> > > > FIA : Des F1 plus difficiles à piloter à partir de 2016 ?

FIA : Des F1 plus difficiles à piloter à partir de 2016 ?

Dans le cadre de réflexions menées sur le spectacle en F1, les instances dirigeantes pourraient introduire une série de règles visant à rendre les monoplaces plus difficiles à piloter à l'horizon 2016.

© Mercedes - Rendre les F1 plus difficiles à piloter, une réflexion engagée par la FIA© Mercedes - Rendre les F1 plus difficiles à piloter, une réflexion engagée par la FIA

Les instances de la discipline reine vont réfléchir à l’instauration de règles visant à rendre le pilotage des Formule 1 plus difficile. Le Groupe stratégique de la F1, institution tripartite composée à parts égales de représentants de la FIA, des détenteurs des droits commerciaux et des écuries (Red Bull, Mercedes, Ferrari, McLaren, Williams et Lotus), aurait en effet décidé d’engager une réflexion sur ces mesures censées rendre la F1 plus populaire.

L’idée sous-jacente serait que le pilotage des monoplaces modernes apparaîtrait trop simple pour les spectateurs. Certains pilotes ont aussi constaté que la difficulté avait sensiblement diminué, notamment dans la recherche des limites des voitures en termes de vitesse pure qui est aujourd’hui largement remplacée par un aspect de gestion, des gommes et des mécaniques dans ce début d’ère turbo-hybride.

Autosport nous apprend donc que la FIA se prépare à réfléchir et à évaluer un certain nombre de solutions règlementaires visant à rendre les voitures plus délicates à piloter. Cette recherche, effectuée avec l’aide des équipes, pourrait produire ses conclusions dans les prochains mois avec comme objectif une instauration dès 2016. Les principaux domaines envisagés pour de telles modifications sont l’adhérence pneumatique, les dimensions de la voiture et la performance aérodynamique.

Daniel Ricciardo, pilote Red Bull et auteur de trois victoires cette saison, a admis que, si elles étaient complexes sur le plan technologique, les monoplaces version 2014 n’étaient pas aussi difficiles à manier que précédemment : « Physiquement, ce n’est pas une balade dans un parc, mais c’est plus facile qu’il y a deux saisons, au moins. Si les voitures sont plus rapides, elles seront physiquement plus difficiles à piloter. Mais ce que nous ne voulons pas, c’est de rendre les voitures aussi rapides qu’il y a 10 ans, quand vous ne pouviez même pas suivre une autre voiture en raison des turbulences. Je pense qu’aujourd’hui, ce n’est pas un mauvais compromis mais il y a probablement quelques ajustements qui peuvent être faits. »

Alain Prost, quadruple-champion du monde en 1985, 1986, 1989 et 1993, qui a piloté en F1 pendant treize saisons entre 1980 et 1993, se souvient quant à lui des difficultés rencontrées quand il courrait : « Je ne sais pas ce qui va se passer avec Max Verstappen [qui aura 17 ans au départ du premier GP de la saison 2015, ndlr], mais il est vrai qu’il pourra piloter la voiture sans problème. Ce n’était absolument pas possible à notre époque : les voitures étaient très difficiles à piloter. Chaque année, nous testions au Portugal, nous nous y arrêtions pour des essais parfois pendant un mois. Mais la première fois que nous sommes allés au Portugal, il n’était pas possible de réaliser une journée complète d’essais, il n’y avait pas moyen ! C’était physiquement très difficile, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui. »

Sans prôner un complet retour en arrière, il estime que la discipline reine devrait pouvoir aligner des monoplaces plus rapides : « Ça ne veut pas dire que vous devez absolument retourner à la situation précédente, mais je pense que la vitesse des voitures en course et l’adhérence ne sont pas très bonnes. C’est assez lent, vous devez avoir une Formule 1 digne de ce nom. »


