> > > > Polémique sur la perte de poids des pilotes : danger ou gain de temps nécessaire ?

Polémique sur la perte de poids des pilotes : danger ou gain de temps nécessaire ?

Jean-Eric Vergne de passage à l’hôpital après le Grand Prix d'Australie, Adrian Sutil trop lourd pour sa Sauber qui décide de ne plus s'hydrater en course, la polémique qui entoure le poids des pilotes commence à s'intensifier et a fait réagir, entres autres, Jean Todt, le président de la FIA.

© Getty - Vergne stigmatise les problèmes de poids des pilotes© Getty - Vergne stigmatise les problèmes de poids des pilotes

Depuis l'introduction des nouvelles unités de puissance en début d'année, le poids limite des Formule 1, pilote compris, a été augmenté de 50kg (à 691 kg) par rapport à 2013. Une mesure qui n'est pas suffisante pour certaines écuries qui ont du mal a atteindre cette limite et qui demandent donc à leurs pilotes de perdre du poids pour compenser.

C'est le cas chez Toro Rosso où Daniil Kvyat est bien plus léger (de l'ordre de 7 à 8 kg) que son équipier Jean-Eric Vergne. Ce dernier a donc tenté durant l'inter-saison de perdre du poids, ce qui lui a valu un passage à l'hôpital au soir du Grand prix d'Australie à Melbourne où le Français s'est retrouvé à bout de forces comme il l'a expliqué à nos confrères d'Autosport : « Je suis descendu à 67 kilos, ce qui est un peu trop bas, et j'ai perdu de l’énergie. Mais j'ai repris un peu de poids et maintenant tout va bien. »

De son côté, Adrian Sutil, qui est un des pilotes les plus lourds du plateau avec ses 75kg trouve cette limitation absurde. Le pilote allemand prouve d'ailleurs depuis trois Grands Prix qu'il a les pires difficultés sur la piste à être au niveau de son équipier, Estban Gutiérrez, plus léger : « Nous devons perdre beaucoup de poids, et nous n'avons plus grand chose à perdre de toute façon. C'est une situation difficile en ce moment. J'ai déjà perdu 3 ou 4 kilos par rapport à l'année dernière, et j'étais déjà très léger. Avec ce poids supplémentaire perdu, la situation devient critique. Mais je contrôle tout ça, et je suis toujours en forme pour terminer les courses. Mais vous sentez déjà, au départ de la course, que vous n'avez pas la force optimale. »

Mais avec les modifications de règlements, les monoplaces millésime 2014 sont différentes à piloter et demandent peut-être un peu moins de force physique. Une compensation bienvenue pour Sutil : « Les voitures sont un peu plus lentes et vous n'avez donc pas besoin d'être en super forme. Mais c'est un peu comme si vous alliez faire une course pendant une heure et demie sans avoir assez mangé avant, vous êtes alors en manque de sucre et vous vous retrouvez dans un situation où vous ne pouvez pas travailler correctement. C'est le danger auquel nous sommes confrontés. La saison est longue et plus nous voyageons, plus nous puisons dans notre énergie. »

Plus tôt dans l'année, le pilote allemand avait déjà alerté la FIA sur ce problème en déclarant notamment : « Les petits pilotes sont clairement avantagés. C'est évident que tout le monde le sait et j'espère qu'il y aura très prochainement des ajustements de la réglementation. »

Initialement, les équipes avaient prévu d'augmenter de 10kg la limite de poids pour la porter à 701 kg. Mais faute d'un accord unanime entres elles, cette mesure a été repoussée à 2015. Alerté sur le sujet, le président de la FIA, Jean Todt ne semble pas plus inquiet de la situation : « Je pense que, normalement, vous pouvez faire un bon régime alimentaire sans finir à l'hôpital parce que vous avez perdu trop de kilos. Je ne pense pas que vous allez à l'hôpital parce que vous êtes au régime. »


Polémique, Pilotes Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




9 réactions sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
En tant que sportifs de haut niveau, les pilotes sont censés avoir un suivi diététique et médical pointus. La perte de graisse ne fait de mal à personne mais la privation au-delà est parfaitement nuisible, y compris dans l'exercice de leur métier puisque certaines carences agissent sur les réflexes et la vision.
Il faut aussi prendre en compte la densité osseuse, inégale entre les sujets sur laquelle il n'y a rien à "gratter".

