> > > > Des sponsors mexicains pour Ferrari grâce à America Móvil et Gutierrez

Des sponsors mexicains pour Ferrari grâce à America Móvil et Gutierrez

Après l'annonce de l'arrivée d'Esteban Gutierrez hier, la Scuderia Ferrari a presque sans surprise annoncé un partenariat avec un groupe mexicain, America Móvil, à partir de la saison 2015.

© Sauber - Esteban Gutierrez arrive chez Ferrari avec des sponsors mexicains dont Telmex© Sauber - Esteban Gutierrez arrive chez Ferrari avec des sponsors mexicains dont Telmex

La Scuderia Ferrari a annoncé hier l'arrivée d'Esteban Gutierrez en tant que pilote d'essais et de réserve et sans surprise, l'arrivée du Mexicain ne se fait pas seule. En effet, l'ancien pilote Sauber F1 amène avec lui ses sponsors de toujours.

Gutierrez est arrivé en F1 avec Sauber, dans l'ombre dès 2010. Il a ensuite été promu pilote d'essais et de réserve de l'équipe suisse fin 2010, rôle occupé également les deux années suivantes alors qu'il courrait en parallèle en GP2 Series. Début 2013, il a effectué ses débuts en F1 grâce notamment au soutien de trois sponsors, Telmex, Telcel et Claro, qui appartiennent tous au groupe mexicain America Móvil.

Suite à son départ de l'écurie Sauber, la poursuite du partenariat entre le pilote et ses sponsors n'était pas certain mais finalement avec son arrivée au sein de la Scuderia Ferrari, c'est sans surprise que Gutierrez a pu compter sur ses sponsors de longue date, même si l'écurie de Maranello ne lie pas l'arrivée de ces sponsors à celle de Gutierrez.

« La Scuderia Ferrari annonce qu'elle a trouvé un accord de sponsoring avec le groupe America Móvil basé au Mexique, une société de télécommunications de pointe, avec une présence en Amérique latine et en Europe. L'accord, qui fait d'America Móvil un Sponsor de la Scuderia Ferrari, s'étend à ses principales marques, notamment Telmex, Telcel et Claro, tous leaders de leur marché dans leurs pays d'origine respectifs. A partir de la saison 2015, les logos de ces marques seront visibles sur les voitures de la Scuderia et les combinaisons de ses pilotes Sebastian Vettel et Kimi Raikkonen et de son pilote d'essais et de réserve Esteban Gutierrez, » explique l'écurie italienne sur son site internet.


Ferrari, Gutierrez et 2015 Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




10 réactions sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
"Sans surprise" , Eh bien, pour moi, c'en est une. C'est bien la première fois que Ferrari engage ouvertement un pilote de réserve pour ses commanditaires. Surtout que cette nomination raye de facto l'unique italien ayant un orteil en F1, Raffaele Marciello qui plus est membre de la Ferrari Driver Academy.

Ferrari n'a a priori pas de difficultés financières. Alors ? faut-il y voir une rigueur nouvelle dans la gestion de l'écurie de Formule 1 ?
Il y a 33 mois
gokimi
gokimi :
@Aifaim:Suite au très malheureux accident de Jules Bianchi,il fallait trouver un remplaçant!Marciello a du talent mais pas d'expérience avec les nouveaux P.U et le choix s'est porté sur Gutierrez,rien d'anormal puisqu'il provient de l'écurie Sauber a moteur Ferrari.
Il y a 33 mois
manu
manu :
Pauvre ferrari!
et cette fois ci c'est au tour de Fry et Tombazis la direction de la porte: "DEHORS" .Au total ferrari a fait 60 turn over , ridicule vraiment, une gestion à l'ancienne dont ferrari est le grand spécialiste. Enfin tant mieux , Nando a quitté ce souk pour trouver un peu de tranquilité, travailler dans la sérénité avec Mc Laren comme un professionnel.



Il y a 33 mois
gokimi
gokimi :
@manu:laisses Ferrari tranquille!prends ton camion et va bosser!!
Il y a 33 mois
manu
manu :
@gokimi :

j'attends mon chargement ! tu sais exprès je n'ai pas choisi la couleur rouge comme Ferrari, ni pour mes remorques encore moins pour mon tracteur .
Il y a 33 mois
Aifaim
Aifaim :
gokimi@, c'est en effet une explication qui en vaut une autre mais Marciello ne s'est pas du tout mal comporté à Abu Dhabi. Gutierrez rafle tous les postes (essai, développement, 3e pilote), conserver un strapontin à l'unique italien, de surcroît membre de l'académie Ferrari, c'eût été un peu plus élégant... et pas cher.
Il y a 33 mois
Pedrolito
Pedrolito :
@Manu

Finalement, Gutierrez et America Movil, c'est un peu comme Alonso et Santander : sans sponsor, il ne rejoint pas la Ferrari.

Et oui Fry et Tombazis dehors. Après des années de complaintes d'un certain pilote, ce sont un peu les victimes collatérales. Mais si ça se trouve, ils ne sont pas si mauvais : Nicholas Tombazis était tout de même chef aéro à l'époque Todt. Je ne serais pas étonné qu'il rebondisse ailleurs. Comme un certain Aldo Costa, lui aussi victime collatérale du trublion d'Oviedo (je ne rappellerai pas ses propos cruellement révélateurs sur Alonso), avec le succès que l'on sait.
Non, il semble que le principal problème de la Ferrari ait été identifié, et réglé. Même Luca Di Montezemolo l'a reconnu dernièrement, tout en se réjouissant de l'arrivée du quadruple champion du monde Vettel qu'il juge idéal pour rebâtir.
Il y a 33 mois
DidierG
DidierG :
Je suis toujours étonné de lire certains qui commentent ce qui se passe chez Ferrari comme d'autres commentent Secret Story. Peut être ont ils accès aux cameras et micro de sécurité. Non mais Allo quoi !
Il y a 33 mois
chris_lo
chris_lo :
@ gokimi :
vu que Guttériez ne va faire que du simulateur et 2 ou 3 tests Pirelli tout au plus, je ne vois pas trop en quoi son "expérience" est tant que ça utile face à un Marciello que Ferrari pouvait "lancer" dans le grand bain de la F1 en vu d'un remplacement de Kimi à terme.

selon moi, le sponsoring apporté par Guti a surtout joué dans cette décision. Après tout, Arrivabene est dans cette logique commerciale si on en croit ses récentes prises de décision. Il sait que même si l'écurie n'a pas les résultats sur la piste, ça ne l'empêchera pas de rapporter du fric^^
Il y a 33 mois
arno
arno :
@manu
Puisque vous semblez savoir comment doit être dirigée ou du moins pas dirigée la scuderia je vous propose d'envoyer votre CV même si vous ne voulez pas du poste ça vous permettra de vous foutre ouvertement de leur gueule non seulement durant l'entretien si vous y êtes convié et en plus quand le poste vous sera proposé d'envoyer paître le cheval cabré et de pouvoir tout nous raconter ici en ou ailleurs.
Il y a 33 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.