> > > > Horner : Ricciardo fut "probablement un facteur" du départ de Vettel

Horner : Ricciardo fut "probablement un facteur" du départ de Vettel

Christian Horner croit savoir que si Sebastian Vettel est parti vers Ferrari, c'est en partie en raison de la vitesse de Daniel Ricciardo.

© Getty - Christian Horner revient sur le départ de Sebastian Vettel © Getty - Christian Horner revient sur le départ de Sebastian Vettel

Lors de la prochaine saison en 2015, Sebastian Vettel quitte Red Bull F1 où il aura remporté 4 titres de champion du monde pour rejoindre Ferrari. Pourtant la saison 2014 aura été délicate car le pilote allemand n’a remporté aucune victoire, en revanche Daniel Ricciardo a remporté 3 victoires sous les couleurs de Red Bull.

D’après le patron de l'écurie autrichienne, l’élément déclencheur se serait passé du côté du Grand Prix d’Italie où le pilote allemand subissait le dépassement de son coéquipier australien.
Dans une interview à la BBC F1, Christian Horner est revenu sur cet épisode : « Il était énormément frustré après le Grand Prix, après la pause estivale je l’ai vu très distrait et c’était évident qu’il avait quelque chose derrière la tête» s’exprime-t-il.

Le dirigeant anglais estime qu’il était compliqué de retenir Vettel :
« Ferrari devait le courtiser assez fort et autour des courses de Spa et Monza, il a pris la décision de faire quelque chose de différent l’année prochaine » poursuit-il.

Par la suite, Horner se remémore du fait que Vettel a pris une décision définitive entre le Grand Prix d’Italie et le Grand Prix de Singapour en septembre :
« Au moment où il est arrivé à Singapour, il était évident qu’il était une personne différente. Il était plus détendu et on pouvait voir qu’il avait pris sa décision, mais les évènements se sont accélérés quand Alonso a effectivement quitté Ferrari. Donc, non, ce n’était pas une grande surprise » déclare Horner.

Sebastian Vettel entamera la saison 2015 chez Ferrari, au côté de Kimi Raikkonen. Le plus jeune quadruple du monde de F1 voulait changer de décor et souhaitait conduire une Ferrari. L’autre raison est que Michael Schumacher, l’idole de Sebastian Vettel a conduit une Ferrari où il aura remporté 5 titres mondiaux.

Christian Horner revient sur l’empreinte qu’aura laissée Sebastian Vettel chez Red Bull :
« Le moment était bien choisi pour Sebastian, il avait eu une très belle carrière avec nous, il a été chez Red Bull depuis l’âge de 12 ans. Il a remporté 4 championnats du monde, 39 Grands Prix, 45 pole positions, je pense qu’il réfléchissait de la manière suivante 'J’ai aujourd’hui 27 ans, je ne veux pas finir ma carrière sans avoir conduit pour Ferrari et j’ai l’opportunité d’y aller.' Pour tout pilote, l’attrait de Ferrari est très puissant. » poursuit-il.

Horner a déclaré que Vettel a eu des difficultés pour s’adapter aux nouvelles voitures en F1 après l’introduction de moteurs V6 turbo hybrides, des réductions dans l’appui aérodynamique et une restriction de carburant :
« Il n’aimait pas ce que la F1 était devenu et il parlait énormément sur le sujet, il n’aimait pas les moteurs, le bruit, les sensations dans la voiture. Il était assez contrarié à ce sujet lors du début de la saison, mais lorsqu’il s’est rendu compte que rien n’allait changer. Il a commencé à s'y faire Il a travaillé très dur, comme il l'a toujours fait. Il est devenu très frustré, la voiture ne faisait pas ce qu’il souhaitait et bien sûr encore en plus, son coéquipier gagnait quelques courses en performant comme il sait le faire » explique-t-il.

Horner pense que l’interdiction de l’aérodynamique arrière, qui était un domaine dans lequel Red Bull excellait a eu un fort impact sur le pilote allemand :
« Les changements de règles étaient importants et les deux gars qui semblent avoir été les plus affectés sont Seb et Kimi et je pense qu'enlever l'appui arrière a énormément joué en la défaveur de Sebastian » conclut Horner.


Vettel, Ricciardo et Horner Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




25 réactions sur cet article Donnez votre avis
Pedrolito
Pedrolito :
Le camarade Horner a une vision toute personnelle. Chacun voit midi à sa porte...

