> > > > Vendredi : Alonso et Räikkönen se partagent les tâches chez Ferrari

Vendredi : Alonso et Räikkönen se partagent les tâches chez Ferrari

Fernando Alonso a semblé plutôt en verve lors de cette première journée du Grand Prix d'Autriche 2014 de F1 ; Kimi Räikkönen et lui ont pu boucler leur programme commun.

© Fan-F1 - Alonso a passé une bonne journée, même s'il ne veut pas s'avancer© Fan-F1 - Alonso a passé une bonne journée, même s'il ne veut pas s'avancer

Fernando Alonso (n°14) – 3ème et 3ème
Etant un des quatre pilotes à avoir déjà connu la piste du Red Bull Ring, l’Espagnol se montre heureux de revenir : « C’est bon d’être de retour ici, la piste a beaucoup de dénivelé et ca rend toujours le pilotage agréable. »

« Durant les deux sessions, Kimi et moi étions sur différents programmes et maintenant, nous devons mettre toutes les données ensemble pour choisir lesquels des éléments que nous avons testés fonctionnent le mieux, » explique-t-il.

Cependant, rien n’a pu vraiment être tiré des pneus, dont le fonctionnement n’a pas été rendu optimal par les conditions climatiques : « Sur le plan des pneus, les super-tendres semblent plus rapides que seront certainement les pneus pour la qualification, mais pour la course il sera impossible de définir maintenant ce que sera la stratégie. C’était nuageux aujourd’hui et il y avait même quelques gouttes de pluie, mais les jours suivants devraient être ensoleillés et le comportement des pneus pourrait changer. »

Kimi Räikkönen (n°7) – 11ème et 11ème
Le Finlandais a connu, lui aussi, un vendredi actif : « Aujourd’hui, c’était particulièrement studieux, ce qui est normal quand vous revenez sur un circuit pour la première fois depuis longtemps. »

Il explicite un peu plus en détail le partage des tâches entre Alonso et lui : « Malgré les conditions changeantes qui ont réduit le temps de piste dans la première session, nous avons réussi à boucler notre programme, qui était centré sur l’analyse de nouvelles pièces aérodynamiques. Avec Fernando, nous nous sommes concentrés sur différents tests de réglages, moi à l’avant et lui à l’arrière, pour comparer les données dans la seconde session. »

« Dans l’après-midi, j’ai eu un meilleur feeling avec la voiture, mais pour plusieurs raisons, comme le manque d’adhérence, le trafic et le vent, je n’ai pas réussi à réaliser un bon tour, ou à améliorer le dernier secteur, » conclut-il.


Bilan, Red Bull Ring et Ferrari Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.