> > > > Bahreïn : Le Grand Prix vu des stands

Bahreïn : Le Grand Prix vu des stands

Suite au Grand Prix de Bahreïn 2014, les responsables techniques ou sportifs reviennent sur les performances de leurs écuries respectives, à commencer par Mercedes qui signe une nouvelle victoire grâce à Lewis Hamilton.

© Mercedes - Qu'a pensé le muret Mercedes de ce Grand Prix ?© Mercedes - Qu'a pensé le muret Mercedes de ce Grand Prix ?

Mercedes


Lewis Hamilton - Victoire
Nico Rosberg - 2ème

Toto Wolff, Directeur exécutif de l’équipe : « Week-end fantastique pour l’équipe du début à la fin. Avoir dominé chaque session avec les deux voitures est une grande réalisation et nous pouvons être très fiers des efforts combinés de notre équipe à Brackley, Brixworth et Stuttgart. La course était tout simplement brillante à regarder, avec des batailles partout dans le peloton.

Lewis et Nico ont piloté avec une grande maturité et du respect l’un pour l’autre et pour l’équipe, mais toujours en produisant un grand spectacle. Ce que nous avons vu aujourd’hui était deux pilotes au sommet de leurs capacités, se battant loyalement et à la régulière pour la victoire. C’est ce pourquoi nous courrons et c’est une belle publicité pour le sport : en particulier avec ces nouvelles règles.

Avec le résultat de Malaisie, nous nous trouvons dans une bonne position aux deux championnats. Nous ne nous faisons pas d’illusions, cependant. Nous devons prendre ces moments et les utiliser comme une source d’inspiration pour réussir à atteindre nos objectifs. »

- Lire les déclarations des pilotes


Force India


Sergio Pérez - 3ème
Nico Hülkenberg - 5ème

Vijay Mallia, Propriétaire de l'équipe : « Aujourd'hui est une des meilleurs journées dans l'histoire de notre équipe. Cela a mis longtemps, mais c'est très satisfaisant de voir Sahara Force India faire son retour sur le podium après l'avoir raté de peu de nombreuses fois ces dernières années. Nous avons un super duo de pilotes et aujourd'hui, nous avons vu Checo et Nico à leur meilleur niveau alors qu'ils se battaient pour une place sur le podium.

Sans la voiture de sécurité, notre stratégie à deux arrêts aurait été bien plus confortable car nous avons du subir les assauts des Red Bull dans les derniers tours. Nico a fait un travail fantastique pour les contenir si longtemps et tenir la 5ème place. Cela a donné à Checo l'espace dont il avait besoin pour sécuriser la troisième place. Donc je suis extrêmement fier de tout le monde dans l'équipe et je les félicite tous pour ce succès. 2014 est une nouvelle chance et nous avons montré nos progrès en Australie, en Malaisie et ici. Je ne peux pas être plus heureux. »

- Lire les déclarations des pilotes


Red Bull


Daniel Ricciardo - 4ème
Sebastian Vettel - 6ème

Christian Horner, Directeur d’équipe : « Une course très intéressante aujourd’hui et un grand spectacle ! Je pense que nous avons tout eu. Les pilotes ont bien travaillé ensemble en tant qu’équipe tôt dans la course quand ils étaient sur des stratégies pneumatiques différentes et ils ont ensuite couru rudement l’un contre l’autre en fin de course.

Daniel a réalisé une grande performance et, avec un tour de plus, il aurait pu signer le podium. C’était bon de les voir tous les deux courir l’un contre l’autre proprement et loyalement. Sebastian a rapporté un problème dans les lignes droites, sur lequel nous devons enquêter parce qu’il n’a pas réussi à doubler quiconque à la fin de la ligne droite, donc il y a beaucoup de travail à faire. Nous avons récolté un bon total de points aujourd’hui et nous avons maintenant deux jours de test pour essayer de combler l’écart avec Mercedes. »

- Lire les déclarations des pilotes


Williams


Felipe Massa - 7ème
Valtteri Bottas - 8ème

Rob Smedley, Directeur de la performance : « Globalement, je suis extrêmement heureux. Nous avons terminé le week-end avec les deux voitures dans les points, et des bons points. Partir 3ème et finir 8ème pour Valtteri, c’est un peu frustrant, mais c’est la course et nous devons l’accepter. Il y a beaucoup de positif à tirer, une chose dont nous avons besoin, c’est un peu plus de rythme.

