> > > > Vers une F1 plus bruyante ?

Vers une F1 plus bruyante ?

La F1 devrait revenir vers une F1 plus bruyante. Les discussions sont âpres entre les 3 motoristes: Ferrari, Mercedes et Renault.

© MotorsInside - Renault en discussion pour une F1 plus bruyante© MotorsInside - Renault en discussion pour une F1 plus bruyante

La F1 envisage d’introduire des moteurs et bruyants qui couteront moins cher dans les prochaines années.
Lors de la saison 2014, la F1 a fait sa mue avec les moteurs V6 turbo hybrides, si ce sont des moteurs qui ont été moins polluants, ces moteurs sont couteux et pas assez bruyants.

C’est pour cela qu’un groupe de travail va se réunir, afin que des solutions soient trouvées.
La première réunion se tiendra le 6 janvier prochain, malgré les difficultés de ce projet un changement pour 2016 sera délicat.

Pendant ce temps les équipes font pression pour qu’il y ait un assouplissement des règles afin de pouvoir être en mesure de concurrencer les écuries motorisées par Mercedes. Dans un second temps, Ferrari et Renault travaillent sur leur prochain moteur, afin de concurrencer leur homologue allemand.

Jean Todt, président de la FIA, veut que toutes modifications des moteurs soient présentées le 28 février pour approbation. L’ancien homme de Ferrari souhaite toujours réduire les coûts en F1 et rendre le carburant plus efficace.
Le sujet a été évoqué lors d’une réunion du groupe de stratégie ce jeudi. Il semble probable que les fabricants seront capables de mettre leurs moteurs à niveau quand la saison commencera du côté de Melbourne.

De leur côté, Renault et Ferrari espèrent pouvoir apporter des évolutions majeures au cours de la saison à venir.
Malgré les demandes des 2 constructeurs, Mercedes pourraient également profiter pour en faire de même.
Certaines restrictions pourraient être apportées au niveau du moteur dans l’année en cours.

Bernie Ecclestone a ajouté à la surprise générale le Grand Prix de Corée du Sud afin qu’il y ait 21 courses dans la saison. Cette décision a été vivement critiqué, car cette épreuve a été ajouté afin qu’il y ait 5 moteurs s’il y a plus de 20 courses dans la saison.

D’après la BBC, le Grand Prix de Corée du Sud ne devrait pas avoir lieu donc seulement 4 moteurs seront utilisés pour la saison 2015.


Renault, Mercedes et Ferrari Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




9 réactions sur cet article Donnez votre avis
JB
JB :
Le bruit c'est juste la mousse, en clair ce débat c'est beaucoup de bruit pour pas grand chose.
Il y a 35 mois
tweety
tweety :
il faut se bouger sans bruit pas de f1
Il y a 35 mois
tweety
tweety :
faut pas déconner si on aime la f1 on aime le bruit la question est super importante pour l'avenir de la f1.En 2014, il y a eu 30% de gens en moins sur les gp ça fait du fric en moins et la f1 abesoin d'argent
Il y a 35 mois
touzet
touzet :
Pour preuve que le bruit est important, les pub des fournisseurs utilise le bruit des V8 2013.
Et puis l'expression "Augmenter le son et RDV au premier virage" c'est bien gentil mais pour entendre des tondeuses.........
Il y a 35 mois
chris_lo
chris_lo :
j'étais réticent au début, mais aujourd'hui je ne voudrais pas qu'on revienne aux V8 atmo juste pour une question de bruit. En fait, avec le recul, je trouvais même leur son insupportable à force.

les V6 Turbo ont permis aussi de vivre la course différemment, notamment de mieux entendre les sonorités des pneus, les cris de la foule, d'avoir des messages radio parfaitement audibles... bref, plus de vacarme auditif.

je sais qu'on assimile souvent le bruit à la puissance, et que ça parait logique qu'une F1 doive hurler à la mort quand tu es pied au plancher, mais faut savoir évoluer.