Je n'ai jamais été pour les compensations techniques en raison de la morphologie, partant du principe d'une part, que leurs performances antérieures leur ont tout de même permis d'accéder à la Formule 1 sans y recourir et que cela ouvre la porte à d'autres compensations (ex : un coussin pour rehausser les petits gabarits afin d'unifier aérodynamiquement la pénétration dans l'air.
Il y a 56 mois
GOHORY Quentin
GOHORY Quentin :
Ils ont qu'à mettre un poids minimum de 70, 80, 90 ou 100 kg par voiture uniquement pour les baqués (siège et conducteur)!!! Si vous avez d'autre problème demander, on est là!!! :p
Ce que dit Le président de la FIA, Jean Todt à la fin de cette article est très prétentieux, mégalo...
ça veut dire si vous ne faite pas de régime vous serez mis à la porte, des coureurs comme vous il y en a plein!!!
Il y a 56 mois
arno
arno :
Le poids limite des F1 n'a jamais était un problème au cours des 20 dernières années elles embarquaient toutes du lest.

Et plus votre voiture était légère plus vous pouviez embarqué de lest et optimiser la répartition des masses en fonctions des circuits et le poids du pilote était un problème mineur même si on a jamais vu un gaillard de 2m pour 120kg dans un baquet de F1.

Dans ça nouvelle réglementation de **** la FIA s'est planté en sous-estimant le poids des nouveaux blocs pour définir le poids des F1 ce qui ne permet pas aux écuries les plus modestes d'être en dessous du poids minimum avec des pilotes "lourds".

Et j'espère pour tout le plateau qu'aucun pilote ne s'évanouira en course car il ne pourra se permettre d'embarquer de l'eau dans son baquet pour être compétitif.
Il y a 56 mois
darkmika31
darkmika31 :
Vergne dit qu'il a quelques kilos en trop par rapport à son coéquipier, certes... mais à ce moment-là, on se fait pas prendre en photo en train de s'enfiler une canette de RedBull, ça doit être plein de sucres cette cochonnerie !! ^^ ^^
Il y a 56 mois
darkmika31
darkmika31 :
@arno :
"ce qui ne permet pas aux écuries les plus modestes d'être en dessous du poids minimum"
=> Tant mieux, ça évite de prendre une pénalité !! ^^ ^^
Blague à part, je partage votre inquiétude sur la santé et la lucidité des pilotes en course.
Il y a 56 mois
Profx
Profx :
si je me souvient bien , le poid pilote compris avait ete fait pour eviter que les pilotes ne soient choisis en fonction de leur poids au lieu d etre choisis en fonction de leur talent .

maintenant si cette regle a pour resultat aujourd hui l inverse de ce qu elle etait sense provoquer a sa creation , il faut la changer . le talent d un pilote ne peut se mesurer sur une balance !!!
Il y a 56 mois
tomtom
tomtom :
n importe quoi
Il y a 56 mois
tomtom
tomtom :
être mannequin anorexique, ce n est déjà pas top, mais a part défiler ou tomber sur un podium , le risque est moins grave, par contre être en dessous du poids physiologique, et être déshydraté dans un cockpit de f1 a 60 degrés, a 300 km heures, c est autrement risqué, c est une honte sportivement et médicalement pour Suttil et les autres concernés, et en aucun cas digne d un sport de haut niveau
Il y a 56 mois
 maranella
maranella :
on ne tombe pas d'inanition par un régime adapté à son activité , il ne faut pas faire d'alarmisme ;
par contre si nos amis concepteurs de voiture veulent faire un effort de leur coté les monoplaces perdront elle un poids qui leur fera le plus grand bien (pour certaines d'entre elles.....par exemple le moteur de la Ferrari qui est trop lourd......)
Il y a 56 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.