> > > > Sutil attend "quelques secondes" de mieux à Bahreïn

Sutil attend "quelques secondes" de mieux à Bahreïn

Après des essais à Jerez en demi-teinte, l'écurie Sauber, Adrian Sutil en tête, s'attend à des progrès importants pour les prochains tests, à Bahreïn, à partir du 19 février.

© Fan-F1 - La Sauber de Sutil sortira-t-elle du bois à Bahreïn ?© Fan-F1 - La Sauber de Sutil sortira-t-elle du bois à Bahreïn ?

Nouvel arrivant chez Sauber, après avoir passé six saisons dans le giron de l’écurie Force India située à Silverstone (d’abord sous le nom de Spyker, en 2007), Adrian Sutil (#99) est revenu, pour Autosport, sur les essais hivernaux disputés à Jerez. Il minimise tout d’abord les performances en retrait de la Sauber C33 : « Le test était plutôt un lancement pour nous. Nous n’avions pas toutes les pièces pour la voiture, donc les spécifications étaient très, très différentes de ce qu’elles seront encore et à Bahreïn. »

Bahreïn, justement, sera le théâtre de la seconde et de la troisième sessions d’essais privés de 2014, et devrait permettre aux concurrents et aux motoristes de mieux s’étalonner face à des conditions de piste plus chaudes : « A Bahreïn, nous pourrons commencer les tests à proprement parler avec de meilleures températures, avec plus de conditions de course et, je l’espère, aussi avec un tout nouveau package sur la voiture. »

Pour l’écurie Sauber, ces essais seront cruciaux pour juger le travail de développement de la C33 motorisée par Ferrari : « Je suis impatient d’y être, car ces tests seront d’une grande importance pour la voiture et pour toute l’équipe. Pour nous, comparé [à Jerez], ça sera un énorme pas en avant. » L’Allemand espère même une progression conséquente au niveau chronométrique : « J’espère que nous pourrons améliorer de quelques secondes et dans la bonne direction, mais pour le moment, c’est une estimation. Nous devons voir à quelle vitesse nous pouvons progresser. »

« Par rapport à où nous sommes actuellement, ça devrait juste être mieux. L’usine a trouvé beaucoup d’appui aérodynamique et, une fois que les pièces seront montées, tout devrait bien se passer, » a-t-il ainsi conclu. Les essais de Bahreïn, du 19 au 22 février et du 27 février au 2 mars seront à suivre en direct et en intégralité sur Fan-F1.


Sutil, Alfa Romeo Racing Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




1 réaction sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
Je crois qu'on pourrait faire un copier-coller de ses déclarations pour tous les pilotes et écuries.
Il y a 73 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.