> > > > Réduction des coûts : La Commission F1 rejette la plupart des propositions

Réduction des coûts : La Commission F1 rejette la plupart des propositions

La réunion de la Commission de la F1 concernant les propositions de réduction des coûts a abouti sur un quasi statu quo ; seul changement majeur, la réduction progressive des essais privés.

© Mercedes - La réduction des coûts mise de côté, pour le moment© Mercedes - La réduction des coûts mise de côté, pour le moment

Tobias Grüner, journaliste pour la publication allemande Auto Motor und Sport, a indiqué que la réunion prévue ce mercredi, à Londres, autour de la question de la réduction des coûts a débouché sur un rejet de la plupart des propositions examinées par la Commission F1, composée à part égale de représentants des équipes (Red Bull, Mercedes, Ferrari, Lotus, McLaren et Williams), des détenteurs des droits et de la FIA.

Ainsi, les week-ends de Grand Prix ne seront pas raccourcis d’une séance à l’orée de la saison 2015, alors que cette piste avait été évoquée. Ensuite, les dispositifs de chauffe des pneus seront toujours autorisés ; légère modification, toutefois, puisque Pirelli placera sur les couvertures chauffantes des logos, ce qui permettrait aux équipes de disposer d’une somme de 200 000 euros supplémentaires au titre de cette sponsorisation.

AMuS révèle aussi que les seuls véritables changements devraient avoir lieu au niveau des essais privés. Ainsi, en 2015, les 12 journées d’essais d’avant-saison devraient avoir lieu intégralement en Europe (cette saison, deux des trois sessions de quatre jours avaient eu lieu à Bahreïn). Les essais en cours de saison, aujourd’hui au nombre de 8, devraient être réduites à 4. En 2016, il ne devrait y avoir que 8 journées de tests de pré-saison et aucune journée d’essais en cours de saison.

Plus d´informations à venir...


Economie, et Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




9 réactions sur cet article Donnez votre avis
Supervroum
Supervroum :
A force de proposer des choses qui vont réduire surtout la tenue de route, la F1 va droit dans le mur.....
Il y a 54 mois
Profx
Profx :
a force de reduire les possibilites de se rattraper autrement qu en faisant ce que lotus a du faire cette annee cad sacrifier plusieurs grand prix pour pouvoir resoudre de grave probleme de fiabilite et de performance , on finira par avoir une competition ou plus personne n osera prendre de risque au niveau de la conception de sa voiture ...
cela donnera peutetre sur la duree une uniformisation des f1 qui finiront par etre juste des copies de la voiture de l annee precedente
c est tres desolant d imaginer cela je trouve

si cette annee par exemple les ecuries etaient libre de faire autant d essai que ce qu elles le desireraient , je suis sur que l ecart entre mercedes et ses poursuivants se serait reduit et que nous assisterions a des courses bien plus animees
Il y a 54 mois
alpi
alpi :
Apparemment certains pensent qu'ils faut toujours dépenser plus d'argent en F1...
Si les essais étaient illimités, Mercedes aurait sans doute augmenté encore son avance et pas l'inverse !
Des équipes sont à l'agonie quand d'autres, près de la moitié sont à l'agonie et vous voudriez continuer cette course à l'armement pour gagner 3 ou 4 dixièmes de secondes ? Ce n'est pas cela qui sauvera la F1 et la rendra plus intéressante.

Je le répète encore :
- que la F1 deviennent une franchise comme la NBA avec 7 ou 8 constructeurs qui se partagent le gâteau, des budgets plafonnés, un nombre d'employés maximum à ne pas dépasser, 2 mécanos pour changer les 4 pneus et un salary cap
- 3 voitures par écuries ou des écuries 100% clientes pour les "privés"
- une meilleure redistribution des revenus commerciaux (avec un peu moins dans les poches de Bernie le dingue
- un second manufacturier de pneus
- un seul train de pneus pour toute la course
- des week-end sur 2 jours
- supprimer totalement les essais privés
- réduire l'appui aérodynamique pour faciliter les dépassement
....
et que la F1 redevienne un spectacle !
Il y a 54 mois
arno
arno :
@alpi
Le problème c'est que la course à l'armement continue pour un résultat quasi nul de saison en saison en terme de resserrement des performances alors que du temps des essais privés les écuries arrivaient à combler une partie de leur retard en cours de saison.

