> > > > Toto Wolff : Les équipes de F1 ont besoin de plus d'un patron

Toto Wolff : Les équipes de F1 ont besoin de plus d'un patron

Toto Wolff revient sur sa vision de la F1 actuelle. Pour lui, le modèle d'une équipe avec un seul patron est appelé à disparaître.

© Mercedes - Wolff revient sur sa vision de la F1© Mercedes - Wolff revient sur sa vision de la F1

L’homme fort de Mercedes pense que les équipes de F1 qui ont uniquement un seul patron vont devoir évoluer à l'avenir car c'est une pratique qui est appelée à disparaître pour lui. Depuis son arrivée à la tête de Mercedes, Toto Wolff a un rôle prépondérant dans la conquête au titre de l’écurie germanique, depuis le départ de Ross Brawn.

Cette saison, Toto Wolff a été en charge des questions commerciales et sportives de l’écurie, de son côté Paddy Lowe a pris le contrôle des questions plus techniques. Le dirigeant autrichien estime, pour Autosport, que le système que Mercedes a établi est beaucoup mieux adapté aux exigences du monde de la F1 : « Nous n'allons pas répéter les erreurs du passé. La structure ne devrait pas du tout être basée uniquement sur un patron. J’ai une opinion très différente sur ce point. En donnant à quelqu'un un rôle méga technique pour représenter l’équipe, afin d’interagir avec la FIA, FOM et gros sponsors et le conseil de Daimler, vous perdez l’impact de votre effort. L’un des éléments-clés est de placer les gens dans des rôles en fonction de leurs aptitudes et de leurs compétences, il faut que chaque personne reste à leur place dans leur domaine de compétence. »

« Vous pouvez former les gens, mais c’est très dangereux. Il suffit de regarder le principe de Peter, un directeur technique étant promu à un directeur de l’équipe ce n’est pas nécessairement bon. Les équipes de F1 d’aujourd’hui ne sont plus les équipes qu’elles étaient il y a cinq voire dix ans. Vous devez placer les gens là où ils obtiennent les meilleurs résultats et ensuite leur donner tout ce dont ils ont besoin pour maximiser leur fonctionnement, » poursuit-il.

Selon Toto Wolff si chaque membre de l’équipe reste dans son domaine de prédilection, alors une écurie ne pourra en être que plus forte, c’est ce qui s’est passé du côté de Mercedes. Il est aussi revenu sur le départ de Ross Brawn : « La transition a été assez transparente. Pour Ross, il était difficile d’accepter que son rôle fut en train de changer, parce qu’il pensait être le point de référence en F1 comme il s’exprimait. Seulement dans une équipe de 800 personnes, dont 400 du côté de Brixworth il n’est pas un point de référence unique. Oui c’est de la responsabilité d'une seule personne à la fin, mais tout le monde a besoin de travailler dans son domaine de compétence. Paddy a toujours été clair dès le début que c’est la manière dont il va se positionner dans l’équipe et cela se passe sans aucun problème dans l’écurie. »


Wolff, Mercedes Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




6 réactions sur cet article Donnez votre avis
Koala2
Koala2 :
Je ne sais pas si les équipes motorisées par Mercedes ont besoin de plusieurs patrons? En revanche, le PU 2015 pour les clients sera beaucoup plus puissant. Selon plusieurs sources Paddy Lowe, le directeur technique a demandé aux clients d'augmenter leur surface d'échangeurs en raison d'une augmentation de la puissance de 60 chevaux. J'en connais qui vont encore sortir les rames.
Il y a 35 mois
Aifaim
Aifaim :
koala2@, méfiez-vous de la formule "selon plusieurs sources". De nos jours, la facilité à récupérer des informations sur internet conduit à une multiplication des publications et on se perd très rapidement dans leur tracé. Du coup, cette multi-présence leur sert de passeport de "vérité".
Je ne remets pas en cause le fond de votre propos. j'en prends acte, n'ayant pas de source fiable pour le confirmer ou l'infirmer.
Il y a 35 mois
pignon
pignon :
Fini le temps des artisans et ingénieurs de génie comme Chapman, Tyrrell, Ligier et autres, celui des team structure "familial" aux effectifs de PME , à la vie vraiment accessible aux fans...Nous sommes aujourd'hui dans les sports mécaniques, du moins dans les haut et très haut niveau, dans l'ère des multinationales avec tout ce que cela comporte de changement de management, de communication, ...de "clarté" financière, mais aussi de stratégie et d'objectif....J'ai adoré la 1ére pour sa proximité et sa "visibilité" ..j'aime bien la 2éme, mais j'avoue être un poil "largué" par sa logique et ses règles parfois incongrues, (merci à Bernie l'escroc !!!)
mais aussi par l'esthétique (parfois hideuse) due à la prédominance de l'apéro, qui uniformise les formes des voitures... Bref, la position de Toto Wolff n'est qu'une adaptation "logique" et incontournable à cette évolution de la F1...C'est ce qui se pratique aussi chez R. B, et maintenant Mc Laren , Williams...Toto nous parle de Paddy Low, mais il y a aussi un 3éme homme: le "non exécutif" Niki Lauda, Comme marko chez RB...
Il y a 35 mois
pignon
pignon :
"prédominance de l'apéro"
désolé il s'agit en première intention de" l'AERO"...ce sacré correcteur a du fêter Noel plus que de raison...
je n'aurai pas due cliquer sans faire attention....
Bonnes fêtes de fin d'année à toutes et tous...!
Il y a 35 mois
J-Loo
J-Loo :
« l'apéro, qui uniformise les formes des voitures... »

Il suffit d'éviter de boire pendant les weekends de Grand Prix !! ;)
Il y a 35 mois
Clim Jark
Clim Jark :
La même chose!
Il y a 35 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.