> > > > La FIA exprime son point de vue sur les difficultés de Caterham et Marussia

La FIA exprime son point de vue sur les difficultés de Caterham et Marussia

Alors que Marussia et Caterham ne prendront pas part au Grand Prix des Etats-Unis, la FIA a publié un communiqué sur son site Internet appelant à poursuivre les efforts vers une réduction des coûts en F1.

© MotorsInside - La FIA réaffirme son point de vue© MotorsInside - La FIA réaffirme son point de vue

Après le placement en redressement judiciaire des écuries Marussia et Caterham, la FIA a tenu à exprimer son point de vue, par la voie d’un communiqué publié sur son site Internet.

La Fédération, avec à sa tête Jean Todt, a tenu à indiquer qu’il revenait aux seuls commissaires de décider si les équipes respectaient ou non l’obligation de participer à tous les évènements du calendrier, tout en laissant entendre qu’eu égard à leur situation financière difficile, une certaine clémence devait avoir cours.

« La FIA a été informée des difficultés financières de Caterham et Marussia et de l’incertitude considérable autour de leur participation aux dernières courses du championnat 2014, » commence le communiqué. « Il est de la responsabilité des commissaires de la FIA de déterminer si, oui ou non, une équipe a échoué à respecter son obligation de prendre part à tous les évènements du calendrier et de prendre la moindre décision qui leur semble appropriée. »

« Cependant, nous avons toute confiance dans le fait que les commissaires sont pleinement conscients de la situation financière des équipes concernées et que ces problèmes sont toujours évalués avec une extrême précaution et en tenant compte des circonstances. »

Puis, la FIA réaffirme sa volonté d’une baisse des coûts : « En regardant au-delà de la saison 2014, ces absences soulèvent une nouvelle fois de manière grave la question de l’équilibre économique du Championnat du Monde de Formule 1 et justifie la position, exprimée de nombreuses fois par la FIA, en faveur de toute initiative qui aiderait à la réduction des coûts afin d’assurer la survivance de la grille ou d’attirer de potentiels nouveaux entrants. »

« Ainsi, la FIA, en collaboration avec la FOM et les différentes parties prenantes dans la F1, continuera de travailler afin de maintenant l’attractivité du championnat et la participation équitable des équipes à celui-ci dans les années à venir. »


FIA, Economie Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




1 réaction sur cet article Donnez votre avis
Nicolas
Nicolas :
La réduction des coûts commencerait par une révision de la règlementation qui empêche les écuries de développer des F1 qui fonctionnent, car tous leurs résultats en dépendent.
Tant que les décideurs ne se remettront pas en cause, des écuries souffriront. Ça ne se manifeste pas de la même façon pour toutes les équipes mais l'origine est toujours la même: trop de variations dans les données d'entrée du processus donnent des sorties trop aléatoire et toutes les restrictions accumulées depuis quelques années se conjuguent maintenant pour un retour de manivelle carabiné.
Malheureusement, ce ne sont pas les instigateurs du problème qui en payent le prix.
Enfin, réduire les coûts impactera surtout les grosses écuries et les freinera, mais cela n'apportera pas une meilleure assise aux petites écuries...
Il y a 64 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.