> > > > Ecclestone : La mauvaise répartition des revenus "probablement de ma faute"

Ecclestone : La mauvaise répartition des revenus "probablement de ma faute"

Interrogé par la presse, Bernie Ecclestone s'est confié sur les difficultés économiques importantes des écuries en reconnaissant des erreurs et en invitant les équipes de pointe à des sacrifices financiers.

© Getty - Ecclestone reconnait des erreurs dans le modèle de répartition des revenus© Getty - Ecclestone reconnait des erreurs dans le modèle de répartition des revenus

Dans le contexte de la crise qui touche la F1, Bernie Ecclestone a admis avoir commis des erreurs et a indiqué que les écuries de pointe devraient faire des sacrifices pour résoudre l’épineux problème des coûts.

D’habitude peu enclin à se confier à la presse, Ecclestone a reconnu que les accords commerciaux conclus avec les équipes avaient contribué aux difficultés rencontrées par la discipline : « Le problème est qu’il y a probablement trop d’argent qui est mal distribué ; c’est probablement de ma faute, » a-t-il admis ce samedi à Austin. « Mais comme beaucoup de contrats que les gens font, ils semblent bons au moment où ils sont faits. »

Regrette-t-il de les avoir conclus ? « Si l’entreprise m’appartenait, j’aurais fait les choses autrement parce que ça aurait été mon argent que était en jeu. Mais je travaille pour des gens qui sont dans le business pour faire de l’argent. »

Parmi les idées avancées par le président de la FOM pour améliorer la situation, la principale est de faire contribuer les grosses écuries en les incitant à partager leurs revenus à travers un fond pour aider les petites structures. « Nous devons ouvrir les yeux des gens en position de décider vers ce qu’ils doivent faire. Je ne voudrais pas être dans une position où je serais trop fort, où la F1 disparaîtrait et où on dirait que c’est à cause de vous qu’elle disparait. »

« J’ai dit aux gens qui récoltent une somme d’argent que j’aimerais prendre un pourcentage de leur revenu lié à la performance. Je placerais cet argent dans un pot commun pour le diviser entre les trois ou quatre équipes que nous savons en difficulté mais qui ne vont pas s’en aller avec l’argent, et j’y placerai la même somme d’argent. »

Il sait cependant que mettre en place une telle structure financière ne sera pas chose aisée : « Il faut décider de la meilleure manière de résoudre tout cela. Franchement, je sais ce qui va mal mais je ne sais pas comment arranger ça. Tout le monde n’est pas prêt à tout faire pour régler ça parce qu’ils ne le peuvent pas. Les règles nous ont ligotés. Nous ne pouvons pas tous nous asseoir tranquillement et penser que le problème va se résoudre tout seul. Ce n’est pas comme avoir un rhume et prendre quelques comprimés. Je pense que la situation est telle que si suffisamment de gens veulent la résoudre, nous pouvons la résoudre. C’est l’affaire des gens qui sont impliqués dans le sport, qui veulent prendre soin de la discipline et qui sont prêt à faire quelques sacrifices. Je voudrais déchirer tous les contrats, prendre tout l’argent, payer toutes les dettes des équipes qui devraient être payées comme ça les gens ne souffriraient pas à cause de la Formule 1. »

Alors qu’un boycott de la part de certaines équipes – Lotus, Force India et Sauber – a pu être évoqué dans la soirée de samedi, Ecclestone affirme que ce n’est pas à l’ordre du jour : « Oubliez ces conneries. Je vous promets qu’ils vont courir. Ils vont courir, je peux vous le garantir : mais je m’inquiète du fait qu’ils puissent courir l’année prochaine. »


Ecclestone, Economie Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




29 réactions sur cet article Donnez votre avis
Nicolas
Nicolas :
Encore une usine à gaz !
Affectez des points jusqu'au fond de grille et les revenus seront partagés comme il faut.
Ce serait bien prendre au plus haut pour redistribuer vers le bas mais ça ne serait pas un prélèvement arbitraire.
Cette notion est-elle contre-nature pour ne jamais être évoquée ?

