> > > > Etats-Unis - Qualifications : Rosberg prend la pole sans coup férir face à Hamilton

Etats-Unis - Qualifications : Rosberg prend la pole sans coup férir face à Hamilton

Lewis Hamilton semblait être le favori de la séance de qualifications mais c'est finalement Nico Rosberg qui a signé la pole sans le moindre problème. Les deux hommes devancent les deux Williams.

© Daimler - Rosberg signe la pole à Austin © Daimler - Rosberg signe la pole à Austin

La dix-septième séance de qualifications de la saison débute sous un soleil radieux à Austin.

Q1 : Sergio Perez est le premier en piste et déjà en pneus tendres, signe que le Mexicain est en difficulté sur le tracé Texan. Il signe le premier temps de référence mais est rapidement devancé par des pilotes en pneus mediums. Rosberg, Bottas puis Hamilton prennent la tête, sous les 1:39.0. A l’arrière, la lutte s’engage entre les Force India, les Toro Rosso, les Lotus et les Sauber pour éviter de sortir dès la Q1.

A l’avant, Rosberg s’empare de la meilleure marque. Son équipier, relégué à deux dixièmes, indique à la radio avoir fait un plat sur ses gommes mediums. Il rentre aux stands. Le Britannique pourrait devoir ressortir car Maldonado, en pneus tendres, se hisse au 4ème rang, à moins de deux centièmes du leader du championnat. Ricciardo s’élance directement en pneus tendres et ne parvient pas à prendre le meilleur sur le Vénézuélien. Il échoue à six dixièmes du meilleur temps de Rosberg, en mediums.

Les dernières minutes voient pratiquement tous les pilotes ressortir, dont Hamilton qui va assurer son passage en Q2 avec des pneus tendres, ce qu’il fait assez facilement, avec six dixièmes d’avance sur Massa et une seconde sur Bottas. A l’arrière, Grosjean dans un bon tour se manque totalement et sort dès la Q1 alors que son équipier est parvenu à grimper au 8ème rang. Vergne et Gutierrez sont les deux pilotes qui accompagnent Vettel – qui a produit un tour pour la forme – hors de la Q2.

Eliminés en Q1 : Vergne, Gutierrez, Vettel et Grosjean.

Q2 : Kvyat sort des stands, rapidement suivi par la plupart des pilotes, dont les Mercedes pressées d’assurer leur place pour la Q3. Bottas est le premier pilote à signer un temps de référence en 1:38.094. Il est dépassé par Alonso de 8 centièmes et par Rosberg d’une seconde. Hamilton échoue à deux dixièmes de son équipier. Les deux Mercedes sont loin devant la concurrence après cette première salve. Les McLaren la closent en signant les 4ème et 5ème temps.

La seconde salve est lancée par Pérez. Le Mexicain parvient à se hisser provisoirement dans le top 10 mais derrière, il y a des améliorations. Massa, notamment, qui pointe au troisième rang, à plus de deux dixièmes de Rosberg. Bottas prend la quatrième place. Rosberg, reparti pour un tour, explose son temps et amélioré de huit dixièmes. Perez est tout juste 10ème alors que le drapeau à damier s’abaisse. Mais Sutil s’intercale ! Le pilote Sauber se qualifie en Q3.

Eliminés en Q2 : Maldonado, Pérez, Hulkenberg et Kvyat.

Q3 : Sans attendre, Ricciardo lance sa Red Bull dans la bataille. Il signe un premier temps en 1:38.120, ce qui n’est pas vraiment une référence. Rapidement, Bottas améliore d’1.3s. Le temps du Finlandais est uniquement battu par les Mercedes, Rosberg un peu moins de deux dixièmes devant Hamilton. Le top 5, après cette première tentative est donc Rosberg, Hamilton, Bottas, Massa et Button. Sutil n’est pas encore sorti.

Une nouvelle fois, Ricciardo sera le premier à signer un temps lors de cette deuxième salve. L’Australien améliore mais il doit attendre les temps des autres pilotes. Rosberg semble sur un nuage. Il améliore son temps de deux dixièmes et Hamilton ne peut rien faire, il n’améliore même pas son temps. Derrière, Bottas et Massa occuperont la deuxième ligne.

PiloteEquipeTemps Q1Temps Q2Temps Q3Tours
1
RosbergMercedes AMG Petronas F1 Team1:38.3031:36.2901:36.067
20
2
HamiltonMercedes AMG Petronas F1 Team1:37.1961:37.2871:36.443
16
3
BottasWilliams Martini Racing1:38.2491:37.4991:36.906
19
4
MassaWilliams Martini Racing1:37.8771:37.3471:37.205
20
5
RicciardoInfiniti Red Bull Racing1:38.8141:37.8731:37.244
17
6
AlonsoScuderia Ferrari1:38.3491:38.0101:37.610
16
7
ButtonMcLaren Mercedes1:38.5741:38.0241:37.655
17
8
MagnussenMcLaren Mercedes1:38.5571:38.0471:37.706
16
9
RaikkonenScuderia Ferrari1:38.6691:38.2631:37.804
22
10
SutilSauber F1 Team1:38.8551:38.3781:38.810
15
11
MaldonadoLotus F1 Team1:38.6081:38.467
16
12
PerezSahara Force India F1 Team1:39.2001:38.554
16
13
HulkenbergSahara Force India F1 Team1:38.9311:38.598
16
14
KvyatScuderia Toro Rosso1:38.9361:38.699
17
15
VergneScuderia Toro Rosso1:39.250
10
16
GutierrezSauber F1 Team1:39.555
10
17
VettelInfiniti Red Bull Racing1:39.621
3
18
GrosjeanLotus F1 Team1:39.679
8