Et la raison en est simple c'est qu'aujourd'hui les écuries ne joue plus que sur le paramètre aéro à grand renfort de millions pour des résultats médiocre en terme de performance.
Sans essais privés vous ne pouvez pas optimiser votre châssis pour avoir un meilleur rendement des pneumatiques (on l'a vu la saison dernière avec le retour au pneus 2013) alors que c'est là qu'il y a le plus de temps à gagner et cette année en bridant le développement des moteurs il est impossible de revenir sur Mercedes.
Alors certes rien ne dit que Renault et Ferrari aurait réussi à concurrencer Mercedes cette année, rien ne dit non plus que RB ou Ferrari aurait pu combler une partie du retard du à leur PU en développant leur chassis
mais ce qui est sur c'est qu'avec ce règlement il n'y arriveront pas.

Je vous rappelle que Bernie ne détient plus qu'aux alentours de 20% de la FOM et qu'il faudra l'accord des actionnaires pour changer le pourcentage des montants des droits commerciaux de la F1 reversée aux écuries.

Et juste une question comment voulez-vous attirer deux manufacturiers de pneus si les écuries ne peuvent pas développer les pneus puisqu'ils ne pourront pas rouler avec.
Il y a 54 mois
alpi
alpi :
@ arno,

Il est vrai que le manque d'essais privés ne facilitent pas le développement des voitures mais la règle est la même pour tout le monde et j'aurais tendance à dire que quand RBR dominait le problème était le même pour les autres. Si des économies étaient faite ailleurs peut-être que des essais privés pourraient se justifier, ou alors un budget plafonné permettant d'être alloué comme bon le semblent aux équipes, permettrait cette possibilité.

Pour Bernie, s(il ne détient à titre personnel que 20% de la FOM, c'est lui qui fait la pluie et le beau temps et décide quasiment de tout. Il pourrait donc permettre une meilleure répartition des gains. Les actionnaires de CVC auront moins de dividendes si les audiences continuent à baisser et les bénéfices de la FOM avec...

Enfin, concernant les pneus, il semble que Michelin soit volontaire pour revenir, à certaines conditions, et que le nombre de journées d'essais ne soit pas un facteur bloquant...
Il y a 54 mois
Aifaim
Aifaim :
Alpi@,comment feriez-vous pour vous assurer que les budgets ne sont pas dépassés? Comment contrôler le nombre de salariés réel ? Quid de la sous-traitance ? Pour moi, c'est impossible.
Il y a 54 mois
alpi
alpi :
@ Aifaim,

Il faut un organe de contrôle avec tout pouvoir et un cloisonnement fort.
On peut imaginer des systèmes de contrôles informatiques (des boîtes noires) pour vérifier les provenances des infos par exemple et éviter les équipes de recherche parallèle.
Toutes les dépenses devraient être justifiées, ainsi que les salaires, les frais de déplacement... et devrait être limités au budget maxi, comme pour les campagnes électorales...
La sous-traitance serait inclus dans le budget.

Et surtout, des pénalités dissuasives avec amendes, exclusions temporaires voir bannissements pour les équipes ne jouant pas le jeux.

On me rétorquera que c'est de la théorie ou impossible à mettre en place et je répondrai ceci : "Tout le monde savait que c'était impossible. Est arrivé quelqu'un qui ne le savait pas et qui l'a fait !"
Il y a 54 mois
Aifaim
Aifaim :
Alpi@ Comment Mercedes pourrait limiter ses équipes alors que ses chercheurs - hors F1 - se comptent par milliers ? Comment empêcher Bosch ou Mahle de facturer une pièce 10 000 $ à X ou Y qui la revendra 100 $ à Mercedes ? Si Marcel Pagnol a la réponse ...
Il y a 54 mois
alpi
alpi :
Toujours pas un contrôle strict des dépenses et une menace dissuasive en cas de contournement.

Il est d'ailleurs moins risqué d'avoir ce type avec Mercedes qu'avec McLaren, les allemands mettant l'éthique et le respect des règles au-dessus de tout, parait-il, contrairement aux anglais, italiens et français....
Il y a 54 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.