L’équipe travaille très bien ensemble au niveau de la stratégie, les changements sur les 12 derniers mois ont été très encourageants. Il y a toujours beaucoup de travail à faire, mais je suis très impressionné par la qualité des gens ici. »

- Lire les déclarations des pilotes


Ferrari


Fernando Alonso - 9ème
Kimi Räikkönen - 10ème

Stefano Domenicali, Directeur d'équipe : « La course a conclu un week-end qui s'est avéré être aussi difficile que prévu, même avant d'arriver ici. Ce circuit est particulièrement difficile pour notre voiture et les caractéristiques techniques du tracé de Sakhir ont montré les écarts de performance. Maintenant, nous devons oublier cette course et regarder vers l'avant, car je n'aime pas voir nos pilotes se battre dur partout et ne pas être capables d'attaquer ou de se défendre en ligne droite ensuite.

Nous avons une séance de tests importante devant nous maintenant, durant laquelle je m'attends à voir un pas en avant pour nous. L'équipe ne doit pas baisser les bras, même si les choses n'ont pas tourné comme elles le devraient pour le moment. Ils doivent continuer à travailler afin de passer à la vitesse supérieure aussi vite que possible. »

- Lire les déclarations des pilotes


Toro Rosso


Daniil Kvyat - 11ème
Jean-Eric Vergne - Abandon (retrait)

Franz Tost, Directeur d'équipe : « En considérant notre vitesse durant les séances d'essais du week-end, nous espérions un résultat bien meilleur pour la course aujourd'hui. Malheureusement, Jean-Eric a été heurté dès le tout début : lorsque nous avons analysé les données et réalisé la perte d'appui due aux dommages sur le fond plat et l'aileron, nous avons décidé de le faire rentrer.

Concernant Daniil, il a fait une bonne course mais nous n'étions pas assez rapides aujourd'hui, et nous devons analyser les raisons de cela afin d'avoir un meilleur week-end en Chine. »

- Lire les déclarations des pilotes


Lotus


Romain Grosjean - 12ème
Pastor Maldonado - 14ème

Federico Gastaldi, Directeur d'équipe adjoint : « Nos deux pilotes sont restés concentrés et ont continué d'attaquer aujourd'hui. Il est clair que nous avons encore beaucoup de potentiel à débloquer dans la voiture, mais nous étions clairement plus fiables ici, et notre rythme s'est amélioré également. C'était bien de voir les deux voitures à l'arrivée étant donné que c'est ce dont nous avons besoin pour améliorer notre voiture et la rendre plus rapide. »

- Lire les déclarations des pilotes


Marussia


Max Chilton - 13ème
Jules Bianchi - 16ème

Claudio Albertini, Chef des opérations des équipes clientes de Ferrari : « Globalement un bon week-end, qui a vu Marussia reprendre la 10ème place au championnat constructeurs grâce à la 13ème place de Max. Même Jules a réussi sa première arrivée de la saison, même si sa course a été ruinée par l’accident avec Sutil. C’était dommage, parce qu’il y avait le potentiel pour un bien meilleur résultat.

Du point de vue de la fiabilité, ce Grand prix a marqué un pas en avant parce que nous avons été capables de permettre à Marussia de travailler dans la continuité. Des progrès ont aussi été faits sur la recherche de la meilleure performance du bloc hybride, reflétant le niveau grandissant d’intégration entre les deux groupes de travail. A ce titre, il va y avoir deux journées très utiles de tests qui nous attendent la semaine prochaine à Sakhir, où il sera possible d’explorer quelques problèmes et d’essayer de préparer, ensemble, les prochaines courses. »

- Lire les déclarations des pilotes


Caterham


Kamui Kobayashi - 14ème
Marcus Ericsson - Abandon (fuite d'huile liée au MGU-H)

Cedrik Staudohar, Chef du soutien logistique de Renault Sport F1 : « Encore une fois les deux pilotes ont fait du bon travail avec les réglages et pouvaient tenir le rythme des Lotus, Sauber et Marussia. Notre package s'améliore à chaque séance à mesure que nous comprenons mieux ses forces et notre objectif est clairement de garder cette tendance ascendante.

