> > > > Vettel échappe à des sanctions disciplinaires pour ses propos en course

Vettel échappe à des sanctions disciplinaires pour ses propos en course

Le pilote de la Scuderia Ferrari, Sebastian Vettel, ne sera pas visé par des actions disciplinaires de la FIA après que le pilote a adressé ses excuses aux personnes injuriées, Charlie Whiting et Max Verstappen.

© Ferrari - La FIA s'est montré clémente avec S. Vettel© Ferrari - La FIA s'est montré clémente avec S. Vettel

C'est la fin d'une polémique pour Sebastian Vettel. Après la diffusion des communications radio entre le pilote et son équipe Ferrari lors du Grand Prix du Mexique, celui-ci était sous la menace de sanctions spécifiques aux propos injurieux qui visaient le directeur de course, Charlie Whiting, et son principal adversaire pour la 3e place, Max Verstappen. Rappelons que l'Allemand s'en était violemment pris à Whiting à la radio pour ce qu'il présumait être la passivité du responsable face au court-circuitage de la première chicane du pilote Red Bull au 68e tour de course.

Dans la décision de la Fédération Internationale de l'Automobile (FIA), celle-ci prend acte des "sincères excuses" du quadruple champion du monde adressées à la fois au président de la FIA, Jean Todt, à Charlie Whiting et à Max Verstappen :

« Immédiatement après l'incident, Sebastian Vettel est allé spontanément à la rencontre de Charlie Whiting de sorte à exprimer en personne ses regrets pour son comportement [...] Il a ensuite, une nouvelle fois de sa propre initiative, envoyé une lettre au président de la FIA Jean Todt et à Charlie Whiting, dans lesquelles il s'est excusé profondément pour ses actions »

Dans sa déclaration la FIA ajoute que les excuses de Vettel lui permettent d'échapper à des sanctions disciplinaires de l'organisme mondial du sport automobile : « À la lumière de ces sincères excuses, le président de la FIA a décidé, sur un fondement exceptionnel, de ne pas engager d'actions disciplinaires contre M. Vettel en saisissant le Tribunal International de cette affaire ».

La FIA précise cependant dans sa déclaration les règles qui ont cours en matière de respect de toutes les parties prenantes de la compétition et s'attarde également sur l'image qui est renvoyée de la discipline : « La FIA condamnera toujours l'emploie de propos injurieux – notamment quand ils sont dirigés contre les officiels et/ou contre les autres participants – et attend de tous les participants du championnat d'être respectueux et qu'ils soient conscients de l'exemple qu'ils renvoient au public et en particulier à la jeune génération.  ».

L'organisation profite également de cette affaire pour avertir tous les participants que si des faits similaires devaient se reproduire en Formule 1, elle saisirait immédiatement son Tribunal International dans le but d'infliger des sanctions disciplinaires. Théoriquement, celles-ci peuvent aller de la simple amende à la suspension de Grand Prix pour le pilote incriminé.

Le communiqué de la FIA met fin à un feuilleton qui avait commencé avec les pénalités infligées après course à Max Verstappen, pour avoir coupé la première chicane au tour 68, et à Sebastian Vettel pour une manœuvre de défense illicite sur Daniel Ricciardo. C'était finalement l'Australien qui avait remporté le gain de la 3e place sur tapis vert.


Vettel, Verstappen et Whiting Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




17 réactions sur cet article Donnez votre avis
Supervroum
Supervroum :
Définitivement un grand prix à mettre aux oubliettes!

Avec la réglementation des moteurs 2014, on a eu le droits a des courses de tondeuses à gazon, maintenant que les ingé arrivent à sortir quelque chose de correct de ces moteurs, on revoit des pilotes se battre, chouettes!!
Ben non, à croire qu'il faut avoir un comportement lisse et un caractère de mouton, bref, si des Vettel, Alonso, ou autres combattants sur pistes sont tapés sur les doigts avec des règles d'écoles primaires, autant nous ressortir les tondeuses à gazon, au moins on savait pourquoi les grands prix étaient à mourir d'ennui.
Pour autant je ne cautionne pas les attitudes irresponsables ou dangereuses, comme l'a si bien exprimer notre maitre Cappelo de la F1, @Aifaim, ce comportement est aussi issu de l'éducation de la jeune génération en piste, un peu comme nos propres enfants dont on s'offusque de leurs façon d'agir, de vivre, mais les responsables, se sont bien nous !

Il est loin le temps ou les pilotes qui se sortaient de piste réglaient leurs comptes à coups de poings ou autres joyeusetés et ne finissaient pas pour autant sur le bucher !!!

