> > > > Robin Frijns quitte l'écurie Caterham F1

Robin Frijns quitte l'écurie Caterham F1

Robin Frijns n'est plus un membre de l'écurie Caterham F1, toujours en redressement judiciaire. En effet, le contrat liant le Néerlandais à l'équipe de F1 a pris fin ces derniers jours.

© Caterham - Frijns n'est plus un membre de l'écurie Caterham F1© Caterham - Frijns n'est plus un membre de l'écurie Caterham F1

Robin Frijns, pilote d'essais de l'écurie Caterham F1, a annoncé hier lundi la fin du contrat le liant à l'écurie britannico-malaisienne, toujours en redressement judiciaire et dont l'avenir est donc plus qu'incertain.

Après son titre en Formule Renault 3.5 acquis fin 2012, le pilote néerlandais a eu l'occasion de tester une Red Bull et une Sauber, l'écurie suisse ayant décidé de le recruter en tant que pilote d'essais et de réserve pour la saison 2013. Mais le partenariat n'aura duré qu'une saison, Frijns parvenant tout de même à rebondir chez Caterham dans le même rôle pour la saison 2014.

Toutefois, avec les difficultés financières rencontrées par l'écurie de Leafield, Frijns n'a pas souhaité poursuivre son contrat - malgré une saison 2014 où il a eu l'occasion de piloter une F1 lors des essais de pré-saison, et lors des EL1 à Bahreïn et en Grande-Bretagne.

« J'aimerais remercier et dire au revoir à tous les membres de Caterham, avec qui j'ai travaillé ces 12 derniers mois. Je croise les doigts pour qu'il y ait un avenir pour cette équipe en Formule 1 en 2015 et au-delà. Je souhaite remercier en particulier l'ancien directeur d'équipe Cyril Abiteboul que je considère comme celui qui m'a donné la chance de faire partie de cette équipe, » a confié Frijns, cité par GPUpdate.

Le Néerlandais n'a pas encore annoncé ses plans pour la saison 2015 mais il pourrait se tourner vers le DTM, ayant récemment testé une BMW de ce championnat.


Caterham, Frijns Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




2 réactions sur cet article Donnez votre avis
GD-Seb
GD-Seb :
Un tricheur qui quitte le monde de la F1, tant mieux.

Le DTM devrait lui réussir puisque dans cette catégorie du sport automobile, il est autorisé d'ejecter de la piste ses concurrents, chose qu'il sait très bien faire afin de gagner des titres, notamment celui de FR3.5 face à Bianchi.
Il y a 35 mois
chris_lo
chris_lo :
c'est vrai qu'il avait fait un peu n'importe quoi sur ce coup là. Maintenant, on ne peut pas le résumer qu'à ça non plus.
Il y a 35 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.