Je salue le geste de reconnaître des erreurs, c'est malheureusement trop tardif et l'effort à fournir en sera d'autant plus grand.
Il y a 64 mois
jules
jules :
Tonton Bernie a raison dans la répartition de gains, la FOM, la FIA, et tous les dirigeants successifs ont tous été au courant, ils ont tous accepté cette répartition, ils veulent la mettre en cause 40 ans après? S'ils ne sont pas d'accord, que ceux qui critiquent tonton Bernie trouvent donc un remplaçant à commencer par la FIA .... mais là il n'y aura personne.
Tonton Bernie les tient TOUS par la barbichette , tout le monde gueule mais personne n'ose réagir.

Vive Tonton BERNIE!!!!
Il y a 64 mois
jules
jules :
J'ai ecrit ICI même il y a plus d'1 an que Todt à la tête de la FIA, c'est le debut de la fin de cette discipline la F1. Trop de lobbying mes amis, maintenant la FI reçoit le boumerang de la spoliation de la présidence de la FIA par TODT au détriment de VATANEN.
Tout ce beau monde se tient par la barbichette..... la FIA sous la présidence de Todt dira toujours AMEN au désidérata de Ferrari et à moindre mesure Renault.
Pourquoi? le 4 cylindres turbo du début suite à un accord concorde ( concept déjà bien avancé par les motoristes) subitement fut décrié par Ferrari au profit du 6 cylindres ( Di Montezemelo) et qu'a fait TODT? oui oui missié , zé shoui d'accord!!!! et voilà le coût de ce PU a explosé

Vivement la mise à plat de la FIA de la FOM
Il y a 64 mois
Profx
Profx :
des points sont deja attribue jusqu au dernier pilote classé, mais seul les 10 premiers ont des points "visibles" sinon comment est ce que serait departagee les ecuries caterham et sauber ? toutes deux a 0 points "visibles" ?
comment est ce que l an dernier marusia aurait optenu la 10eme place du classement alors que tout comme caterham ils avaient 0 points ?
le classement existe de ce cote pas de soucis
mais deja que pour le passage a 10 au lieu de 6 ayant droit a des points visibles , j etait pas pour du tout , tout comme le fait de passer de 9 a 10 point pour la victoire.
je sais que outre atlantique , il y a ou il y a eu des categories ou tous prennaient des points , mais cela n est pas la f1

de plus , regardez la diva espagnol qui fetait son nombre de point sous pretexte d etre celui qui en as le plus ... si on recalculait ses points avec le meme bareme que ces predecesseurs , il aurait encore du taf pour les rattraper ...
le probleme est tres complexe , que bernie dise vouloir le regler tant mieux , il en as la force a defaut d en avoir le pouvoir seul.
Il y a 64 mois
pignon
pignon :
PLUS FAUX CUL ...TU MEURS !!!!
Il y a 64 mois
Nicolas
Nicolas :
Tout le monde a bien compris que je parle de la valeur attribuée aux points pour la distribution des droits commerciaux.
Je n'ai rien contre le fait qu'il y ait un distingo au mérite (classement), mais si les écarts sont tels que les derniers ne peuvent pas survivre, c'est qu'il y a un problème.
Il faut donc lisser la répartition, ça reviendrai au même que ce que propose Bernie (effort des grandes écuries envers les petites) mais en beaucoup plus simple et surtout transparent !
En tout cas, ce revirement de sa part, suite à ses sorties "ce n'est pas grave si les écuries disparaissent" ou "...si elles ne sont pas là pour mendier", me paraît étonnant. M'est avis que ses propos ont été mal accueillis par les équipes et que c'est ça manière de corriger le tir...
Il y a 64 mois
kal
kal :
Des gens ont un petit paquet d'argent, ils arrivent en F1 et croient pouvoir se faire de millions. Mais non. Le système de répartition est connu depuis des années. Si vous progressez, vous gagnerez plus. Sinon à vous de trouver des sponsors ou d'autres moyens pour équilibrer vos comptes. Mais quel gros sponsor aimerait voir son logo sur une voiture classée dernière ou avant dernière .... Réfléchissez un peu et retourner s'il le faut à vous cours de Management ou engager des gestionnaires compétents, voire des financiers. C'est quoi ça ?
Il y a 64 mois
Profx
Profx :
si il y avait une dotation de par exemple 40m$ par ecurie,ce qu il ne veut surtout pas c est que certaine petite ecurie n arrive en f1 depense 20 à 25 m$ et garde le reste pour leurs actionnaires.
Il y a 64 mois
Flamaros
Flamaros :
Villeneuve dit qu'on peux se passer des petites écuries car elles ne se bataillent pas, c'est vrai. Mais c'est parce qu?elles ont des moyens 10 fois inférieures qu'elles ne peuvent être au niveau des top team.

