : il perd près de 3 secondes dans l’affaire et Alonso prend l’avantage. C’est à Vettel de se présenter, le tour suivant, chez Red Bull : l’arrêt se passe à merveille et il reprend la piste en tête et en pneus mediums - comme Webber.

Au 25ème tour, Vettel mène devant Alonso mais Webber passe la Ferrari. Les deux hommes s’offrent une lutte à couteaux tirés le reste du tour jusqu’à la remontée vers les stands, où la Red Bull s’échappe quelque peu. Derrière eux, Massa est en défense contre Hamilton pour le compte de la quatrième place. Le Brésilien est rappelé à l’ordre par les commissaires et son équipe car il a franchi des quatre roues la ligne blanche des stands. Une enquête est en cours et le Brésilien est sanctionné d’un drive through : le Pauliste est furieux et n’obtempère pas quand Rob Smedley lui ordonne de rentrer en fin de 33ème tour, ce qu’il fait finalement au 34ème, non sans avoir ralenti Hamilton. Pendant ce temps, Bianchi avertit son stand qu’il ressent des gouttes de pluie, ce que les caméras semblent confirmer.

Au 35ème tour, Vettel devance Webber de 12 secondes, lui-même devant Alonso de 4.2 secondes. Hamilton revient sur l’Espagnol. Button est un surprenant mais convaincant 5ème. Dans le peloton, lutte entre équipiers chez Williams où Maldonado prend le meilleur sur Bottas et chez Force India où Sutil rentre aux puits, laissant la voie libre pour Di Resta. Dans la 40ème boucle, Pérez revient à pas de géant sur Rosberg qui est 6ème. Le pilote Mercedes parvient à limiter la perte de temps, mais le Mexicain se fait menaçant. L’averse est annoncée quasi-imminente alors que le ciel s’assombrit au dessus de Sao Paulo et que les gouttelettes s’intensifient sur les visières et les objectifs des caméras. Button et Massa passent par les puits et ressortent respectivement en mediums et en durs.

Après 45 tours, Vettel mène mais se fait déposer par Sutil, qui lui reprend le tour perdu, en pneus neufs. Webber et Alonso sont sur le podium provisoire. Rosberg et Pérez s’arrêtent à leur tour, et repartent en durs. Image étonnante : Vettel en tête, se fait dédoubler par Ricciardo. Bottas et Hamilton déchappent à quelques secondes d’intervalle après s’être touchés lors d’un freinage ! Le Finlandais abandonne mais le Britannique parvient à rejoindre son box. Vettel s’arrête à son tour pour chausser les durs mais il manque un pneu à l’avant droit ! Webber est juste derrière mais ne perd pas trop de temps. Alonso est aussi aux puits : les trois hommes repartent plus proches que jamais, avec Webber et Alonso à 6 secondes du quadruple champion.

Au 50ème tour, Vettel mène mais derrière lui Webber et Alonso reviennent en attaquant fort. Hamilton écope d’une pénalité pour avoir causé l’accident avec Bottas : il doit passer par les stands sans s’arrêter. En sortant des stands, la caméra de la Mercedes permet d’entrevoir une accentuation de la pluie mais la piste n’est pas du tout détrempée. Christian Horner multiplie les sorties dans la ligne des stands pour vérifier comment est le temps. Au tour de Van der Garde d’écoper d’une pénalité, pour avoir ignoré les drapeaux bleus. Au 55ème tour, Pérez est à l’attaque sur Rosberg pour la 5ème place, mais le Mexicain se fait légèrement distancer par la Mercedes. Hamilton, de son côté, est 10ème, et met la pression sur Ricciardo. Il passe la Toro Rosso dans la 58ème boucle.

A 11 tours de la fin, Vettel devance Webber et Alonso. Button, 4ème, voit revenir sur lui un duo composé de Rosberg et Pérez. Pic abandonne dans le 61ème tour, victime d’un problème de suspension arrière droite qui l’a fait partir en tête-à-queue, sans gravité. Vettel accentue progressivement son avance, la portant à 8.1 secondes à l’entame du 62ème tour. Plus loin, Maldonado est menacé par Vergne : il s’agit de la lutte pour la 15ème place. Kovalainen est déposé par Sutil dans la ligne droite : le Finlandais est 14ème et n’est pas dans le rythme depuis le début de course. Le trio de tête se retrouve dans le trafic mais les écarts sont maintenus à sept boucles du terme. Dans les Esses de Senna, Vergne et Maldonado se touchent et le Vénézuélien part en tête-à-queue, il repart devant le nez de la McLaren de Button qu’il ralentit alors que Rosberg et Pérez sont à la poursuite du Britannique.

