> > > > Obrigado Felipe Massa !

Obrigado Felipe Massa !

Felipe Massa a choisi de mettre un terme à sa carrière en Formule 1 à la fin de l’année. Il a annoncé sa décision dans le cadre du Grand Prix d’Italie, un symbole fort pour un pilote dont la présence dans la discipline a été marquée par l’émotion.

© Ferrari - Felipe Massa a décidé de quitter la F1© Ferrari - Felipe Massa a décidé de quitter la F1

Rarement un pilote de Formule 1 aura connu autant d’émotions dans sa carrière. Résumer la présence de Felipe Massa dans la discipline reine du sport automobile n’est pas chose aisée. Bien sûr, son palmarès, plutôt élogieux pour quelqu’un qui a souvent joué le rôle de second pilote, reste vierge d’un titre de champion du monde. Mais l’espace de quelques secondes, le Brésilien et sa famille ont goûté la saveur de cette victoire tant désirée.

Tous les fans de Formule 1 se souviennent de ce dernier tour du Grand Prix du Brésil 2008, couru dans des conditions météorologiques dantesques, et qui a finalement vu le couronnement de Lewis Hamilton pour son premier titre mondial.
Le Britannique s’est offert la consécration en doublant la Toyota de Timo Glock dans le dernier virage du dernier tour de course, pour sécuriser suffisamment de points au championnat pour finir en tête.

Mais quelques secondes auparavant, Felipe Massa avait franchi la ligne d’arrivée en tête avec sa Ferrari, pensant légitimement être couronné. C’était sans compter sans l’opportuniste Hamilton. Sur le podium, Massa, en pleurs, a rendu un vibrant hommage à son peuple et à sa famille en s’avançant au-devant de la foule, la coupe du vainqueur entre les mains et des regrets plein les yeux. Jamais plus cette occasion ne se représentera pour le Pauliste.

Bien sûr, il y aura son terrible accident lors des essais du Grand Prix de Hongrie en 2009 dont il lui faudra du temps pour s’en remettre. Un an, précisément, jusqu’au Grand Prix d’Allemagne 2010 où alors qu’il était en tête, Ferrari lui intima l’ordre de laisser passer son équipier Fernando Alonso, le privant ainsi d’une victoire hautement symbolique.

Massa retrouvera un peu de sérénité et de performance au sein de l’équipe Williams, qui croit encore à sa motivation et son talent lorsqu’elle l’engage en 2014. Une pole position au Grand Prix d’Autriche la même année viendra confirmer ses bonnes dispositions.

Et c’est donc la tête haute, en pleine possession de ses moyens, que Felipe, le petit gars de Sao Paulo, a décidé de quitter la Formule 1 qui l’a tant fait vibrer. Du jeune pilote fougueux qui a fait ses débuts chez Sauber en 2002, il partira à la fin de la saison avec l’image d’un homme qui aura vécu à fond sa carrière, avec cœur et avec talent.


Hors Piste, Massa Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




6 réactions sur cet article Donnez votre avis
éologielesverts
éologielesverts :
"Résumer la présence de Felipe Massa dans la discipline reine du sport automobile n?est pas chose aisée" : si c'est aisée et cela tien en 3 lignes : un presque champion du monde en 2008 (et il n'aurait pas été un CDM marquant l'Histoire de la F1), un accident et des années et des années à être le toutou de ses maitres (MSC, Todt et Brawn pour les plus fameux).
Un si petit palmarès (11 victoires en 8 saisons chez Ferrari quand ses coéquipiers enchainaient souvent les victoires) et toujours dominé par son coéquipier, sauf en 2008.

Massa, aussi sympathique soit-il, restera le CDM des porteurs d'eau. Une reconversion dans l'écologie lui irait donc à merveilles.
Il y a 32 mois
PtitTogo
PtitTogo :
Dans cette discipline ou l'argent est roi, avoir pu évoluer parmi les plus grands comme il l'a fait, et avoir conservé son volant toutes ces années, chapeau !
Bravo à Massa.
Pour moi, il marque autant l'histoire de la F1 que Button qui lui, CDM, qui a eu la chance de bénéficier d'une Brawn imbattable en 2009, ou d'un Barrichello VCM comme lui.
Ces 3 pilotes à la conduite exemplaire, fair-play, combatifs et durables ont marqué ce sport.
Il y a 32 mois
écologielesverts
écologielesverts :
@ptitTogo,

Barrichello n'a pas été VCM en 2009, mais 3° derrière Vettel...
Sinon, la Brawn était "imbattable" au début de la saison mais Button n'a gagné aucun des 10 derniers GP et Barrichello, seulement 2... Pour une voiture "imbattable" cela fait peu, non ? www.statsf1.com/fr/2009.aspx

Sans ses 5 abandons vs 1 pour Button, c'est Vettel qui aurait été CDM à mon avis.

Sinon, ok avec toi, il marquera autant l'Histoire que Barrichello, autre porteur d'eau célèbre ! C'est toute la différence avec Button qui a toujours lutté avec ses illustres coéquipiers et n'était pas payé pour laisser passer ces mêmes coéquipiers...
Il y a 32 mois
Grand tout sec
Grand tout sec :
Je reviendrai plus en détail sur mon ressentiment de Massa après le Grand Prix à Abou Dabi.
En attendant ce qui me vient à l'esprit pour résumer sa carrière c'est ce podium 2008 qui a été le plus émouvant que j'ai vu en f1 et cet accident en Hongrie l'année d'après.

Pour moi sa retraite il aurait du la prendre il y a des années, en quittant Ferrari ! C'est malheureusement vrai qu'il aura été comme Barrichello un gros porteur d'eau (à part en 2008). Les brésiliens pensaient avoir le nouveau Arton Senna Raté.

Bonne continuation à lui
Il y a 32 mois
AP01
AP01 :
Pendant ce temps, Perez prolonge d'un an chez Force India ! Renault va se retrouver avec un duo qui ne permettra d'avoir aucune certitude quand au potentiel de la voiture en 2017 : pas de Perez, ni de Bottas, ni de Vandoorne, ni de Massa ou encore Button... Qui reste-t-il ? L'inexpérimenté Ocon le décevant Magnussen, l'oustider Palmer (peut-être pas si mauvais que ça en fait) ? A moins d'un retour surprise de Grosjean qui a peut-être compris qu'il ne signerai jamais chez Ferrari ? Il pourrait être la grosse côte vu que sa prolongation traine en longueur... Il y a peut-être anguille sous roche...
Il y a 32 mois
milano
milano :
Le commentaire a été désactivé par la rédaction.
Il y a 31 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.


+Le SAV de la F1


Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.