FIA, Règlement et 2016 Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




26 réactions sur cet article Donnez votre avis
arkansis
arkansis :
Augmenter la pression du turbo et affiner L'aérodynamique devrait permettre de rendre les monoplaces beaucoup plus véloces. Pirelli devrait fournir des composés très adhérents également pour améliorer les passages en courbe.
Il y a 43 mois
TurboV6
TurboV6 :
@Arkansis
Attention quand tu dis: "augmenter la pression du turbo devrait permettre de rendre les monoplaces beaucoup plus véloces". Niet et je suis catégorique. La pression de turbo est totalement libre dans le règlement et tu penses bien que cela aurait été trop facile de jouer sur ce paramètre. Tu te trompes en imaginant que l'on va gagner quoi que ce soit par là. Aucun problème avec cet aspect dans la quête de perf. Il n'y pas aucune bride ou d'autres artifices pour limiter la puissance via la pression ou le débit d'air admis.
La seule contrainte sur l'admission c'est le volume et le débit d'essence. Si tu veux souffler à 8 ou 10 bars (excuse mon délirium tremens) tu peux le faire...Non seulement tu n'iras pas plus vite, mais tu ne pourras plus avancer du tout. Un moteur thermique c'est de l'air mais aussi du carburant dans des proportions très précises. Basique...Le progrès ici pour le turbo est éventuellement dans la température d'amission, primordiale pour assurer une meilleure combustion. Nous ne sommes plus au siècle dernier où il suffisait de mettre de la pression (merci la petite vis de wastegate) et de recalibrer l'injection. Le règlement 2014/2020 est beaucoup plus intéressant sur cet aspect pour les motoristes. On ne fait plus dans la quantité mais dans la qualité du mélange. C'est bien plus fin.
Pour ceux qui n'ont toujours pas tout compris, et c'est bien normal quand on a été formaté pendant des générations avant le XXIe siècle à augmenter toujours les quantités d'admission (essentiellement par le nombre de tours en atmo ou la pression en turbo) sans trop se poser de questions sur le qualitatif, il faut admettre cette nouvelle philosophie. Elle est irréversible et passionnante, sauf pour les nostalgiques.
Une fois recadré le débat, je rappelle aussi que ces moteurs turbo ont une marge d'évolution en perf non négligeable. Pourcentages de pièces modifiables ou non, les génies de l'injection pourront encore s'exprimer à loisir à partir des bases en cours (réglages et adaptations des softwares) surtout en 2015/16. Nous n'en sommes qu'à la première saison et je suis absolument sûr que l'on va beaucoup progresser. Les monoplaces iront nettement plus vite surtout sur les phase intermédiaires. Le progrès ne sera pas trop dans la V/max pas si utile qu'on l'imagine, le nombre max de tr/mn, mais dans les autres étages, la progressivité et la linéarité du couple, la motricité via le thermique mais aussi l'électrique et son immense boulevard d'améliorations charge/décharge, etc
A ceux qui s'imaginent qu'avec un bloc thermique de plus en plus figé il n'y a pas grand chose à attendre en terme de perf, ils se trompent complètement. Ne serait-ce que via le carburant par exemple, mais je le répète dans les multiples combinaisons cartographiques, les associations thermo/électriques. Pour mémoire, le turbo 2014 utilise aussi l'énergie électrique, personne le souligne, mais cette relance est une source importante de possibilités dans la gestion moteur. On peut moduler à souhait la finesse de cette pression de turbo en fonction de l'injection et vice versa. Cet asservissement de la turbine est une aubaine (temps de réponse entre autres) quand on couche sur le papier un schéma d'admission. Pour info, je pense que Mercedes a une belle avance en la matière et qu'ils ont dans les cartons quelques couplages pour 2015/2016 bien plus évolués que ceux lancés sur le mode sécurité pour cette première saison.
Tu évoques aussi l'aéro, là tu es a fond dans le vrai. L'aéro est une discipline qui offre tellement de possibilités de faire la différence. Les progrès vont aussi être visibles, sauf que....avec une motorisation en net progrès, l'aéro devra suivre le rythme sous peine de rendre les monoplaces plus difficiles à piloter. De l'appui certes mais ce n'est qu'une donnée du problème. L'appui sans la trainée et pas n'importe où et n'importe quand cet appui, il y a deux trains sur une monoplace, ne l'oublions jamais. On revient à la question de départ: plus difficiles à piloter?

Il y a 43 mois
arno
arno :
Magnifique la FIA reconnait que son règlement est pourri et que les pilotes sont devenus ce que disait Montezemolo à savoir des chauffeurs de taxi ou comme je le prétends des interfaces baquet volant (on est jamais mieux servi que par soit même).