La solution que propose Bernie est temporaire.

Ce qu'il faudrait c'est prendre le budget annuel dépense par une écurie de bon niveau mais restreint (par exemple Williams). Ce budget serait le plafond applique pour toutes les équipes. Ainsi les Mercedes, Ferrari,... devrait ralentir un peu leur développement.
Années après années ont diminue le budget annuel et également le montant tel que Bernie souhaite repartir sur les petites équipe. Et au point d?équilibre ce pot commun pourra être supprime.

Les plus grosses équipes seront bénéficiaire alors que les petites devraient pouvoir atteindre la rentabilité.
En plus les écarts entre les écuries seront bien plus faible.

Ça serait le retour du sport.
Il y a 64 mois
kal
kal :
C'est quoi la libre concurrence en économie de marché ?
Faut-il distribuer un peu un peu à tout le monde comme de les ALLOCATIONS sociales ? C'est ça qu'ils demandent ?
Si on fait cela, il n' y aura plus de nouvelles équipes. Les mêmes vont y rester, végéter, inefficaces, et en fond de grille ... beurrrrrrrrk.
Il y a 64 mois
J-Loo
J-Loo :
Il est marrant. Il a fait de la F1 une pompe à fric, lequel est allé dans ses propres poches, et incrimine maintenant CVC à qui il a revendu le bébé (et qui l'a même bombardé CEO)..

www.cvc.com/Our-Portfolio.htmx?itemid=1431003124601
Il y a 64 mois
Mike
Mike :
Un million par voiture qualifiée dans les 107%, limité à 30 voitures par Grand-Prix, et deux pas équipe, voilà. Les équipes peuvent aligner plus de voitures, elles n'auront pas plus de points ou de dollars. Les petites équipes peuvent n'aligner qu'une voiture, elles auront moins de revenus. Libéralisez avec des règles simples et la course reprendra le dessus.
Il y a 64 mois
arno
arno :
Donc si j'ai bien compris l'article Bernie acte le fait qu'il n'y aura pas 20 voitures au départ l'année prochaine qu'il y aura donc des écuries avec 3 voitures (probablement Ferrari Mercedes RB et peut être McLaren) comme le prévoit le règlement et que la FOM compte redistribuer une partie des primes des écuries qui auront 3 voitures vers les petites qui n'en auront que deux.

Je vois bien en fait une répartition assez simple on fait un pot commun avec les 30M attribué à la 10 ème place du championnat (il n'y aura plus que 9 écuries l'année prochaine) puis la redistribution des bonus d'engagement de Ferrari 50M RB 35M Mclaren 35M en échange d'une troisième voiture ce qui devrait faire entre 115 et 150M a redistribuer pour l'année prochaine et qui devrait aider Sauber et Force India à passer le cap et améliorer la situation financière d'écurie comme Williams ou Lotus.

