> > > > Red Bull : Retour fracassant ou simple feu de paille ?

Red Bull : Retour fracassant ou simple feu de paille ?

Avec son premier podium de l'année grâce à Daniil Kvyat en Chine et une régularité exemplaire de Daniel Ricciardo, trois fois quatrième lors des trois premières courses, Red Bull fait figure d'outsider solide menant la vie dure à Ferrari. Cette situation peut-elle durer et surtout s'améliorer pour l'équipe autrichienne ?

© Getty - Red Bull est sur une pente ascendante en ce début de saison© Getty - Red Bull est sur une pente ascendante en ce début de saison

Le Grand Prix de Chine a été une course excitante et animée. Mais malgré son départ chaotique et ses bagarres incessantes dans le peloton, une des principales informations à retenir de ce week-end est l'improbable retour en forme de l'équipe Red Bull.

Avec un moteur Renault badgé Tag Heuer en perte de puissance et guère plus compétitif que l'an passé, l'équipe autrichienne semble avoir trouvé la recette miracle au niveau aérodynamique pour faire fonctionner à perfection cette RB12 pourtant peu prometteuse lors des essais hivernaux.

Au premier rang des étonnés, les pilotes eux mêmes, qui profitent d'une situation inespérée après une saison galère l'an passé. Daniel Ricciardo, pourtant malchanceux à Shanghai, pouvait difficilement cacher sa satisfaction et son étonnement aux médias après sa troisième quatrième place successive en autant de Grands Prix cette année. Encore sous l’adrénaline d'une course folle, le souriant Australien n'hésitait pas à clamer à qui voulait bien l'entendre que sa RB12 avait « du potentiel » et que jamais il n'aurait pensé avoir ce niveau de compétitivité en début de saison.

Même Danill Kvyat, après un début d'année plutôt compliqué, a admirablement bien remonté la barre avec une course agressive et un podium mérité. Dans la « cool room » précédant le podium, il fera même passer Sebastian Vettel pour un vieillard bougon qui se plaignait de s'être fait dépasser par plus rapide et audacieux que lui au premier virage.

Mais cet état de grâce va-t-il durer ? Les circonstances de course favorables, avec le sort qui s'acharne sur un Lewis Hamilton étrangement absent et des problèmes de fiabilité récurrents des Ferrari, brouillent-elles les pistes ? A en croire les performances pures de Ricciardo et Kvyat en Chine, on serait tenté de répondre non. L'Australien est remonté comme un boulet de canon du fond du classement - certes aidé par la voiture de sécurité, et Kvyat n'a pas tremblé devant le retour de Raikkonen et Hamilton en fin de course, conservant un rythme assez rapide pour sécuriser un podium.

Les prochaines courses seront donc cruciales pour confirmer ou infirmer la tendance chez Red Bull. Daniil Kvyat, devant son public pour le prochain Grand Prix de Russie, risque bien d'être en transe et Daniel Ricciardo n'a plus besoin de prouver qu'il est un pilote rapide. Les belles opportunités risquent bien de se représenter pour ces deux-là.


Hors Piste, Red Bull Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




11 réactions sur cet article Donnez votre avis
Tib
Tib :
"Avec un moteur Renault badgé Tag Heuer en perte de puissance et guère plus compétitif que l'an passé, l'équipe autrichienne semble avoir trouvé la recette miracle au niveau aérodynamique pour faire fonctionner à perfection cette RB12 pourtant peu prometteuse lors des essais hivernaux."

Quand un article commence de la sorte, le connaisseur n'a pas franchement envie d'aller plus loin.. C'est du lourd.

Sinon je vous donne la réponse : évidemment que les prochaines courses vont confirmer, qui voulez-vous qui vienne ennuyer RBR ?
Il y a 38 mois
Profx
Profx :
TR ?
Il y a 38 mois
kub
kub :
l'auteur de cet article est pas un connaisseur de la f1.

