> > > > Grand Prix de Bahreïn 2014 : La course en direct

Grand Prix de Bahreïn 2014 : La course en direct

A partir de 16h45, retrouvez la rédaction de Fan-F1.com pour vivre le troisième Grand Prix de la saison 2014 de Formule 1, sur le tracé de Sakhir, à Bahreïn.

© Sutton - Qui triomphera dans la nuit bahreïnie ?© Sutton - Qui triomphera dans la nuit bahreïnie ?

Le troisième Grand Prix de la saison 2014 de Formule 1 se déroule sur le circuit de Sakhir, visité depuis 10 ans déjà par la discipline reine, mais cette fois-ci, l'horaire a été reculé afin de permettre une course de nuit sous l'abondant éclairage des centaines de projecteurs autour du tracé.

Les qualifications de cette course, les premières de la saison disputées sur un circuit sec, ont été l'occasion de confirmer la domination des Mercedes, de la tête et des épaules face au peloton des poursuivants très resserré pour cette manche. Ainsi, pour la première fois cette saison dans l'exercice de vitesse, c'est Nico Rosberg qui a pris le meilleur sur Lewis Hamilton, et qui s'élancera pour la 5ème fois de sa carrière dans la peau du chassé. Derrière, à la faveur de la pénalité de Daniel Ricciardo, c'est une deuxième ligne inédite composée par Valtteri Bottas sur sa Williams et Sergio Pérez.

Mais la lutte pour la victoire pourrait être fratricide entre les deux pilotes Mercedes alors que la bataille pour le podium s'est déjà engagée, dans les paroles.

Comme depuis trois saisons, Motorsinside.com vous propose, tout au long de cette saison 2014, de vivre les Grands Prix en direct texte interactif. Nous vous invitons donc à suivre cette ce Grand Prix de Bahreïn 2014, à partir de 16h45.

N’hésitez pas à nous faire part de vos impressions et à nous poser vos questions tout au long de la séance, même si nous ne pourrons malheureusement pas toutes les publier.

N.B. : Motorsinside.com ne diffusera pas et ne communiquera pas de liens pour visionner la séance en streaming.

