> > > > Hamilton égale Alonso et dépasse Mansell, Mercedes égale McLaren

Hamilton égale Alonso et dépasse Mansell, Mercedes égale McLaren

Le Grand Prix des Etats-Unis a été remporté par Lewis Hamilton sur Mercedes. L'occasion de se pencher sur les statistiques du pilote et de son équipe à deux courses de la fin d'une saison qu'ils auront marqué de leur empreinte.

© Mercedes - Hamilton égale Alonso avec 32 victoires© Mercedes - Hamilton égale Alonso avec 32 victoires

Avec 10 victoires glanées jusqu’à présent cette saison, Lewis Hamilton a porté son total en carrière à 32 succès. Il entre plus encore dans l’histoire de la discipline.

La saison 2014 de Formule 1 est, jusqu’ici, la plus prolifique pour le Britannique en termes de victoires. A titre de comparaison, il avait conquis son titre en 2008 avec 5 succès. Dans l’histoire de la Formule 1, aucun pilote ayant remporté autant de succès en une saison n’a perdu le titre (Michael Schumacher en 2002 et 2004, Sebastian Vettel en 2011 et 2013).

Pourtant, avec l’instauration des points doublés pour la dernière manche de la saison et même en cas de victoire au Brésil, Hamilton peut encore perdre. Si tel était le cas, il serait et de loin, le pilote avec le plus de victoires en une saison à ne pas remporter la couronne mondiale. Ce record est actuellement codétenu par Alain Prost (1984, 1988), Kimi Raikkonen (2005) et Michael Schumacher (2006) qui ont remporté 7 Grands Prix sans être désigné Champion.

En soulevant le trophée du vainqueur à Austin ce dimanche, Hamilton est entré dans le top 5 des pilotes les plus victorieux en F1. Après avoir égalé Nigel Mansell à Sotchi, il a pris hier l’avantage à l’officieux classement des Britanniques les plus victorieux en discipline reine. Une performance saluée par le Lion sur Twitter : « Brillant pour Lewis et Mercedes. Nico a bien lutté mais Lewis a fait un boulot fantastique. Toutes mes félicitations. 5 victoires d’affilé. 32 victoires au total. »



Hamilton égale aussi un de ses contemporains, Fernando Alonso. L’Espagnol a remporté lors du Grand Prix d’Espagne 2013 son dernier succès en date. Durant ce laps de temps, son ancien équipier chez McLaren en 2007 a pu le rattraper en signant 11 victoires. Pour aller plus haut dans la hiérarchie des vainqueurs de GP, il faudra aller chercher Sebastian Vettel (39 victoires), son idole Ayrton Senna (41), Alain Prost (51) et, encore plus haut, Michael Schumacher (91).

Avec 5 Grands Prix remportés consécutivement en une saison, le Champion du monde 2008 égale Jack Brabham (1960), Jim Clark (1965), Nigel Mansell (1992) et Michael Schumacher (2004). S’il poursuit sur sa lancée et remporte les deux dernières épreuves de l’année, il égalera Schumacher qui avait aussi réalisé une série de 7 courses gagnées à la suite en 2004. En revanche, le record Sebastian Vettel (9, en 2013) est inatteignable. Nul n’est besoin de dire que les hommes qui ont réalisé la passe de 5 (et même la passe de 4, ce que le n°44 a réalisé à deux reprises en 2014) ont tous été titrés.

Du côté de l’équipe, Mercedes a signé à Austin son dixième doublé de la saison. L’écurie égale le record absolu détenu par McLaren en 1988, grâce à la légendaire MP4-4 pilotée par Ayrton Senna, qui deviendra champion, et Alain Prost. Certes, la saison 1988 comptait 16 courses, ce qui représente un ratio doublés/GP de 62,5%, mais si Hamilton et Rosberg terminent aux deux premiers rangs au Brésil et à Abu Dhabi, non seulement la W05 Hybrid détiendra seule ce record mais elle affichera un ratio de 63%.

Au nombre de victoires en une saison, enfin, Mercedes en est à 14, à une unité de la McLaren MP4-4 et des Ferrari F2002 et F2004.


