> > > > Officiel : Renault motorisera Red Bull et Toro Rosso en 2017 et 2018

Officiel : Renault motorisera Red Bull et Toro Rosso en 2017 et 2018

L'annonce a eu lieu ce matin : le motoriste français Renault a décidé de renouveler son partenariat avec Red Bull pour les deux saisons à venir. La marque au losange fournira également l'équipe Toro Rosso.

© Renault - Une famille heureuse...© Renault - Une famille heureuse...

Quoi de mieux qu'une victoire à Barcelone et une pole position à Monaco pour annoncer le renouvellement d'un partenariat ? C'est en tout cas dans cette situation que Renault a annoncé qu'elle fournirait ses moteurs à Red Bull et Toro Rosso pour les saisons 2017 et 2018.

Jérôme Stoll, le Président de Renault Sport Racing, s'est dit très heureux de cette nouvelle étape dans leur collaboration : « Nous sommes très heureux de nous associer avec deux équipes aussi fortes que Red Bull Racing et Scuderia Toro Rosso. Avoir des partenaires compétitifs démontre la confiance que ces deux équipes accordent au groupe propulseur amélioré de Renault et à notre organisation dans son ensemble. »

Chez Red Bull, c'est un Christian Horner très satisfait qui a annoncé la bonne nouvelle à Monaco : « Nous sommes très heureux de continuer notre partenariat, qui a déjà prouvé être un succès de nombreuses fois. Après le reconstruction que Renault a entrepris, de réels progrès ont été fait, ce qui a rendu logique le fait de continuer notre collaboration avec un moteur badgé Tag Heuer. »

L'unité de puissance Renault propulsera également les monoplaces Toro Rosso pour les deux saisons à venir. Après une année transitoire avec des moteurs Ferrari vieux d'un an, l'équipe basée à Faenza va retrouver une puissance bien méritée.

De notre envoyé spécial à Monaco


Renault, Red Bull et Toro Rosso Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




2 réactions sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
C'était une annonce attendue et c'est très bien ainsi. Sur le plan sportif, Toro Rosso dispose désormais d'une base pour esquisser les plans de sa monoplace 2017. Avant que le gel de son propulseur 2015 rende trop de performances à ses concurrents en pleine évolution, il faut reconnaître un vrai mérite à cette équipe B. Elle s'est résolue, contrainte et forcée, à concevoir une monoplace avec un P.U Ferrari sans beaucoup de temps pour se retourner et pourtant ses prestations en course s'avèrent plus qu'honorables.
Il y a 45 mois
Waddle
Waddle :
Oui, mais avec le recul et un moteur Ferrari 2015 fiable mais inférieur au Renault 2016 dès le début de saison contre toute attente, on peut désormais estimer que Torro Rosso a perdu un an...

Ils sont les victimes collatérales du clash Red Bull/ Renault de la fin de saison 2015...
Il y a 45 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.