Oui, je sais je suis en mode bougon, mais bon sang, ça tourne au ridicule cet après GP !!!!!
Il y a 37 mois
Profx
Profx :
eh ben les juges de la fia vont en avoir du travail .... je note au moins 5 a 6 pilotes par courses qui insultent un concurrent ou l autre .... a moins qu en encore une fois , ce ne soit que max qu on ai pas le droit d insulter ....

ce genre de comportement de la fia m agace car il me pousse a detester un pilote que j apreciais justement pour son cote chien dans un jeu de quille. mais a force de toujours proteger ce cher max on va finir par reussir a en faire le pilote le lplus hais de l histoire de la f1
Il y a 37 mois
AP01
AP01 :
Quelle histoire ! Ces chochottes qui ne n'acceptent pas qu'un pilote, dans le feu de l'action et s'estimant (à juste titre qui plus est) lésé, prononce quelques nom d'oiseaux ou s'en prenne à un membre de la FIA, c'est vraiment se moquer du monde !
Il est vrai qu'à la FIA ils préfèrent apparemment les soirées sado maso en costume nazi... sans parler d'accepter des sponsors comme Heineken qu'on nous montre à longueur de GP quand M. Todt s'occupe, soit-disant, de sécurité routière ?! Il faut vraiment se croire intouchable pour se moquer à ce point du monde...

C'est exactement la même chose que quand des hommes politiques, corrompus jusqu'à la moelle et menteurs invétérés, viennent donner des leçons de morale à des joueurs de foot analphabètes parce qu'ils ne chantent pas la Marseillaise ou ont un comportement qui pourrait choquer (oh mon Dieu) les jeunes pour qui ils sont censés être des modèles. Mieux vaut en rire qu'en pleurer sans doute...

Le plus étonnant dans cette histoire est sans doute de voir Vettel devenir un bad boy ! Qui l'eut cru ?
Il y a 37 mois
Nicolas
Nicolas :
La bienséance est ici un prétexte pour cacher le laxisme.
Oser invoquer l'exemple donné aux jeunes est proprement scandaleux: il faudrait se laisser léser par un adversaire sans broncher ?
Eh bien, non, désolé, tous les concurrents ont droit à exiger que les règles s'appliquent à tous. Et l'exemple à donner n'est évidemment pas de le faire par des insultes, mais d'être très clair et faire en sorte d'être entendu. Les jeunes le comprennent d'autant mieux qu'ils le vivent souvent au quotidien et personne ne leur fera entendre que s'écraser bien gentiment leur apportera satisfaction.
On est bien d'accord qu'il faut d'abord demander gentiment, mais quand il y a abus manifeste, il faut aussi pouvoir taper du poing sur la table (à défaut de l'adversaire).
Cela n'est d'ailleurs absolument pas contradictoire avec l'esprit sportif, puisque justement, c'est toujours une entorse à cet esprit qui déclenche ce genre de réaction. Et qui dit réaction, implique une action préalable qui est celle qu'il faut contrer. Donc, ne pas se tromper de cible pour éviter que ça dégénère. Malheureusement, la FIA choisit comme d'habitude la solution de facilité et menace ceux qui réagissent au lieu de ceux qui agissent mal. C'est une absence totale de maîtrise de la prévention, alors comment s'étonner des connivences avec les alcooliers...
Il y a 37 mois
Aifaim
Aifaim :
Nicolas@, je ne suis pas plus certain que l'accord financier avec Heineken aura plus d'effet sur l'alcoolisme que l'affichage des commanditaires cigarettiers autrefois. Leur intérêt bien compris - ils ne sont pas des mécènes ! - c'est de prendre des parts de marché à d'autres marques.
Pour inciter à la consommation, il existe malheureusement des méthodes infiniment plus insidieuses et perverses à l'efficacité criminelle.

Il y a 37 mois
AP01
AP01 :
Le problème avec Heineken n'est pas tant de savoir si certains se mettront à boire en regardant un GP que le côté schizophrène de Todt et son complice Mister E.
La F1 peut trouver d'autres sponsors que des cigarettiers et des vendeurs d'alcool quand même ! Et si la FOM engrange quelques dizaines de millions en moins cela ne les empêchera pas de se goinfrer sur le dos des spectateurs et téléspectateurs.
Et n'oubliez surtout pas que ceux qui vendent ces produits (la F1, le foot et tous les autres sports comme spectacles) n'en ont strictement rien à faire du sport en tant que tel, comme du reste ! Seule importe le pognon que cela rapporte et faire la promotions de produits cancérigènes ou se faire passer pour un bon samaritain en promouvant la sécurité routière ne leur pose absolument aucun problème de conscience !
Ce Todt est décidément un piètre personnage. Oncle Bernie, lui, a au moins l'"honnêteté" d'assumer son cynisme...
Il y a 37 mois
Aifaim
Aifaim :
AP01@, il y a au moins un point sur lequel je ne vous suis pas :
"La F1 peut trouver d'autres sponsors que des cigarettiers et des vendeurs d'alcool quand même ! "
C'est aujourd'hui infiniment plus difficile que ce le fût, surtout au niveau financier de l'investissement en fonction des retombées à en attendre.
C'est également vrai pour les écuries : Les tribulations de McLaren en ce domaine ces dernières années en sont le témoignage vivant et concret.