S'il est clair que Vettel a eu du mal à s'adapter à la nouvelle F1 (plus encore en raison du BBW que de l'aéro semble-t-il), dès le GP du Canada, pour peu que la stratégie du team lui ait été favorable plutôt qu'â son coéquipier, il était en mesure de gagner.
Question simple : pour RBR, quadruple champion du monde, constructeur et pilote, quel était le meilleur moyen de faire le buzz en cette saison où les titres allaient lui échapper ? Gagner quelques GP avec le pilote qui les a menés aux titres ou avec un petit jeune tout nouveau dans le team ? Poser la question, c'est y répondre comme on dit.
Voilà pourquoi la stratégie de RBR a été outrageusement en faveur de Ricciardo toute la saison (cela n'enlève rien au pilote australien qui fut une des révélations 2014) . La lassitude de Vettel provient de là.

Il faut ajouter que lorsque Vettel a décidé de rejoindre la Ferrari, contrairement à ce que dit Horner, Alonso n'était pas parti et comptait rester après avoir tenté de rejoindre Mercedes qui ne voulait pas de lui (comme il a tenté en 2013 de rejoindre RBR qui ne voulait pas de lui). Malheureusement pour lui, Domenicalli parti, ce comportement n'était plus toléré à Maranello.
Les premières négos sérieuses Vettel-Ferrari remontent à la fin du printemps (les premiers contacts sont encore plus anciens).

Je conclurai en disant que, à partir de Singapour, dès qu'il s'est senti libéré de cette ambiance RedBull qui s'était retournée contre lui, Vettel a commencé à dominer son coéquipier, et ce, toute la fin de saison, hormis à Abu Dhabi.
Il y a 35 mois
pignon
pignon :
si je vous suis bien....Webber n'aurait l pas subit le même sort en son temps ?
Il y a 35 mois
Bernard
Bernard :
@Pignon oui absolument, et encore pire!!(Perte de roue le feu etc) voila RBR........et Mister Marko!!!!
Il y a 35 mois
DidierG
DidierG :
Je ne crois pas trop à ces théories de "stratégies outrageusement en faveur" d'un coéquipier. RBR a les moyens de se mettre au service de deux voitures. Le problème de Kimi et Vettel en 2015, c'est que le règlement sera le même qu'en 2014 ! Il va bien falloir qu'ils trouvent le moyen de s'y faire. Et même de retrouver la gnaque.
Il y a 35 mois
darkmika31
darkmika31 :
"Donc, non, ce n?était pas une grande surprise » déclare Horner."
-> Ce qui est bien plus réaliste que la comm' initiale, où le staff RedBull nous faisait croire qu'ils étaient tombés de leur chaise en apprennant la nouvelle à Suzuka. Et ce qui confirme que le choix de Kvyat au détriment de Vergne a été soupesé, plutôt que décidé à la va-vite en 2 heures.

L'autre point très important, c'est que Ferrari a contacté Vettel très tôt dans l'année. Associé au fait que ses difficultés semblent provenir de la même cause que Räikkönen, le scénario selon lequel James Allison prépare depuis des mois une voiture 2015 avec cette hypothèse de travail prend de l'épaisseur.