Grand Prix de Bahreïn 2014 - Course


logo fan f1







6/04/2014 - Grand Prix de Bahreïn 2014 - Course


Direct
Temps forts
0
16:36
Bienvenue à toutes et à tous pour le direct commenté du Grand Prix de Bahreïn 2014 !
16:38
Avant toute chose, un petit rappel de la grille de départ de cette course qui partira à 17h00 !
16:41
Des petites nouvelles de la "guerre du spectacle" en F1, avec les dernières déclarations de Jean Todt mais aussi celles de Luca di Montezemolo et de Bernie Ecclestone.
16:43
Du côté sportif, Nico Rosberg a donc réussi hier sa 5ème pole en carrière. Il a devancé Lewis Hamilton donné grand favori de cette séance. Les deux Mercedes sont favorites pour la victoire, sauf incident. Va-t-on enfin voir cette lutte fratricide tant attendue ?
16:46
Dernière minute : le turbocompresseur et le MGU-H de la Ferrari de Raikkonen ont été changés avant cette course. Pas de pénalité car ces deux éléments se situent dans la limite de 5 autorisés.
16:49
Derrière les Mercedes, Valtteri Bottas retrouvera la deuxième ligne après l'avoir déjà connu lors du Grand Prix du Canada 2013. Il sera accompagné par Sergio Pérez qui, lui aussi, est déjà parti de la 4ème place, c'était à Spa en 2012. Ca ne lui avait pas spécialement porté chance !
16:52
La troisième ligne est composée d'hommes expérimentés : Kimi Raikkonen, sur sa Ferrari, qui s'est senti plus à l'aise à Bahreïn, et Jenson Button qui prendra le départ de son 250ème Grand Prix en carrière ! Seuls Barrichello, Schumacher, Patrese et Trulli ont fait mieux.
16:54
Massa, Magnussen, Alonso et Vettel constituent le reste du top 10.
16:58
La tension monte, à 3 minutes du départ !
16:58
Si vous avez des pronostics, c'est le moment, sinon taisez-vous à jamais !
16:58
Parmi les 12 premiers, seul Vettel partira en pneus mediums.
16:59
Sutil est le seul autre pilote à avoir fait ce choix.
17:00
La grille est dégagée, le tour de formation est lancé !
17:00
Pérez a mis du temps à s'élancer ! Mais c'est bon, il reprend sa place dans le peloton
17:02
Nico Rosberg arrive dans la ligne droite...
17:03
Le tout sous les yeux de Luca di Montezemolo : on espère pour lui que le spectacle sera bon.
17:04
Tous les pilotes sont installés, le 900ème départ de l'histoire de la Formule 1 est imminent...
17:04
C'EST PARTI !!
17:04
Bel envol des Mercedes
17:04
Hamilton surprend Rosberg et qui passe !
17:04
Ils sont roues contre roues !
17:05
Hamilton a obligé Rosberg à sortir large !
17:05
Massa est troisième !
17:05
------ DRAPEAU JAUNE Crevaison pour Vergne !
17:05
C'est la bataille à tous les échelons dans le peloton
17:06
Pérez a bloqué plusieurs fois ses roues.
17:06
L'ordre du premier tour : Hamilton, Rosberg, Massa, Pérez, Bottas, Button, Alonso, Hulkenberg, Raikkonen et Vettel.
17:07
Hulkenberg se fait très menaçant sur Alonso ! Ca devient une lutte classique
17:07
La crash box de Vergne, aux stands, est abimée et les mecaniciens ont eu du mal à la lever. Il est reparti
17:08
C'est très serré actuellement en piste, tout le monde est quasiment dans la zone DRS
17:09
1 seconde d'écart entre les deux Mercedes, Hamilton devant Rosberg dans le 3ème tours.
17:09
Massa est déjà hors zone DRS de Rosberg
17:09
Les images du départ nous permettent de voir qu'Alonso a carrément sorti son équipier, lui aussi, de la piste au premier virage.
17:10
Départ incroyable de Massa !
17:11
Ricciardo et Vettel se sont aussi affronté en piste dans le 1er tour !
17:12
Allez, après 4 boucles : Hamilton, Rosberg, Massa, Pérez, Bottas, Button et Hulkenberg passe Alonso pour la 7ème place !
17:12
« Tu économises plus d'essence que ton équipier, » indique-t-on à Nico Rosberg.
17:13
Alonso se plaint quant à lui d'un « problème de puissance », semble-t-il. A confirmer toutefois.
17:13
Raikkonen revient sur l'Espagnol.
17:13
Hamilton souffre de sous-virage et on lui demande de faire attention au pneu avant-gauche.
17:14
La lutte s'engage entre Massa et Pérez pour la 3ème position. Le Mexicain est à 8 dixièmes.
17:14
Rosberg doit prendre soin de ses pneus, son premier relais va être long visiblement.
17:15
Vettel est dans les échappements de Raikkonen, lui-même à 6 dixièmes d'Alonso.
17:15
Ricciardo met la pression sur Magnussen, qui est 11ème.
17:16
Au niveau de la consommation d'essence, les Mercedes sont pour le moment les moins consommatrices alors qu'elles sont 1 seconde plus rapide que les autres !
17:16
Massa est 3ème à plus de 6 secondes de Rosberg.
17:17
Après 7 tours sur 57 : Hamilton, Rosberg, Massa, Pérez, Bottas, Button, Hulkenberg, Alonso, Raikkonen et Vettel constituent le top 10.
17:17
Sutil change déjà ses pneus mediums pour passer aux pneus tendres.
17:18
Pérez, 4ème, met toujours la pression sur Massa. Il est dans la zone DRS de la Williams.
17:18
Ricciardo se manque au 1er virage pour dépasser Magnussen et sort bien trop large. A tel point que Kvyat l'attaque, mais le Russe ne passe pas.
17:20
Alonso, 8ème, a repris un peu de temps sur Raikkonen, sans doute à la faveur de la pression de Vettel.
17:20
Button attaque Bottas pour la 5ème place et il passe !
17:20
Bottas perd même la 6ème place puisque Hulkenberg profite de cette manoeuvre pour le doubler. Bottas semble en difficulté avec ses pneus tendres !
17:21
Le ralenti montre que Button a copieusement tapé dans ses freins pour dépasser Bottas, énormément de carbone s'est échappé des roues de la McLaren.
17:21
Les Mercedes fondent sur Vergne, qui va déjà prendre un tour de retard
17:22
Bottas aux stands : il chausse un nouveau train de pneus tendres et a fait ajuster son aileron avant.
17:22
Ricciardo à l'attaque sur Magnussen, pour la 10ème place. Il le passe en sortie de courbe.
17:23
Après 10 tours : Hamilton, Rosberg, Massa, Pérez, Button, Hulkenberg, Alonso, Raikkonen, Vettel et Riccciardo constituent le top 10.
17:24
Mais Pérez prend l'avantage sur Massa ! Belle passe d'armes entre les deux hommes mais le Brésilien doit s'avouer vaincu !
17:25
Pérez est à 15 secondes de Rosberg ! Les Mercedes sont clairement sur une autre planète
17:25
Alonso aux stands !
17:25
L'arrêt n'est pas excellent.
17:25
Il ressort juste devant Kvyat.
17:26
Vettel met la pression sur Raikkonen qui allume copieusement ses pneus.
17:26
------ DRAPEAU JAUNE Sutil a l'arrêt dans le secteur 1
17:27
Bianchi a attaqué Sutil et l'a percuté. La Marussia a la roue arrière gauche crevée.
17:28
« Mon DRS ne marche plus » annonce Vettel qui est sous la menace pressent de Ricciardo.
17:28
Après 15 tours : Hamilton devance Rosberg d'1.5 sec. Pérez est à 19 secondes derrière, suivi par Button et Hulkenberg.
17:29
Enquête sur l'accrochage entre Sutil et Bianchi.
