> > > > Autriche - Essais Libres 1 : Rosberg et Hamilton ne font pas l'autruche à Spielberg

Autriche - Essais Libres 1 : Rosberg et Hamilton ne font pas l'autruche à Spielberg

Dans une première séance d'essais libres du Grand Prix d'Autriche de F1 marquée par les nombreuses erreurs des pilotes, sans conséquences graves, ce sont les deux Mercedes qui ont terminé en tête, devant la Ferrari de Fernando Alonso.

© Mercedes - Nico Rosberg en haut de la feuille des temps© Mercedes - Nico Rosberg en haut de la feuille des temps

C’est sous un ciel couvert que le circuit du Red Bull Ring va accueillir les premiers essais libres du huitième Grand Prix de la saison 2014 de Formule 1 ! C’est un retour pour la F1 qui a utilisé ce tracé jusqu’en 2003. Certaines équipes n’ont pas eu accès à cette piste dans leur simulateur, l’achat de cette dernière étant trop cher. Les amateurs de simracing du paddock auront cependant pu se frotter à la piste styrienne.

Les pilotes auront droit, pour cette manche, aux deux composés pneumatiques les plus tendres : les pneus tendres, aux bandes dont le jaune n’est pas sans rappeler la fleur du topinambour, et les pneus super-tendres, rouges.

La séance est lancée et c’est Felipe Massa qui ouvre le bal ! Kimi Räikkönen entre en piste à son tour, avec une particularité puisque sa Ferrari F14-T est dotée d’une plaque en titane censée créer d’authentiques étincelles destinée à favoriser le spectacle. Nico Rosberg est doté du même appendice.

Le Germano-monégasque, qui avait signé le deuxième temps derrière son équipier, Lewis Hamilton, est victime d’un problème technique qui le fait ralentir copieusement, à tel point que le pilote n°44 manque de le percuter. L’ingénieur de Rosberg, qui souffre semble-t-il d’hippopotomonstrosesquippedaliophobie, la peur des mots longs, le rappelle aux stands par un laconique : « Box, box, box. »

Après 20 minutes, Hamilton (1:12.255) devance Rosberg. Marcus Ericsson immobilise sa Caterham sur la piste, quelques mètres après la sortie de la voie des stands. Des gouttes de pluie sont annoncées sur la piste, pas encore de quoi remplir une jarre ou même une éprouvette, mais la situation sera scrutée avec attention. Fernando Alonso, qui était dans un tour lancé et en tête au second intermédiaire, sort trop large dans le dernier virage et n’améliore pas. Jean-Eric Vergne commet une erreur similaire, mais dans le premier tournant.

Après 30 minutes, Hamilton mène, devant Räikkönen, Hülkenberg, Massa, Button, Alonso, Bottas, Ricciardo, Magnussen et Kvyat. Le calme est revenu en piste alors que les pilotes doivent rendre le train de pneu que Pirelli met à leur disposition pour cette première demi-heure des essais. Nonobstant les températures relativement fraîches, le public a répondu présent pour le retour du cirque à Spielberg.

Du côté de Lotus, petite difficulté technico-logistique visiblement : l’équipe d’Enstone a collé, sur un bras de suspension, des fils qui sortent de l’avant du cockpit ; Franck Montagny, au micro de Canal +, ne semble pas convaincu. Du côté de Sauber, Adrian Sutil – qui, en grand fan de l’Uruguay, aura su apprécier les deux buts de Luis Suarez la veille – est immobilisé et le travail sur la C33 ne devrait pas lui permettre de reprendre la piste ce matin. Il pourra discuter avec Giedo van der Garde, pilote de réserve de l’écurie suisse ; le compatriote de Robert Doornbos est toujours présent auprès des titulaires.

A mi-séance, Jenson Button a pris la tête en signant 1:11.839, plus de quatre dixièmes devant Hamilton et Magnussen. Les images thermiques de la FOM permettent de constater que les pneus chauffent tranquillement : pas de quoi faire une crêpe, toutefois. Rosberg ne fait pas rire les mouettes et prend l’avantage sur Button, avec 5 dixièmes d’avance. Les parapluies sont de sortie dans certaines tribunes : l’on indique à Ricciardo que « quelques gouttes sont attendues », une façon bien connue de dire, dans l’idiome de la discipline reine, que la piste ne devrait pas être très détrempée.