Malheureusement, la course de Marcus s'est terminée à cause d'une fuite d'huile, qui était liée à un problème avec le MGU-H. Sur la voiture de Kamui, nous avons été obligés d'économiser du carburant à la fin de la course alors que nous sommes dédoublés sous régime de voiture de sécurité, mais maintenant, nous allons nous reporter sur les essais de la semaine prochaine et la prochaine course à Shanghai. »

- Lire les déclarations des pilotes


McLaren


Jenson Button - 16ème (Abandon, embrayage)
Kevin Magnussen - Abandon (embrayage)

Eric Boullier, Directeur de la compétition : « Il va sans dire que nous quittons Barhein très déçus. Nous n'avions pas la voiture la plus rapide ce week-end, nous le savons, mais si nos deux voitures n'avaient pas eu de problèmes d'embrayage en fin de course, provoquant leur abandon, nous aurions au moins pu inscrire quelques points en plus au championnat. En fait, si la voiture de Jenson avait été fiable jusqu'au drapeau à damier, il y avait toutes les chances pour que nous puissions nous battre pour la cinquième place, où éventuellement la troisième.

Certes, viser les petits points n'est pas ce pourquoi McLaren existe – au contraire, nous existons pour gagner – mais une troisième, quatrième ou cinquième place à l'arrivée aurait été extrêmement bienvenue étant donné ce que nous voulons accomplir en ce début de saison loin de l'Europe : prendre des points au championnat pendant que nous développons la performance de la voiture pour le début de la saison européenne à Barcelone. Dans tous les cas, nous retournons à Woking, où nous travaillerons aussi dur que possible afin d’améliorer nos voitures pour Shanghai, où nous espérons montrer bien plus que ce que nous avons fait à Sakhir ce soir. »

- Lire les déclarations des pilotes


Sauber


Esteban Gutierrez - Abandon (accrochage)
Adrian Sutil - Abandon (accrochage)

Monisha Kaltenborn, Directrice d'équipe : « Commençons avec les points positifs : nous sommes heureux qu'Esteban aille bien après son spectaculaire accident. Globalement, c'est un week-end à oublier. Nous savions avant cette course que le groupe propulseur nous limiterait sur ce tracé. Cela a été confirmé pendant la course.

Néanmoins, perdre les deux voitures via des accidents est très décevant. Dans les deux cas, ce n'était pas la faute de nos pilotes. Nous allons maintenant oublier ce week-end et nous concentrer sur la prochaine course en Chine, où nous espérons des améliorations. »

