> > > > Mercedes revient sur les problèmes de Rosberg à Abu Dhabi

Mercedes revient sur les problèmes de Rosberg à Abu Dhabi

Le directeur exécutif technique de Mercedes AMG F1, Paddy Lowe, est revenu sur le Grand Prix d'Abu Dhabi et les problèmes de Nico Rosberg, tout en tirant le bilan d'une saison exceptionnelle pour la marque à l'étoile.

© Daimler - Paddy Lowe salue la sportivité de Nico Rosberg© Daimler - Paddy Lowe salue la sportivité de Nico Rosberg

Rarement une écurie n’aura produit une monoplace aussi performante que la Mercedes W05 Hybrid. Le passage à la motorisation V6 turbo hybride aura ouvert la voie de l’Histoire de la Formule 1 à la marque allemande, 60 ans après un premier passage déjà victorieux.

Lewis Hamilton a remporté l’ultime manche de la saison à Abu Dhabi, mais aussi son second sacre mondial, six ans après le premier, pour les couleurs de McLaren mais aussi motorisé par Mercedes.

Cependant, des regrets demeurent du côté de l’écurie championne du monde, en raison des soucis rencontrés par Nico Rosberg, qui a terminé le GP au 14ème rang : « Ce n’était pas la course idéale pour nous, car nous aurions aimé un doublé. Nous sommes venus sur cette course avec comme objectif un doublé, et nous l’avons dit à Nico, même si cela signifiait que Lewis allait gagner le championnat, » a ainsi expliqué Paddy Lowe, directeur exécutif technique de Mercedes, pour Adam Cooper.

Le Britannique en profite d’ailleurs pour mieux expliquer la raison des multiples pannes rencontrées par le n°6 peu avant la mi-course : « Il y a eu une défaillance dans le système de refroidissement des systèmes hybrides, et ce fut la chose qui a tout déclenché. C’était le cœur du problème, et ça a entraîné un certain nombre d’autres soucis. Tout est lié : le turbo ne marche plus très bien, et ainsi de suite. Différentes choses allaient et venaient. »

Lowe dresse le constat d’une fiabilité parfois défaillante mais finalement assez équitablement répartie entre les deux pilotes : « Je pense que si nous prenons du recul et analysons la saison complète, nous n’étions pas aussi fiables que nous devrions l’être, mais en fait le manque de fiabilité s’est révélé assez équitable finalement. Globalement cependant, c’était super de gagner la course. Ca fait 16 victoires, et c’était super pour Lewis. »

Lewis Hamilton a connu des problèmes sérieux en Australie (cylindre), au Canada (freins), en Allemagne (disque de frein en qualification), en Hongrie (moteur en qualifications) et a abandonné en Belgique suite au contact avec Nico Rosberg qui lui a été handicapé en Grande-Bretagne (électrique), à Singapour (électrique) et donc à Abu Dhabi, mais a aussi subi les affres de la récupération d'énergie à Montréal, d’une voiture de sécurité lancée au mauvais moment en Hongrie et les conséquences de la touchette à Spa.

« Je pense que ça a été la saison la plus fantastique, et nous voulions juste finir d’une belle manière, et c’est ce qui a été fait », admet Paddy Lowe. « Evidemment, Nico ne le ressent pas vraiment comme ça, mais il a été un compétiteur fantastique, très respectueux de Lewis et de l’équipe. Un grand bravo à lui pour ça, je pense que ça doit être assez difficile pour lui. Il a gagné le premier trophée de la pole position, et ce n’est pas un mince exploit. » Nico Rosberg a signé 11 pole positions cette saison, contre 7 à Lewis Hamilton et 1 à Felipe Massa.

« Durant cette dernière partie de saison, ils ont tous les deux piloté exceptionnellement bien. C’est la partie finale, où vous êtes sous pression, celle qui compte vraiment, et il est plus difficile de tout bien faire. Les deux ont démontré qu’ils étaient capables d’être Champions du Monde, et cela promet pour Nico à l’avenir. »

« Vous ne pouvez rien prendre pour acquis durant l’hiver en F1. Nous devons juste faire de notre mieux et voiture où nous serons l’année prochaine, » conclut-il.


Mercedes, Yas Marina et Lowe Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




18 réactions sur cet article Donnez votre avis
Alto
Alto :
Hello

Etait ce vraiment une "vraie" panne ?
Avec les commandes numérique à distance il est facile de créer une panne "artificiellement".

En tout cas, Rosberg, en finissant la course a montré qu'il avait du panache!