Quand est-ce que Ferrari a décidé de se tourner vers Vettel ? On ne le saura probablement jamais, mais j'aurais aimé être une petite souris pour connaître la nature des échanges entre Alonso & DiMontezemolo à Bahreïn, juste après l'éviction de Domenicali... :)
Il y a 35 mois
Bernard
Bernard :
@DidierG: D'aprés J.L.Moncet dans une écurie de 2 monoplaces,il y a toujours l'une d'elles qui est, soit plus forte ou plus faible!! et je le crois vraiment si l'ont regarde le championat: Mercedes par moment et oui,Ferrari,Torro Rosso, et Red Bull, ne parlons pas de Lotus svp:-((
PS: cela est ainsi depuis des années.
Il y a 35 mois
Speedofred
Speedofred :
@ Bernard: Je pense que c'est déjà compliqué d'en faire une! Alors 2... Vous prêchez un convaincu.
Il y a 35 mois
ayenge
ayenge :
La F1 est ainsi faite. Les vérités d'hier ne sont pas celles d'aujourd'hui ni celles de demain. Je trouve quelque peu "cavalier" de la part de Horner de sous-entendre que Ricciardo a poussé Vettel vers la sortie... (de RBR) . Vettel leur a ramené 4 titres pilotes et constructeurs bien aidé par une voiture plus qu'au-dessus du lot mais il suffisait pas d'avoir la voiture... il a accompli le job, ce que Webber a eu toutes les peines du monde à faire. Et qu'on ne me parle pas de favoritisme ! Webber a eu 4 saisons pour prendre sa revanche et quand on regarde ses classements au championnat pas une seul fois il n'a même été vice-champion. Donc, Vettel n'est certainement pas le meilleur pilote du monde mais il a le mérite d'avoir fait le job et l'avantage qu'il a lui, c'est qu'il a déjà réalisé son rêve (4 fois champion du monde de suite) et ça personne ne pourra jamais lui enlever: c'est fait ! (Et qu'on ne vienne pas me dire que c'est uniquement du à la voiture - il a su maximiser le potentiel de sa voiture contrairement à Webber. En son temps Mansell avait du aussi attendre d'avoir l'arme parfaite pour être titré en 1992 ! Doit-on pour autant dire que c'est un manche ? Pourtant quand on regarde comment il s'est fait laminer par Prost chez Ferrari on pourrait aussi se poser la question qu'on se pose à propos de Vettel) Alors Ricciardo, oui ! Il nous a agréablement surpris. Maintenant pour lui le plus difficile reste de confirmer et il n'est pas encore champion du monde et peut-être ne le sera-t-il jamais ! Vettel lui a déjà réalisé ce dont un pilote comme Fernando rêve (au moins 3 titres) ! Et au final, avec le temps, c'est ce que l'histoire retiendra: 4 titres ! Il est en haut des tablettes. Pourtant je le répète, je ne pense pas qu'il soit le meilleur pilote de F1, loin de là ! Lui seul doit savoir pourquoi il s'est fait "dominer" par Ricciardo en course (Et encore, à partir de la mi-saison, et en qualif particulièrement, il a repris le dessus mais en course son rythme n'état pas bon, ses stratégies pas très bien pensées et il semblait plus souffrir de l'usure précoce de ss pneus q Ricciardo). On a un peut trop vite tendance à enterrer les pilotes qui ont 'une baisse de régime ou une année sans'. Qui aurait encore misé un sou sur Button champion du monde en 2009 ? On l'avait déjà enterré !! Alors comme on dit: faut pas tirer sur l'ambulance !
Il y a 35 mois
darkmika31
darkmika31 :
@ayenge :
Un post très juste qui ferait chaud au coeur de Räikkönen... s'il en avait un ! ^^
Il y a 35 mois
surboumpour4roues
surboumpour4roues :
.....pas un facteur mais une évidence, imaginez Ricciardo a nouveau devant en 2015 et c' est fini de la côte de Seb , impossible de se vendre ou pour l'€uro symbolique !!!
Il y a 35 mois
darkmika31
darkmika31 :
@surboumpour4roues :
Mais bien sûr, d'ailleurs on a bien vu que Gerhard Berger ne valait plus un pichet de cidre après son passage chez McLaren...
Bon ok il a signé chez Ferrari & Benetton par la suite, que des équipes de fond de grille, quoi. ^^ ^^
Il y a 35 mois
Monalisa
Monalisa :
Vettel a quand même eu un sacré passage à vide pas très digne de son statut. Ricciardo faisait mieux le job que lui pendant plusieurs mois. C'est un constat et on peut pas dire le contraire même si les circonstances et la mauvaise qualité du bloc Renault n'ont rien arrangé. La RB n'était pas non plus aussi bonne en chassis que par le passé. Vettel reste un bon pilote sauf que désormais beaucoup d'autres sont largement à son niveau. Si il se fait enrhumer chez Ferrari par Raiko, alors là ça va lui siffler dru aux oreilles.
Il y a 35 mois
GG
GG :
Si Kvyat domine régulièrement Ricciardo et Raikonen nous sort une saison comme il a connu en 2013, Vettel peut perdre tous ses moyens dans une écurie pas réputée pour son confort psychologique.
Il y a 35 mois
DarkSchneider
DarkSchneider :
l'hypocrisie de Marko et d'Horner n'est bien sur absolument pas un facteur de départ pour Vettel, qui ne doutait pas de leur rigueur et honneteté intellectuelle sans faille !
Il y a 35 mois
andval
andval :
Horner doit etre bien place pour déclarer ce que plus ou moins tout le monde a vu....Ricciardo a ridiculise Vittel du debut de saison jusqu' a la derniere course en qualif et en course,comme personne n'a pu le faire jusqu'à présent dans une autre écurie avec un champion en titre.

