> > > > Mosley : La F1 n'est pas une compétition "juste"

Mosley : La F1 n'est pas une compétition "juste"

Pour l'ancien président de la FIA, Max Mosley, les écuries de Formule 1 sont en danger financièrement et les instances devraient mettre en place une redistribution égalitaire des revenus.

© F1almanah.mk - Max Mosley est inquiet© F1almanah.mk - Max Mosley est inquiet

Alors que la Formule 1 est plongée de plein pied dans une crise des coûts, avec pour premières conséquences les mises en redressement judiciaire de Caterham et de Marussia, Max Mosley, l’ancien président de la FIA entre 1993 et 2009, a exprimé une vision alarmiste de la situation.

Après plusieurs semaines d’incertitudes autour de l’identité des propriétaires effectifs de la structure, Caterham a été placée sous administration judiciaire la semaine dernière. Quelques jours après, c’est Marussia, dans un contexte moins tendu, qui est passée par cette procédure. Les deux équipes manqueront le Grand Prix des Etats-Unis et vraisemblablement le Grand Prix du Brésil, même si l’équipe russe ne l’a pas encore confirmé officiellement.

Interrogé par la BBC Radio 5 Live, Max Mosley - qui avait échoué à mettre en place une limitation des budgets à hauteur de 50 millions d’euros en Formule 1 en 2009 - pense que la problématique est celle des revenus : « Finalement, [Caterham et Marussia] étaient vouées à déposer le bilan, et elles ne seront sans doute pas les dernières. » Le placement en redressement judiciaire ne signifie toutefois pas la fin de l’aventure ; des repreneurs peuvent se manifester pour racheter les structures.

« Ce n’est pas une compétition juste, » poursuit le Britannique. « Le gros problème est que les grosses équipes ont bien plus d’argent que des équipes comme Caterham ou Marussia. D’un point de vue sportif, la discipline devrait redistribuer l’argent de manière égale et ensuite laisser les équipes obtenir le plus de sponsors que possible. Une équipe comme Ferrari aura toujours plus d’argent que Marussia, mais s’ils avaient tous la même somme de base ils pourraient démarrer au même niveau, surtout si vous avez un budget capé avec lequel vous limitez les montants que chaque équipe est autorisée à dépenser. »

La répartition actuelle des revenus de la discipline reine fait la part belle aux grosses structures qui sont aussi les plus victorieuses car les plus compétitives. Ainsi, Red Bull, Ferrari, McLaren, Mercedes et Williams se sont partagées à elles seules 63% des revenus, avec des primes liées aux victoires sur les trois dernières saisons (7,5% des revenus), quand les six autres écuries doivent se contenter des 37% restants. Et parmi ces dernières, seule Lotus siège au Groupe Stratégique de la F1, qui est à l’origine de l’ensemble des décisions concernant l’avenir de la discipline reine. Le Groupe Stratégique est un organe tripartite composé à parts égales de représentants de la FIA, de la FOM et des écuries.

Caterham et Marussia, à l’instar de HRT, avaient rejoint la F1 en 2010 suite à un appel d’offres de la FIA. Les structures alors candidates s’étaient vues promettre la mise en place d’un budget plafonné. Cependant, en pleine guerre entre la FIA et la FOTA, cette procédure était apparue comme un moyen de pression sur les grosses écuries, avec la volonté de la FIA de ne faire entrer sur la grille que des concurrents qui feraient le choix du moteur Cosworth. Les promesses n’avaient pas été suivies d’effet, laissant les équipes fraîchement arrivées au milieu du guet, avec des budgets bien inférieurs et un modèle économique tangent. HRT a disparu en fin de saison 2012.

Actuellement, les divergences entre les équipes de pointe et les structures plus modestes portent sur la façon de réduire les coûts. Les premières estiment que c’est en passant par la voie réglementaire que les dépenses peuvent être contrôler alors que d’autres, comme Sauber ou Force India, ont affirmé que cela ne pourrait pas remplacer le plafonnement des budgets.


Mosley, Economie Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




16 réactions sur cet article Donnez votre avis
jean
jean :
Facile de dénoncer et cracher sur les autres, mais il n'a rien fait pour la rendre juste. Il faut culpabiliser!
Il y a 64 mois
shureido
shureido :
Quand on a besoin de rien, il y a Mosley ...
Il y a 64 mois
stef
stef :
Le commentaire a été désactivé par la rédaction.
Il y a 64 mois
jeanbon
jeanbon :
Nouvelle écurie de F1 : Mosley SM Team.
Il y a 64 mois
teher
teher :
Faut nous laisser maintenant Maxou !!!
Il y a 64 mois
DidierG
DidierG :
La F1 est elle un sport ?
Il y a 64 mois
Maranella
Maranella :
@DidierG@

Effectivement prochain sujet de débat qui en appellera à notre réflexion ...
La Formule 1 est-elle un sport?
La Formule 1 est-elle un spectacle ?
La Formule 1 est-elle un jeu?
La Formule 1 est-elle un business ?
La Formule 1 est-lle un phénomène social?
...
Il y a 64 mois
Profx
Profx :
franchement , la les mecs vous rigolez j espere ...