Pour rendre une F1 plus difficile à conduire il y a une chose assez simple à faire c'est diminuer le rapport poids puissance donc en finir avec la limitation des 100kg par course et réintroduire les ravitaillements.

Pour les pneus il faut revoir le cahier des charges pour que les pneus soient performants et endurants et arrêter l'utilisation obligatoire de 2 types de gommes par course qui conduit à devoir faire un compromis dans les réglages au détriment de la performance.

Pour en finir avec le gestion matérielle en course il faut revenir à la règle de : un moteur et une boite par week-end et laisser les pilotes libres de choisir leur étagement de boite à chaque GP (avoir les mêmes rapports à Monza et à Monaco ça n'a pas de sens).

Pour que de telles mesures soient prise il faut l'accord de l'ensemble du plateau et compte tenu de la hausse des coûts que cela va engendrer et du risque de resserrement des performances du PU Mercedes sur la concurrence les écuries clientes Mercedes s'y opposeront mais quand un règlement est pourri il faut bien le modifier parce que sinon les écuries vont finir par installer des smartphones dans les volants pour que les pilotes ne s'ennuient pas trop pendant les GP.
Il y a 43 mois
chris_lo
chris_lo :
j'ai du mal à comprendre, tous les pilotes en début de saison indiquaient que les monoplaces étaient plus difficiles à maîtriser à cause du manque d'appui et du couple des V6 Turbo (témoin le nombre important d'accidents lors des Essais hivernaux), donc à priori on allait dans le "bon sens" pour redonner plus d'importance au pilotage

on sait aussi que les gommes Pirelli sont un plus dures cette année, donc adhèrent moins de façon globale.

et là, Ricciardo nous dit qu'en fait sa Toro Rosso de 2012 était plus complexe à maîtriser alors qu'elle avait plus d'appui global, un V8 moins coupleux et des Pirelli plus tendres (mais qui usaient très très vite^^)

y'a donc un non sens dans les différentes déclarations, à moins que le seul jugement ne se base finalement que sur la vitesse globale qui a effectivement baissé par rapport à l'an dernier ?
Il y a 43 mois
arno
arno :
@chris_lo
Les monoplaces ont pris 50kg et les moteurs sont moins puissants.

Les V8 2.4L atmo dévelopés entre 750ch et 800ch et 80ch de KERS pendant 6s contre pour les V6 turbo 1.6L entre 600 et 650 ch et 160ch de ERS pendant 30s.

Et les V8 atmo bridé à 18000 tr/min étaient déjà une régression énorme en terme de mécanique comparé au V10 3L de 900 à 950ch pour des monoplaces ayant poids inférieur à 600kg.

Bilan les F1 sont de en plus en plus lourdes les moteurs deviennent de plus en plus faméliques et si vous rajouter à cela en plus des daubes de cette année la limitation en carburant qui force les pilotes à lever le pied vous avez des monoplaces qui en plus d'être lente ne sont jamais pousser à leur limite et donc facile à conduire au point qu'on peut être titularisé en F1 à 17 ans après une saison de monoplace.
Il y a 43 mois
shureido
shureido :
Les moteurs étant bridés par la conso d'essence, la pression maxi d'admission est donc également limitée, car il faut garder le rapport de 1g d'essence pour 15g d'air.

Il y a, aussi, la PME (pression maxi à l'explosion) qui a ses limites...
Il y a 43 mois
Supervroum
Supervroum :
Vrai question, ils ont le droit à l'injection d'eau dans ces moteurs là ?

Si quelqu'un à des infos ?

