> > > > Le Grand Prix de France à Magny-Cours sur de bons rails ?

Le Grand Prix de France à Magny-Cours sur de bons rails ?

Interrogé sur le retour possible du Grand Prix de France, Serge Saulnier, le président du directoire du circuit de Magny-Cours a affirmé que la possibilité était bien réelle.

© Sutton - Magny-Cours, la F1 y court ?© Sutton - Magny-Cours, la F1 y court ?

Il y a quelques semaines, Bernie Ecclestone affirmait que le Circuit de Magny-Cours était en lice pour accueillir un futur Grand Prix de France de Formule 1. Cette déclaration a donc relancé les interrogations autour de ce projet et la piste d’un retour de la catégorie reine dans l’Hexagone, ce que Serge Saulnier, le président du directoire du tracé nivernais, confirme pour nos confrères du journal Le Berry.

Evoquée par le président de la Formula One Management (FOM), l’organisation d’un Grand Prix sur le circuit de la Nièvre ne buterait que sur des questions financières : « Le seul chiffre en suspens est en effet le montant de la redevance que nous devrions verser à la FOM. Nous négocions depuis deux ans et demi maintenant. Aujourd’hui, on commence à être à un niveau raisonnable, » explique ainsi S. Saulnier, qui parle d’une « fourchette » située entre 15 et 20 millions d’euros.

En revanche, si Bernie Ecclestone a pu évoquer la possibilité d’un Grand Prix dès 2014, sans toutefois l'affirmer clairement, le président du circuit rejette cette hypothèse : « C’est vrai qu’il nous a fait un appel du pied pour 2014 car il est inquiet de la tenue d’un ou deux Grands Prix. Mais, la situation, c’est que le circuit est en plein travaux et qu’il est totalement exclu d’organiser un GP cette année. Les travaux seront achevés début 2015. Si nous organisons un GP, nous voulons le faire dans les meilleures conditions. »

2015 semble en effet une date plus vraisemblable, même si le calendrier sera déjà bien chargé, ce que l’arrivée potentielle d’un Grand Prix à New York pourrait ne pas arranger. Mais concrètement, comment serait organisé un tel évènement ? « La partie promotion serait prise en charge par le GIP, pendant que la Société d’économie mixte qui gère le circuit serait l’organisateur. »

Le Groupement d’intérêt général est une personne morale de droit public constituée afin de permettre la rencontre de partenaires publics et privés pour un projet d’intérêt général. Dans le cas de Magny-Cours, le GIP a été créé à l’été 2013 et il rassemble plusieurs collectivités locales telles que le Conseil régional de Bourgogne, les Conseils généraux de la Nièvre, du Cher et de l’Allier ou encore, bien sûr, l’agglomération et la ville de Nevers ainsi que la Fédération française du Sport automobile. Il permet de rassembler des fonds dans l'optique d'un retour de la F1.

Serge Saulnier de poursuivre : « Aujourd’hui, des montants ont été votés par les collectivités pour le GIP mais il faut encore des garanties pour parer toutes éventualités entre les fourchettes basses et hautes de fréquentation. Cela passera soit par un partenaire important, soit par une garantie de l’État. »

Quand il lui est rétorqué que l’Etat a déjà refusé d’apporter sa garantie, le directeur du circuit se montre plus optimiste : « Je pense que la tournée des ministères faite par le Conseil général en février a fait bouger les choses. Nous avons sensibilisé les ministères concernés. Pas que celui des Sports, également ceux de l’Industrie, de l’Économie ou du Développement territorial. Le Grand Prix peut permettre d’accélérer des prochains projets structurants comme la ligne de TGV ou la mise en quatre voies de la [Route Centre-Europe Atlantique] qui rapprocherait la clientèle de Suisse, de Rhône-Alpes et de Franche-Comté, déjà importante pour nous. L’État peut aussi nous aider à trouver des partenaires privés. »

Affaire à suivre donc.


Magny-Cours, et Calendrier Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




2 réactions sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
Une petite retouche dans l'article : C'est le conseil régional de Bourgogne et non général.

Il ne manque que 15 à 20 millions d'euros... Tout est dit ! Le gouvernement a été "sensibilisé" ? C'est bien, sauf qu'il a démissionné depuis. Bon, d'accord, c'est Montebourg qui est le plus concerné et il est "du coin".
Le côté positif, c'est l'union des trois départements car (voir la carte) Magny-cours est à la limite des trois entités. Par contre, dans l'éventualité d'une pérennisation du grand prix, il va falloir tenir compte de la fusion promise des Régions. Si cela se concrétise, tant mieux, mais il ne faut pas se réjouir trop vite !

Il y a 56 mois
Fuckthebitch
Fuckthebitch :
Ecclestone a fait une proposition pour 2014 mais Magny-Cours est en travaux jusqu'à début 2015.
A priori ça discute entre quinze et vingt millions ,maintenant les études de marché sont faites pour évaluer le public prêt à se déplacer à Magny-Cours pour savoir combien il manquera de millions l'idéal serait de trouver un sponsor sinon il faudra faire appel à l'état
Il y a 56 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.