17:29
On demande à Vettel de laisser passer Ricciardo, ce qu'il fait dans le dernier secteur.
17:30
Hulkenberg passe aux stands : pneus tendres.
17:30
La Force India ressort derrière Raikkonen, qui est lui-même derrière Kvyat, 12ème.
17:31
Hulkenberg passe Raikkonen à la réaccélération !
17:31
Et il enchaine avec la Toro Rosso grâce au DRS !
17:31
Le 3ème de la course, Pérez, va s'arrêter.
17:32
Vettel indique qu'il doit rentrer, ses pneus sont trop usés à l'arrière : les mediums ne durent pas plus longtemps que les tendres finalement.
17:32
Pérez est ressorti derrière Hulkenberg.
17:33
Rosberg attaque Hamilton mais ce dernier lui répond !
17:33
Hamilton conserve la tête en décroisant ! Incroyable bataille entre les deux pilotes !
17:34
Rosberg semble énervé à la radio ! Il se plaindrait d'avoir été tassé, ce que les images confirment.
17:35
Rosberg insiste à nouveau dans le virage 1 !
17:35
Mais les deux hommes se livrent une bataille exceptionnelle !!
17:35
Ils sont roue contre roue et Hamilton repasse !!!
17:35
Ils ne se font aucun cadeau, mais pour le moment c'est fait très correctement !
17:36
Hamilton rentre aux stands !
17:36
L'arrêt s'est bien passé, il repart vite. En tendres.
17:37
On demande à Rosberg d'attaquer à fond pour 2 tours ! Il va chausser les pneus durs pour le second relais
17:37
Pérez a passé Alonso pour la 6ème place, pendant ce temps. Autoritaire le Mexicain !
17:38
Les Force India sont très proches l'une de l'autre.
17:39
Button tente de dépasser Raikkonen au virage 1, pour la 8ème place, et il passe tranquillement.
17:39
Rosberg est appelé aux stands !
17:39
Le voilà...
17:40
L'arrêt se passe bien aussi, il repart en pneus mediums (blancs)
17:40
Hamilton reprend l'avantage assez sensiblement, 3 à 4 secondes.
17:41
Mais les stratégies des deux hommes sont différentes : Hamilton est en tendres alors que Rosberg est en mediums.
17:41
Vettel met la pression sur Raikkonen pour la 9ème position.
17:43
Après 22 des 57 tours : Hamilton a 6 sec d'avance sur Rosberg. Derrière, Bottas est à 15.3 sec, il est suivi de trèèès près par Massa. Suivent ensuite les deux Force India, Hulk devant Pérez.
17:43
Massa prévient Williams que Bottas « détruit ses pneus arrière. »
17:44
C'est peut-être un message subliminal, allez savoir !
17:44
Massa ne peut pas attaquer Bottas et les Force India en ont profité pour revenir. C'est un petit train qui se forme avec les 4 voitures.
17:45
Vettel à l'attaque sur Raikkonen pour la 9ème place.
17:45
Et il passe !
17:45
Massa plonge au 1er virage, mais Bottas ferme la porte !
17:46
Les deux hommes se battent pour la 3ème place !
17:46
Bottas, Massa, Hulkenberg et Pérez se tiennent en 7 dixièmes.
17:46
Bottas demande à rentrer aux stands
17:46
Massa doit approuver.
17:47
Le Finlandais s'arrête et Massa peut bénéficier du DRS, ce qui le protège provisoirement de Hulkenberg.
17:47
L'Allemand met deux roues hors piste pour essayer d'attaquer Massa mais ne peut pas !
17:48
C'est Pérez qui double Hulk !
17:48
Grosse bataille entre équipiers sur ce Grand Prix !
17:49
Hulkenberg se plaint à la radio : Massa « m'a poussé dehors, il ne m'a pas laissé d'espace. »
17:49
Ricciardo à l'attaque sur Raikkonen pour la 9ème position.
17:50
Après 26 des 57 tours :
Hamilton
Rosberg
Massa
Pérez
Hulkenberg
Alonso
Button
Vettel
Raikkonen
Ricciardo
Bottas
Grosjean
Maldonado
Gutierrez
Magnussen
Kvyat
Kobayashi
Chilton
Ericsson
Bianchi
17:50
Massa est maintenant sous la pression de Pérez.
17:51
Pérez tente le coup dans l'enchainement rapide et passe !
17:51
Hulkenberg passe aussi ensuite, malgré une grosse difficulté à la réaccélération !
17:52
Pérez P3, Hulkenberg P4 et Massa P5
17:52
Ricciardo a, pendant ce temps, copieusement bloqué les roues au virage 1, et n'est même passé devant Raikkonen. L'Australien est en mediums, c'est à signaler.
17:53
Massa et Alonso passent par les puits.
17:53
Ricciardo se fait très pressent sur Raikkonen mais ne parvient pas à dépasser la Ferrari pour la 7ème place, à la faveur des arrêts aux stands.
17:54
Au niveau de la consommation d'essence, Rosberg a moins consommé que tout le monde, mais c'est assez ténu.
17:55
Rosberg se fait expliquer, à la radio, que l'écart entre les deux types de pneus était plus proche que prévu. Et il compte 7.4 seconde de retard sur Hamilton
17:55
Bottas, 9ème, revient sur le duo Raikkonen-Ricciardo.
17:56
Et d'ailleurs, il efface Ricciardo dans la ligne droite mais se manque complètement en oubliant de freiner ! Il évite Raikkonen !
17:56
Tout est à refaire pour Bottas
17:57
« Qu'est-ce que Kimi foutait ?! » lance Bottas, étonné de la lenteur de la Ferrari.
17:58
Ricciardo parvient enfin à dépasser Raikkonen !
17:58
Et maintenant, Bottas va pouvoir tenter sa chance.
17:58
Il le dépasse dans la ligne droite arrière. Bottas va maintenant revenir sur Ricciardo
18:00
Notez que Vergne a abandonné : « Je ne sais pas qui était dans la Lotus, mais c'est un grand malade. Il m'a mis un énorme coup de volant. Ca m'a fait décoller. » a-t-il déclaré au micro de Canal+
18:00
Massa efface Raikkonen et prend la 9ème position.
18:00
Raikkonen reste en piste alors qu'il perd beaucoup de temps.
18:02
Après 33 tours sur 57 :
Hamilton
Rosberg (+8.4)
Pérez (+34.8)
Hulkenberg (+36.3)
Button (+39)
Vettel (+46)
Ricciardo (+52)
Bottas (+53)
Massa (+55)
18:03
Mais Massa prend le meilleur sur Ricciardo.
18:03
Pérez s'est arrêté, pour chausser les pneus mediums. Il ressort juste derrière Alonso.
18:04
Mais il efface Alonso dans la ligne droite arrière. Il est donc 8ème actuellement.
18:04
------ DRAPEAU JAUNE La Caterham d'Ericsson est immobilisée hors piste. Ca semble etre une panne.
18:04
Hulkenberg ressort derrière... Alonso !
18:05
Belle histoire d'amour !
18:05
Vettel prend le meilleur sur Magnussen, en fin de ligne droite des stands, pour le compte de la 10ème place
18:06
Vettel passe ensuite Maldonado, qui ne s'est pas encore arrêté, et prend la 9ème position.
18:07
Ricciardo, 13ème, met la pression sur Raikkonen et le dépasse par l'extérieur dans le virage 4 ! Magnifique !
18:07
L'Australien est maintenant à l'attaque sur Magnussen qu'il dépasse dans la ligne droite arrière.
18:07
Maldonado est sa prochaine victime.
18:08
Bottas est en 3ème position sous la pression de Massa.
18:08
Après 37 tours sur 57 :
Hamilton
Rosberg
Bottas
Massa
Pérez
Hulk
Alonso
Button
Vettel
Ricciardo.
18:09
Il y a actuellement 9.7 seconde d'avance pour Hamilton sur Rosberg, en rappelant que l'Allemand est en pneus mediums et alors que le Britannique est en tendres.
18:10
Massa va tenter l'undercut pour passer Bottas. Le Brésilien chausse les pneus mediums.