merci :)
Il y a 43 mois
V6 Turbo
V6 Turbo :
@arno
Ton argumentaire peut paraitre logique sur le papier. Il est complètement erroné sauf en ce qui concerne le poids et ne prend pas du tout en compte la réalité du terrain. Parler de daubes, je reprends ton expression, quand on a les monoplaces les plus évoluées technologiquement de l'histoire de la F1, c'est purement ne pas avoir mis les pieds cette saison dans une pit lane. J'ai vécu les 20 dernières années de l'intérieur et il n'y a pas photo. Elles sont moins spectaculaires au premier abord et surtout télévisuellement, mais ne pas confondre spectaculaire et difficile a piloter. Je t'assure qu'un freinage violent en appui cette saison, c'est un art pas donné à tout le monde, particulièrement avec les By Wire Tu omets aussi de dire qu'aux deux tiers d'une première saison où tout a été revu, elles sont déjà en très net progrès. Tu oublies aussi de souligner la marge de progression énorme annoncée en 2015 et 2016. Dire que les pilotes lèvent tout le temps pied c'est faux même à Monza ou Spa, encore une vision télévisuelle, des inquiétudes de début de saison, etc
J'ai vécu en direct live les V12 V10 et V8, tu oublies encore que la plupart du temps, les pilotes le levaient bien plus le pied pour d'autres motifs comme les pneumatiques entre autres. Mais ce n'était pas retranscrit à l'écran car les messages radio étaient plus discrets. Pour la puissance, le comparatif est un truc de gosses qui croient qu'une F1 s'utilise toute le temps au régime max. Pied dedans, ce n'est pas puissance max, sinon il y aurait un bouton on/off et bien même il y aura toujours des montées en régime. Pire, dire qu'elles sont lentes, et en insistant, est une autre ineptie. Elles sont encore un plus lentes sur certains circuits ou certains secteurs et aussi ou presque aussi rapides sur d'autres. Ceux qui les comparaient à la FR3.5 en début de saison se ravisent un a un. La FR3.5 n'est pas pourtant ce que l'on dénomme une formule réputée pour sa lenteur. Enfin, La médisance sur l'âge du pilote est un débat stérile qui devrait plutôt mettre en avant les qualités extraordinaires de ces jeunes et dans cette logique pourquoi pas avoir interdit de piste un certain Kvyat sous prétexte qu'il avait encore 19 ans en début de saison. As tu vu son parcours? Argument sans validité car j'ai personnellement cette année vu des pilotes bien secoués à la fin de certains certains Grands Prix ou j'étais présent au parc coureurs cette saison et ce n'étaient pas les plus jeunes.
Il y a 43 mois
Koala2
Koala2 :
@Arno
OK a fond avec V6 Turbo. Tes expressions faciles qualifiant les pilotes d'interfaces baquet-volant, le règlement de pourri et les voitures de daubes sont tellement exagérées qu'elles deviennent ridicules. Qui es tu pour médire autant sur les pilotes et les équipes?
Il y a 43 mois
arno
arno :
@V6 turbo
Ce n'est pas parce que un moteur est tout beau tout neuf et hyper technologique que c'est un moteur adapté à la F1 et vous m'excuserez mais ce n'est pas en figeant réglementairement l'angle du V le nombre du cylindre ou encore comment doit être stockée l'énergie cinétique que l'on construit un bijou de technologie franchement je préfère 100 fois les moteurs des LMP1 sur le plan technologique par la variété des solutions que cette uniformité malsaine des moteurs de F1.

La FIA c'est lourdé sur la réglementation les moteurs sont des daubes en terme de performance comparé au V8 et eux même comparés au V10.
Quand on est passé du 3.5L au 3L cela c'est fait quasiment sans perte de performance et c'était très bien.

Si je met en avant l'age de Verstappen ce n'est pas par jeunisme mais pour des raisons physiologique et je ne doute pas un instant et cela malgré son inexpérience en monoplace qu'il sera compétitif et capable de tenir la distance d'un GP car il n'y a plus rien de physique à piloter une F1.

La F1 n'a plus rien d'extrême dans son pilotage et c'est bien dommage et le rôle du pilote est restreint à celui d'une interface baquet volant.
Il y a 43 mois
yellowiscool
yellowiscool :
> La FIA c'est lourdé sur la réglementation les moteurs sont des daubes en terme de performance comparé au V8 et eux même comparés au V10.

Si les performances sont jugés sur la puissance maximale et le volume sonore, ok. Maintenant si on prends en compte l'efficacité énergétique et le couple la nouvelle génération semble bien plus performante.
Il y a 43 mois
Denis 62
Denis 62 :
Tout dépend ce que tu entends par extrême : extrêmement difficile, ou extrêmement violent ?