avec les améliorations qui vont se faire, le passage aux V6 Turbo ne sera bientôt plus qu'un mauvais souvenir. D'ailleurs le son en "vrai" est beaucoup moins caverneux/atténué qu'à la télé, peut-être que la FIA devrait revoir ses prises de son (ça coûterait moins cher)

le seul truc négatif c'est cette augmentation énorme des coûts moteur, ce qui a coûté la vie de 2 équipes et peut-être d'autres dans un avenir proche...
Il y a 35 mois
Nicolas
Nicolas :
La différence de son a en fait été aussi brutale que la nouvelle donne de la motorisation. Le changement a été trop grand d'un coup, ça perturbe.
Mais effectivement, quand on découvre ce que ce bruit cachait, on ressent la puissance autrement et on profite mieux des radios, des commentaires, le crissement des pneus...
Je pense que ça viendra avec l'habitude, et même qu'au bout de quelques années certains seraient effrayés par un retour en arrière.

Pour ceux qui veulent du vrai bruit, je propose une solution radicale, virer les moteurs à pistons et passer à la turbine ! :)
Il y a 35 mois
Denis 62
Denis 62 :
+1 pour les turbines lol Jamais un moteur à pistons ne pourra rivaliser :D

Le bruit n'est pour rien dans le déclin de la F1 en termes d'audiences, le drame, c'est de voir qu'un gamin sans expérience peut désormais enchaîner les tours en F1 et même être rapide.

Le défi de conduite n'est plus le même, seule la contrainte physique augmente. C'est physiquement dur de conduire, mais ce n'est plus aussi fin. Personnellement, c'est ça que je regrette, et pas le bruit, même si l'argument des pubs sur fond de V8 est très pertinent. Une fois n'est pas coutume, je suis de l'avis de Villeneuve, la F1 n'est pas un endroit pour apprendre et c'est ça le problème.

Le bruit c'est un faux problème qui noie le poisson des vraies menaces sur l'avenir en F1 : rupture avec les formules inférieures où sont révélés les talents, explosion budgetaire et, conséquence inévitable, prépondérance des pilotes payants, riches plutôt que doués.
Il y a 35 mois
Aifaim
Aifaim :
Denis 62@, autrefois, il fallait "apprendre" la Formule 1. Je garde en mémoire François Cevert faisant ses gammes derrière Jackie Stewart.

La nostalgie n'en a cure mais l'époque a totalement changé à tous les niveaux. Des pilotes "payants" il y en a toujours eu et la "grande" époque française doit (presque) tout à Elf.
Les accédants actuels sont beaucoup plus professionnels qu'autrefois dans tous les domaines : Il y a 15 ans, un pilote au palmarès inversement proportionnel au contenu de sa valise aurait tourné à 3 ou 4" de son équipier. Ce n'est plus le cas d'un Chilton ou d'un Ericsson cette saison.
Quant à Verstappen, il faut avoir le recul de se dire que RedBull va confier sa monoplace à un garçon sans garantie donc, c'est qu'il dispose d'un potentiel que, eux, ont estimé. Si Gasly ou Ocon avait été retenu, les réactions auraient-elles été identiques ?

Je rappelle qu'aux dernières 24 Heures du Mans, un pilote n'avait que 16 ans et qu'il s'en est très bien sorti dans le trafic - ce qui est le plus difficile - pour un temps de pilotage autour des huit heures ... soit entre 4 et 5 grands prix.

Des pilotes au talent reconnu aptes à courir en F1, il y en a entre 40 et 50 pour 20 places. Il faut se rendre à l'évidence ...
Il y a 35 mois
rajojy
rajojy :
Pour l'aviation, on autorise bien de jeunes pilotes de 15 ans au commande d'un avion pour faire le tour de France.
Des jeunes de 15 ans qui rentre à l'école prépa

Le plus jeune ingé sorti à 23 ans !!!!!

Et moi, j'ai passé mon C.E.P.E par 2 fois à 15 ans
Il y a 35 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.