18:10
Il ressort derrière Ricciardo, en 10ème position.
18:11
Raikkonen dépasse Maldonado pour la 11ème position.
18:11
Button, 7ème, se fait pressant sur Alonso, 6ème.
18:12
------ DRAPEAU JAUNE Accrochage terrible entre Gutierrez et une Lotus !
18:13
En fin de ligne droite des stands, la safety car va sans doute rentrer !
18:13
Gutierrez est toujours dans sa voiture...
18:13
Non, il en sort ! Ouf !
18:13
Il a fait un tonneau !
18:14
Maldonado sortait des stands et a coupé la trajectoire de Gutierrez qui est parti en tonneau.
18:14
Hamilton et Rosberg se jettent dans les stands !
18:14
La course est totalement relancée !
18:15
-SC- ------ SAFETY CAR
18:15
abandon de Magnussen qui s'immobilise en dehors de la piste.
18:16
Hamilton a perdu toute son avance de 10 secondes et va repartir en pneus mediums contre les tendres de Rosberg. Voilà qui va être difficile à gérer !
Aifaim : accident du style schumacher Vergne à Monza ?
18:17
@Aifaim : plutôt style Albers-Ide à Imola 2006 (ou 2005 je ne sais plus)
18:20
Allez, un point sur le classement après 43 tours :
Hamilton
Rosberg
Pérez
Hulkenberg
Button
Vettel
Ricciardo
Massa
Bottas
Alonso
Raikkonen
Kvyat
Grosjean
Maldonado
Kobayashi
Chilton
Bianchi
18:20
Je ne vous cache pas que je pense que Maldonado va avoir droit à une première pénalité si ce n'est plus après la course.
18:21
Notez qu'on laisse passer les retardataires à un tour pour qu'ils reviennent dans le tour et ne gênent pas la bataille.
18:23
La direction de course indique que l'incident entre Gutierrez et Maldonado va faire l'objet d'une enquête.
18:24
« Il faut ramener les deux voitures à la maison » indique-t-on à Hamilton et, sans doute, à Rosberg.
18:25
La voiture de sécurité va s'effacer et la course va reprendre !
18:25
Il ralentit la meute...
18:26
Et il réaccélère !
18:26
Rosberg est au contact !
18:26
derrière les deux Force India s'attaquent !
18:26
Rosberg tente l'extérieur dans le virage 4 mais Hamilton ne lui laisse pas d'espace !
18:27
Les Mercedes ont pris de l'avance à la faveur de la bataille chez Force India !
18:27
Les Red Bull aussi se battent entre elles pour la 5ème place
18:27
Rosberg est dans la zone DRS !
18:28
Mais pour le moment il ne peut pas l'utiliser
18:28
Les deux Mercedes roulent dans le même rythme
18:28
Les Williams passent Button qui souffre énormément
18:29
Déjà 4 secondes d'avance pour les deux Mercedes sur Pérez !
18:29
Il reste 10 tours
18:29
Hamilton reprend 5 dixièmes d'avance sur Rosberg dans ce tour !
18:29
Il est en pneus mediums, il est à l'attaque intégrale !
18:30
1:37.306 pour Hamilton
18:30
Rosberg est toujours dans la zone DRS malgré tout
18:30
Vettel, 5ème, met la pression sur Hulkenberg
18:30
Ricciardo est menaçant sur Vettel aussi !
18:30
Incroyable course, que de duels entre équipiers !
18:31
Rosberg a repris 1 dixième dans ce tour en plus du DRS !
18:31
Ricciardo attaque Vettel !
18:31
Et il passe, mais Vettel ne s'avoue pas vaincu
18:32
Ricciardo va fondre sur Hulkenberg à ce rythme !
18:32
Rosberg a repris 3 dixièmes à Hamilton ! Il est à 6 dixièmes
18:33
Pérez est en train d'assurer son podium, il a pris 1.5 seconde d'avance sur Hulkenberg
18:34
Après 50 tours, le top 10 :
Hamilton
Rosberg
Pérez
Hulkenberg
Ricciardo
Vettel
Massa
Bottas
Alonso
Button
18:34
Rosberg attaque dans le virage 1 mais Hamilton reprend l'avantage.
18:34
Hamilton tasse encore Rosberg dans le virage 4 !!!
18:35
Ils vont finir par s'accrocher ! C'est énorme, quelle lutte
18:36
Rosberg retente à nouveau, de trèèèès loin !
18:36
Mais ca ne passe toujours pas dans le virage 1
18:36
C'était un peu osé de la part de l'Allemand mais ce sont des équilibristes !
18:37
Quelle tension dans le stand Mercedes !
18:37
Hamilton a 8 dixième d'avance sur la ligne, mais le DRS réduit cette avance !
18:37
Ricciardo a dépassé Hulkenberg ! Il est 4ème !
18:38
Il reste moins de 4 boucles.
18:38
Le top 5 : Hamilton, Rosberg, Pérez, Ricciardo et Hulk.
18:38
Vettet met Hulkenberg sous pression !
18:39
Mais il est lui-même suivi par les deux Williams.
18:39
Hamilton a mis 1 seconde entre lui et Rosberg !
18:39
Il reste 3 tours : les pneus tendres de l'Allemand seraient-ils en souffrance ?
18:40
Ou va-t-il retenter une nouvelle attaque ?
18:41
Derrière, Vettel est à 5 dixèmes de Hulk, 5ème, et les Williams de Massa et Bottas sont 7 dixièmes derrière Vettel.
18:41
Button est au ralenti sur la piste : mauvaise 250ème pour le Britannique.
18:41
Rosberg reprend un peu de temps sur Hamilton
18:42
Vettel tasse un peu Massa pour l'empêcher de passer mais le Brésilien passe. Vettel reprend vite l'avantage dans la partie sinueuse
18:42
Button abandonne.
18:42
Dernier tour !!
18:42
Rosberg est à 1 seconde de Lewis Hamilton
18:43
Ricciardo est à 1 sec de Pérez !
18:43
Il met la pression à Pérez !
18:43
Ca risque d'être juste pour l'Australien !
18:44
Hamilton arrive et remporte le Grand Prix de Bahrein !
18:44
Il l'emporte devant Nico Rosberg à qui il adresse un pouce levé ! Quelle lutte !
18:44
Et le podium pour Pérez !
18:45
QUELLE COURSE !
18:46
Le top 10 du Grand Prix de Bahreïn 2014 :
1. Hamilton
2. Rosberg
3. Pérez
4. Ricciardo
5. Hulkenberg
6. Vettel
7. Massa
8. Bottas
9. Alonso
10. Raikkonen.
18:47
Hamilton sort de sa voiture, monte sur le museau et brandit son volant !
18:47
Rosberg et Hamilton se donnent une très franche et camarade accolade !
18:48
Pérez saute dans les bras des hommes de Force India !
18:49
C'est la 24ème victoire de Lewis Hamilton, la 16ème victoire de Mercedes en F1.
18:50
Nico Rosberg signe son 14ème podium.
18:50
Sergio Pérez signe son 4ème podium. C'est le second podium de Force India ! Champagne !
18:51
Enfin non, pas champagne. Nous sommes à Bahreïn, c'est de l'eau de rose !
18:51
L'hymne britannique sera suivi de l'hymne allemand sur le podium
18:52
Hamilton et Rosberg qui ont continué leur accolade très amicale dans la salle qui précède le podium. Belle rivalité.
18:54
Hamilton soulève le trophée du vainqueur, d'un beau vainqueur ! Quelle course pour la première nocturne à Sakhir.
18:54
Vous pouvez d'ailleurs élire votre top 10 de la course en suivant ce lien !
18:56
C'est le chanteur du groupe ACDC qui assure les interviews.
18:57
Hamilton : « Je veux remercier l'équipe pour le travail. C'était très correct entre nous, très chaud. L'écart était bon mais j'étais juste à la fin. »
18:58
Rosberg : « Je n'aime pas finir second derrière Lewis, mais c'était la plus excitante course de ma carrière et je veux remercier tous les spectateurs. C'était un grand jour de course. J'espère gagner dès la prochaine course. »
19:02
Une des images de cette course :