C'est peut être moins technique aujourd'hui mais sur le plan cardiaque et respiratoire c'est tout simplement monstrueux ce que font les pilotes, et quand tu dois monter à 180, 190 pulsations minutes à chaque gros freinage, ventiler 40 à 50 fois par minute sur 2h ou presque, rien d'étonnant qu'un jeune de vingt ans soit plus solide qu'un vétéran de trente-cinq... Le rajeunissement de l'âge des pilotes est une conséquence logique de l'augmentation des contraintes physiques.
Il y a 43 mois
arno
arno :
@yellowiscool
Pour l'efficaité énergétique il a déjà le WEC pour les moteurs thermiques et la Formule E pour l'électrique.

Mais c'est pas la peine de faire la même chose en F1 (avec des contraintes néfastes sur les technologies pouvant être employées) surtout qu'il y a toujours eu une course chez les motoristes à avoir des moteurs performants le plus sobre possible car embarquer de l'essence coûte cher en temps.
Il y a 43 mois
Turbo V6
Turbo V6 :
@Arno
Tes arguments sont construits autour d'une idéologie réfractaire à l'innovation. Le mot performance veut dire pour toi chevaux à outrance, bruit et grosse vitesse de pointe. En Europe, au Japon, contrairement aux USA (pas toujours car on trouve quelques contrexemples), on cultive historiquement une autre idée du sport mécanique par la performance technologique, en utilisant au mieux la cylindrée ou l'aérodynamisme par exemple. Débauche de puissance sans limites ne veut pas dire performance, au contraire.
Le WEC et la F1 ont énormément de règles techniques en commun cette saison a commencer par les débitmètres et la récup cinétique et électrique. Je pourrais te faire une très longue liste des systèmes utilisés par Porsche en LMP1 sur leur proto hybrid 919, les similitudes avec la F1 sont flagrantes. Et pour un 2 l essence turbo juste sorti du banc, ils font jeu égal avec des vieux briscards utilisant des technologies moins innovantes. Ils ont fait leur révolution énergétique et le spectacle est toujours là, voire même encore plus intense. Pour des raisons de budget et d'ouverture au plus grand nombre de pilotes et d'équipes, le WEC a mis en place des sous catégories comme il y en a toujours eu en endurance. C'est inapplicable à la F1, vois la scène à Monaco.... La F1 a presque toujours eu un règlement technique unique et pas près d'une soixantaine de voitures au départ des courses comme c'est le cas au Mans . Compare ce qui est comparable. Tu passes d'un sujet à l'autre, tu esquives rebondissant sur un autre aspect, tu critiques en masse et tu ne reconnais rien de positif dans le changement. On ne peut pas d'une impression personnelle faire une généralité et traiter de pourri le règlement, de daubes les autos et j'en passe et des meilleures sur les pilotes soit disant bons à rien. L'intérêt des débats c'est la mise en perspective etsi tu utilises les mots les plus orduriers pour qualifier ceux qui font sur le terrain cette discipline sans aucun respect pour tout leur travail, c'est que tu ne vas pas souvent au contact de la F1. Ce sont surtout des hommes et des femmes qui s'investissent à 1000% dans la réussite de leur équipe. Ils méritent bien mieux que tes sarcasmes à répétition. Sinon, change de rue et va voir où la cantine est meilleure. On peut ne pas apprécier certains aspects du règlement et j'en suis le premier à le souligner, mais toujours tout jeter par la fenêtre c'est juste beaucoup trop facile. Essaye pas à tout prix d'en dégouter les autres. En tous cas ne crache pas systématiquement dans la soupe, elle plait encore à beaucoup de monde même si elle parait un peu moins relevée au début de la mise en place de cette nouvelle recette.
Il y a 43 mois
Turbo V6
Turbo V6 :
@Denis 62
Félicitations pour ton intervention sur le physique des pilotes. Effet des jeux vidéo ou manque de culture des sports méca, peu de gens connaissent les contraintes neuromusculaires et mentales du pilotage réel de haut niveau. Cela mériterait un échange d'infos avec l'intervention de spécialistes dont je suis preneur. Car 2 heures dans un baquet à Singapour sans commettre d'erreur, même en fond de grille, c'est juste remarquable.
Il y a 43 mois
Denis 62
Denis 62 :
En effet j'aimerais beaucoup avoir des infos sur le travail cardio et respiratoire des pilotes, en particulier pendant l'hiver. Je pense que leur hygiène de vie doit être assez remarquable, bien loin des clichés de la jet-set qui pourtant peuple le paddock :)

Voici deux liens sympas... Histoire de mesurer la différence entre réalité virtuelle et réalité tout court.

