> > > > Et si Fernando Alonso avait raison ?

Et si Fernando Alonso avait raison ?

Il semble évident depuis quelques Grands Prix maintenant, que le bloc hybride Honda a réalisé de réels progrès. Les dernières évolutions apportées en Malaisie en ont étonné plus d’un. Et si finalement, Fernando Alonso était dans le vrai en disant que seul Honda pourrait finir par battre Mercedes ?

© McLaren - Le jour de gloire d'Alonso est-il bientôt de retour ?© McLaren - Le jour de gloire d'Alonso est-il bientôt de retour ?

Perdu dans les nuages de fumée des unités de puissance capricieuses il y a déjà plus d’un an et aujourd’hui observé comme étant peut être la prochaine équipe à battre, McLaren recommencerait elle à faire peur à ses adversaires ?

Peu y croyait début 2015 lorsque les champions du monde Fernando Alonso et Jenson Button étaient relégués en fond de grille, se faisant même enrhumer dans les lignes droites par un pourtant famélique bloc Ferrari. Honda était montré du doigt, décrié pour son approche peut être un peu trop lointaine des standards actuel de la Formule 1. La fiabilité comme la performance, aucune des deux qualités essentielles à la victoire dans la discipline ne semblait être dans les mains des nippons.

Mais à force de revers, de situations embarrassantes et surtout de travail, force est de constater que Honda, avec le soutien indéfectible de McLaren, a réalisé des progrès flagrants.

Il y a un an, lors du Grand Prix du Japon à Suzuka, sur la piste appartenant à Honda, Fernando Alonso criait dans sa radio à l’adresse des dirigeants japonais : « Moteur de GP2 ! GP2. » Retransmis sur toutes les télévisions mondiales, le coup de sang de l’Espagnol aurait-il agît comme un électrochoc dans les rangs du motoriste ?

Pourtant, on ne peut reprocher au double champion du monde son investissement et sa confiance aveugle en Honda et ses futurs progrès, qui confinent même à la béatitude lors de certaines déclarations. L’homme, frustré par des mauvais choix de carrière et un passage douloureux et infructueux chez Ferrari, sait que le projet McLaren-Honda demeure sa dernière chance de revenir au sommet. Dix ans après son dernier titre de champion du monde, Alonso n’a plus le temps d’attendre. Mais il faut avouer que son choix de rejoindre McLaren n’a peut-être pas été le plus idiot de sa carrière.

Les changements de réglementations qui vont intervenir en 2017 vont, en toute logique, redistribuer les cartes au sommet de la Formule 1. Certes, les équipes les mieux lotis comme Mercedes, Ferrari ou Red Bull, ne vont pas se retrouver subitement en fond de grille à quatre ou cinq secondes des Manor ou des Sauber. Mais il existe une réelle opportunité pour certains actuels outsiders de faire un pas de géant vers le haut de la grille. Quelques équipes, comme Williams ou Force India en ont le profil. Mais la candidate la plus crédible à un tel avancement est sans conteste McLaren.

Si les équipes techniques ne foirent pas totalement la conception aérodynamique de la future monoplace, tout semble en ordre pour que l’écurie basée à Woking retrouve les sommets : stabilité financière, organisation saine et en place depuis plusieurs mois, expérience de la victoire, duo de pilotes équilibré et enfin, un moteur digne de sa réputation !

L’association McLaren et Honda fait rêver. Elle a sûrement fait rêver Fernando Alonso au moment de son choix. Et si l’histoire se réécrit comme dans la folie des années 80, alors tout le monde pourra finalement dire que l’Espagnol avait raison en disant que McLaren et Honda étaient ses meilleures chances de retrouver le titre mondial.


Hors Piste, Alonso et McLaren Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




9 réactions sur cet article Donnez votre avis
Roberto Gutiérrez Ru
Roberto Gutiérrez Ru :
Honda est depuis longtemps le meilleur motoriste de tout les temps. La grande différence avec les autres c est la passion pour la perfection. L'Histoire de cette marque est incroyable. La performance par l'inovation est leur spécialité. Alonso est loin d'etre un idiot je suis certain qu'il a fait le bon choix.
Il y a 31 mois
freddy
freddy :
vivement qu il revient sur le devant, sa va beau a voir,il mérite bien ça depuis le temps qui galère
Il y a 31 mois
freddy
freddy :
qu il revienne ,sa va etre beau :)
Il y a 31 mois
ayenge
ayenge :
Honnêtement, un tel pilote mérite d'avoir un matériel digne de lui et les progrès de McLaren Honda sont indéniables. Je me suis régalé à le voir sur la piste en Malaisie. Il était à son meilleur niveau ! Et en passant beaucoup l'on tancé suite à sa rupture avec Ferrari. Force est de constater qu'il avait raison: Ferrari fait encore moins bien avec Vettel... après une première saison 2015 en tromp-l'oeil !
Il y a 31 mois
R25
R25 :
Fernando reste un des meilleurs pilotes du plateau. Si le matériel evolue dans le bon sens, il va se faire et nous faire plaisir!
Il y a 31 mois
Berron
Berron :
Une petite vidéo du premier tout d'alonso au GP de Malaysie 2016.
www.youtube.com/watch?v=PNsfdNTl5FI
Il y a 31 mois
vinvin91
vinvin91 :
@Berron : merci, quel bonheur, c'est du grand art, et merci Fernando...
Il y a 31 mois
ayenge
ayenge :
@Berron :

ça reste un très grand pilote !!!
Il y a 31 mois
jerome 73
jerome 73 :
honnêtement Fernando Alonso reviendra au devant du championnat de F1 mais pas avec cette voiture , certes des progrès on été fait sur la saison mais on ne peut pas regardez ces seuls résultats de fin saison , pour la plupart des écuries elle ont arrêter depuis un ou deux grand prix déjà le développement de leur voiture de cette année , et elle travail plein pot sur la saison prochaine une chose est sur c 'est que le retard pris cette année va être dur a rattraper car il faudra repartir quasiment avec une page blanche et cela serait beaucoup plus bénéfique pour l'écurie et leurs pilotes et se serait aussi un gain de temps , mais aujourd'hui Mc Laren en ont-il les moyen et la motivation , car il faut aussi qu'il pense au contrat avec leurs pilotes certains prennent fin en fin de saison et le manque de performance fera le reste .
Car quand on y vois un Fernando ALONZO dépité attendant que l'on vienne le chercher en bord de piste avec une voiture en panne cela vaut tout les discours mais aussi la frustration au sein de l'écurie et ce n'est pas fait pour rassuré les sponsors et partenaires .
Il y a 29 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.


+Le SAV de la F1


Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.