Phil

Il y a 36 mois
DarkSchneider
DarkSchneider :
Faudrait qd meme etre assez **** pour creer une panne à distance vu les millions qu'ils depensent en RD.
Faut arreter un peu avec ce genre de parano
Il y a 36 mois
Adelin
Adelin :
Par contre, reste à espérer pour Mercedes qu'ils n'ont pas pris du retard sur le développement de la voiture 2015. Ils devront se concentrer sur la fiabilité sinon, ils auraient facilement gagner le Canada et la Hongrie !
Il y a 36 mois
Alinnhomaya
Alinnhomaya :
@ Alto,

Quelle imagination? Il ne faut pas exagérer non plus dans la déception de son pilote préféré...... Après avoir dépensé de l'énergie et tous les coûts du marketing, ils ne peuvent pas laisser une voiture en panne exprès, c'est plus que pathétique, surtout si tu t'imagines en plus, avec une commande numérique à distance comme tu fais avec ta télécommande à la maison, alors, c'est plus que rigolo une telle imagination..... Toutes les pannes en f1 selon toi peuvent aussi se justifier par l'utilisation d'une commande numérique, s.t.p, réfléchis un peu et met sur la balance tes propos insensés avant de lancer un sujet très banal..... :p :p
Il y a 36 mois
QueensOfTheStoneAge
QueensOfTheStoneAge :
En même temps quand les soucis touchaient Lewis certains disaient la même chose ( étant moi aussi un supporter de Lewis )
Il y a 36 mois
Nicolas
Nicolas :
"Nous sommes venus sur cette course avec comme objectif un doublé, et nous l?avons dit à Nico, même si cela signifiait que Lewis allait gagner le championnat"

L'affaire était donc pliée d'avance pour Nico...
Je comprends mieux son attitude avant la course, sa communication sur le jeu psychologique envers Lewis, car il savait.

Le problème des soucis techniques de Rosberg est qu'il donnent à Hamilton une victoire par défaut et il subsistera toujours un débat sur la possibilité de Nico de gagner dans les quelques pour-cents de probabilité qu'on lui donnait.

Le système de points doublés est peut-être discutable car injuste, mais il a permis de maintenir le suspens jusqu'au bout. Nico se devait de tenir coûte que coûte car une défaillance de la voiture de Lewis se soldant par un abandon laissait encore des possibilités, même minces.
Massa a bien essayé de remonter sur Lewis, mais entre Lewis et Nico, ça aurait été beaucoup plus chaud !
Il y a 36 mois
MercipourtoutAyrton
MercipourtoutAyrton :
@Nicolas
"Le problème des soucis techniques de Rosberg est qu'il donnent à Hamilton une victoire par défaut et il subsistera toujours un débat sur la possibilité de Nico de gagner dans les quelques pour-cents de probabilité qu'on lui donnait."

c'est peut-être moi, je ne piges rien à cette déclaration.
Faits : Hamilton a gagné.
Constat: jusqu'à peu avant la mis course, Hamilton a pris la tête tout seul et n'a montré aucun signe de faiblesse dans sa lutte avec NR

Maintenant place au "si"... les mêmes qu'on utilise pour refaire le monde.
Si donc:
Si NR avait dépassé LH (j'en doute plus que fort vu le déroulement de la course jusqu'à mi-distance) et vu l'ensemble de la saison) LH aurait été deuxième et NR aurait gagné la course. LH n'aurait pas pu être troisième car il a, dans la réalité terminé premier !!
Dans tous les cas, LH remporte ce titre LOYALEMENT, sans contestation, à la régulière et tout cela a été reconnu par ... euh... zut, j'ai oublié son nom... ah oui, NR lui-même...

S'il te plaît, explique moi comment est-il même possible de venir se présenter avec un raisonnement pareil... je suis démuni ! Merci de m'éclairer.
Il y a 36 mois
Pedrolito
Pedrolito :
C'est sûrement ça la deutsch qualitat...

Sinon, il en fallait au moins un pour nous sortir la théorie du complot... Et je n'ose imaginer ce qu'il en aurait été si c'était arrivé à Lewis, vu l'état avancé de parano de ses groupies qui voient des méchants partout...
Il y a 36 mois
DidierG
DidierG :
<>
ben non, ça n'existe pas en F1 ! il n'y a aucun échange de données numériques dans le sens stand vers voiture.
Mais comme ce genre de théorie du complot est tout sauf rationnel, vous pouvez continuer à vous raconter les histoires qui vous font plaisir.
Il y a 36 mois
Profx
Profx :
enfin officiellement cela n existe pas , mais on le sait ils ont tous un bouton d autodestruction ... en tous cas dans les missiles c est comme cela ;)
Il y a 36 mois
Alinnhomaya
Alinnhomaya :
@ Nicolas,

C'est vrai ce que tu écris, selon les dire de Paddy Lowe: "Nous sommes venus sur cette course avec comme objectif un doublé, et nous l?avons dit à Nico, même si cela signifiait que Lewis allait gagner le championnat".....

