> > > > Ferrari : Vettel et Raikkonen prêts à être patients en 2015

Ferrari : Vettel et Raikkonen prêts à être patients en 2015

Alors que leur nouvelle monture - la Ferrari SF15-T - a été dévoilée, Sebastian Vettel et Kimi Raikkonen se sont exprimés pour le site officiel de la Scuderia, entre prudence et volonté de ramener l'écurie vers les sommets.

© Ferrari - Les pilotes Ferrari derrière la nouvelle née© Ferrari - Les pilotes Ferrari derrière la nouvelle née

En marge de la présentation de la Ferrari SF15-T, les pilotes titulaires de la Scuderia pour 2015, Sebastian Vettel et Kimi Raikkonen, se sont exprimés, revenant notamment sur leur volonté de faire progresser Ferrari, sans griller les étapes.

« Il y a beaucoup de changements en cours, de nouvelles personnes à de nouveaux postes – moi y compris, donc ça prend toujours un peu de temps pour tout mettre en place avant de faire de réels progrès, » a expliqué le quadruple-champion du monde. « Je suis confiant dans le fait que nous allons dans la bonne direction mais il ne serait pas correct d’attendre immédiatement beaucoup de nous. »

En conséquence, les objectifs du début de saison sont modestes : « Nous devons nous souvenir que nous sortons de 2014 où il y avait une équipe très dominatrice, donc il sera très difficile d’être là dès le début. Pour nous, le principal objectif est de commencer à vraiment travailler ensemble, de commencer à faire des progrès, en espérant revenir de plus en plus en cours de saison. »

De quoi envisager une victoire après une saison 2014 vierge de tout succès ? « Je pense que serions heureux [de remporter une course], mais évidemment nous serions encore plus heureux d’en gagner plus. Comme je l’ai dit, il faut être réaliste. »

« La chose la plus importante est que nous soyons dans le coup rapidement lors des essais privés et que nous commencions à faire des progrès. Si la situation est comme l’an passé, il sera très difficile de lutter pour des victoires, mais évidemment c’est notre but. C’est pourquoi nous sommes là ; nous ne sommes pas ici pour être seconds, » termine Vettel.

Du côté de Kimi Raikkonen, la même prudence prévaut : « Évidemment, nous voulons être aussi forts que possible, mais il est trop tôt pour dire où nous allons être. Tant que nous faisons notre travail à 100%, que nous travaillons en équipe pour avancer et continuer à bâtir tout au long de l’hiver, c’est le point de départ. Ensuite les résultats devraient venir. » Le Finlandais ne veut même pas se fixer d’objectifs : « Il n’y a aucun intérêt, de mon point de vue, à avoir des objectifs pour l’instant : partons des premiers essais et avançons à partir de là. »

Le duo formé par Vettel et Raikkonen est celui de deux amis qui se côtoient régulièrement en dehors des paddocks. Iceman souhaite que leur collaboration aide la Scuderia à revenir au premier plan : « Il sera intéressant de travailler avec [Vettel], mais je suis sûr que nous aurons une bonne compréhension l’un de l’autre. Le but est de faire avancer l’équipe et de tout faire pour Ferrari et ensuite, évidemment, nous allons essayer de nous battre l’un contre l’autre, mais d’une bonne façon. »

Surtout, il espère effacer 2014, qui s’est avérée être sa plus mauvaise saison depuis ses débuts en F1 : « Parfois, vous avez des années comme ça, tout semble être un peu difficile. Nous avons compris beaucoup de choses et espérons que cette année nous pourrons inverser la tendance, être forts en tant qu’équipe et revenir où nous devons être petit à petit. »


Ferrari, Vettel et Raikkonen Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




3 réactions sur cet article Donnez votre avis
Alinnhomaya
Alinnhomaya :
Vettel peut parler un peu de la patience étant nouveau venu, mais Kimi son temps chez Ferrari est lié aux performances parce que je ne crois pas Ferrari restera trop longtemps clémente si ses résultats ressemblent à ceux de l'année dernière...... Si Kimi fait mieux ou égale à Vettel, il pourra dans une certaine mesure prolonger sa retraite, sinon, au cas contraire, ça serait sa sortie.....
Il y a 34 mois
pignon
pignon :
les années précédente les Ferrari étaient plus des tréteaux que des f1 ...Si la venu de Maurice Bienarrivé fait bouger les lignes dans le bon sens, ceci sera positif sur le "rendement" des pilotes
Il y a 34 mois
poncelet
poncelet :
Le commentaire a été désactivé par la rédaction.
Il y a 34 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.