> > > > Vendredi : La routine pour Alonso, le vent perturbe Räikkönen

Vendredi : La routine pour Alonso, le vent perturbe Räikkönen

Fernando Alonso s’est montré à son aise durant les deux séances, mais refuse pour le moment de viser un ambitieux podium lors du GP de F1. Des problèmes de réglages ont en revanche perturbé Kimi Räikkönen, peut-être imputables aux fortes rafales de vent sur le circuit.

© Fan-F1 : Attention aux bourrasques pour Räikkönen© Fan-F1 : Attention aux bourrasques pour Räikkönen

Fernando Alonso (n°14) - 3ème et 3ème
Compétitif ce vendredi, Fernando Alonso n’a pourtant laissé filtrer aucun optimisme particulier : « Ce vendredi a ressemblé à beaucoup d’autres et nous avons suivi notre programme, en testant certaines pièces et en travaillant sur les réglages le matin, tout en évaluant la température des pneus l’après-midi. A l’heure actuelle, je peux dire qu’il est difficile de mettre les pneus durs à la bonne température ».

En cas de pluie en qualifications demain, ce qui est annoncé par la météo, l’Espagnol s’attend à voir Ferrari profiter de ce bon vendredi plutôt en course qu’en qualifications : « Maintenant, comme toujours, nous devons tout analyser pour comprendre quelles pièces utiliser demain, bien que comme prévu, il devrait pleuvoir. En réalité les données que nous avons récoltées aujourd’hui seront plus utiles pour la course. Ici, il y a toujours un fort vent qui nous aide dans certains virages, mais qui nous gênent dans d’autres : mais c’est la même chose pour tout le monde. Maintenant, tout ce que nous pouvons faire est d’attendre et de voir ce qui se passera. »

Kimi Räikkönen (n°7) - 5ème et 9ème
La fortune n’a pas été tout à fait la même pour Kimi Räikkönen. Le Finlandais a connu des problèmes de réglages entre les deux séances : « Ce matin, lors de la première séance, tout s’est raisonnablement bien passé. Nous avons suivi le programme habituel, avec l’analyse du comportement de la voiture sur les pneus durs, et nous avons simplement eu quelques problèmes avec la traction à certains endroits du circuit, ainsi qu’un peu de sous-virage dans les virages à haute vitesse. Durant la deuxième séance, nous avons fait quelques petits changements qui n’ont pas marché et le comportement de la voiture n’était plus le même, alors nous sommes revenus aux réglages du matin, mais malheureusement nous avons connu les mêmes problèmes. »

Le pilote de la Scuderia soupçonne fortement les bourrasques de Silverstone d’avoir modifié l’équilibre général de sa voiture : « Maintenant, nous devons trouver ce qu’il s’est passé entre les deux sessions, même si je pense que c’est en partie dû aux conditions de piste et aux rafales de vent, très fortes aujourd’hui. Je suis certain qu’étudier les données nous donnera les renseignements dont nous avons besoin pour être aussi préparés que possible demain. »


Bilan, Silverstone et Ferrari Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.