Histoire, Hamilton et Mercedes Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




21 réactions sur cet article Donnez votre avis
valverde
valverde :
L'Histoire avec un grand H est en route. Même pas la trentaine, Hamilton a le talent, l'équipe et la maturité pour dominer la F1 jusqu'en 2019. Si tel est le cas, ce sera un des deux plus grands champions de l'histoire automobile.
Il y a 35 mois
ayenge
ayenge :
C'est déjà un sacré accomplissement il faut le reconnaître...
Il y a 35 mois
arkansis
arkansis :
Encore deux doublés ce qui est faisable avec un travail méticuleux et cette Mercedes W05 deviendra la meilleure monoplace de l'histoire de la F1 !
Il y a 35 mois
Umberto
Umberto :
Le mariage Mercedes-Hamilton est un beau succès. Quand Hamilton a signé chez Mercedes pour la saison dernière il a été critiqué de toutes parts, conspué, qualifié de capricieux et de bien d'autres noms d'oiseaux. Une fois de plus des critiques non fondées sur sa personnalité et pourtant contre vents et marées il a assumé son choix, un choix devenu gagnant. Alors aujourd'hui c'est un peu normal de reconnaitre son succès n'en déplaise à ses irréductibles détracteurs.
Il y a 35 mois
Koala2
Koala2 :
@Umberto
C'est bien mérité, bravo!
Il y a 35 mois
dresdes
dresdes :
en tout cas le record de michael n'est pas prêt de tomber
Il y a 35 mois
Alinnhomaya
Alinnhomaya :
L'histoire du couple Mercedes- Lewis ne fait que commencer et on en parlera encore beaucoup les mois et années à venir..... Lewis mérite vraiment ce qui lui arrive même si ses irréductibles détracteurs sont très loin de lui foutre la paix et de reconnaître simplement son talent naturel.... Heureusement, on connait déjà leurs motivations, qui sont : la haine, la jalousie, la mauvaise foi, l?anti- sportivité et pour certains, je dirai même le racisme.... :!
Il y a 35 mois
Wam
Wam :
Schumacher est un très grand pilote, c'est un fait. mais ses records sont à mon sens dus à plusieurs facteurs "externes" : Il n'a jamais eu à affronter un plateau d'un niveau aussi élevé. Quand il prenait des couronnes mondiales (bien méritées, j'insiste), il n'avait pas de réelle opposition, comme ont pu en connaître Prost/Senna (tiens ? 7 couronnes à eux deux) ou Alonso/Hamilton/Raïkkonen/Vettel qui se sont volés des couronnes les uns les autres. Il pouvait aussi compter sur toute une écurie derrière lui exclusivement, second pilote inclus.
Je pense que c'est pour celà que quel que soit les records d'Hamilton, les records de Schumacher ne tomberont pas de son fait.
Il faudra qu'une autre dream team se monte (Vettel pourrait y jouer, une fois que quelques anciens seront partis), que le nombre de pilotes extra ordinaires diminue pour que les conditions soient réunies.

En attendant, je suis sûr que si Nicole (vous m'excusez de l'appeler par son prénom :-)) ne lui fait pas des malheurs pour le distraire, Hamilton a l'étoffe pour rester longtemps parmi les meilleurs de l'histoire de la discipline.
Il y a 35 mois
Johan
Johan :
Le plus intéressant du côté des courses remportées en une saison serait de rapporter ça au nombre de courses par saison. Car selon les années, ça a varié en général entre 16 et 20 GPs...

Idem pour le nombre de victoires totalisées par les pilotes, ça serait tout aussi bien de rapporter ça au nombre de GPs qu'ils ont disputé sur la période de calcul...

Évidemment, c'est moins direct mais ce serait nettement plus "vrai".. Mais comme je ne suis pas un expert des calculs statistiques, je me contente de la version "courte" ;-))..
Il y a 35 mois
Aifaim
Aifaim :
Johan@, sur le fond, vous n'avez pas tort mais s'il s'agit de tenter un autre mode de calcul pour définir une hiérarchie, cela ne prouvera rien de plus. Les époques ne sont pas comparables, les équipes, les monoplaces, les circuits, les moyens financiers, les règlements et même l'importance de la Formule 1 au sein du sport automobile sont trop différents.

Le premier exemple, c'est vous-même qui le fournissez : Le nombre de grand prix "entre 16 et 20" dites-vous ? Eh bien, non. Autrefois, c'était infiniment moins, parfois même en-dessous de 10.