La question a régler c'est comment faire pour que les nouveaux entrants aient encore leur place dans le championnat et comment revenir en arrière quand il y aura à nouveau un nombre suffisant de participants car il n'est pas économiquement saint que la principale source de budget de certaines écuries soit les primes FOM d'ou à mon avis l'idée du pot commun avancé par Bernie qui peut se tarir du jour au lendemain plutôt que de passer par l'augmentation des primes distribuées via le classement constructeur.
Il y a 64 mois
kal
kal :
La F1 a besoin de règles SIMPLES.
Comme en foot, les DEUX moins bonnes écuries peuvent descendre en GP2, et deux écuries de gp2, monter en F1 ... une idée pour vitaliser le "challenge" en fond de grille.
Il y a 64 mois
alpi
alpi :
50% des bénéfices venant de la F1 sont pour CVC ! En clair, pour des financiers qui n'ont jamais mis les doigts sous un capot moteur, ne connaissent pas le nom de plus de 5 pilotes sur la grille de départ et doivent bien rigoler des abrutis qui regardent tourner en rond des petits privilégiés qui passent leur temps à se regarder le nombril en pensant que tout tourne autour d'eux ! Bernie le dit clairement : " je travaille pour des gens qui sont dans le business pour faire de l?argent."
50%, c'est énorme ! Quand Tonton Bernie dit que "Le problème est qu?il y a probablement trop d?argent qui est mal distribué ; ", il a en partie raison : les actionnaires pourraient redistribuer 70% et non 50% des bénéfices et aider les petites équipes. Sinon, il est a souhaiter que la F1 mettent la clé sous la porte et que leur poule aux oeufs d'or clamse ! D'un autre côté, ils se sont déjà gavés comme des oies !

La seule chose dont on peut être certain c'est qu'il va se passer des choses d'ici au début de la saison 2015. Pour le meilleur ou pour le pire en fonction de ses attentes.

Et je ne vois pas ce que vient faire les critiques sur la FIA dans cette histoire ?! Elle ne décide en rien des droits commerciaux et les vrais patrons de la F1 c'est CVC et Tonton Bernie. Si Mosley avait pu mettre en place son plafonnement des dépenses, la F1 n'en serait pas là.

Qu'il y ait une base équivalente et viable de redistribution pour tout le monde en plus des sponsors de chaque écurie et que les bonus soient liés aux résultats, comme c'était le cas avant que Ferrari et d'autres négocient une prime à l'ancienneté... Cela leur avait été accordé lorsqu'une menace de championnat parallèle était dans les tuyaux.
C'est totalement inéquitable et quand j'entends Wolff dire que ceux qui sont venus il y a 4 ans n'avaient pas les moyens, il devrait dire aussi qu'à l'époque le plafonnement des dépenses devait être mis en place...

Perso, je suis favorable à 3 voitures par écuries ou 2+1 cliente. On arrêtera ainsi d'avoir des écuries dont on se demande ce qu'elles font là et qui n'ont pas les moyens de survivre dans le contexte actuel qui est le reflet de la société actuelle : les très riches et les pauvres. La classe moyenne disparait doucement mais surement...

PS : concernant Alonso, je pense qu'il n'ira pas chez McLaren...
Il y a 64 mois
Isabelle de MONT-LOU
Isabelle de MONT-LOU :