A cinq tours de la fin, Vettel compte 8.5 secondes d’avance sur Webber. Suivent ensuite Alonso, Button, Rosberg, Pérez, Massa, Hülkenberg, Hamilton et Ricciardo. La pluie semble de nouveau un peu plus intense mais la piste demeure sèche. Gutiérrez est à l’attaque sur Di Resta pour le gain du 11ème rang alors que les gouttes frappent copieusement la caméra embarquée de la Sauber. Mais rien n’y fait, Sebastian Vettel est plus fort que tout et franchit la ligne d’arrivée en première position ! Neuvième victoire consécutive pour l’Allemand, un record ! Il devance Mark Webber deuxième pour sa dernière course et Fernando Alonso qui accroche un podium inespéré ! Felipe Massa gratifie le public de quelques donuts, à la suite de ceux effectués par Vettel pour fêter sa victoire !

Résultats du Grand Prix du Brésil 2013 :

PiloteEquipeTempsEcartTours
1
VettelInfiniti Red Bull Racing1h32:36.300
71
2
WebberInfiniti Red Bull Racing+10.4
71
3
AlonsoScuderia Ferrari+18.9
71
4
ButtonVodafone McLaren Mercedes+37.3
71
5
RosbergMercedes AMG Petronas F1 Team+39.0
71
6
PerezVodafone McLaren Mercedes+44.0
71
7
MassaScuderia Ferrari+49.1
71
8
HulkenbergSauber F1 Team+64.2
71
9
HamiltonMercedes AMG Petronas F1 Team+72.9
71
10
RicciardoScuderia Toro Rosso+1 tour
70
11
di RestaSahara Force India F1 Team+1 tour
70
12
GutierrezSauber F1 Team+1 tour
70
13
SutilSahara Force India F1 Team+1 tour
70
14
KovalainenLotus F1 Team+1 tour
70
15
VergneScuderia Toro Rosso+1 tour
70
16
MaldonadoWilliams F1 Team+1 tour
70
17
BianchiMarussia F1 Team+2 tours
69
18
Van der GardeCaterham F1 Team+2 tours
69
19
ChiltonMarussia F1 Team+2 tours
69
20
PicCaterham F1 TeamAbandon
58
21
BottasWilliams F1 TeamAccident
45
22
GrosjeanLotus F1 TeamAbandon
2


Photos Grand Prix du Brésil - Les photos du dimanche

Photo 11038787795_b817397765_o-1024.jpg
Photo 11038801795_1d7b0c4a1f_o-1024.jpg
Photo 11038806535_471cf21db2_o-1024.jpg
Photo 11038814615_230240ae60_o-1024.jpg
Photo 11038823835_9b2021d0ec_o-1024.jpg
Photo 11038839865_3659452367_o-1024.jpg
Photo 11038847275_6460c714b6_o-1024.jpg
Photo jm1324no52-1024.jpg
 


Course, Grand Prix et Interlagos Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




27 réactions sur cet article Donnez votre avis
dev972
dev972 :
Yes!!! Ferrari a reprit la 2ème place à Mercedes au classement constructeur.
Il y a 70 mois
Till
Till :
@dev972... Hein ??? Heu... Non, Mercedes est resté 2è à la fin de ce GP. Donc Ferrari 3è.
Il y a 70 mois
La rédac'
La rédac' :
@dev972 : Ferrari est toujours troisième. Les classements après le GP du Brésil sont à jour ici : www.fan-f1.com/f1/2013/classement/index.html
Il y a 70 mois
Grand tout sec
Grand tout sec :
La seule chose que je retiendrais de ce grand prix bien ennuyeux c'est le dernier tour d'honneur de Mark Webber sans son casque. C'est sympa pour faire ses adieux.
Il me manquera, bonne continuation à lui.
Il y a 70 mois
Profx
Profx :
a t on des infos sur le probleme de rg ?
Il y a 70 mois
maranella
maranella :
@Grabd tout sec@ +1
j ajouterai, le dernier pilote humainement interessant (quitte à faire bonfir certains d'entre vous) .
Il y a 70 mois
arkansis
arkansis :
GP bien ennuyeux ?

Il vous faut quoi franchement ? Une averse qui entraîne 10 monoplaces d'un coup ?

