> > > > McLaren : Ron Dennis chercherait à revenir aux affaires

McLaren : Ron Dennis chercherait à revenir aux affaires

Ron Dennis serait actuellement à la recherche de fonds pour racheter des parts du McLaren Group et ainsi obtenir une position qui lui permettrait, entre autres, de reprendre la main sur la destinée de McLaren F1 après une saison 2013 catastrophique.

© DR - Ron Dennis voudrait ramener McLaren au sommet© DR - Ron Dennis voudrait ramener McLaren au sommet

L’information est révélée par Sky News et pourrait faire grand bruit : Ron Dennis, légendaire patron de l’écurie McLaren entre 1980 et 2009, pourrait tenter de revenir aux affaires en prenant le contrôle de McLaren F1.

La visite de David Cameron, Premier Ministre de Grande-Bretagne en Chine a, comme de coutume, permis à de nombreux chefs d’entreprises britanniques de rencontrer de potentiels investisseurs. Ron Dennis était de ceux-ci. A la tête du McLaren Group, il aurait prospecté vers l’Empire du milieu dans le but de rassembler des fonds pour acquérir les 25% des parts du groupe détenus par Mansour Ojjeh, l’homme d’affaire saoudien actuellement en convalescence suite à une lourde opération aux poumons.

Si Sky indique que M. Ojjeh pourrait envisager la vente, un porte-parole de McLaren a déclaré jeudi : « Mansour Ojjeh n’a exprimé aucun désir de vendre ses parts. Donc, c’est comme d’habitude pour tout le monde chez McLaren, et nous sommes pleinement concentrés sur notre nouvelle Formule 1 afin d’améliorer nos performances en piste pour la saison 2014. »

Lui-même à la tête de 25% de la firme, Ron Dennis espèrerait ainsi pouvoir détenir au minimum 50% des parts et lorgnerait même du côté de Bahreïn, où est basé le fonds souverain Mumtalakat, détenteur des 50% restants. Cependant, il n’est pas sûr que le fonds émirati soit enclin à céder ses parts. En pareille hypothèse, toutefois, Ron Dennis aurait le contrôle total sur McLaren Group. Des experts évaluent le prix de 25% des parts dans la firme à environ 125 millions de livres sterling, soit environ 150 millions d’euros.

Si Ron Dennis parvenait à ses fins, l’un de ses objectifs serait de redonner ses lettres de noblesse à McLaren F1, excédé qu’il serait par la saison 2013, qui a vu l’équipe britannique ne pas réussir à monter sur le podium en 19 courses, une première depuis la saison 1980. Mais McLaren Group représente aujourd’hui bien plus que le simple sport automobile, l'entreprise s'étant impliquée dans le tourisme, la médecine ou encore la biomécanique. La visite en Chine était aussi l'occasion pour l'homme d'affaires de promouvoir ces aspects-là.

Sky rapporte que, si Dennis parvient à contrôler au moins 50% des parts de McLaren, la position de Martin Whitmarsh, directeur de l'écurie depuis 2009, serait rendue très précaire. Une situation qui pourrait peser sur la potentielle venue, au sein de la structure, de Fernando Alonso, Ron Dennis étant réticent au retour de l’Espagnol qui avait joué un rôle majeur dans l’affaire du « Spygate » en 2007, en témoignant et en fournissant des preuves de l’espionnage de Ferrari par McLaren, afin d’éviter de lourdes sanctions.

Si Martin Whitmarsh devait quitter son poste, le nom de Ross Brawn est cité pour lui succéder, ce dernier – en plus d’être libre de toute fonction – bénéficiant semble-t-il d’un à priori favorable de la part de Ron Dennis.


McLaren, Dennis




3 réactions sur cet article Donnez votre avis
Alinnomaya
Alinnomaya :
Ron Dennis est plus pragmatique et expérimenté que Martin Whitmarsh qui ressemble plus à un bureaucrate dans ses idées... Martin Whitmarsh est parfois trop tolérant et pas toujours autoritaire et précis dans ses démarches pour l'équipe... Ron Dennis détecte très vite les erreurs et sait directement par expérience quoi faire et comment...
ça ne serait pas mal s'il revient à la tête, pourvu qu'il retrouve ses moyens et ressources...
Il y a 78 mois
VENON
VENON :
@Alinnomaya:c'est vrai et meme si c'est un personnage controversé il y a des patrons d'écuries qui ne vont pas rire en le voyant débarquer.
Il y a 78 mois
Ayrton
Ayrton :
Croire qu'il était parti ....... C'est ne pas connaitre ce bon vieux Ron ! lui , il finira à la place de bernie !
Il y a 78 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.