Alonso ayant annonce son départ en juin, on se doute que Ferrari n'a pas perdu de temps pour partir a la chasse et pour Vittel se trouver une porte de sortie.

Ferrari est aujourd'hui prêt a tout pour retrouver la victoire, changer la totalite ou pas loin de l'equipe et vise pour 2016 Hamilton a defaut Vergne qui surclassait Ricciardo ferait peut etre l'affaire....mais pas celle de Vittel.

Il y a 35 mois
andval
andval :
@Predrolette
tu me fais penser a 100/100 naze..

Petrolette celui qui en sait plus que Horner et les autres...

Domenicalli a déclare sur la RAI en juillet qu'Alonso ne resterait pas chez Ferrari, Alonso lui avait annonce son départ en juin alors qu'il était toujours Président, ca clause comme celle de Vittel lui permettait de casser son contrat, il avait le choix de rester ou de partir. Et Vittel il était plus en odeur de sainteté aussi ?

MC laren a déclare avoir contacte Alonso y a 1 an...

Tu dois etre le seul a avoir vu que RB privilégiait Ricciardo...alors que ce dernier avait sur le papier encore une chance, l'équipe n'a pas demande a Vittel de le laisser passer les rares fois ou c'est arrive en fin de saison...
Il y a 35 mois
Rick
Rick :
@andval

Votre correcteur orthographique fait passer de Vettel à Vittel.
Il y a 35 mois
darkmika31
darkmika31 :

@Rick :
S'il n'y avait que ça...
Domenicali Président (??) en juin après avoir été démissionné en avril... dur dur les dates ^^ ^^
Il y a 35 mois
Pedrolito
Pedrolito :
@Rick

L'ami @andval ne possède visiblement pas de logiciel de correction orthographique ! :)
Il y a 35 mois
Aifaim
Aifaim :
Pedrolito@, hélas, si ! Andval@ est victime d'un correcteur qui "devine" le mot en choisissant le plus courant et approchant peu ou prou ce que l'auteur a tapé sur son clavier. Nous sommes tous en danger et une relecture méticuleuse des messages est la seule solution.
Il y a 35 mois
Pedrolito
Pedrolito :
@Aifaim

Effectivement, une bonne relecture vaut tous les correcteurs du monde !

Ceci dit, dans l'encadré dédié aux messages de Motors inside, ce n'est pas toujours évident (ce qui ne me fait pas penser pour autant qu'andval ait fait preuve d'une telle rigueur). Selon le support dont je me sers (mobile ou PC), il m'arrive de laisser passer des erreurs, surtout si j'ai modifié ma phrase entre temps.
Il y a 35 mois
DarkSchneider
DarkSchneider :
Tant qu'on parle de correcteur, ca serait super si les correcteurs de textes avait une option "supprimer l'agressivité, la médisance, l'irrespect, et les gueguerres stupides".
Puisque Noel est le temps de la paix, de la fraternité, n'est ce pas une bonne occasion pour enterrer la clé à molette de guerre ?=^-^=
Il y a 35 mois
Aifaim
Aifaim :
Pedrolito@, c'est le même vécu pour moi !
Il y a 35 mois
lock
lock :
Ca ne me choque pas que Vettel soit appelé Vittel : il a tellement été transparent cette année...
C'est un des rares pilotes de toute l'histoire (le seul ?) à avoir plusieurs titres mais quasiment aucune légitimité, je veux dire qu'après cette saison calamiteuse, il a tout à prouver.
Son palmarès, très lié à l'archi-domination de Red Bull (et au traitement infligé à Webber), sort flétri de cette saison, et il a tout intérêt à laminer ses futurs équipiers pour démontrer que ce n'était qu'un accident de parcours.
Il y a 35 mois
moldovan
moldovan :
Vettel et non Vittel, respectons le SVP, se fait battre par Kimi, ce que je ne souhaite pas ou même,s'il ne correspond à l'attente de Ferrari , alors oui, Ferrari fera tout pour prendre Lewis Hamilton associé à son ingénieur déjà en place.

Mais avec le si on refera le monde, alors attendons

Concernat Di Montezemelo, c'est Marchionne qui semble attaquer son prédecesseur, il semble déjà rejeter la faute à LDM si par malheur 2015 ne correspond pas à la restructuration de la scudéria.
Marchionne oublie de dire qu'il a viré à tour de bras les ingés qui étaient sur ce projet 666.

Il y a 35 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.