Une vidéo des années 80 : Thierry Boutsen ?

youtu.be/hwkxJvXTpxU

Une vidéo d'Indycar, Joseph Newgarden, sur un circuit type F1 (pas un ovale)avec un de ces nouveaux bidules connectés...édifiant !

youtu.be/rMqVmilOwU4

Il y a 43 mois
Profx
Profx :
hummm
arno a sa vision des choses et dans un sens je la partage
v6 apparement tu ferai partie du groupes des "inges"
du coup tu as une vsion technique de la f1

je pense qu arno comme pas mal d ancien , ont des souvenirs d une f1 bien diferentes
certe peutetre moins "exitantes" pour un inge mais tellement plus "glamour" pour les autres
tous ceux qui ont fait la f1 par le passe n etait pas sorti de grandes ecoles d inge , mais avait des idees , et souvent cela donnait des saisons assez interessantes

a une epoque les moteurs de f1 etait egalement utilise par l endurance
donc une proximite technique n as rien de choquant en soi mais le soucis est une question de philosophie de la course
la f1 etait la recherche de la performance ultime sans aucune limite presque
au fur et a mesure que le temps a passe , des regles de plus en plus contraignantes sont apparues
Sous pretexte d ameliorer la securite on as chercher a reduire les performances des voitures
la ou je m opposerai a arno , c est que ceci n est pas nouveau
et comme il le fait remarquer lui meme parfois il ne s est agis que de coup d epee dans l eau
la reduction de cylindree 3.5>3 litres avec des moteurs aussi puissant voir meme plus puissant apres le changement qu avant
la je dirai que la fia s etait bien plus plantee que cette fois ci
on parlait il me semble a une epoque d une amelioration si aucune modif reglementaire n etait faite de pres de 2 secondes au minimum
a ce rhytme , au bout d une vingtaine d annee par exemple le tour de francorchamp serai passer sous la minute ;)

arno l autre tu faisait allusion au grb en rallye qui avait ete le summum de la course
oui c est sur que la demesure de ces voitures etait fabuleuse a voir . mais elles en etait presque devenue des dragsters plus que des voitures de rallyes
leur puissances etait tel que les pilotes attendait de sortir du virage pour mettre la patate et bondissait presque aussitot sur les freins pour rentrer dans le virage suivant ...

en f1 , il faut des chevaux ok
mais bon l epoque ou enzo pensait qu une f1 c etait avant tout un bon moteur puissant n etait pas la plus "agreable" a voir
la f1 est tres diferentes du rallyes ce qui fait que l effet dragster se voit moins
mais souvenons nous quand meme des petits 1.5 turbo de plus de 1400 cv utilise en qualifs a l epoque
c etait ptre un peu too much quand meme
la lotus renault de l epoque avec son moteur course de 850 a 900 cv , fallait la tenir quand on ouvrait en sortie de courbe .

ce que je reprocherai a ses f1 2014 , ce serai plus la plage d utilisation ultra plate
je dirai ptre 2000 tours utiliser maxi il me semble
c est je pense pour ma part la cause premier du manque de "volume" de son
en fait ce n est pas le volume mais sa variation qui est faible
c est aussi il me semble la cause de cette fausse impression de "il n avance pas"
c est sur que si on se souvient de moteur utilisant 50% de diference sur leur regime ca fait moteur de tondeuse vu qu on a peu de changement de regime

le cote interface bacquet volant , viens en grande partie du fait que certains ingenieurs et leurs pilotes ont pousse le bouchon un peu loin

je passerai sur les :"reste a 2 sec", cela peut se comprendre , un competiteur aura toujours tendance a se tenir au plus pres de facon a "mettre" la pression sur celui qui le precede
surtout maintenant avec le fameux "drs"

mais quand a chaque virage , l inge y va d une "remarque" ca fini par etre vraiment trop ( je sais je pousse aucun n as ete jusque la , mais cela en donnait l impression)
les essais libres sont la il me semble pour faire des essais ;)
on cherche on trouve et on applique.
mais en course , faut te demerder seul

en conclusioin je dirai a v6 et a arno , vous aimez la f1, mais l un prefere regarder deux pilote cote a cote en virage se disputant pour une place , et l autre sera plus sensible a l aspect technologique et se dira whaw avec xk de carburants ils ont reussi a etre aussi rapide que les athmos sans limite de carburants.

