> > > > Michelin : La F1 pour compléter son engagement en sport automobile

Michelin : La F1 pour compléter son engagement en sport automobile

Le manufacturier de pneumatiques français Michelin est prêt à faire son grand retour en Formule 1. Face à un projet ambitieux, les instances dirigeantes de la discipline devront faire un choix audacieux. L’entreprise basée à Clermont-Ferrand pourrait alors compléter son engagement en sport automobile avec une présence dans de nombreux championnats très différents.

© Lat - Michelin a une grande histoire en F1© Lat - Michelin a une grande histoire en F1

La tradition de Michelin en sport automobile est très importante depuis la création de l’entreprise. De tout temps, le manufacturier français a été présent en compétition, souvent pour y jouer la gagne.

Actuellement, l’entreprise clermontoise est engagée dans de nombreux championnats mais un, et non des moindres, semble lui manquer : la Formule 1. Michelin y a été engagé de nombreuses années et y a connu l’ivresse des succès à répétition. Désormais, elle souhaite y faire son retour mais en y apportant un changement technologique avec l’introduction des pneumatiques de 18 pouces.

Le manufacturier français est déjà présent dans diverses disciplines du sport automobile. En rallye tout d’abord où il peut mettre en avant sa qualité de conception avec des gommes souvent sollicitées dans des conditions extrêmes et sur des terrains très différents. De quoi prouver au monde entier les capacités d’adaptation des conceptions françaises.

En WEC ensuite, où, bien entendu, les qualités d’endurance sont misent en exergue sans toutefois négliger les impératifs de vitesse inhérents à toutes compétitions automobiles. Un autre aspect important donc, après l’adaptabilité rencontrée en rallye.

Mais Michelin soigne aussi son image de marque avec une présence remarquée lors de la première saison de Formule E, qui s’est déroulée cette année. Certes, cette nouvelle discipline n’est pas la plus exigeante en terme de performance, mais l’entreprise française a pris son rôle très au sérieux en proposant des gommes assez résistantes pour permettre quelques libertés de stratégie aux équipes.

Avec une arrivée l’an prochain en Moto GP, Michelin aimerait donc également toucher le pinacle du sport automobile en faisant son retour en Formule 1, en privilégiant l’aspect très important à ses yeux que représente le défi technique.

Être manufacturier unique en Formule 1 peut également être à double tranchant. Il faut proposer des produits suffisamment uniformes pour satisfaire toutes les équipes mais également être assez performants pour ne pas subir les foudres de ces mêmes équipes. Une mission à laquelle Pirelli a eu du mal à faire face ces dernières années. Une belle opportunité pour Michelin ?


Hors Piste, Michelin Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




15 réactions sur cet article Donnez votre avis
Profx
Profx :
ah ben ca , on est pressé de michelin se mettre a faire des pirelli f1 ... si la FIA ne change pas son cahier des charges cela va vite faire taire certain anti pirelli ici meme !!!!
je sais pas vous mais des f1 avec des tailles basses , ca le fait pas trop ... enfin bon si c est la "new" f1 ... faudra bien s y faire
Il y a 50 mois
yellowiscool
yellowiscool :
J'aime bien la F1 avec des roues en 18" (45,72cm). Je trouve que ça fait plus propre et c'est plus proche des voitures actuelles.
Il y a 50 mois
surboumpour4roues
surboumpour4roues :
...............le 13 pouces en tourisme cela n'existe plus , a si pardon : pour les casseroles de Ligier !!!!!!!!!!!!
Il y a 50 mois
arno
arno :
@surboumpour4roues
Il y a encore des petits roadster qui sont équipés en 13 pouces.
Il y a 50 mois
J-Loo
J-Loo :
Les Caterham sont en 13".

fr.wikipedia.org/wiki/Caterham

De toutes façons on s'en cogne complètement de savoir si c'est un diamètre de jante utilisé sur les véhicules de tourisme. Mettez-vous ça dans la tête, même si une F1 a quatre roues et un volant, il ne s'agit en aucun cas d'une « voiture ».
Il y a 50 mois
pignon
pignon :
J-Loo : c'est quoi alors ?

automobile: qui se déplace par soit même.....
fr.wikipedia.org/wiki/Automobile
Il y a 50 mois
J-Loo
J-Loo :
@ pignon

« Voiture » ou « automobile » ? :)

C'est une machine de course monoplace à quatre roues.
Il y a 50 mois
Profx
Profx :
c est bel et bien une voiture ,mais evidement on ne peut pas vraiment comparer ce genre d engin avec une voiture de tourisme ...
les tailles basses sont apparuent et se sont en competition parce que primo c etait plus "stable" en virage , les cotés moins haut etant moins deformable que des pneu taille "normale"
ensuite sont arrivés les systemes "anticrevaison" utilisant des bandes 'pleines' posees sur la jantes qui ne pouvait pas etre trop haute
c est sur que d un point de vue technique , michelin et les autres n ont pas trop intereret a s enteter a utiliser des tailles "normales" vu que cela ne fait plus vraiment partie de leur gammes de produits
mais bon c est aussi une question de look
Il y a 50 mois
J-Loo
J-Loo :
@ Profx