Après une heure, Rosberg est en haut de la feuille des temps, devant Button et Hamilton. Sebastian Vettel, dans le dernier virage, part à la faute et réalise un superbe double-tête-à-queue sans toucher les rails. On note un certain polymorphisme dans les erreurs commises sur ce tracé à l’ancienne : sorties larges, tout droit, freinages ratés… La pluie, dont l’intensité a quelque peu augmenté, n’est pas étrangère à cela. Notons que Lewis Hamilton a amélioré son temps et revient à 140 millièmes de Rosberg.

Nouvelle sortie, dans le premier virage, pour Hamilton, suivi, quelques instants plus tard par Maldonado, qui goûte aux graviers du virage 3. Décidément, les pilotes multiplient les erreurs comme la cuniculiculture les lapins domestiques. Cela est d’autant plus étonnant qu’à quelques minutes du terme de la séance, la plupart des écuries effectuent des longs relais chargés en essence. L’acclimatation au circuit sera sans doute une clé.

Le drapeau à damier est brandi, sans amélioration notable. C’est donc le leader du championnat, Nico Rosberg qui signe le meilleur temps devant Lewis Hamilton et Fernando Alonso.

PiloteEquipeTempsEcartTours
1
RosbergMercedes AMG Petronas F1 Team1:11.295
19
2
HamiltonMercedes AMG Petronas F1 Team1:11.435+0.140
32
3
AlonsoScuderia Ferrari1:11.606+0.311
23
4
MassaWilliams Martini Racing1:11.756+0.461
27
5
ButtonMcLaren Mercedes1:11.839+0.544
33
6
PerezSahara Force India F1 Team1:12.009+0.714
33
7
HulkenbergSahara Force India F1 Team1:12.072+0.777
20
8
BottasWilliams Martini Racing1:12.114+0.819
21
9
MagnussenMcLaren Mercedes1:12.313+1.018
36
10
VergneScuderia Toro Rosso1:12.364+1.069
30
11
RaikkonenScuderia Ferrari1:12.365+1.070
21
12
KvyatScuderia Toro Rosso1:12.372+1.077
35
13
RicciardoInfiniti Red Bull Racing1:12.570+1.275
28
14
GutierrezSauber F1 Team1:12.984+1.689
29
15
VettelInfiniti Red Bull Racing1:12.988+1.693
25
16
GrosjeanLotus F1 Team1:13.168+1.873
28
17
MaldonadoLotus F1 Team1:13.642+2.347
27
18
BianchiMarussia F1 Team1:13.738+2.443
26
19
ChiltonMarussia F1 Team1:13.857+2.562
28
20
KobayashiCaterham F1 Team1:14.611+3.316
24
21
SutilSauber F1 Team1:14.691+3.396
9
22
EricssonCaterham F1 Team1:17.501+6.206
8


Essais Libres, Grand Prix et Red Bull Ring Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




7 réactions sur cet article Donnez votre avis
La rédac'
La rédac' :
Pour son millième article pour Fan-F1.com, Fabien a fait le pari de glisser une quinzaine de mots donnés par ses petits camarades et lecteurs dans l'article ! Pari gagné !
Il y a 53 mois
trotro
trotro :
Joli résumé !


P.S.: La cuniculture (ou cuniculiculture) est l'élevage des lapins domestiques.
Il y a 53 mois
Aifaim
Aifaim :
Compliments pour la 1000e production. Il ne manque que la consécration suprême : Un ancêtre du côté de la Formule Avoine ...
Il y a 53 mois
Axel B.
Axel B. :
J'ai trouvé mon idiome ! :p
félicitation Fab pour ta 1000ème !
Il y a 53 mois
jacky ratzenberger@f
jacky ratzenberger@f :
Bravo Fab pour ce millième contrat rempli !!
Il y a 53 mois
ClimJark
ClimJark :
Fabulous
Il y a 53 mois
Buchor
Buchor :
Bravo à toi, Fab, tu prouves une fois de plus que tu es passer maître dans l'art de manier la langue !

XD
Il y a 53 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.