Sinon oui merci Mark pour ta belle carrière en F1 !
Il y a 70 mois
effigy1
effigy1 :
1/manque de classe de vettel qui aurait pu laisser gagner weber
2/inanité des commentaires de canal+
Il y a 70 mois
dev972
dev972 :
Mercedes avait 15 points d'avance. Ferrari en a marqué 21 contre 12 pour Mercedes. Donc, Ferrari est bien 2ème il me semble.
Il y a 70 mois
dev972
dev972 :
Mea culpa.
Il y a 70 mois
Profx
Profx :
21-12=9 pas 16
Il y a 70 mois
Ayrton
Ayrton :
ouais , payer C+ pour avoir des commentaires de ce cher J V , franchement !! il commence a etre un peu lourd le mec ..... sinon , dommage qu'une petite pluie ne soit pas venue ! vivement 2014
Il y a 70 mois
Raikko
Raikko :
effigy1 :
1/manque de classe de vettel qui aurait pu laisser gagner weber

Tu es ridicule mon pauvre....
Il y a 70 mois
titi33-1
titi33-1 :
moi je suis comtent les pilotes francais sont nul et arreter de critiquer Vettel
Il y a 70 mois
MG
MG :
Bonsoir,

Je pense que beaucoup attendaient que Vettel laisse gagner Webber, même si la course c'est la course?
Quelle importance pour Vettel de gagner encore? Webber c'était sa dernière chance?
Il y a 70 mois
Pedrolito
Pedrolito :
@effigy1 : Webber n'aurait certainement pas aimé gagner dans ses conditions...

Sinon, bravo à la direction de course d'avoir offert la 2ème place des constructeurs à Mercedes. C'est du grand n'importe quoi, mais parfaitement dans la continuité de la sanction suite à la triche des essais cachés.

Nul doute que du côté de papy Eccleston, on craint le retrait du constructeur, et on est prêt à toutes les largesses pour que la structure F1 soit soutenue. Va falloir s'habituer. Après Red-Bull, le nouveau chouchou de la FOM, c'est Merco...
Il y a 70 mois
KimiR
KimiR :
" Quelle importance pour Vettel de gagner encore? "

Il est assoifé de victoires comme tous les grands champions et je préfere qu'il gagne plutot qu'il laisSe gagner Webber , j'aurais trouvé ça humiliant pour l'Australien. là Vettel gagne en champion et Webber part la tete haute.
Il y a 70 mois
Chopper
Chopper :
J'avoue avoir commencé à pleuré comme un gamin, quand ils ont dit à Webber: "profite bien des derniers tours..." puis l'avoir entendu dire à Alonso avant le podium: "c'est le dernier..." tout ça fait la beauté de la f1...on s'attache à des personnages et quand ils partent cela fait un vide...c'est l'un des pilotes les plus intéressants humainement, avec Hamilton !

Tu vas vraiment nous manquer Mark !
Il y a 70 mois
RS
RS :
Le commentaire a été désactivé par la rédaction.
Il y a 70 mois
BenRossi
BenRossi :
Le commentaire a été désactivé par la rédaction.
Il y a 70 mois
Petio
Petio :
Peut être que Webber n'as pas gagner le GP, mais je pence que si Vettel l'aurais laisser passer, il n'aurais pas accepter, mais pour moi il c'est battue comme un lion, pour avoir fait de si belle remonter et avoir un record du tour. Après j'ai un aperçu un com disant en gros que les pilotes français était nul, mais le moteur n'as rien a voir avec le pilote ( je parle pour Grosjean ). Mais bon dommage que la pluie ne ce soit pas manifester un peut plus, juste de quoi rendre la piste glissante sans créer un carambolage et des accident à la pèle. Pour moi ce fut une saison en générale assez rebondissante et aussi pal mal de d'injustice.
Il y a 70 mois
arkansis
arkansis :
@Pedrolito

Hamilton n'a pas été sanctionné des fois ?

Parce que à moins que tu ais la mémoire très courte je crois que si. Ferrari et Mercedes ont toutes les deux été pénalisées, alors il ne faut pas raconter n'importe quoi...
Il y a 70 mois
Justaman
Justaman :
Encore une fois on voit la qualité des commentaires de certains. Une vision du sport limitée par leur intelligence.Une triste façon de défendre ses chouchous en crachant sur les autres...
J'ai vraiment du mal avec ça, l'utilisation de plusieurs pseudos pour pouvoir insulter les autres en se cachant.