je pense qu il est surement possible de faire un reglement qui pourrai vous donnez du plaisir a regarder les courses a tous les deux et cela en meme temps

mais bon desole v6 ;) pour les non inge , la f1 la est plate ;) enfin parfois

Il y a 43 mois
Aifaim
Aifaim :
La révolution 2014 est réellement novatrice. Nous avons connu dans le passé des restrictions drastiques et volontaires des performances des monoplaces de Formule 1, c'est aussi pourquoi en faire une querelle des Anciens et des Modernes a guère de sens.
Je vous parle d'un temps que les moins de 50 ans ne peuvent pas connaître ou du moins n'ont pas vécu : 1961, la cylindrée passe de 2500 à 1500 cc. Horreur chez les concurrents comme dans les tribunes ! Les mêmes critiques, colères et désolations qu'aujourd'hui ... Pires même puisque les Britanniques espèrent jusqu'au dernier moment faire plier la décision. La première saison sera un cavalier seul de Ferrari - avec trois ou quatre voitures ce qui palliait bien des défections (tiens ... tiens...) - avant que la situation se stabilise et donne une belle histoire avec de grandes marques (Lotus, Ferrari, BRM et même un zeste de Honda, des grands champions comme Clark, G.Hill, Brahbam, Surtees et le tout jeune Stewart, toute une génération qu'on retrouvera avec des 3L en 1966.
Quant à regretter amèrement les 2" perdues sur les chrono de l'an passé, je dis à ceux qui en souffrent : 1° regardez sur votre montre la réalité de la perte 2° L'Histoire ne vous demande qu'un peu de patience 3° Pirelli a ouvertement déclaré avoir freiné la performance de ses pneumatiques et donc pénalise les performances réelles des monoplaces.
4° Quel intérêt supplémentaire y aurait-il à suivre des grands prix à la technologie totalement aboutie et gelée ? Plus de spectacle ? Alors, autant regarder des courses qui offrent du spectacle de pilotage et rien que du spectacle de pilotage. J'aime cela mais j'aime aussi ce qui se passe aujourd'hui en F1 comme j'aime aussi l'Endurance et les autres facettes du sport auto. Mais j'ai la chance d'être d'une époque où, justement, les différentes disciplines étaient imbriquées les unes dans les autres, où les marques s'essayaient à plusieurs types de règlement et les pilotes sautaient d'un baquet de proto à celui d'une F1, Canam, Indianapolis ou rallye. C'est probablement un éclectisme qui manque aux saveurs actuelles.
Il y a 43 mois
bouvman
bouvman :
@Aifaim

+1. On ne peut pas passer en 2014 sur le fait que la F1 doit être la vitrine technologique à une économie d'énergie, tout en restant compétitive. Une F1 qui consomme autant qu'un dragster serait une hérésie dans les années à venir...
Il y a 43 mois
bouvman
bouvman :
@Turbo V6

Tout à fait la F1 est une discipline très exigeante pour les corps. C'est pour cela que je répète à en être borné :-) que jamais une femme ne pourra concurrencer un homme dans cette discipline (débat ouvert il y a quelques mois sur ce site)...
Il y a 43 mois
J-Loo
J-Loo :
@ Denis 62

Merci pour les liens Youtube.

J'ai longtemps cherché une autre vidéo qui avait été présentée à la fondation Cartier au début des années 1990 et qui était passé une fois sur la Cinq. Le pilote était Érik Comas sur une Ligier à Magny Cours. GP de France 1991.

Une version présentée au Japon, de qualité très moyenne, avec un montage différent de la version française :

www.youtube.com/watch?v=zWWHRm9Q9XQ
Il y a 43 mois
Denis 62
Denis 62 :
Oui je cherchais celle là aussi, elle m'avait énormément impressionné quand j'étais ado :) Que de souvenirs !
Dommage ce bruit de fond sur la version japonaise.

