> > > > Dimanche : Bianchi et Chilton font marcher la stratégie de Marussia F1

Dimanche : Bianchi et Chilton font marcher la stratégie de Marussia F1

Marussia a fait une bonne course. Malgré tout, il faudra encore travailler pour rattraper le niveau de performance de Sauber.

© Marussia - Une stratégie payante permet à Marussia de devancer Caterham.© Marussia - Une stratégie payante permet à Marussia de devancer Caterham.

Jules Bianchi (n°17) - 15ème
Grâce à une stratégie à un arrêt, le Niçois termine à une bonne 15ème place. Il raconte le déroulement de son après-midi : « J'ai pris un bon départ en gardant tout le monde [ses concurrents directs] derrière moi jusqu'à ce qu'il ne soit plus possible de garder le même rythme en tendres que Kobayashi en super-tendres, qui a pu me dépasser. Nous devions garder foi en notre stratégie en faisant durer les primes le plus longtemps possible, en fin de compte ce fut 40 tours. Tout marchait bien parce que j'ai pu le rattraper très rapidement avec les super-tendres, dépasser et mettre une certaine marge entre nous. À la fin de la course, je rattrapais également Grosjean mais malheureusement, je n'ai pas eu assez de temps. »

Max Chilton (n°4) - 17ème
Après avoir abandonné pour la première fois au Canada, le jeune Anglais s'est quelque peu rattrapé en faisant une course un peu à l'image de son coéquipier en effectuant un seul arrêt. Il termine 17ème à seulement deux secondes de Kobayashi mais se satisfait de ce résultat : « De manière générale, je suis assez content de ma 17e place après avoir commencé en fond de grille. Ce fut une conclusion positive à ce week-end et nous prenons maintenant l'habitude de viser les voitures devant nous plutôt que derrière, donc nous devons récupérer un peu de terrain pour la prochaine course afin de nous remettre en selle. »


Bilan, Red Bull Ring et Marussia Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




2 réactions sur cet article Donnez votre avis
Ford_Escort
Ford_Escort :
Quelqu'un a-t-il une idée dumodèle économique de ces petites équipes ? Cela reste pour moi un mystère ...

Comment trouvent-ils le financement pour aligner des voitures dont on sait avant même le début de saison que, sauf miracle monégasque, elles ne seront pas en mesure de marquer le moindre point.

Il semble d'ailleurs que Caterham soit au bord de l'abandon, son propriétaire ne semblant plus vouloir mettre un dollar supplémentaire pour aligner leurs caisses à savon sur la grille d'un GP.
Il y a 53 mois
Denis 62
Denis 62 :
Caterham rebrasse drôlement son jeu ces temps-ci, et pas qu'en F1, car il me semble bien que le partenariat avec Renault pour le développement de l'Alpine passe aussi à la trappe...ça sent la grosse réorientation des activités de la boîte. Et au vu des résultats, on peut comprendre !

Par contre, à la décharge de Marussia, leurs pilotes sont fiables et cassent peu la voiture; Chilton n'est pas rapide, mais au moins il finit les courses, montrant les sponsors jusqu'au bout...Bianchi de son côté et capable de coups d'éclats qui en disent très long sur son potentiel. Bonne pioche !
Il y a 53 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.