Si les annonceurs "n'en ont "rien à faire du sport", je suppose que vous voulez dire de l'éthique et du déroulement des épreuves. Car, bien entendu, l'image véhiculée par un sport ou un sportif est l'effet miroir recherché.

Il y a 37 mois
AP01
AP01 :
Ce qui est "difficile" c'est de trouver des sponsors prêts à payer les prix démentiels demandés par la FOM ! C'est comme les droits TV : ils ont explosés en 25 ans ! Au profit de qui ? Ni des téléspectateurs, ni des spectateurs, non, mais au profit de la FOM t de Bernie dont la fortune est estimée à environ 3 milliards d'euros !!! Alors, sincèrement, vous ne pensez pas que pleins de sociétés de plus faibles envergures seraient intéressées pour communiquer en F1 si les tarifs n'étaient pas abordables ? Mince, cela rapporterait moins aux gugus qui s'en mettent plein les fouilles donc,pas question ! C'est offre prémium ou passez votre chemin.

C'est également la même chose pour McLaren qui n'a aucun souci financier et qui ne veut pas se brader, en grande partie par fierté. De ce côté-là, Ron Dennis ne craint personne...

Et, effectivement, vous m'avez bien lu, je parle de l'éthique et du déroulement des épreuves, mais je ne parle pas des annonceurs mais des "vendeurs", de la FOM et des propriétaires des droits commerciaux. Eux cherchent des profits et de la rentabilité. Ils investissent en achetant la F1 que pour gagner de l'argent et se moque du reste.
Les annonceurs, eux, ne cherchent que du "temps de cerveaux disponible" en rapport avec leurs cibles marketing ("marketing" étant synonyme de "mensonge").
Nous ne sommes que des gogos qui cherchent un peu de passion et des proies plus ou moins faciles pour les McKenzie, Ecclestone et Cie.
Il y a 37 mois
Aifaim
Aifaim :
AP01&@, n'oubliez tout de même pas les écuries dans les bénéficiaires des revenus, surtout celles qui gagnent - pourquoi pas - et les plus emblématiques, Ferrari en tête. Là encore, le 11e, c'est le dindon... Mais les intermédiaires (Force India) crient à la lune en presque pure perte.

Mais il n'y a pas que la F1, pas qu'Ecclestone. Si la FIA reste incontournable, il est des patrons dans d'autres disciplines qui savent globalement mieux gérer leur sport.

Il y a 37 mois
AP01
AP01 :
Mais non, les écuries ne sont pas les bénéficiaires des revenus, la preuve, certaines ne touchent rien ou presque alors qu'a la différence des détenteurs des droits, elles font ce sport ! Quant aux autres, les Ferrari&Co, elles touchent trop par rapport aux petites écuries mais ont des dépenses très importantes pour lutter pour le (les) titre(s). Donc, in fine, les seuls gagnants sont bien les McKenzie et autres investisseurs.
J'ajouterai que la F1 est extrêmement bien gérée. Il n'y a qu'à regarder les milliards de profits engrangés par McKenzie, ses associés et ses actionnaires...
Une bonne gestion du sport et des autres multinationales c'est :
- enrichir les riches
- appauvrir les classes moyennes avec des tarifs, abonnements, prix des places, subventions publiques (et donc impôts)... démesurés
- mépriser les pauvres qui ne rapportent rien et n'ont donc aucun intérêt
Il y a 37 mois
Profx
Profx :
whaw ce cher ap01 ... nous la refait version populo ....
la f1 des le depart etait un sport de riche ....
pour monter une ecurie pour participer aux courses de f1, la bonne volonté n as jamais suffit loin de la
meme si il eu un temp ou un individu quelconque pouvait acheter une voiture et participer a quelques courses ... enfin a condition d avoir assez d argent pour payer la voiture , les mecano et les droits de participations ...

certain on pu creer des ecuries privée avec des moyens pas enorme ... enfin ce ne tait pas des fauchés non plus lol
mais imaginer la f1 comme un sport democratique .... que ce soit dans le sens pas cher ou le sens directionnel .
la f1 elitiste parce que le nec plus ultra comme type de competition, c etait des le depart sense represente la competition automobile ultime . les meuilleurs pilotes , les voiture les plus puissantes les plus facinantes .
on ne construit pas ce genre de voiture comme on pourrait restaurer une "dacia".
c est pour cela aussi que renault quand il s est inscrit au depart des gp faisait l unanimité coté raillerie. son engagement etant un peu bizarre venant d un constructeur generaliste de gamme plutot .... basse

alors oui bernie est riche aujourd hui mais est ce que tout ce fric a ete gagne en tant que patron de la fom ? j en serai tres etonné ...
que l on investisse dans un sport et sa gestion sans vouloir y gagner un franc .... ca me paraitrai dangereux pour le sport en lui meme ....
alors la vieille rangaine sur le partage inequitable de l argent de la fom ... a moins de vouloir recompenser la mediocrité .... je ne vois pas pourquoi manor par exemple devrai recevoir autant que mercedes ...
on ne peut pas etre dernier d une competition et repartir avec une coupe aussi belle que le vainqueur