- Lire les déclarations des pilotes


Bilan, Grand Prix et Sakhir Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




18 réactions sur cet article Donnez votre avis
Tartine
Tartine :
Un Grand Prix historique.
Il y a 51 mois
Aifaim
Aifaim :
Avec ces essais programmés cette semaine, la Formule 1 2014 va tourner la page des balbutiements. La capacité à terminer les courses (carburant), la fiabilité technique, le niveau des moins performants (qualifications), tout est réuni pour offrir un déroulement acceptable de la saison quoiqu'il arrive.
L'écurie Mercedes dispose d'un indéniable avantage, encore plus évident sur les circuits rapides et il sera extrêmement difficile de le combler cette année. La F1 en a connu dans le passé, en particulier avec McLaren et son duo infernal Senna-Prost. On le retrouve, sans les tensions internes pour le moment, du moins.
Derrière ce duo, les six Mercedes-clients n'ont pas la vie rêvée en interne mais aussi avec RedBull, Ferrari voire Toro Rosso, apte à profiter de la moindre défaillance. La course aux points se révèle quasiment aussi ardue que l'année dernière.
Franchement, je n'en espérais pas tant si vite.
Il y a 51 mois
bartier
bartier :
J'ai regardé les meilleurs temps en course, et les partiels que j'ai pu récolter, cela ne reflète pas tout ce que je lis. Hamilton et Rosberg sont dans un mouchoir(1.37,02 et 1.37,108), ils écrasent le troisième Hulkenberg (1.38, 785) soit 1,7 s d'écart et Ricciardo est beaucoup plus loin (1.39,272) soit plus de 2 secondes d'écart. Vettel et les Ferrari, c'est encore pire! Dans le détail des partiels, contrairement à ce que je lis partout, ce n'est pas dans les secteurs des 2 lignes droites que l'écart est toujours le plus fort, ce qui dément l'affirmation que c'est grâce uniquement à sa vitesse de pointe que la Mercedes est meilleure. De plus Hamilton fait son meilleur tour en pneus durs, ce qui montre la qualité de sa voiture et de son pilotage.
Il y a 51 mois
Aifaim
Aifaim :
bartier@, iriez-vous jusqu'à indiquer vos sources pour étancher ma soif (jeu de mots intentionnel) de connaissances. Merci. Le problème des lignes droites tient peut-être à l'activation ou non du DRS. De plus, il faudrait voir en détail dans quelle configuration de poids (carburant) et de pneus (medium/tendre et degré d'usure) se trouvait chaque voiture.
Mais, de toute façon, il est indéniable que la monoplace Mercedes a bien d'autres points forts que sa seule puissance, sinon, ses clients seraient tout près.
Il y a 51 mois
V6 turbo
V6 turbo :
@Aifaim
Ton analyse est pertinente et je crois aussi comme toi à une saison réussie sur le plan sportif et du spectacle. Je le dis d'ailleurs depuis le début de la saison, contre vents et marées. Juste un bémol, je ne suis pas sûr que les Mercedes soient moins avantagées sur les tourniquets. Il y a un bruit persistant dans les paddocks qui laisse à croire qu'ils préparent comme Mc Laren, une version très spéciale pour Monaco (raccourcie?), car lors du crash test ils auraient homologué deux chassis différents. Ce bruit je le tiens d'un ami qui l'a entendu plusieurs fois ce week-end à Sakhir ( vrai ou faux?) Il faut se méfier des multiples rumeurs qui courent dans le milieu. Ce qui est sûr, c'est qu'ils ont une version aéro très différente travaillée dans leur soufflerie, prévue pour les circuits avec bcp d'appui. Ils ne doivent d'ailleurs ne pas être les seuls. Avec son avance confortable, Mercedes pourrait-elle essayer cette version cette semaine lors des deux séances d'essais privés? A suivre de près.
Il y a 51 mois
darkmika31
darkmika31 :
@bartier :

Bonjour,
"De plus Hamilton fait son meilleur tour en pneus durs, ce qui montre la qualité de sa voiture et de son pilotage."
-> Normal que Hamilton fasse son MT en pneus medium, c'est ceux qu'il a chaussé pour son dernier relais où :
- forcément il est plus léger en essence, ce qui n'est pas anodin pour faire un MT
- il est poussé au max par son coéquipier
- en conditions de piste "fraîches" (tout est relatif :) ), l'écart entre les 2 types de gommes était plus faible que sous la forte chaleur
Ceci dit, comme vous le soulignez, ça n'enlève rien ni à la qualité de sa voiture, ni à son pilotage.
Cordialement
Il y a 51 mois
darkmika31
darkmika31 :
@Aifaim :