Ça fait 2 jours que je lis des propos assez "surprenants" de la part d'Onc'Bernie, le grand argentier de la F1... (mea culpa sur le coût pharaonique des V6 turbo, maintien désormais souhaité de ces écuries qu'il a qualifiées de mendigotes...). Pincez-moi, je rêve !!!!!
Virez ces fantoches à la solde de quelques lobbies (Ecclestone et Todt en tête). La seule compétence de ces misérables pantins a été de faire de la F1 un spectacle qui s'appauvrit à chaque GP tout en s'enrichissant.
Il y a 64 mois
kal
kal :
LA F1 a besoin de règles SIMPLES. Les fans d'un weekend / deux se perdent... et c'est la majorité.
Il y a 64 mois
kal
kal :
La majorité des fans qui paient les droits télé ou sillonne les circuits ne veut pas des règles de 5000 pages.
Il y a 64 mois
Nicolas
Nicolas :
@Kal
Avant de me renvoyer à l'école, il faudrait distinguer une défaillance structurelle des équipes d'un manque à gagner provoqué par l'organisateur à force de changements sans contreparties.
Il ne faut pas non plus croire que les équipes en bas du tableau sont des moins que rien qui n'attirent aucun sponsor. Même le dernier pilote de F1 est quand même dans les meilleurs conducteurs au monde, et être un sponsor de F1, même en fond de grille, peut être valorisant quand les choses se passent bien par rapport aux objectifs fixés (tous ne visent pas la victoire, bien conscient de leur niveau de performance).
Votre comparatif avec les allocations chômage ou autre ne tient pas la route. Il ne s'agit pas d'entretenir des concurrents oisifs (vous en connaissez sur le plateau ?) mais du devoir de tout organisateur d'événement que celui-ci ne détruise pas les concurrents.
Le problème de détournement évoqué par Profx à propos des actionnaires serait déjà plus réaliste bien que je pense le scénario improbable. Comme l'a dit Toto Wolf, je crois, tout l'argent qu'ils ont y passe et l'idée de base est de bâtir ou entretenir de la notoriété en F1, les revenus venant de l'activité principale de ces sponsors.

Pour en revenir à la répartition, je pense que faire simple permet une mise en place effective plus rapide sans trop de tergiversations. Pour moi, l'idée est que les candidats à la F1 y trouvent un milieu favorable à leur présence à la différence de l'hostilité actuellement affichée.
Le corolaire de "seul au grattage, seul au partage", c'est que ceux qui travaillent doivent en être récompensé. Les derniers du classement font leur part de travail, il n'y a aucune raison de la mépriser et de les écarter.

Et au fait, en cas de pot commun (Bernie dit: "Je prélève une partie"), c'est du pognon qui va travailler pour quelqu'un, ça ! Pour qui ?


Il y a 64 mois
kal
kal :
@ Nicolas,
1) Désolé, mais mon post ne vous était pas adressé. C'est pour tous ceux qui arrivent en F1 avec, disons 200 millions, et s'étonne que cela s'épuise au bout de 2 ans.
2) Maintenant, à quoi ça peut servir de végéter en fond de grille pendant 8, 9 ans ? ... les équipes se reconnaitront.
Il y a 64 mois
Profx
Profx :
eh oh il veut prelever du fric a ceux qui en touche beaucoup et mettre de sa poche ou celle de cvc cela n est pas precise la meme somme !
il n as pas dit qu il voulait prelever cet argent pour lui lol
faut se calmer dans sa haine de bernie hein !!!

c est sur que son idee de pot commun ou chacun verserai en fonction de ses gains , serai une idee qui ne devrai avoir qu une seule source de refus > les top team qui sont les plus beneficiare du systeme actuel
Il y a 64 mois
Nicolas
Nicolas :
@Arno,
Le principe des primes au classement constructeur me semble fonctionner sur une base saine mais la courbe des sommes versées pourrait être moins raide.
A tout le moins, la prime d'engagement, elle, me paraît très inégalitaire et pour limiter les budgets ça me paraît un bon endroit où taper.

J'attire l'attention sur un détail qui a son importance: différence entre diminuer les budgets et diminuer les coûts.
Dans le premier cas le plafonnement ne concerne que les grandes équipes et à moins de coupes sombres, ça ne devrait pas les faire tomber en fond de grille. Au niveau des petites écuries, rien.
Dans le second, la baisse des coûts, il s'agit de lutter contre un effet pervers de la notoriété de la F1 qui fait que le moindre produit fourni est d'office à un prix exorbitant. Les constructeurs devraient donc s'attacher à faire jouer la concurrence auprès de leurs fournisseurs, il y en a sûrement qui seraient prêt à faire aussi bien, si ce n'est mieux, pour moins cher. Et ça, les petites écuries peuvent en bénéficier...
Il y a 64 mois
Profx
Profx :
houla c est sur que les jantes par exemple de la clio de base sont fabriquees de la meme facon que celle des rb ...
les trois raisons qui font le prix des pieces en f1 sont :
les materiaux qui sont souvent des materiaux cher en eux meme
ensuite il y a le cote petites series
voir carrement prototype unique ( avant de choisir le modele definitif)
et enfin il y a aussi l obligation de perfection de l objet produit
alors pour sortir une pince de frein il faut peutetre parfois en faire 10 pour en avoir une parfaite ...