Il y a 37 mois
AP01
AP01 :
avec toi c'est comme le point goodwin... Dès qu'on montre du doigt des réalités assez incontestables, on passe pour un populiste. Quelle belle argumentation...
Et, comme d'habitude, on me prête des propos que je n'ai jamais tenus...

Oui, l'essentiel de Bernie a été accumulé grâce à la FOM, aucun doute la-dessus. A moins qu'il ait une autre activité connue ? Mais, là-aussi, tu iras sans doute prétendre qu'il a inventé l'informatique et qu'il tire sa fortune des ordinateurs qu'il monte dans son garage ?!
Pour le reste, je ne perds pas plus de temps avec toi car cela n'a aucun intérêt.
Il y a 37 mois
Nicolas
Nicolas :
Qui a dit que le dernier devrait recevoir autant que le vainqueur ?
Il y a quand même une différence entre ne donner des points qu'aux dix premiers et répartir les points sur tous les arrivants de manière bien évidemment dégressive. Le système en vigueur crée une exclusion détestable par son principe même, or ce principe a tendance à transpirer dans les décisions des commissaires qui analysent les incidents de course et interprètent le règlement selon le sens du vent.
Quel crédit peut-on accorder à une organisation qui retourne sa veste sur tous les plans, que ce soit de l'application de sa propre règlementation ou de l'hypocrisie de sa politique de sécurité ?
Il y a 37 mois
arno
arno :
Il y a des accords signaient entre les écuries et la FOM, ce qui ne sont pas d'accord peuvent toujours ne pas venir en F1.
Tout le monde sait en s'inscrivant au championnat du monde que seul les 10 premiers aux constructeurs toucherons de l'argent.
Donc revenir sans cesse sur le partage des gains qui a été accepté par l'ensemble des participants c'est de la mauvaise foie.
Ceux qui ne sont pas content aujourd'hui de la répartition de l'argent de la FOM ils devront attendre les prochains accords Concorde et si ça ne leur convient pas ils peuvent partir personne ne les forces à rester en F1.
Si on en revient encore à la répartition des gains de la FOM alors que les écuries voient leur dotation augmenter c'est parce que les couts ont explosé grace à la FIA plus rapidement que les recettes.

A tous ceux qui sont contre de limiter à 10 écuries le nombre de bénéficiaire il faut rémunérer combien d'écuries?
Je doute fort qu'il soit bénéfique sur le plan sportif de rétribuer chaque participant au championnat, quand on voit déjà l'écart de performance entre le premier et le 10 ème je doute qu'il soit bien utile de donner de l'argent à des équipes qui feront de la figuration.

Il y a 37 mois
AP01
AP01 :
"Ceux qui ne sont pas content aujourd'hui de la répartition de l'argent de la FOM ils devront attendre les prochains accords Concorde" : pas certain puisque la Commission européenne se penche actuellement sur la question... www.leblogauto.com/2015/09/f1-sauber-et-force-india-saisissent-la-commission-europeenne.html
et, oh surprise, que lis-je : "Certains avancent même que l?Union Européenne pourrait forcer la FIA a reprendre tout ou partie des droits qu?elle laisse complaisamment à la FOM (la FIA touche 0,5% + droits d?entrées des écuries)." ?!!! Comme quoi, ce que j'écrivais il y a quelques minutes sur l"intérêt de voir la FIA reprendre en main la partie commerciale n'est pas sans espoir, au moins en partie...
Il y a 37 mois
arno
arno :
@AP01
2015 ça date un peu depuis il y a eu le brexit.
La FOM est une société de droit britannique et toutes les écuries hormis Ferrari et Sauber sont de droit britannique.
Il y a 37 mois
AP01
AP01 :
@arno,
Le Brexit ? Si "2015 date un peu", vous oubliez que le Brexit n'est qu'un mot à cette heure et que rien, absolument rien, n'a changé depuis le vote des britanniques ! Pourquoi ? Parce que l'article qui engage la sortie de la GB de l'Europe n'a pas encore été activé ! Il était prévu pour mars mais avec l'arrêt de la Cour Suprême britannique, le Parlement doit voter, malgré le référendum, ce qui devrait au minimum retarder le processus... ;-)
Il y a 37 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.

Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.