Les pneus « taille basse » ne sont pas plus « stables en virage », leur rigidité peut même être un défaut. Leur seul véritable avantage est de laisser plus de place pour des freins plus gros puisque la jante est de plus grand diamètre. De plus, on estime que le surcroit de poids serait d'environ 15 ou 16 kg pour une F1 équipée des jantes plus grandes.

Un pneu au flanc plus haut travaille plus, est donc plus facile à mettre en température, réagit plus et mieux aux réglages de pression, accroche plus, et assure un amortissement (ce qui doit être compensé par la suspension sur les véhicules équipés de pneus à taille basse).

Adrian Newey, qui n'est pas un manchot quand on parle de conception de F1, a dit au sujet d'un passage aux pneus taille basse : « Peut-être que j?ignore des choses mais cette évolution a uniquement été proposée pour que les pneus de F1 ressemblent à ceux utilisés sur route. Ce n?est donc pas proposé pour des raisons techniques ou des raisons de performance mais uniquement pour le style et le côté commercial. Ce n?est donc pas, pour moi, des bonnes raisons pour motiver un changement technique. »

Sur le poids : www.motorsport.com/f1/news/brundle-18-inch-tyres-are-the-future/

et : www.tirebusiness.com/article/20140710/NEWS/140719991/f1-tire-switch-could-raise-weight

Adrian Newey : motorsport.nextgen-auto.com/Les-pneus-taille-basse-ne-font-pas-l-unanimite,80624.html

Petite note, peu de gens le savent mais les pneus pluie utilisés en F1 ont des flancs légèrement plus hauts pour élever le centre de gravité.
Il y a 50 mois
GV27
GV27 :
en WEC ils sont en 18 pouces et pas de problèmes liés à cette taille.Les ingénieurs comme Newey savent que la conséquence de ce changement serait aérodynamique car les conséquences sur les turbulences autour du pneu seraient très importantes.Mais ne serait-ce pas là l'occasion de repenser aussi l'aéro des F1? Parce qu'actuellement à cause de leur super aéro,il n'est plus possible de doubler, ni même de suivre un concurrent....
Donc je suis pour les jantes de 18, avec interdiction des "turbines de refroidissement" des freins (grâce aux disques plus gros) et des ailerons avants bi-plan et arrière plus grands (= meilleure aspi...).
Cela permettrait aux pilotes de dépasser et d'avoir plus de ressentis avec leur pneus et freins. Plus de grip mécanique et moins d'aéro permettrons du pilotage "à l'ancienne" et les pilotes pourront un peu plus agir sur leurs performances.
Il y a 50 mois
Carlos S.
Carlos S. :
En WEC c'est pas les mêmes suspensions. Et de là dire qu'il y aurait plus de dépassements grâce à des jantes de 18".....
Il y a 50 mois
GV27
GV27 :
@Carlos S,

c'est les conséquences autour des jantes qui permettraient de s'orienter vers des choix techniques pouvant améliorer la possibilité de dépassements,pas uniquement avoir des jantes de 18 avec les mêmes F1 qu'aujourd'hui,ce qui est incompatible.(y compris avec les suspensions actuelles :) )
Il y a 50 mois
dabass44
dabass44 :
ça ferait surtout un changement drastique de toute la réglementation (raisons technique oblige) et je vois mal ce genre de chose ce faire alors que la moitié des PU sont au point...
Il y a 50 mois
J-Loo
J-Loo :
« Le sujet des roues plus grandes a été fréquemment soulevé dans les cinq ou huit dernières années, mais je crois que le consensus général est que se serait un mauvais choix.

Ce qui est sûr, c?est qu?au regard de l'adhérence, ce n'est pas positif, ces pneus offrirons moins de grip et le poids va augmenter de façon importante. Ce n'est donc pas une direction séduisante du point de vue de la performance. Je pense donc que d?une manière générale, nous préférerions conserver les roues de 13?. »

Paddy Lowe - 5 juin 2015

www.f1fanatic.co.uk/2015/06/05/teams-oppose-switch-from-13-to-18-inch-tyres/


Il y a 50 mois
J-Loo
J-Loo :
ps : quand on parle des « roues » (wheels en anglais), on parle évidement des jantes, pas du diamètre extérieur du pneumatique (qu'on ne propose pas de changer)..
Il y a 50 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.


+Le SAV de la F1


Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.