Bonjour,
La course d'hier était un grand moment de F1, n'en déplaise aux esprits chagrins.
Elle succède à 2 GP qu'on pourrait plus ou moins qualifier de purges selon les critères (ce n'est pas mon avis, mais je peux très bien comprendre l'avis contraire), et en précède 16 autres dont la plupart ressembleront peut-être à la Malaisie, et dont certains sortiront du lot comme Bahreïn...
=> En gros, comme tous les ans finalement, sauf qu'entretemps on est reparti de presque zéro sur la techno. Dommage pour ceux qui ne savent apprécier la prouesse. On notera tout de même qu'ils sont toujours là pour commenter les GP, malgré leur dépit (et non Depy :) ) amoureux voire leur appel au boycott.
A un moment donné, soit on adhère au nouveau format, en mettant un mouchoir sur certaines imperfections, soit on va au bout de ses récriminations et on se tourne vers autre chose, en attendant des jours meilleurs ?
Parce qu'avec la course d'hier, si on n'est pas convaincu, la fracture est irréversible.
Il y a 51 mois
surboumpour4roues
surboumpour4roues :
.......très beau Gp , avec de belles bagarres de pilotes matures et responsables , bravo surtout a Mercedes/ Mercedes d'avoir laissé faire les gars sans consignes , bravo aussi a Ricciardo en 3 courses il est devenu un véritable leader , sans les incidents des 2 premiers GP il aurait 42 points donc proche des Mercedes , et enfin bravo a Perrez qui retourne a MC Laren la monnaie de son éviction. A Ferrari la palme de la déception , rien ne fonctionne et le moteur et de loin le plus mauvais du plateau.
Il y a 51 mois
Aifaim
Aifaim :
V6turbo@, retour à 1955 alors avec des Mercedes dominatrices qui avaient une version pour circuits lents et une autre pour circuits rapides ... Euh ... Qui a gagné cette année-là à Monaco ? Indices : Les Ferrari étaient à la ramasse et Manu doit connaître la réponse ...
Il y a 51 mois
arno
arno :
je suis stupéfait par les commentaires, il aura fallu 10 tours pour que quasiment tout le monde oublie l?ineptie du nouveau règlement.

Ce à quoi nous avons assisté hier n'est pas de la F1.

Je suis désolé mais ce dimanche nous avons assisté à la même chose que depuis le début de saison une course à l'économie de carburant et de pneu.
Et sans Maldonado on aurait assisté à une course aussi lamentable que les 2 premières.

Mercedes en 10 tour a collé 20s au reste du paddock et si la réglementation n'évolue pas on aura droit tous les WE à un duel entre Mercedes avec le reste des écuries se battant lamentablement pour un podium.

Ce que nous voyons en cette saison 2014 ne fait que démontrer en plus grand ce à quoi nous avons assisté depuis des années une saison ou l?avantage pris à l'intersaison est définitif.

La F1 est entrain de crever et ce ne sont pas 10 tours par ci par là de spectacle du à un fait de course qui y changera quoi que ce soit.

D'ailleurs les patrons d'écurie ont bien compris que la FIA c'était fourvoyée avec cette nouvelle réglementation et ont entamé un bras de fer contre celle-ci avec le soutien d'Eclestone au point que ceux-ci envisage la création d'un nouveau championnat nommé GP1.

La FIA n'a maintenant plus d'autre choix que de revoir sa copie et vite si elle veut sauver ce qui autrefois fut sa discipline phare.
Il y a 51 mois
V6 turbo
V6 turbo :
Aifaim@
1955, je n'étais pas né, mais presque... Deux ou trois choses sur cette année là: l'aérodynamisme commençait déjà a être pris sérieusement en compte, la Mercedes avait une injection directe et quelques mois plus tard, avec une Mercedes 300, se déroulait la pire catastrophe qu'ait connu le sport auto (88 morts au Mans).Fangio pilotait aussi une Mercedes au Mans et suivait juste la Mercedes qui s'est envolée dans la foule. Hamilton vient ce week-end d'atteindre le record de victoires en GP de Fangio (24). Tout cela nous éloigne bien de notre sujet.
Il y a 51 mois
Aifaim
Aifaim :
Arno@, je vous laisse vous remettre de votre stupéfaction. Pour moi, votre faire-part de décès de la Formule 1 me paraît tout à fait prématuré.
Il y a 51 mois
Grand tout sec
Grand tout sec :
Arno
C'est vrai qu'il y a toujours les permis à points, les nez très moches, les sons indignes du moteur (en caméra embarquée ça fait mal d'entendre ça) et autres conneries mais vous allez quand m^me pas me dire qu'on s'est ennuyé à mourir. Entre l'accident spectaculaire de Gutierrez et les duels avant et après la voiture de sécurité on a été servi.
Comme quoi faut arréter de raler contre les accrochages (même si c'est frustrant pour le pilote victime) car ça relance le grand prix, les rebondissements et les passes d'arme. La preuve.
Allez on se remet ça dès Shanghai.
Il y a 51 mois
arno
arno :
Je dis juste que si la FIA continue dans sa quette de limitation des coûts à pondre des règlements qui font que la saison est jouée à l'intersaison elle crèvera,