"Avec un moteur Renault badgé Tag Heuer en perte de puissance et guère plus compétitif que l'an passé, l'équipe autrichienne semble avoir trouvé la recette miracle au niveau aérodynamique pour faire fonctionner à perfection cette RB12 pourtant peu prometteuse lors des essais hivernaux."

le moteur renault a bien progressé plutôt !
franchement faut changer de métiers, plutôt que dire que des conneries ...

"L'Australien est remonté comme un boulet de canon du fond du classement - certes aidé par la voiture de sécurité".

non c'est bien le contraire , tout le monde a pu changer ses pneus et rester devant ricciardo. mais il est bien remonté
Il y a 38 mois
Tib
Tib :
J'ai relu, pour être certain de ne pas avoir raté quelque chose, je me disais que c'était trop étrange, surtout venant de ce site que j'aime beaucoup. Mais non. Seule hypothèse, cet article arrive avec 1 an de retard. Ou l'auteur est très fatigué, chose que je peux tout à fait concevoir.

Drôle de réalité que celle décrite ci-dessus :

"l'improbable retour en forme de l'équipe Red Bull."

Parce qu'ils étaient à la rue aux 2 précédentes courses ? Non.

"Avec un moteur Renault badgé Tag Heuer en perte de puissance et guère plus compétitif que l'an passé"

C'est le moteur qui a globalement le plus progressé. Il est le plus fiable du plateau jusqu'à présent, et c'est celui qui a le plus gagné en exploitation (en plus des watts), eu égard au nombre de jetons dépensés..

"faire fonctionner à perfection cette RB12 pourtant peu prometteuse lors des essais hivernaux."

Les essais hivernaux ont montré d'emblée que la RB12 était bien née. Ce châssis est dans la continuité du RB11 qui a terminé la saison 2015 en bonne posture.

"Mais cet état de grâce va-t-il durer ?"

C'est pas un état de grâce. A la régulière RBR est P3 et c'est l'objectif annoncé pour le premier tiers de saison. A partir de Montreal, si Renault amène les 30 chevaux promis, puis à compter des 2/3 de la saison, quand le bloc aura pris pas loin de 90 chevaux par rapport à celui de l'année dernière, RBR sera là pour sauter sur l'occasion.

"Les prochaines courses seront donc cruciales pour confirmer ou infirmer la tendance chez Red Bull"

Sotchi devrait être de la même veine. Les lignes droites ne sont plus si pénalisantes cette année, les deltas de Vmax entre les Mercedes et les Renault a été divisé par 2. Et niveau gestion pneumatique, la RB12 sera très bonne, sur un circuit exigeant. Le dernier secteur va être très bon pour RBR.

Après Sotchi ça sera Montmelo, puis Monaco, des circuits qui conviennent très bien à la RB12...
Il y a 38 mois
Captur 2
Captur 2 :
Entièrement d' accord ce n' est même pas de 'lignorance c 'est de la désinformation , heureusement il y a des initiés et malheureusement pour ceux qui veulent s 'informer...Faut regarder se qui se passe en piste et arrêter comme certains commentateurs de sortir des phrases toutes prêtes qui ne correspondent à la réalité n -1 ou n-2.
Il y a 38 mois
Profx
Profx :
tib , ecrire cet artcicle le soir du gp d australie aurait ete prematuré, apres 3 gp , et une saison 2015 bien plus que decevante de la part autant de rbr que de renault , on peut se demander si effectivement rbr va enfin revenir a l avant plan de la competition.
Les promesses d amelioration de la part de renault , je suis fatigue de les entendre et de ne jamais les voir venir ...a austin je crois , ricciardo prend le pari de partir dernier pour changer de moteur et tester la derniere version du renault avec un gain tres important annoncé ... kyat fait plus que jeu egal avec lui et meme le depasse ...
donc les 30 cv promits d ici peu, les 60 autres prevu pour un peu plus tard , j y croirais quand je les verrai ;) la fiabilité revenue mouais , 3 gp sans probleme ? euh kyat n as pas eu un soucis en australie ? enfin la je serai sur du "retour" a la fiabilité chez renault que si en milieu de saison , ils sont encore dans le quota prevu ;) bref renault et ses promesses, faut vraiment etre optimiste pour y croire encore ;) il ne faut pas aller trop vite pour oublier 2014 et 2015 ;) certes sur le papier on pourrai croire que 2014 n as pas ete une catastrophe , mais ce serai oublié un peu vite que les victoire rbr 2014 sont avant tout due a des circonstances exceptionnelle qui ne se reproduiront pas systematiquement. et je ne pense pas que le divorce renault rbr soit du a ce que renautl ai ete trop efficace et rbr trop mauvais pendant ces deux annees la
Il y a 38 mois
Tib
Tib :
@Profx :