19:10
Allez, c'est la fin de notre direct après une des plus belles courses de ces dernières années !

Je vous invite
-> à consulter le résumé de ce Grand Prix
-> à voter pour le top 10

Et à retrouver les déclarations dans la soirée, ainsi que, dès demain, les photos du week-end, nos chroniques et plus tard les radiotranscriptions ainsi que le résultat du top 10 !

Merci de nous avoir suivis ! A bientôt !

En direct, Grand Prix et Sakhir




53 réactions sur cet article Donnez votre avis
 maranella
maranella :
ah Luca di M. est là mais il porte la scoumoune le mec...
Il y a 74 mois
jakimax
jakimax :
La rédac@
Peut-on avoir savoir si Hamilton et Rosberg sont dans la même stratégie de pneus svp. Merci . Je ne peux être devant cnal Plus.
Il y a 74 mois
jakimax
jakimax :
Déjà chapeau bas et merci à Mercedes pour laisser carte blanche à ses pilotes. Je n'aurais pas cru.
Il y a 74 mois
Nova
Nova :
woowww super gp pour l'instant, énormément de bataille entre les équipiers de chaque équipe
Il y a 74 mois
Nova
Nova :
pppffff danger public maldonado
Il y a 74 mois
titi0314
titi0314 :
quand on regarde les images on voit clairement que le tonneau et causé par le nez bas de la lotus, sans doute une pression trop forte sur la monoplace qui a fait un effet de ressort ?
Il y a 74 mois
Fuckthebitch
Fuckthebitch :
Maldonado doit s'acheter un cerveau J'espère qu'il aura un grand prix de suspension direct. et une grosse amende
Il y a 74 mois
didi
didi :
On a vu l'effet du museau bas (et de la cervelle basse de maldo) sur un choc latteral : tonneau ! du jamais vu depuis des années !!!!!!!
Il y a 74 mois
alkiros
alkiros :
He ben, ceux qui disaient s'ennuyer avec cette nouvelle formule vont devoir changer d'avis!
Waooo, quel Gd.Px.!
Merci messieurs les pilotes pour nous avoir offert un tel suspense!
Il y a 74 mois
didi
didi :
Et merci Nico pour les attaques ! enfin un beau GP. Perez, Ricciardo, Hulk parfaits
Il y a 74 mois
didi
didi :
Williams aura bien **** à ne pas chercher à mieux régler leur voitures pendant les essais libres. Usure trop forte des pneus.
Il y a 74 mois
R25
R25 :
Bravo a Force India et Williams. Merci a la safety car d avoir efface le tour de retard. RED Bull n est pas si ridicule qu on aurait pu le croire.
Il y a 74 mois
Fuckthebitch
Fuckthebitch :
Beau grand prix en tête mais aussi derrière avec les Red Bull et les Force india On voit tout le chemin à parcourir pour les Ferrari
Il y a 74 mois
dev972
dev972 :
Oui, merci à la Safety Car; Sans elle, on aurait pas eu cette fin de GP.
L'unique chose que je puisse dire, c'est que mercedes à intérêt de profiter au max avec l'avantage que leur confère le moteur parce que la Red Bull est incroyable dans les virages. Il ne manque plus qu'à régler le manque de vitesse en ligne droite comme la mentionné Vettel à la radio.
Il y a 74 mois
 maranella
maranella :
super grand prix mais quand je vous disais qu'il porte la schoumoune ce mec.....
Il y a 74 mois
V6 turbo
V6 turbo :
Quel pied! Une page s'est tournée dans l'histoire de la F1. TOUS CEUX QUI DISAIENT QUE LA F1 EST MORTE AVAIENT TORT. Des bagarres partout, pas consignes, du pilotage, que du pilotage. Bravo!
Il y a 74 mois
Pedrolito
Pedrolito :
@Maranella

Mais non !

Le chat noir c'est Domenicalli ! Faut le virer !
LdM a remis la Scuderia sur le chemin de la victoire au milieu des années 70 quand même !

Avec le recul, quand on pense qu'Aldo Costa s'est fait jeter comme un mal propre, et qu'aujourd'hui c'est une des principaux responsables de la W05...

Le seul qui n'a pas bougé malgré la cohorte de désillusions et de mauvais résultats, c'est Domenicalli. Peut-être que tout cela est lié...
Il y a 74 mois
arkansis
arkansis :
Domenicali ce n'est ni lui qui dessine la monoplace, ni celui qui la développement, la fabrique ou la construit.

Le plus grand responsable c'est celui qui tire les ficelles, et celui qui tire les ficelles c'est Montezemolo !
Il y a 74 mois
Denis62
Denis62 :
Quel show, on a vu du beau pilotage aujourd'hui, et chapeau bas à Mercedes pour laisser ses pilotes nous régaler ! Pas de "Multi 21" et tant mieux :)

Il ne faut pas désespérer de cette nouvelle F1, je crois que la compétition interne aux écuries, entre les vieux briscards contestés et les jeunes aux dents longues, n'a pas fini de faire parler d'elle :)
Il y a 74 mois
Pedrolito
Pedrolito :
@Arkansis

Domenicalli c'est le team principal. C'est donc lui qui nomme et vire les personnes aux postes clés.
Il a viré Costa pour une voiture ratée, alors qu'il n'y a que des voitures ratées chez la Scuderia à partir de 2009.

À la limite, la seule faute de LdM c'est de ne pas virer Domenicalli.
Il y a 74 mois
Profx
Profx :
tres grand spectacle aussi grace a maldonado et son ecole de cascadeurs ;)
Il y a 74 mois
Aifaim
Aifaim :
Jakimax@, Hamilton a terminé en medium et Rosberg en tendres. En course, il s'est avéré que les deux types de gomme donnaient des chronos à peu près similaires.