il a tente de faire limite les budget
todt tente de le faire aussi
mais ce sont VOS ecuries favorites qui refusent et bloquent toutes tentative de baisse des couts
normal car sans cette debuache de moyens qu est ce qui leur permettrai d etre encore des top team ?
rien d autre que l experience mais elle seule ne sufira pas pour les maintenir a l abris des nouveaux arrivants
sans cette debauche si tous avait le meme budget reel ( pas avec des cachettes ) on pourrai voir l an prochain par exemple marusia faire des poles , des victores et voir meme emporter le titre ...
Il y a 64 mois
surboumpour4roues
surboumpour4roues :
........toujours aussi faux cul le client , il perd l'occasion de fermer sa tronche , il donne toujours dans le fouet ??
Il y a 64 mois
Maranella
Maranella :
M.Mosley c'est le passé mais la Formule 1, elle, comment la perçoit-on ?
Il y a 64 mois
arno
arno :
@Profx
Il est impossible de limiter les budgets en F1 car il est impossible de contrôler l'ensemble des personnels de Daimler-AG, Renault-Nissan, FCA, et Honda.
Introduire des budgets plafonds c'est donnée un avantage à Ferrari et Mercedes sur le reste du plateau.

Après il si la FIA veut imposer des budget limiter efficace et contrôlable ça ne sera plus de la F1 et il faudra bannir les constructeurs et n'avoir qu'un seul motoriste.

Pour moi la seule solution envisageable pour diminuer les coûts en F1 c'est que le règlement technique standardise des pièces, parce que toute façon ce n'est pas l'argent de la FOM qui permettra aux petites écuries de rester viable financièrement si les coûts continue à augmenter.

Si pour sauver la F1 qui pour l'instant ne me parait pas en danger par la disparition prochaine de 4 écuries (Marussia Caterham, Sauber, et Force india) il faut en faire de l'Indy like il faut mieux qu'elle disparaisse plutôt que de continuer à perdre année après année un peu plus son âme.

Je préfère 100 fois avoir un plateau avec seulement Ferrari McLaren Williams Lotus Mercedes et RB alignant 3 voitures que de se lancer dans tout et n'importe quoi pour tenter de sauver quelques écuries (même si c'est à regret que je verrai disparaître Sauber) qui n'ont plus rien à apporter à ce sport.
Il y a 64 mois
alvares
alvares :
problème sur le commentaire
Avertissement : Ce commentaire n'a aucun intéret pour l'actualité de la F1.
Mosley c'est le passé? comme ferrari aussi qui va devenir bientôt has been
Il y a 64 mois
chris_lo
chris_lo :
dans ce cas il faut mieux répartir les revenus issus des droits commerciaux pour faire en sorte que même une écurie de fond de grille puisse au moins couvrir ses frais fixes de fonctionnement avec ça, ce qui éviterait la situation actuelle de Caterham et Marussia et donnerait plus envie à d'autres de se lancer dans l'aventure... tout le monde n'est pas Mercedes ou Ferrari, et la F1 a grandi aussi grâce aux teams indépendants par le passé.

si on met en place la 3ème voiture, ça va encore plus profiter aux mêmes, c'est comme la Ligue des Champions au foot qu'on ouvre aux 3ème et 4ème des gros championnats, ça devient n'importe quoi (et ça appauvrit le niveau derrière)
Il y a 64 mois
nancampeon
nancampeon :
Impossible de limiter les budgets avec cette F1 moderne ou alors la F1 sera une formule monotype (ex Renault 3.5 series) qui est une bonne formule pour trouver des talents ou même tester des solutions techniques ! Et comment limiter les bugets avec cette ridicule(c juste mon avis) reglementation 2014 ou les voitures sont bardees de trop de systemes de toutes sortes extrêmement compliqué à faire fonctionne de facon adéquate ! A ce rythme bientot il n y aura meme de pilotes derrière les joystics ! Ah pardon : "les volants"
Rendons aux pilotes les rennes de leurs monoplace , liberons la réglementation comme en Wec et retour aux sources V10, V12, V8 , V6 hybrides pourquoi pas mais que chacuns puisse choisir quitte à trouver un système d équivalence qui conviendrai à la F1 !
Il y a 64 mois
jean
jean :
@Profx
Est-ce que vous voulez dire que Marussia n'a pas le droit de gagner le titre sous prétexte que ce n'est pas une écurie historique?
Ces primes historiques sont intolérables, Ferrari a tout à gagner en s'inscrivant en F1... Et dire que Ferrari menaçait de se retirer, alors qu'ils se retirent! Là les budgets seraient répartis plus équitablement, et encore, cette règle n'a aucun bon sens.

Je ne vois pas pourquoi certaines équipes seraient privilégiées juste en s'inscrivant à la compétition sous prétexte qu'elles sont historiques et qu'elles font vivre la discipline. La simple expérience de compétition f1 donne déjà l'avantage à une équipe.
Il y a 64 mois
jean
jean :
@Profx
Peut-être que Mosley a tenté de diminuer les budgets mais apparemment il n'a pas poussé fort.
Et oui nos équipes favorites ont beau être des top teams pour la plupart historiques, mais je ne vois pas pourquoi vous renversez la situation en crachant sur NOUS les fans de f1. On aime la F1, mais pas la F1 injuste. Alors quoi de mieux de vouloir rendre la F1 plus harmonieuse?
Il y a 64 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.