Ma question est la suivante: Quelle équipe de f1 refusera un doublé si elle a opportunité ??? Je ne vois pas cette équipe..... Quelle équipe refusera un doublé si le CDM et vice CDM sont leurs pilotes, quel que soit le nom ???? Je ne vois pas non plus cette équipe, même en Moto GP, Rallye etc.....
Donc, Paddy Lowe voulait juste dire que si Nico perdait le titre comme se fait déjà, ça ne sera pas à cause de ce grand prix d'Abu Dhabi mais bien avant ce grand prix là...... Pour eux, c'est d'abord le prestige de l'équipe qui est mis en avant avec un doublé et le nom du pilote vient en second lieu...... En tant que Teamchef, nous ferons tous la même chose, car ils sont côtés aussi par leurs grand boss par rapport aux succès de leur travail.... C'est une vision des choses qui était ni pour et ni contre un pilote (Lewis ou Nico) mais juste une réalité professionnelle et normale..... :(
Il y a 36 mois
Turbo V6
Turbo V6 :
Beaucoup plus intéressant que tous ces délires, l'application à la lettre du règlement en 2015 concernant les échanges stand/pilote. Primo, en cas d'application de cette nouvelle directive FIA, Rosberg n'aurait pas pu aller au bout du GP. Secundo, en 2014 les RB pour ne prendre qu'elles, sont presque complètement ou presque démunies d'infos techniques sur le volant. Ce fameux volant chez eux est minimaliste , donc dépendance complète du stand pour le fonctionnement de l'auto (conso, températures, pressions, etc). Il y a des équipes qui vont devoir complètement changer leur manière de se comporter et cela sera un vrai challenge. A ce propos, j'ai cru voir si je n'ai pas rêvé que Lotus avait considérablement modifié son volant lors du dernier GP (écrans, etc...).
Finalement l'application hyperstricte du règlement, si elle a bien lieu comme attendu, devrait changer bien plus de choses que nombre de spectateurs non avertis le croient. Je pense déjà aux pannes évidemment beaucoup moins évitables, à la gestion de course à l'économie et à la prudence, à la conso et à la perf qui en découle. J'aurais l'occasion de revenir en détails sur cet aspect technique de 2015 mais je pense que déjà aujourd'hui et demain les équipes vont tester quelques nouveautés (volants, voyants, capteurs, etc) lors de ces essais privés.
Il y a 36 mois
ayenge
ayenge :
@Nicolas & Alto:

Certains fans se sont aussi posés des questions à propos des pannes répétitives subies par Lewis pendant la saison... Me suis moi-même posé des questions mais il y'a quelques temps j'ai posté ceci: Je vois mal les dirigeants de Mercedes accepter que le management sportif joue à la roulette russe avec leurs pilotes au vu des efforts et investissements consentis depuis des années...et le risque de se faire souffler un des deux championnats ! La Mercedes - comme d'autres écuries - souffre de sa jeunesse à éprouver les nouvelles technologies mises en place pour cette saison 2014... Ces pannes ne sont que 'normales'... RedBull a connu des pannes aussi similaires en 2009 avant d'écraser la concurrence les années suivantes... Ce ne sont que des soucis de jeunesse !

Par ailleurs il ne faut pas oublier que Nico a perdu la course à deux moments clés:

- au départ sans doute
- Et un peu avant la mis-course lorsqu'il se loupe dans un virage donnant près de 4 secondes supplémentaires d'écart à Hamilton qui en comptait jusqu'alors de 2.00 à 2.9 en moyenne. Sa panne étant intervenue quelques tours après cette erreur.

Même avec une voiture compétitive il avait du mal à recoller et il aurait fallu, même en gagnant, que Lewis ne termine pas 2eme ce qui, au vu de la course semblait plus qu'à sa portée.

Le championnat est fini. Les deux pilotes se sont félicités de ce beau combat... on devrait en rester là.

2015 s'annonce déjà passionnante si Mercedes est toujours au top et en espérant qu'une autre écurie vienne se mêler à la lutte.
Il y a 36 mois
boby la pointe
boby la pointe :
Si on applique le réglement dans le moindre détail, il faudrait adopter le volant des redbull , autrement dit les pîlotes non seulement doivent piloter mais aussi sentir leur monoplace aux fessiers comme disait Prost.Je ne vois pas la différence entre un volant , un vrai ordi sur lequel les pilotes peuvent modifier selon leur convenance tous les paramètres de la voiture en plus des indications par code du stand et interdiction pure de la part des ingés du stand.Si on veut un changement radical, il faudrait le volant des redbull et interdire au stand de parler par code, et vous verrez que beaucoup de choses changeront. Et ceci va dans le sens d'économie pour pérenniser la présence des petites équipes.