A noter que sans la safety-car, Rosberg serait probablement allé au bout en pneus medium alors que Hamilton était contraint d'en passer un train.
Il y a 74 mois
Aifaim
Aifaim :
V6 turbo@, je ne crois pas que les détracteurs de la nouvelle Formule 1 vont être convaincus. Ils feront comme les pilotes de mauvaise foi, à commencer par l'intervention de la safety-car. Le peu (6) d'abandons sur panne technique (3) ne va pas les effleurer, la compétitivité des monoplaces jusqu'à la fin non plus ...
Il y a 74 mois
 maranella
maranella :
je vais redire une parole de Domenicali à J.Todt en se moquant de lui...."vous etes trop pointilleux !!!..." et bien à voir les résultats de l'un ou de l'autre effectivement .....
quant à Montezemolo le virer ne servirait absolument à rien mais il a encouragé Stefano à casser la dream team pour faire un team puro italino.....depuis ils ont repris des personnes deci dela mais ...il y a beaucoup de bras cassés...
Il y a 74 mois
Pedrolito
Pedrolito :
@Maranella

Ah oui ! Quelle catastrophe ce tournant aux relents chauvins qu'est la "ré-italianisation"...

Je pense par exemple qu'un Boullier en team principal (et pas à un semi-poste comme chez McLaren) aurait pu insuffler une nouvelle dynamique chez Ferrari. Mais bon, apparemment, on préfère rester dans celle de la loose avec Domenicalli.

C'est vrai que c'est à Montezemolo de prendre ses responsabilités sur ce point.
Il y a 74 mois
V6Turbo
V6Turbo :
@Aifaim
On ne convaincra jamais tout le monde, tu as raison. L'important c'est qu'avec toi et quelques autres vous ayez compris que l'expression "les chiens aboient, la caravane passe" s'applique aussi à ces périodes de transition technologiques. Vous êtes plusieurs a partager votre passion avec "intelligence" et un peu de discernement. J'apprécie vos réactions, vos analyses qui osent parfois dire le contraire du sportivement correct, vos infos bien motivées et pour les autres on les laissera aboyer avec les chiens. en attendant on a passé un bon moment ce soir. Si la saison pouvait continuer comme ça à tous les étages, ce serait le pied.
Il y a 74 mois
torino
torino :
mare de canal+ , tf1 reprené les droid
Il y a 74 mois
Aifaim
Aifaim :
V6Turbo@, plus de 50 ans de suivi du sport automobile, ça aide ! Lire - un peu - entre les lignes des déclarations, les recouper et les synthétiser, c'est à la portée de tout un chacun.
Le vrai souci pour ceux qui se plaignent, c'est qu'ils n'ont pas intégré que nous sortons d'une période inédite depuis 1950, de compétitivité et de fiabilité. Ce qui m'exaspère, c'est ce refus de donner du temps à une nouvelle mouture qui a effectué et perpétue des efforts gigantesques avec des progrès énormes de semaine en semaine. Ce n'est pas parce que cela se déroule en dehors de la piste que ce n'est pas admirable. Aujourd'hui encore, seulement six abandons dont trois sur accident ou suite d'accrochage.

Des quatre gros reproches soulignés en pré-saison, le risque de panne d'essence, celui de pannes mécanico-électriques en chaîne et celui de non-qualification sont réglés. Quant aux performances, elles s'améliorent à chaque grand prix.
Il y a 74 mois
AS
AS :
Scandaleux d'etre oblige d'etre abonné a canal+ pour pouvoir regarder la course en direct
Scandaleux que tous les responsables concernés par ce sport ne donnent pas la possibilite aux fans de la F1 de voir leur sport librement sur une chaine tv
Du temps de Senna-Prost l'acces etait libre
Quel drole de strategie que de confiner la F1 sur une chaine payante !
Il y a 74 mois
Aifaim
Aifaim :
AS@, c'est dans l'air du temps. Les "responsables concernés" ont fait un choix qui leur incombe et ce n'est pas la faute de Canal + si vous n'avez pas les moyens de vous abonner. Comment faisiez-vous l'an passé ?

Je vous rassure : Je suis dans le même cas que vous mais, sans images, la course automobile continue néanmoins à me passionner. Il est vrai que j'ai connu une époque où les postes de télévision étaient rares.
Il y a 74 mois
Profx
Profx :
les rageux anticanal , allez sur google et trouver vous comme moi un moyen de le voir tranquillement sur le net ( version canal c est bien mieux que ce n etait sur tf1)
Il y a 74 mois
Raphael
Raphael :
Ca fait plaisir cette course, et pour le coup, je ne pensais pas qu'un affrontement direct allait arriver aussi vite ! On peut saluer le panache de Rosberg qui aurait pu être tenté d'empocher, sans batailler, les points de la seconde place...
Il y a 74 mois
depite
depite :
Je ne suis plus . 3 annees de suite a essayer de couper les ailes de redbull comme celle de ferrari en son temps. Nivellement par le bas. Deplorable.
Il y a 74 mois
Angus
Angus :
Sans nul doute cela a été une belle course, bien aidé par Mr Pastor ceci dit. Beaucoup de batailles, le duel Hamilton/Rosberg magnifique, mais ça n'empêche pas de ne pas être fan de cette F1 version 2014, des batailles en course il y en a dans de nombreuses catégories. Les pilotes aujourd'hui sont des gestionnaires, de carburant, de pneus, de batteries, de mécanique etc est-ce l'esprit de la F1 ? ou celui de l'endurance ? Des freinages et de la puissance gérés électroniquement sont-ils vraiment du sport mécanique ? Belle course mais pas suffisant pour éluder les questions de fond.
Il y a 74 mois
Aifaim
Aifaim :
Angus@, à juste titre, il existe des catégories, disons, plus rustiques et il doit y avoir de la place pour toutes les formules. je crois que le vrai fond du problème, c'est que la Formule 1, équipes et instances comprises communiquent trop sur une technologie inaccessible à la majorité des spectateurs jusqu'à la nausée. Nous connûmes le même travers avec les ordinateurs pour lesquels on nous abreuvait de technologie jusqu'à ce que l'invention de la souris remette en premier l'utilisation.
Cette saison, les innovations sont, en plus, vraiment nombreuses et il est difficile de s'y accoutumer d'où ce réflexe instinctif de les rejeter.
Pousser votre raisonnement à l'extrême récuserait les freins à disques, la boîte de vitesses synchronisée, le pneu radial, la monocoque puis le carbone, les alliages, la direction assistée et, dans d'autres domaines, les progrès en matière d'éclairage.
C'est dur - pour moi aussi - de suivre, mais, si je laisse "du temps au temps" pour que la nouvelle F1 s'installe, je m'en donne autant pour m'y accoutumer, moi et mes presque 64 ans.
Il y a 74 mois
Angus
Angus :
@Aifaim Pas sûr que vous ayez bien compris mon propos, le problème à mon sens ne se limite pas aux nombres d'innovations, dont il serait difficile de s'accoutumer. L'évolution fait partie intégrante de la F1 et tout fan qui se respecte s'y accoutume. Mais là on ne parle pas d'innovation, mais d'esprit.
Je suis loin d'être un spécialiste de la technique, mais jusqu'ici les pilotes avaient un lien direct avec leurs machines, pour exemple la pédale de frein fonctionnait avec un système hydraulique qui agissait directement sur l'étrier, idem pour la pédale d'accéleration qui jouait directement avec l'injection d'essence dans le moteur. Ces dernières années l'ABS et le controle de traction ont été interdits pour redonner de la valeur au pilote. Et voilà qu'aujourd'hui il y a des logiciels entre le pilote et sa machine, niveau freinage et puissance. Je simplifie peut-être, encore une fois je ne me prétends pas spécialiste, mais personnellement (et comme beaucoup d'autres), j'aime voir un pilote ne faire qu'un avec sa monoplace, là ce n'est plus le cas, c'est un sport mécanique, non pas électronique. Je me trompe peut-être mais pour reprendre un de vos exemples, le système de direction assistée n'est-il pas mécanique ? Bref je n'ai que la moitié de votre âge, mais j'ai suivi la F1 depuis mon plus jeune âge et c'est la première fois que je me pose autant de questions quant à mon envie de suivre la saison. Ce n'est que mon avis et je n'émets aucun jugement sur le ressenti des autres, mais je pense ne pas être le seul à penser ça.
Il y a 74 mois
PtitTogo
PtitTogo :
Enfin du beau spectacle.
Il y a 74 mois
Aifaim
Aifaim :
Angus@, pas de souci, sauf que les innovations 2014 ne sont pas faites pour faciliter le pilotage mais pour gérer électroniquement les nouvelles fonctions de récupération d'énergie - en particulier, le freinage.
Pour les pilotes, cela peut constituer des servitudes supplémentaires réclamant un doigté particulier quand il s'agit d'utiliser la puissance disponible. Une pression trop forte et les roues patinent ou elle provoque un travers, tête-à-queue ou sortie en particulier sous la pluie et une pression trop légère et les 1/100ème de seconde s'envolent .