Ainsi, Juan-Manuel Fangio avec 24 victoires pour 51 grands prix disputés entre 1950 et 1958 (absent en 1952 sur blessure et seulement 2 courses en 1958) revendique un pourcentage (arrondi) de 47%, quand Schumacher pointe à 29%, Prost et Senna à 25%.
Il y a 35 mois
V6 Turbo
V6 Turbo :
Il y a un point sur lequel personne n'insiste, c'est ce qu'a apporté Lewis Hamilton à Mercedes au niveau de la conception de la W05. Quand il est arrivé, il a permis de faire progresser la voiture, la rendre plus cohérente et plus rapide car il a été très actif en 2013 dans la préparation de la W05. Il passait beaucoup de temps à Brackley ce qui a été très bien vécu en interne. Paddy Lowe l'a souligné à plusieurs reprises, sans Lewis Hamilton, la monoplace 2014 ne serait pas à ce niveau. On oublie souvent de le dire mais LH est réputé dans sa collaboration avec l'équipe pour faire avancer une monoplace. Que ce soit dans l'équipe française ASM (F3 euroséries en 2005) ou chez Art Grand Prix (GP2),il a marqué de son empreinte et c'est une qualité qui n'est pas donnée a tous les pilotes. L'école Mc Laren est en plus passée par là et tous les ingénieurs qui ont travaillé avec Hamilton reconnaissent ses qualités en la matière. Dans le paddock tout le monde le sait, Rosberg a moins de bagage technique et est souvent contraint d'affiner ses réglages via ceux d'Hamilton. Je suis persuadé q'Hamilton a pris plusieurs fois le dessus sur Rosberg cette saison grâce a cette capacité. Cet état de fait a eu des revers. L'an passé la W04 imaginée sous le crayon d'Aldo Costa était une évolution de la W03. Hamilton en a hérité presque en l'état car il n'avait pas participé à la définition technique. Hamilton avait trouvé la manière de rendre la W04 assez rapide via des réglages un peu particuliers un peu extrêmes surtout sur le train avant entre autres. De fait elle faisait souvent illusion en qualifs mais souffrait d'une usure pneumatique rédhibitoire et trop importante en course. C'était la seule manière de la faire avancer et on se souvient de l'épisode des essais interdits et des progrès qui en ont découlé.
Le succès de Mercedes cette saison, c'est aussi d'avoir su faire cette synthèse dés la conception de la W05 où Hamilton s'est , je le répète très largement impliqué. Et on a vu la différence. Le travail d'un pilote c'est aussi de peser dans tout le processus de conception d'une monoplace. Il y a des choix de base, tant aéro que dans la définition des trains, etc, dans lesquels revenir en arrière est impossible en cours de saison, on le voit bien chez Lotus.
Arriver un matin et poser son c... dans le baquet, dire il y a ceci ou cela a améliorer, avec la restriction des essai, c'est plus possible surtout avec la complexité des F1 2014. Il faut agir en amont, toute la saison en dépend. C'est aussi une très bonne raison pour Mercedes et Hamilton de continuer leur collaboration pendant encore un bon bout de temps.
Il y a 35 mois
ayenge
ayenge :
@Johan & Aifaim:

Effectivement les records (même dans l'absolu ils doivent être considèrés pour ce qu'ils sont: une référence car il en faut dans toutes les disciplines et un 'accomplissement' en soi pour ceux/celles qui les ont établis). Il est très difficile de comparer les époques et même les pilotes car tous n'étaient pas confrontés à la même rivalité ni ne disposaient des mêmes opportunités ou encore des mêmes conditions. Un exemple: Quand un pilote réalise le plus grand nombre de poles sur une saison (ex: Vettel avec 15 poles sur 19 en 2011 battant ainsi le précédent record de Mansell qui était de 14 poles sur 16 grand prix) certains diront aussi qu'il y avait moins de GP pour Mansell donc son record est, au ratio (87,50% contre 78,95% à Vettel), meilleur que la réalistion de Vettel. Ce qui est vrai ! Mais d'un autre coté plus il y'a de GP moins vous avez de chances de réaliser un ratio élevé car il y'a plus de possibilités/aléas que vous vous fassiez battre en qualif ! S'il n'y avait qu'1 seul grand prix par saison et que vous disposiez de la meilleure machine pendant 4 ans il y'a plus de probabilités que vous réalisiez chaque saison un ratio de 100% mais s'il y'a 10 courses dans la saison il devient plus difficile de réaliser ce ratio de 100% ! Tout est relatif.