On met des interdits partouts sur le PU, la flexibilité des flaps, évolution aéro( qui ne coûte rien); on clame des économies et on autorise des ordi embarqués.
Et pire en qualif , les voitures genre mercedes ont des réglages de répartition de freins différents de la course. Il ne sert à rien dans ce cas de mettre les voitures en parc fermé, les réglages des qualifs devront être ceux de la course.point barre!!
Il y a 36 mois
Tat
Tat :
Abu Dhabi 2014 a été marqué par deux événements techniques majeurs : le changement des réglages de Lewis au tour de formation, à sa demande ; et l'égalité des consommations de carburant des deux Mercedes.
On a assisté à la seule course de la saison où Lewis n'a pas consommé moins que Nico. Le scénario habituel, auquel on a assisté toute l'année, c'est Lewis consommant 1 à 2 litres de moins que Nico à mi-course.
Or, dès qu'il a pris la tête, au départ, Lewis a imposé un rythme très élevé, augmentant sa consommation habituelle au risque de fragiliser la mécanique, d'où ses appréhensions pendant toute la course résumées dans ce message vocal : "Ne touchez pas à la voiture, please!" adressé à ses ingénieurs à un moment.
Donc la question qui n'est pas posée, à propos des problèmes de Rosberg, n'est-elle pas celle-ci : Nico, qui évidemment n'a pas la même technique de conduite que Lewis, n'aurait-il pas fragilisé sa mécanique en s'imposant de suivre le rythme d'enfer de l'Autre?
S'agit-il de défaillance mécanique due à l'imperfection de Mercedes, ou de la réaction d'une voiture poussée à ses dernières limites, sans les techniques de compensation propres à Lewis (freinage, trajectoires, réaccélérations...)?
Il y a 36 mois
GV27
GV27 :
@Tat,

vous,vous avez mal au poignet et épuisé votre stock de Sopalin Dimanche,parce que là,votre post c'est de l'art dans l'adoration..... XD XD XD
Parce que dire que c'est Hamilton qui fait que sa voiture tombe pas en panne et que lui seul peut y toucher pour qu'elle marche = Oh my God !!!!!
Il y a 36 mois
Nicolas
Nicolas :
Pas de méprise, je ne fais aucun raisonnement de type théorie du complot, je en fais que regretter que les difficultés techniques rencontrées par Rosberg dès le départ ont probablement influé sur lui et l'ont conduit à commettre des erreurs. Il a essayé de mettre la pression sur Lewis mais en a subi lui aussi, peut-être moins bien.
D'ailleurs quand votre équipe vous dit que ce qu'elle souhaite revient à vous priver du titre, ça fait une pique quand même.
Donc je regrette seulement que les problèmes techniques soient venus perturber le combat final qui aurait pu être nettement plus agressif ou tout aussi mal tourner, on ne saura jamais.
Ma réflexion n'enlève absolument rien au talent des deux hommes, mais j'ai le sentiment que la lutte aurait pu être plus serrée. A défaut d'avoir d'autres écuries pour batailler en tête, entre ces deux là c'était déjà pas mal.

Pour MercipourtoutAyrton:
Je ne remets pas en cause le déroulement effectif de la course, mais je pense que l'incident du départ a généré tout le reste. Lors des qualifs, Rosberg était devant et avait théoriquement toutes ses chances.
Ramené aux statistiques, il en avait déjà nettement moins mais il en restait d'exploitables. Avec des problèmes techniques indépendants de toute volonté, les chances étaient dès lors très minces.
Je pense donc que Lewis a vu sa victoire facilitée par le fait de ne pas avoir Rosberg à ses basques, les autres il savait pouvoir les distancer (j'allais dire comme d'hab!).
En résumé, sans problème de fiabilité, la victoire aurait pu être à Nico et le titre à Lewis et le spectacle aurait été plus haletant. Mais je comprends bien les tenants et aboutissants de toute compétition et chacun fonctionne donc comme il doit en course, pilote ou directeur d'écurie, je n'ai aucun problème avec ça.
Il y a 36 mois
schumi31
schumi31 :
Je ne veux pas polémiquer sur le complot possible de Mercédes, mais il faut admettre l'interaction permanente possible entre les stands et les voitures, quelle que soit l'écurie, ET le téléguidage des pilotes sur les derniers réglages à bord.
C'est sûrement la raison des prochaines règles pour la communication " soyez discrets les gars "!!
Je cite Lewis à Abu Dhabi 2014 qui a été marqué par deux événements techniques majeurs : le changement des réglages de Lewis au tour de formation, à sa demande ; et l'égalité des consommations de carburant des deux Mercedes :
donc modifs à distance !( dans le dos de Nico)
"Ne touchez pas à la voiture, please!" adressé à ses ingénieurs à un moment.
donc modifs à distance ! NON ?

Chacun jugera. Bravo LEWIS on se reverra en 2015 chez Mercedes ?
Il y a 36 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.