Quand allez vous obliger les gens a être inscrit et n'avoir qu'un compte pour pouvoir poster ( ceci est pour les modos)
Quand à tous ces petits gars qui se prennent pour des cadors au volant de leur 206 en croyant qu'ils sont assez bon pour pouvoir émettre des critiques objectives sur le pilotage de tel ou tel pilote de F1, qu'ils aillent faire un tour sur un circuit de temps en temps au lieu de faire la course contre la 4L du vieux du village.
Vous devez être du genre a cracher sur les gens dans la rue parce qu'ils sont ou trop blanc ou trop noir, ou trop jeune ou trop vieux par rapport à vous....
La tolérance et le respect des autres sont des valeurs qui permettent de vivre sereinement...
De plus je suis sûr que vous êtes les premiers à pleurer parce que les gens ne vous font pas confiance, les premiers à pleurer parce que on ne vous donne pas votre chance....
Quant au petit "Rocco Siffredi" qui est si prolifique sur ses activités bucco-anales, apprend déjà à donner du plaisir à une femme avant de te vanter, je pense que ton chibre a plus souvent connu les cinq doigts de ta main plutôt que la vallée humide d'une gente dame.
Sur ce je vous laisse à vos enfantillages et souhaites à tous une prochaines saison de F1 encore plus passionnante que 2013......
Il y a 70 mois
Gigi
Gigi :
Bonjour Justaman

Ne juge-t-on pas les autres par soi-même, bien souvent? En te lisant, j'en ai fortement l'impression. Au passage la F1 est-ce un sport ou une propagande de lobbies? Les pilotes même très doués ne sont pas des athlètes? On nous rabâche qu'ils prennent jusqu'à trois jets dans les virages. Que les médias arrêtent leurs potins, un pilote de chasse encaisse sept jets au niveau des jambes. Eux sont de vrais sportifs et on ne leur donne pas des fortunes injustifiées pour faire "mumuse" La F1 n'a plus rien d'intéressant. Que l'on revienne à une mécanique plus économe. Des pneumatiques qui font quinze tours de circuit servent-ils l'automobile, un moteur conçu pour cinq courses peut-il être comparé avec un moulin prévu pour quatre cent mille kilomètres? Non, ce ne sont pas les mêmes composants.
La F1 serait plus passionnante si elle servait davantage la voiture. La F1, c'est la vitesse, point.

Quitte à aller moins vite, que l'on construise du costaud qui serve l'industrie
Il y a 70 mois
Justaman
Justaman :
Mon cher GiGi, je pense que le fond de mon commentaire vous a échappé, je parlais des deux intervenants dont les coms ont été supprimés par la suite et qui ont la fâcheuse tendance à insulter les autres.

Sinon en effet on juge par soi-même tout le temps et non pas" souvent " c'est le fondement d'un jugement qui d'ailleurs ne peut être que partial d'où la faiblesse de la justice. Vous avez d'ailleurs vous même porté un jugement sur mes dires.
Mais bon, si pour vous la F1 n'est plus un sport et si en plus elle est inintéressante à vos yeux, pourquoi la suivre et perdre votre temps à faire des commentaires.
Je n'ai rien contre vous et je ne pense pas que les pilotes de F1 sont des surhommes, mais seulement des sportifs, un pilote de chasse encaisse effectivement plus de G que les pilotes de F1 mais cela enlève t-il le mérite des pilotes de F1? Sinon on pourrait dire aussi que les pilotes de F1 encaissant plus de G que les pilotes de rallye alors c'est derniers n'ont aucuns mérite.. ! ! ? ?
Le sponsoring et le lobbyisme font partie de la donne, ce sport sert de tremplin aux motoristes et aux fournisseurs de pièces auto, toute la recherche sert au développement des futurs moteurs de monsieur tout le monde...
Il y a 70 mois
pignon
pignon :
Gigi : c'est 3 G et non 3 jets désolé la F1 c'est la vitesse... si tu veux, il y a de belles coures en endurance!!!!! Par ailleurs, j'aimerais avoir gardé la condition physique des pilotes, suffit de voir Webber et Button...entre autres.
Bon vent à Marck chez Porsch....
Il y a 70 mois
Profx
Profx :
i l on devait faire la liste des inventions creer pour la competition devenue la norme dans les voitures de tous les jours , on en aurai pour un bon moment ...
gigi se plaint de moteurs qui ne tiennent que 6 courses ?
les inventions faites dans le passe on ete faite sur des moteurs qui n etait meme pas toujours capable de faire les sceance d essai + la course sans exploser ... soit meme pas 1000 km
Il y a 70 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.