Ce à quoi nous assistons depuis longtemps n'est plus de la F1 mais cette année on touche le fond

Des moteurs qui doivent faire 2000 km c'est de la F1?
Le gel des moteurs pour 2014-2020 c'est de la F1?
Devoir passer deux types de gommes par GP c'est de la F1?
Une boite pour 6 GP c'est de la F1?
Le cahier des charges fournit à Pirelli c'est de la F1?
La réduction de l'utilisation des souffleries c'est de la F1?
...

En limitant autant les ingénieurs et les pilotes dans le développer des voitures et des moteurs en cours de saison on assiste de puis des années à des saisons ennuyeuses ou l'on sait après 5 GP qui sera champion car l'écart acquis à l'intersaison est devenu irrattrapable.

Si pour la période 2014-2020 vous voulez assister à une course d?endurance sur 6000km disputée sur 20 manches très bien mais pour moi ce n'est pas ça la F1!
Il y a 51 mois
Aifaim
Aifaim :
arno@, la fiabilité des moteurs et des boîtes de vitesses, le changement de pneus, existent depuis toujours en Formule 1, la préservation des freins et des embrayages aussi. Et puis les souffleries n'ont pas toujours existé ... Ce n'était pas de la Formule 1 ?
Si, bien sûr, la différence étant que les moyens imposaient des limites et non la réglementation.

La démesure qui plaît tant à certains est arrivée avec les moteurs turbo dans les années 80, la gabegie de consommation de puissance, de carburant, de moteurs, de pneus avec des budgets à l'avenant.

Ainsi à 30 années de progression plus ou moins raisonnée ont succédé à peu près autant d'années folles, "30 glorieuses" que la réalité des temps actuels veut ramener à des considérations plus terre à terre, au moins en surface.

Que cela ne vous convienne pas et que vous le regrettiez, c'est tout à fait votre droit et je suis bien incapable de vous dire combien d'années durera cette ère nouvelle.
Il y a 51 mois
Profx
Profx :
une limitation d un nombre de jour ou d heure d essai prive pourrai certainement rendre plus facile le devellopement pour tous , et cela meme pour les plus petites ecuries . toutes les ecuries ont me semble t il un circuit pas loin de leur base , donc le deplacement ne devrai pas etre trop couteux
Il y a 51 mois
Antoine@Fan-F1
Antoine@Fan-F1 :
@Arno :
Concernant les moteurs qui doivent faire 2000 km, si on leur laisse un moteur par course, on partira avec les 4 ou 5 écuries seulement qui pourraient se permettre de les acheter...
Le gel des moteurs est annuel, il y aura un nouveau modèle tous les ans! Renseignez-vous un petit peu :)

Concernant les deux types de gommes, ca fait presque 10 ans que ca dure...

Il ne faut pas sous-estime les contraintes économiques. Si on permet aux riches d'utiliser a plein temps leur soufflerie, les petites écuries seront totalement lésés. Et ne pourrons donc pas jouer les points. Quel interet de concourrir si ce n'est pour avoir aucun résultat? Aucun. Et la, vous retrouverez une Formule 1 avec 6 pilotes?
Il y a 51 mois
f1
f1 :
on parle de bruit MOTEUR, comme quoi cela ne créer pas assez d'émotions et que ce n'est pas digne de la f1, le problème c'est qu'il va bien falloir s'y habituer car les formules diverses de sport auto sont toutes plus ou moins pensées avec la technologie hybride ou tout éléctrique pour les années a venir
Il y a 51 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.