> > > > Sauber : Marciello en piste aux Essais Libres 1 ce vendredi

Sauber : Marciello en piste aux Essais Libres 1 ce vendredi

Raffaele Marciello, le troisième pilote de Sauber, participera à la première séance d’essais libres en Malaisie. Felipe Nasr, qui lui cédera sa place vendredi matin, estime de son côté que son équipe peut bien figurer à Sepang.

© GP2 - Marciello découvrira vendredi la Sauber C34© GP2 - Marciello découvrira vendredi la Sauber C34

Nommé pilote de réserve de Sauber au début de l’année 2015, Raffaele Marciello n’aura donc pas attendu trop longtemps avant de pouvoir rouler avec sa nouvelle équipe : « Conduire la C34 pour la première fois sera très excitant. Ce le sera également pour les Italiens, comme nous n’avons pas eu de pilote italien en Formule 1 depuis un bon nombre d’années [Jarno Trulli a disputé son dernier Grand Prix en 2011, NDLR]. »

Le jeune transalpin n’est pas là que pour apprendre ; il devra aussi trouver les bons réglages pour le circuit de Sepang, afin de ne pas trop handicaper Felipe Nasr : « Je suis convaincu que je ferai du bon boulot, et que j'aiderai aussi l’équipe à trouver les réglages de la voiture pour s’adapter au circuit. Je n’ai jamais été en Malaisie auparavant, mais je connais parfaitement le circuit grâce au simulateur Ferrari à Maranello, et je suis sûr que je pourrai l’apprendre rapidement une fois que je serai sur la piste. »

Raffale Marciello, 8e du dernier championnat de GP2 avec une victoire, a déjà conduit une Formule 1, lors des essais qui avaient suivi le Grand Prix d’Abu Dhabi l’an dernier ; en tant que membre de l’Académie Ferrari - le motoriste de Sauber -, il avait alors réalisé le second temps au volant de la F14 T, derrière Pascal Wehrlein, le jeune pilote de Mercedes.

De son côté, Felipe Nasr, deux semaines après sa surprenante cinquième place en Australie, devra composer avec le handicap d’une séance d’essais libres en moins. Selon le Brésilien, la Sauber devrait heureusement bien se comporter à Sepang : « A bien regarder nos tests hivernaux, j’ai confiance dans le fait que le tracé du circuit de Malaisie conviendra à notre voiture. (...) Il consiste en quelques longues lignes droites et virages rapides, donc j’y attendrais une dégradation des pneus plus importante. D’un autre côté, il est bon de constater que notre voiture semble avoir une vitesse de pointe satisfaisante, mais je pense que plus d’appui pourrait nous aider à gagner du temps dans les virages rapides. »

Le moteur Ferrari, en net progrès cette année, avait déjà permis à Sauber de récolter une moisson significative de points en Australie. Reste à savoir si l’écurie suisse sera capable de réitérer une telle performance, avec un nombre d’abandons probablement moindre qu’à Melbourne.


Sauber F1, Marciello et Nasr Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




6 réactions sur cet article Donnez votre avis
Fuckthebitch
Fuckthebitch :
C'est lui qui va remplacer Kimi en 2016.
Il y a 43 mois
jean
jean :
Pas dès 2016, Ferrari engage toujours des pilotes ayant beaucoup d'expérience en F1
Il y a 43 mois
chris_lo
chris_lo :
oui je vois mal Ferrari titulariser Marciello alors qu'il n'aura fait que quelques EL1 et juste parce qu'il est italien. Son tour viendra peut-être mais pas en 2016.

je pense que la place de Kimi était promise à Bianchi (qui aurait pu courir chez Sauber cette saison), donc Ferrari va essayer de prolonger Kimi pour temporiser. Sinon peut-être qu'ils engageront un Hulkenberg, même si ça fera beaucoup d'allemands^^
Il y a 43 mois
Zeits
Zeits :
Sinon ils ont Vergne même si j'y crois pas trop lol. PI Gutierrez lol. Plus sérieusement si Kimi ne reste pas le plateau de cette année ne manque pas de prétendant. Hulkenberg qui attend son heure depuis trop longtemps. Bottas qui voudra gagner en échelon. Voire Nasr si il continue sur sa lancée. Ou pourquoi pas Récupérer Ricciardo ou Sainz (les 2 meilleurs pilotes de Red bull cette année ) . Ils ont l'embarras du choix . Mon favori reste Bottas
Il y a 43 mois
arno
arno :
Le dernier pilote italien titulaire chez Ferrari est si ma mémoire est bonne Ivan Capelli et depuis il n'y a eu comme pilotes italiens que des pigistes Larini à plusieurs reprises qui remplaça Capelli fin 1992 et aussi Alesi en 1994 notamment lors du GP de San Marin ou il marqua ses premiers et derniers points puis Badoer et Fisichella en remplacement de Massa qui eux ne marquèrent aucun point.

Et au cours des 40 dernières années je n'ai souvenir que d'un autre pilote italien titulaire chez Ferrari : Alboreto.

Tout ça pour dire que malgré la présence de bons pilotes italiens depuis le limogeage de Capelli (Patrese, Trulli, Fisichella, ...) Ferrari n'a recruté aucun pilote national si bien qu'on en arrive à penser qu'être italien pour piloter une Ferrari en F1 est plutôt un frein qu'un atout.

Donc il n'y a aucune raison que Ferrari porte son dévolu sur un pilote italien inexpérimenté qui devra faire face à une pression sans doute encore bien trop lourde pour lui en 2016, si il est prometteur la Scuderia lui "offrira" un volant de titulaire chez un de ses partenaires Haas ou Sauber avant éventuellement d'en faire un pilote de la Scuderia.
Il y a 43 mois
Zeits
Zeits :
Je crois que Haas est deja en train de bosser avec Adrian Sutil et Alexander Rossi pour l'année prochaine. Après rien n'est fixé. Et ferrari peut proposer Marciello contre une ristourne du prix du moteur ^^ au passage si Renault rachète Toro Rosso. Quid de Sainz et Verstappen ?
Il y a 43 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.