Voilà un truc qui rendrait les retransmissions de F1 plus vivantes. Les tableaux de chronos, la consommation, les caméras thermiques, c'est très chouette, mais ce serait intéressant aussi de retranscrire davantage l'expérience physique de la course. Ça pourrait aussi être très éducatif pour ceux qui seraient tentés de prendre la route pour un circuit (mais ces gens-là regardent-ils la F1 ? Pas sûr...)
Il y a 43 mois
arno
arno :
J'adore la technologie ce n'est pas le problème ce que je reproche c'est de s'extasié devant des moteurs aux performances ridicules sous prétexte qu'ils sont bourrés de technologie qui à la fin de la réglementation apparaîtront comme rétrogrades.

La FIA a restreint complètement les choix technologiques et travesti la F1 qui est une course à la performance en course d'endurance et cela ne date pas de 2014 et des V6 turbo.

C'est pour moi un choix philosophique aux antipodes de ce qu'est la F1.

Je n'ai rien contre l'hybridation mais que diable que la FIA qui veut faire de se moteur une vitrine technologique laisse les motoristes en paix et arrête de limiter leur travail tant dans les choix technologiques et le développement ces moteurs aurait pu signer le renouveau de la F1 et c'est ce qu'annoncer la FIA et il n'en est rien.

Et c'est justement parce que j'ai un très grand respect pour les motoristes que je trouve dommage de brider leur esprit.

Alors on peut toujours s'extasié devant ces moteurs mais cela reviens pour moi comme s'extasier devant un super calculateur que l'on doit downclocker car même si on a l'électricité disponible pour le faire fonctionner il est branché sur un onduleur de trop faible puissance.
Il y a 43 mois
arkansis
arkansis :
Il ne faut plus avoir de vision rétrograde pour l'automobile grand public et le monde de la compétition doit suivre également la même voie.

Quand on sait que les monoplaces dans les années 2000 consommaient environ 70kg de carburant en une vingtaine de tours, ces chiffres me paraissent complètement déraisonnables en 2014.

On dit de ces moteurs qu'ils sont ridiculeusement peu performants. Je ne suis pas d'accord, le rapport puissance/cylindrée/consommation est juste excellent à un stade que l'on a jamais vu.

Ces moteurs sont plus lents de 2 secondes au tour, ce n'est pas une lenteur inadmissible, sans parler que l'on est seulement sur la première année de développement du 1.6 V6 turbo, la marge d'amélioration est très grande.

Il faut donc avoir une vision sur le long terme, pas juste sur une année.

Être 2 secondes plus lent avec seulement un petit 1.6L capable de consommer moins de 100kg de carburant sur tout une course c'était juste inimaginable il y a 10 ans.

Quant à l'aspect bridage, si les pilotes, les équipes et le public veut plus de performance, le règlement devrait suivre.

En optimisant davantage ces groupes motopropulseur, le potentiel d'avoir plus de performance que les 2.4 V8 est bien là.

Je suis pour à 100% avec ces groupes motopropulseur. Il faut faire sauter cependant des règles absurdes comme la bride à l'injection de carburant et libérer davantage ces moteur sur l'aspect mélange air suralimenté/carburant quitte à autoriser un voire deux moteurs supplémentaires par saison.
Il y a 43 mois
Wam
Wam :
"la FIA se prépare à réfléchir et à évaluer"

Tout est dit. :-)
Il y a 43 mois
ayenge
ayenge :
C'est du n'importe quoi. Qu'est ce qu'ils pourraient inventer ? Ils avaient déjà banni la suspension active au milieu des années 90 pour rendre le pilotage plus "naturel"... qu'est ce que ça a changé ? Rien les meilleures écuries restent les meilleures écuries et les top pilotes restent aussi top pilotes. Alors quoi, supprimer les freins ? Un volant qui ne peut tourner qu'une seule fois ? Par contre, s'ils avaient mieux suivis les préparatifs des plans des nouveaux circuits ptet qu'on aurait eu plus de difficultés au niveau pilotage plutôt que tous ces nouveaux tracés aseptisés et sans âme... Allez, qu'ils remplacent les F1 par des tracteurs on aura ptet du spectacle. La FIA ? Trop occupés à compter leurs sous...
Il y a 43 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.