Par contre il reste une vérité: Tous les records sont faits pour être battus. Quand Prost a arreté sa carrière en 1993 et qu'Ayrton nous a quitté l'année suivante, tout le monde s'est exclamé: qui pourra aller chercher le record de 51 victoires d'Alain maintenant q celui qui en était le plus proche a disparu (41)... et Schumacher l'a quand même fait. Record de poles positions d'Ayton Senna: Imbattable. Cela a été fait par le même Schumacher. Les records sont un accomplissement en soi pour le pilote mais ils ne doivent être pris que pour ce qu'ils sont: un point de référence pour se situer et un certain prestige car il faut quand même reconnaître que ce ne sont pas des manchots qui les ont réalisés.
Il y a 35 mois
jules
jules :
@V6 Turbo

Vos affirmations ne sont pas des vérités absolues, car on peut toujours améliorer le châssis.
Avons nous déjà oublié le désastre de RB renault à Jerez avec cette intégration moteur qui faisait brûler le carbone de la carrosserie?
Vous même avez bien fait des commentaires à ce sujet, stipulant que Renault et Redbull contrairement à marcedes et Ferrari n'a pas bien pris en compte en amont l'intégration du moteur et que ceci est rhédibitoire dans la F1 moderne.
On peut constater que malgré tout ,même si le châssis de RB ne vaut pas celui de mercedes,la RB est plus efficace que ferrari , surtout RB a réussit à faire évoluer son châssis il suffit de voir dimanche à Austin comment Ricciardo a mené sa voiture.
Idem pour le moteur, le PU renault soit disant un raté monumental a battu combien de moteurs mercedes à part LH et NR
Il y a 35 mois
boby la pointe
boby la pointe :
@jules :

+1000 , si redbull et renault n'étaient pas là pour contrer mercedes , la F1 serait un désastre total

Merci redbull
Merci renault
Il y a 35 mois
Tat
Tat :
@V6 Turbo
Ce que vous écrivez est exact. Mais j'ajoute que si le mariage Hamilton - Mercedes est une affaire qui marche, ce n'en est pas moins un cadeau du ciel malencontreusement offert par Martin Withmarsh à l'écurie allemande, une opportunité que l'ancien pilote Lauda a su saisir. Quant à Lewis, il n'avait pas le choix : Withmarsh lui avait fait comprendre, en toutes les langues, qu'il ne voulait plus de lui. Lewis n'a eu aucun flair en allant chez Mercedes : il a tout simplement été viré de chez Mac Laren et il s'est fié, accroché à la bouée de sauvetage que constituaient les promesses de Lauda.
Tout le monde a en mémoire les quolibets et critiques acerbes et haineuses de ses éternels détracteurs, spéculant joyeusement sur sa fin prochaine.
Sûr que ce contrat est un deal gagnant - gagnant. Mais attention, les tricheurs n'ont pas renoncé, ils n'ont pas dit leur dernier mot... C'est l'unique, le dernier espoir des haters...
Il y a 35 mois
trajan
trajan :
c pas witmarch qui decidait! il preferait button c tout
le dernier mot revenai à ron dennis qui quand il a compris que lewis risquait reelemment d'aller chez mercedes,lui a alors proposé + d'argent puis s'est mm rendu en allemagne rencontrer dietrich pour le convaincre de ne pas prendre lewis,qu'il sortait bcp,amenait des stars dans le paddock, etc...)
mais dietrich ne s'est pas laissé prendre et on connait la suite,hamilton chez mercedes,witmarch viré
Il y a 35 mois
Tat
Tat :
@trajan
Vous n'avez pas tort. Nous sommes bien d'accord.
La question est : comment Dennis a pu être absent ou distrait au point que Withmarsh ait commis l'irréparable?
Il y a 35 mois
Alinnhomaya
Alinnhomaya :
@ trajan, @ Tat,

Ron Denis savait bien sûr globalement ce qui se passait entre Lewis et Withmarsch, mais il ne pouvait pas s'imposer tout de suite et a laissé les choses se faire pour se rendre compte un peu tard..... Si Withmarsch était clair dans son jeu, Lewis serait peut-être CDM en 2012 où il avait vraiment ses chances mais avec une stratégie de l'équipe médiocre laissant souvent Lewis au tapis avec des pannes, mauvais arrêts et choix etc.... Le départ de Lewis chez Mercedes semblait alors inévitable, vu ses liens avec Mercedes depuis son enfance... Beaucoup de gens semblent oublier que Mercedes a financé presque la moitié de la carrière de Lewis à l'époque de Norbert Haug..... Donc, Dieter Zetsche connaissait déjà bien Lewis et l'intervention de Denis était trop tard.....
Il y a 35 mois
jerem
jerem :
Corentin
tu veux pas aller bouffer un bescherelle et un dico car la c'est juste un delire
surtout quand on sait que l'école edt obligatoire jusqu'à 16 ans
Il y a 34 mois
dabass44
dabass44 :
bien wam, très bien même, senna, prost, alonzo, hakkinen: que des gens qui savait pas conduire en clair non? ^^
Il y a 33 mois
kowin
kowin :
HAM'Time...can't touch this!
Il y a 25 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.