Je ne sais si vous pouvez retrouver les déclarations de Button en fin d'année 2013, il promettait des figures et des pertes de contrôle à n'en plus finir tant ce nouveau mode de pilotage lui semblait difficile.

Il faut croire que l'entraînement (+ simulateur ?) et le talent des hommes soit en passe de dompter ces difficultés. En fait, ils ont trop de talent !!!
Il y a 74 mois
Angus
Angus :
@Aifaim Le souci ce n'est pas si l'électronique aide au pilotage ou non, c'est qu'il y ait un intermédiaire entre le pilote et sa monture. Le pilotage de haut niveau, F1 ou autre catégorie, même en karting, c'est de ne faire qu'un avec sa machine, être en lien direct et ressentir ses réactions. Comment est-ce possible si un logiciel intervient et calcule la puissance de freinage ou d'accélération ? Franchement qui a déjà vu autant de blocages de roues que pendant ce GP de Bahrein ? C'est censé donné quoi à Monaco ou Singapour ?
En ajoutant tout l'aspect gestionnaire de cette F1 2014, l'esprit des grands attaquants qui ont fait la F1 subsite-t-il ? Oui à l'innovation, non à la modification de l'ADN de la F1.
Il y a 74 mois
Till
Till :
Je comprends la problématique que tu cites Angus. Ceci dit, le break-by-wire était une nécessité cette année, et sera affinée avec le temps pour correspondre parfaitement au besoin du pilote.

Ce qui rend le Break-By-Wire nécessaire, c'est le grand nombre de paramètres à gérer. L'année dernière, le pilote choisissait la manière dont le Kers récupérait l'énergie, avec quelle puissance la récupération se fait et quand il se fait grâce à quelques commandes.

Le problème aujourd'hui c'est que le KERS a grandi en taille de stockage, et le HERS entre en jeu aussi. J'ai beaucoup de mal à imaginer un pilote gérer ces différents paramètres de récupération d'énergie entre deux virages. Il est beaucoup plus simple de laisser l'électronique décider qu'à tel pourcentage d'appui sur le frein correspondra tel pourcentage de récupération Kers/Hers.

Par ailleurs les blocages de roue sur Barhein aujourd'hui je ne le mets pas que sur l'électronique, mais surtout sur la perte d'appui aéro.

Et puis c'était beau de voir les pilotes bloquer les roues au freinage pour dépasser je trouve.
Il y a 74 mois
Till
Till :
Sinon les mecs, franchement si vous voulez des courses où on se bourre la gueule, à l'attaque totale, regardez le GP2. Chaque course dure 20 min (de mémoire), et là, il n'y a pas de gestion.

Parce que très franchement, quand on regarde la F1, quelle que soit l'époque, ca m'étonnerait fortement que les pilotes roulaient à fond pendant 1h30-2h.
Quand on roule aussi longtemps, il faut gérer la voiture et le rythme.

Ce n'est pas pour rien qu'à l'époque Schumacher (époque F1 tel que vous en parlez), celui-là avait un rythme pendant ses relais, puis piquait un sprint 2-3 tours avant de rentrer aux stands et 2-3 tours après être sorti. C'est pas ses pneus qui ont retrouvé de la perfo par magie en fin de relais, ou ce n'est pas ses pneus qui ont perdu de la perf en début de relais.

Ce n'est pas pour rien qu'Hamilton s'est vautré au GP d'Italie 2009. Il a sprinté pendant un grand nombre de tours parcequ'il n'avait plus rien à perdre ! Et quand on joue avec la limite, on finit par se friter.

Si vraiment en F1 tous les pilotes tiraient à fond quelle que soit l'époque, aucune voiture ne verrait l'arrivée. Soit parce que la machine finirait par craquer, soit parce que le pilote finirait par faire une erreur !