alors oui c est sur qu on peut toujours trouver moins cher mais a quel prix du cote de la perf et de la securite ?

j ai du mal a imaginer un mec comme ron dennis aprouve l achat d une piece qui couterai tres cher alors qu a perf egale il pourrai la trouver 10 fois moins cher
Il y a 64 mois
arno
arno :
@Nicolas
La distribution en fonction du classement constructeur est efficace tant qu'il y a suffisamment d'engagé, mais là il s'agit de trouver une disposition transitoire permettant à certaines écuries de continuer à exister.
Si avec seulement 9 écuries vous affecter de nouveaux revenus liés au classement constructeur vous créez de fait une rente de situation pour les petites écuries et vous empêchez l'arrivée de nouveau concurrent hors constructeur.

C'est pourquoi je pense qu'il est préférable de contractualiser une durée limitée (3 ans) la présence d'une troisième voiture dans certaines écuries en échange de l'abandon des primes d'engagements et de se servir de cet argent de façon à soutenir temporairement certaines écuries.

Les primes d'engagement sont parfaitement légitimes pour des écuries comme Ferrari RB et McLaren car elles génèrent une bonne partie des revenus de la FOM et il normal que ces écuries indépendamment de leurs résultats sportifs puisse engranger des retombées pécuniaire liées à leur présence mais si elles sont autorisés à aligner une troisième voiture celle-ci devrait compenser les pertes des primes d'engagement.

@profx
Vous avez raison ce ne sont pas les coûts de fabrication d'une F1 qui impacte le budget des écuries une monoplace puisque le prix d'une monoplace est de seulement 1M

www.motorsinside.com/f1/2012/actualite/12191-F1-Combien-coute-une-monoplace-de-Formule-1.html

Donc ce n'est pas du côté des fournisseurs qu'il y a des gains substantiels à faire en matière de réduction des coûts.
Il y a 64 mois
Profx
Profx :
euh arno la je vous suis pas du tout , vous dites que pour avoir le "droit" de mettre une troisieme voiture sur la piste , les ecuries devraient renonces a leur prime d engagement ... oui mais voila , justement la grande question pour eux c est comment rentabilise cette 3 eme voiture ...
leur sponsor n accepterons pas tous de mettre la moitie de leur mise actuelle pour la troisieme voiture ... trouver d autres sponsors rien que pour elle ? pourquoi pas ...
et quid des points au cdm ? elle compte ou pas la 3 eme voiture ?
si oui , il peut y avoir un certain interet , sinon ... bof bof
un autre probleme dans le cas ou la 3 eme se prend des points , ferrari , mc laren et rb aurait un sacre avantage sur mercedes ...

les ecuries ne veulent pas il me semble de cette 3 eme voiture, qui leur couterai plus que ce qu elle ne leur rapporterai et cela sans avoir oser leur parler de leur sucrer les primes d engagement ...

3 voitures ce n est pas qu un troisieme chassis un troisieme moteur , et un troisieme pilote
c est le transport de tout cela , c est le personnel pour entretenir tout cela ... pas sur que cela soit un tant soit peu tentant pour elles
Il y a 64 mois
arno
arno :
@profx
L'année prochaine il n'y aura probablement pas assez voiture sur la grille sans 3ème voiture pour au moins deux écuries.

Donc soit les écuries qui le souhaitent, négocient avec la FOM et trouve comment rentabiliser la 3ème voiture soit elle leur serra imposée de force sans contre partie.