Renault m'a gonflé au plus haut point, via Taffin missionnaire d'une com toute moisie, mais la donne a changé et je pense que tu manques un peu de discernement.

D'abord la dernière spec de l'année dernière a été proposée en promettant un gain de 2 dixièmes bruts. Elle nécessitait de l'intégration et n'était qu'un rouage de la nouvelle orientation que Renault se devait de prendre compte tenu de leur piteux état. On ne peut que constater le bien-fondé de la chose maintenant : avec 7 jetons qui ont quasi totalement servi à la fiabilisation de cette Spec-D tout en travaillant sur l'exploitation, le PU a pris près de 40 chevaux tout en étant pour l'instant irréprochable d'un point de vue fiabilité (il n'y a pas eu que 3 courses, il y a aussi les essais hivernaux que tu as oubliés, et Kvyat a connu un souci d'origine.. RBR).

Autrement dit il y a maintenant, et enfin (!), une maitrise certaine de la fiabilité du moulin, et une réelle progression en terme de perf. En quelques mois Renault est devenue équipe, s'est affirmé vis à vis de RBR, a accepté la collaboration avec Illien, et les résultats sont là. Les promesses dont on nous parle pour le Canada, ne sont pas des estimations, ce sont des résultats déjà obtenus au banc (sur 1 cylindre, à transposer sur les 6). Bref il y a un monde entre la soupe qu'on nous a servie pendant 2 ans, et ce qui se passe maintenant.

Mais je comprends que chat échaudé.. Pour moi cet article est raté, c'est tout, ET JE NE PARLE PAS QUE DE LA PARTIE RELATIVE AU PU (c'est toi qui t'appuie sur ça uniquement). Il n'en reste pas moins que Viry a encore pas mal à prouver, ne serait-ce que pour se faire pardonner.
Il y a 38 mois
Tib
Tib :
* c'est toi qui t'appuieS
Il y a 38 mois
J-Loo
J-Loo :
En parlant de Red Bull, il semblerait qu'ils vont tester un « pare-brise » sur une de leurs voitures en Russie durant FP1.

www.skysports.com/f1/news/12475/10251282/red-bull-could-test-their-canopy-concept-at-the-russian-gp
Il y a 38 mois
Nicolas
Nicolas :
C'est ce que Christian Horner a annoncé à Shangai: essais statiques de résistance à des projectiles, et éventuellement essais en roulage à Sotchi.
Il a surtout mis en avant le côté aspect visuel du canopy par rapport au halo mais également précisé qu'il s'agissait d'évaluer la visibilité.
La question des tear-off a été discutée entre commentateurs et il semble que ce soit bien lors des arrêts aux stands qu'ils seraient enlevés par un mécano, du fait le l'emplacement et de la surface.

J'observe que l'angle du pare-brise illustré laisse penser que les débris de gomme pourraient en grande partie rebondir au lieu de rester collés. Pour peu que le film de protection soit traité anti-adhérent, il serait peut-être moins encrassé qu'une visière de casque dont l'incidence est plus importante.
Ce sont plutôt les reflets qui sont à craindre...

Quoi qu'il en soit, c'est une bonne chose que des dispositifs de protection soient dans une phase d'étude concrète.
Il y a 38 mois
Profx
Profx :
joli retour en arriere ;) il y a quelques annees ce genre de cockpit etait present sur les f1 ... je ne me souvient pus si c est un reglement ou un interet aero qui les avait fait disparaitre.
a premiere vue c est certain que ce type de protection si est plus esthétiquement reussi que celui testé par ferrari
Il y a 38 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.


+Le SAV de la F1


Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.