> > > > Malgré une course à oublier, McLaren reste confiante pour Bahreïn

Malgré une course à oublier, McLaren reste confiante pour Bahreïn

Au-delà de l'accident spectaculaire de Fernando Alonso, Jenson Button n'a pas sauvé les meubles de l'écurie de Woking avec cette quinzième place à l'issue du Grand Prix. Ron Dennis et ses hommes ont encore du pain sur la planche... mais l'optimisme reste de mise.

© Mclaren - Malgré le résultat moyen de Jenson Button, l'essentiel est là : Fernando Alonso va bien après son spectaculaire accident.© Mclaren - Malgré le résultat moyen de Jenson Button, l'essentiel est là : Fernando Alonso va bien après son spectaculaire accident.

Les progrès de Mclaren-Honda annoncés cet hiver n'ont pas été exprimés à l'occasion du Grand Prix d'Australie. Parti douzième, Jenson Button termine la course quatorzième, devancé notamment par les deux Renault qu'il avait pourtant dominées en qualifications. La stratégie de course aurait fait défaut au Champion du Monde 2009 : "Ma voiture n'était pas trop mauvaise aujourd'hui, mais je pense que nous avons manqué de clairvoyance dans notre stratégie. Aussi, le drapeau rouge nous a pénalisés car nous avions déjà réalisé notre premier arrêt. Puis, à la relance, nous avons chaussés les pneus super-tendres, comme la plupart des pilotes à mon niveau au Classement. De ce fait, je pouvais rapidement dépasser mais j'étais aussi plus facilement à la merci des autres. Ma dégradation des pneumatiques était importante et j'ai du rentrer aux stands pour un nouvel arrêt, je me suis donc retrouvé à l'arrière de la meute. "

Le vétéran britannique est aussi revenu sur le terrible incident de son équipier: "Je suis vraiment ravi que Fernando soit sorti seul de sa voiture après un tel accident. Je suis sûr qu'il s'en souviendra pendant quelques semaines".
"C'est effarant de voir comment ces voitures sont catapultées lorsqu'elles touchent des pneumatiques, cela peut aller extrêmement vite. Mais le fait que la cellule de survie ait fonctionné montre à quel point notre sport progresse en termes de sécurité" a-t-il poursuivi.

Eric Boullier a de son côté admis que la course de Jenson Button, ironie du sort, a été compromise par l'accident de son équipier. "Cet accident a compromis sa stratégie de course, l'empêchant d'accéder aux points. Mais la dégradation des pneumatiques a également été un problème cette après-midi".

Le Français, directeur de la compétition chez Mclaren pense néanmoins que la saison de McLaren commencera réellement au prochain Grand Prix: "Malgré le fait que nous n'ayons pas marqué de points aujourd'hui, nous sommes confiants en les progrès que nous avons effectués cet hiver. Nous serons en position de marquer des points dans les courses à venir."

Enfin, en grand sage, Fernando Alonso a rappelé les risques du métier après son accident à haute vitesse, qui restera le fait marquant de la journée de l'écurie : "Nous risquons nos vies à chaque fois que nous montons dans une voiture de Formule 1."



Bilan, Course et McLaren Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.