Alors quand on me dit que la F1 se résume à rallier l'arrivée au plus vite, je rigole doucement.
Il y a 74 mois
Angus
Angus :
@Till

Il y a toujours une partie de gestion dans un GP de plus de 300km, mais cela n'a jamais été le facteur premier de performance. Quand Schumi attaquait sur 2-3 tours avant ou après ses ravitaillements, c'est qu'il avait une marge au vu de la supériorité de sa monoplace,un peu comme Vettel lorsqu'il a dominé.
La F1 c'est un peu d'endurance, de réglages ok, mais c'est aussi pousser sa voiture à la limite et être le pilote le plus véloce, pas le meilleur gestionnaire de carburant et autres
Il y a 74 mois
pierrot benoit
pierrot benoit :
si il y a eu de l action c est uniquement due au sefty car . sans ça c était plan plan les positions étant établie depuis le départ. ont peut remarquer aussi que les équipiers se suivent , les 2 merco , les 2 williams, les 2 ferrari, les 2 mc laren, les red bull et force india mélanger. alors pour voir de superbe course y va falloir 1 ou deux sefty car par grand prix pour resserer les ecarts . ont en est là !!!!!!
Il y a 74 mois
Depy
Depy :
Bel échange technique ! J'apprécie ce site pour ce genre d'échange passionné :)

Je me suis posé quelques questions durant les courses, je ne m'en sens souviens plus mais dès que j'y repense, je viens retrouver toute cette communauté bien informée :p

Les questions que je me peux me poser viennent du fait que j'ai quelques connaissances en F1, sur le pilotage ou la technique mais même si elles sont basiques, je me demande si elles restent dans le temps ou si mes connaissances périment au fur et à mesure des saisons :)
Il y a 74 mois
Aifaim
Aifaim :
pierrot benoit@, ce que vous dites est faux, ne serait-ce qu'en raison des changements de pneus, le classement évolue sans cesse.
Par ailleurs, vous devez savoir, je pense, que sur un circuit rapide, les monoplaces d'une même équipe sont généralement groupées du fait de performances équivalentes, les pilotes, hors circonstances de course, ayant du mal à se départager.

En un peu plus de 50 ans de grands prix, j'ai eu largement le temps de comprendre que les déroulements de course sont inégaux, parfois palpitants, spectaculaires, émotionnels, dramatiques mais aussi prévisibles ou monotones. On ne choisit qu'une chose : de suivre ou non les courses. Vu votre enthousiasme concernant ce GP de Bahreïn exceptionnel, vous risquez de vous faire du mal en regardant les prochains ...
Il y a 74 mois
pierrot benoit
pierrot benoit :
oui le classement evolue sans cesse due au changement de pneus mais les positions redeviennent les mêmes après tout les arrêts au stand hormis probléme dans le trafic ou au stand pendant l arrêt. cela dit ce n est pas en course pure que çà se joue . mais en srategie et dans les stand . je regarde les grand prix depuis qu il passe à la télé ,mais je regarde aussi des grand prix beaucoup plus ancien qui eux ne se joue pas sur la stratégie mais bien sur la piste . bien sur il n y a pas de comparaison vue les époques qui les sépare mais je pense que la formule un doit retrouver les génes de la course automobile
Il y a 74 mois
Profx
Profx :
euh de la strategie il y en avait pas avant ? eh ben que ne faut il pas lire !!!!
deja dans les annees 50 on en avait , on avait meme deja chez ferrari pris l habitude de designer le vainqueur si ils dominais la course ( comme je sais plus quel pilote qui avait domine la course malgre la consigne de laisser son "leader" gagner et qui s etait carrement arreter avant la ligne d arrivee pour l attendre )

la strategie il y en a toujours eu

un exemple facile a retrouver > rush , le jour du grand prix ou lauda s est plante en 76 : les pilotes sur la grille qui s observent pour decider de quel type de pneu ils vont s equiper c est quoi ca ? de la strategie

un pilote qui n aurai aucune strategie dans sa course partirai a fond de balle et finirai par soit sortir soit casser sa mecanique
ou aurai du repasser au stand pour changer de pneu ...

a l epoque ou il n y avait pas tous ces elements moderne , et les ravitaillement pneu , essence la strategie etait tout aussi presente et peutetre meme plus presente encore que maintenant
Il y a 74 mois
darkmika31
darkmika31 :
@Profx :
Merci de rétablir certaines vérités ! A force de se convaincre que c'était mieux avant, on en arrive à complètement déformer le passé.
Selon moi, l'un des points positifs majeurs de 2014, c'est la réduction des appuis aéro qui, associée au couple monstrueux du PU, rend le pilotage des monoplaces bien plus délicat que lors des dernières années, où j'avais vraiment l'impression qu'elles étaient posées sur un rail, même en pleine accélération. Et ça, c'est un élément qui se rapproche de la F1 des 80's, où les pilotes partaient en glisse dans les virages.
Il y a 74 mois
Aifaim
Aifaim :
Profx@, sans rien retirer à votre propos, l'anecdote du pilote qui s'était arrêté juste avant la ligne pour attendre et laisser passer son chef de file est antérieure à la création du championnat du monde de Formule 1. Il s'agissait, je crois, de Jean-Pierre Wimille sur Alfa-Romeo
Il y a 74 mois
Aifaim
Aifaim :
pierrot benoît@, nous aurions tout pour être d'accord, sauf que vous ne mettez certainement pas le même contenu dans ce que vous appelez "les gènes" de la Formule 1. Vous y incluez - c'est votre droit - l'OGM d'Ecclestone qui met l'accent sur le spectacle à dessein mercantile, ce qui n'est pas un crime. Cette fois, du fait du son (et des vibrations ?) atténués, la recherche technologique, fondement du sport automobile (= gènes) est confrontée au simple spectacle. Ecclestone voudrait ménager la chèvre et le chou, jouer sur les deux tableaux en ne touchant pas à l'une mais en bricolant l'autre ... .
Il y a 74 mois
jakimax
jakimax :
Aifaim@
Bonsoir. Tu penses que Hamilton aurait eu besoin de 3 ravitaillements et Rosberg ? Donc Rosberg aurait passé Hamilton dans les stands? Je sais pas , je crois plutôt que Rosberg ne s"est pas fait confiance et à jouer un peu frileux.
Il y a 74 mois
jakimax
jakimax :
Aifaim@
Et Rosberg 2. Excuse.
Il y a 74 mois
Aifaim
Aifaim :
jakimax@, Hamilton et Rosberg ont effectué deux changements de pneus, le second à la sortie de la safety-car. Ils ont donc utilisé trois trains chacun.
Mon hypothèse, c'est que Nico Rosberg aurait pu tenter le pari d'emmener ses pneus Medium au bout de leurs possibilités. Leurs performances au moment de l'accident de Maldonado étaient tout à fait honorables. Hamilton, obligé par le règlement à s'arrêter à nouveau, se serait pris une trentaine de secondes. Même à raison 1"5 par tour, pas sûr qu'il aurait pu le rattraper ...
Il y a 74 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.