Qualification, Grand Prix et Austin Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




14 réactions sur cet article Donnez votre avis
Pedrolito
Pedrolito :
Impressionnant Lewis "Chuck Norris" Hamilton qui a volontairement choisi la P2 pour s'élancer du côté sans grip afin de prouver qu'il est largement au-dessus em course. Il en est à s'infliger lui-même un handicap. Ça force le respect.
Il y a 37 mois
Profx
Profx :
mais non il a choisis l interieur pour passer nico au premier virage et prouver que c est possible ;)
Il y a 37 mois
DarkSchneider
DarkSchneider :
Lewis Hamilton prouve qu'il est capable de faire la pole position tout en etant deuxieme et 4 dixieme moins vite que son coéquipier. Il trombe tout le monde en bluffant, car en fait il est devant, parce que .. euh .. parce que ... bah parce que c'est Hamilton et qu'il est devant, vous m'ennuyez à vouloir des explications, rhoo, j'vous en pose des questions moi, hmmm ? :p
Il y a 37 mois
Maranella
Maranella :
Bravo aux Willaims ; en espérant le meilleur pour demain
Il y a 37 mois
Pur hasard
Pur hasard :
On verra au premier virage!
Il y a 37 mois
QueensOfTheStoneAge
QueensOfTheStoneAge :
Les Hamiltons haters mouillent leurs slips !
Il y a 37 mois
DarkSchneider
DarkSchneider :
QOTSA>
Petite précision utile.
Je n'ai rien contre Hamilton, ni les fans d'Hamilton, c'est le fanatisme démesuré et sans recul qui m'ennuie et, j'avoue éprouver un malin plaisir à le tourner en dérision ;)
Nuance ^^
C'est source inépuisable d'inspiration, histoire de se marrer un peu :p
Il y a 37 mois
Dresses
Dresses :
Je me rappelle ici une personne, après les qualifs du Japon affirmait que ce circuit jugeait du meilleur pilote on connaît la suite. Bien que déçu que lewis ne soit pas en pôle ce serait intéressant de voir ce que ça donne quand il est le chasseur car l'inverse n'a rien donné.
Il y a 37 mois
Profx
Profx :
QOTSA > ah je te dit pas comme mon string est trempé !!!
ah zut j ai pas de string , je laisse cela a ma femme
Il y a 37 mois
Pur hasard
Pur hasard :
Au fait, en quoi ce cricuit peut il revendiquer le surnom de "of the americas"......plus que celui du Brésil !!!?
Parce qu'il est organisé aux USA?.. (ou la F1 n est pourtant pas dans la culture sportive)
Il y a 37 mois
waddle
waddle :
A noter que la pole 2014 de Rosberg bat celle de 2013 de Vettel (mais pas encore celle de 2012 du même Vettel).

Je n'ai pas tout vérifié, mais ça doit être une première cette saison (à Bahrein le meilleur tout en course 2014 devait être tout proche ou meilleur que celui de 2013).

Profil du circuit avec cette dure montée ? progrès des PU en cours de saison ? Sans doute un phénomène qui va se renouveller dans les mois à venir malgré la réduction des appuis et les 50 kg de plus des monoplaces par rapport à 2013...
Il y a 37 mois
Alinnhomaya
Alinnhomaya :
@ DarkSchneider,

Tactiquement, je crois qu' Hamilton bluffe, même si, certes, il a eu ses problèmes des freins gauches mais je pense qu'il s'est orienté plus pour la course dans ses réglages et je crois que la deuxième place et sa position du chasseur lui arrange mieux en début de course, vu les jugements d'erreur à répétition de Nico au premier virage et tour..... :p :p
Il y a 37 mois
V6 Turbo
V6 Turbo :
"Tout vient à point à qui sait attendre" disait François Rabelais, ingénieur réputé en F1 dans la première moitié du XVIe siècle (LOL). J'ai toujours dit contre l'avis de la vox populi que les F1 nouvelle génération(2014) avaient une énorme marge de progression en matière de perf. A ceux qui pleuraient il y a quelques mois de voir des F1 se trainer, j'avais objecté que dés la saison prochaine, les pilotes iraient plus vite presque partout avec ces nouvelles monoplaces. Ceux quine comprennent pas toujours ces changements d'époque et aussi ceux qui ne regardent que le bout de leur nez ou dans leur rétro ont eu du mal à comprendre pourquoi une telle usine à gaz et à électricité est potentiellement vouée à progresser. Toutefois, Austin n'est pas un circuit si atypique que cela et ce temps de qualif supérieur à celui qui était obtenu avec un V8, moins d'appui, des pneus plus tendres et 50kg de moins augure évidemment bien d'autres records à venir.
Il y a 37 mois
rajojy
rajojy :
Il n'était pas necessaire de gaspiller autant d'argent pour ce PU 2014; on aurait pu faire beaucoup d'économie avec les mêmes résultats en diminuant la cylindrée des V8 de 2014 associés à des kers plus performants.
Il y a 37 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.