Donc un échange prime d'engagement contre 3ème voiture me parait pouvoir être rentable mais cela doit être décidé rapidement car la saison 2015 commence dans 4 mois.

Je ne suis pas Bernie pour savoir de combien il y a besoin pour refinancer les petites écuries mais un échange réduction ou suppression des primes d'engagements contre troisième voiture me parait pouvoir être un accord gagnant pour les écuries et la FOM et cela dans le fait que ça ne bouleverse pas les accords Concorde et que cela permet de revenir facilement en arrière quand il y aura de nouveaux arrivants car l'aide apportées aux écuries est censé être transitoire.

Pour une troisième voiture le coût marginal le plus important c'est le pilote parce que sauf erreur de ma part le transport du matériel sur les circuits est pris en charge par la FOM et les frais de personnels supplémentaires engendrés par la 3ème voiture sont quasi exclusivement liés au week-en de GP.

Pour les points au championnats ça fait longtemps en WRC qu'il y a plus de deux voitures engagés par écuries et qu'elles sont seulement deux à inscrire des points au constructeur.
Il y a 64 mois
duchez
duchez :
et oui bernie la crise arrive en F1 apres des années de bonheur ca va vous faire drole de vous serez la ceinture il va bien falloir vous dire qu il n y a pas que les VIP il y a aussi les vrais passionnés et nous on a pas la bourse a rotchild va donc faire un tour sur un meeting de 3.5 tu verras que l on peut faire un vrai week end de mecanique sans pour autant que ca deborde de fric;quand on voit a la télé les tribunes a moitié vide on voit bien que le malaise est la depuis pas mal de temps quand je pense que tu ne fait plus la f1 en France et que je vois les nouveaux circuit avec personnes dans les tribunes je crois que oui ca doit etre de ta faute tu as amenés la F1 tres haut respect mais attention a la marche
Il y a 64 mois
Nicolas
Nicolas :
@Kal:
1) Pas de problème.
2) Ils y trouvent visiblement un intérêt. J'imagine que le prestige de la F1 (notion très relative en ce moment) est vu par certains comme le dernier en F1 est quand même meilleur que le premier en GP2. Je pense que pour certains sponsors, la catégorie Reine est universelle tandis que les autres catégories sont vraiment spécifiques aux amateurs de course auto.

@ Profx:
Je ne fais que citer Bernie, évidemment je n'imagine pas qu'il va endormir une partie des sommes, mais je souligne qu'il parle très clairement de prélèvement, et non pas d'une mise volontaire au pot commun, c'est une différence de taille.

@Arno
Dans le scénario à 9 équipes, il n'y aurait déjà plus de petites écuries à soutenir, donc les mesures d'aide passeraient à la trappe.

Cette histoire de 3e voiture me semble monstrueusement complexe et surtout mal définie. Il y a beaucoup trop d'inconnues à l'heure actuelle et cela ressemble plus à de l'improvisation qu'à une réelle vision de la façon de faire.
Quant au caractère transitoire de trois voitures par équipe, je me demande si ce n'est pas une intox pour faire passer la pilule et mettre tout le monde devant le fait accompli.
Il y a 64 mois
alpi
alpi :
"Certaines équipes pensent que la FOM, la société que gère Bernie Ecclestone, devrait verser une plus grande part de ses revenus aux équipes.

« Je pense que c?est probablement un sport unique, où les équipes participantes reçoivent la plus petite quantité de revenus par rapport aux entrées, » a déploré Vijay Mallya, le patron de Force India, vendredi en conférence de presse.

« Quand vous comparez ça à n'importe quel sport dans le monde, nous sommes malheureusement à l'extrémité. »

Voilà, comme Lopez, il dit des évidences que nul ne peut contester. Que CVC redonne 75% des bénéfices et non 50 ! C'est à cette bande de malfaiteurs financiers de faire un effort, avant même les grosses écuries. Et si il y avait un minimum de solidarité entre écuries, ils menaceraient tous de faire grève pour la fin du championnat !
Il y a 64 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.