> > > > Manor n'évite pas la lanterne rouge

Manor n'évite pas la lanterne rouge

La saison 2016 du petit poucet s'achève par un contact final entre ses deux poulains, mais devant les deux Sauber. Ceci étant, la dernière place du classement par équipes est quand même à l'arrivée...

© Manor Racing - Ocon termine sa dernière course pour Manor devant Wehrlein© Manor Racing - Ocon termine sa dernière course pour Manor devant Wehrlein

Profondément remaniée sur les bases de Marussia, l'écurie Manor n'a quand même pas démérité tout au long de l'année.
Preuve si il en est avec ce dernier Grand Prix terminé en 13e et en 14e position : Ocon juste devant Wehrlein. Pour la cinquième fois de la saison, le petit team anglais terminait devant les deux Sauber. Cela était toutefois insuffisant au vu des deux points ramenés par Nasr à Interlagos lors de la manche précédente. Mais à Abu Dhabi, les deux pilotes Manor ont mis un point d'honneur à terminer devant les représentants Suisses.

Ocon finit en force !

Après ses qualifications vécues lui-même comme « catastrophiques », Esteban Ocon a tiré profit d'une stratégie à deux arrêts. En retard par rapport à son équipier en début de course, le jeune Français est pourtant allé par deux fois au contact avec ses adversaires directs. Une première fois, avec Felipe Nasr au passage du huitième virage, après la première longue ligne droite. Le Tricolore laissa un bout de son aileron dans la manœuvre, forcé à anticiper son deuxième arrêt aux stands : « En course, j'ai pris un bon départ, en gagnant trois places dans le premier tour. J'ai pu monter en 11e position. Nous avions vraiment un très bon rythme face aux pilotes Sauber. J'avais le rythme pour passer Nasr mais nous nous sommes touchés, j'ai endommagé mon aileron avant. »

Puis, son deuxième relais en pneus super-tendres l'a vu dépasser Ericsson, juste à la sortie de l'arrêt aux stands du Suédois. En verve, le Normand rattrapait à son tour son équipier. À 6 tours de l'arrivée, les deux pilotes Manor étaient roue dans roue, treizième place à la clé. La passe d'armes entre les deux hommes fut complètement éclipsée bien évidemment par la bataille au sommet du classement. Mais ce face à face fut marqué par un clash.

Ocon se jetait à l'extérieur du onzième virage, à la fin de la deuxième ligne droite. Face à lui, son futur ex-équipier lui ferma la porte avec véhémence. Les deux pilotes court-circutaient même le virage. Mais le natif d'Evreux ressortait devant et avait gagné la place : « Oui, je suis vraiment ravi. Il n'y a pas de secret : j'étais très frustré après les Qualifications ! Nous avons ramené les deux voitures à l'arrivée, en bonne position. Ce ne fut pas assez pour rattraper le Brésil. Je pense quand même que nous avons fait notre meilleur travail possible ces deux dernières semaines. »

Ainsi, la courte expérience du jeune Français touche à sa fin. Il n'aura pu malheureusement ne pas apporter de points à son écurie en neuf courses, décrochant une douzième place comme meilleur résultat, au Brésil il y a deux semaines. En remplacement de Rio Haryanto, le champion GP3 2015 a quand même connu une belle aventure :
« Je ne pourrais jamais assez remercier Manor pour m'avoir donné l'incroyable opportunité de commencer ma carrière en Formule 1. Ce fut un réel plaisir, j'ai appris énormément dans chaque aire de travail. Cette expérience sera importante pour le reste de ma carrière, je ne le remercierai donc jamais assez pour cela.
Bien que je parte, je surveillerai toujours avec attention Manor ; l'équipe a tellement de potentiel. Peut-être qu'un jour nous aurons ensemble une belle bataille en piste ! »


Une fin de course à l'agonie pour Wehrlein

Une nouvelle fois, l'Allemand s'est sublimé en Qualifications, avec un cinquième passage en Q2. Dans le face à face avec Ocon, le résultat était ici sans appel : 7-2 en sa faveur ! En revanche, son rythme en course fut plus moyen. Parti 16e, le Germanique a perdu quatre places au départ. Il semble avoir été handicapé avec son début de course en pneus ultra-tendres. Dés lors, son deuxième arrêt, déjà effectué au 24e tour, l'a condamné à effectuer un dernier relais de 31 tours ! Forcément, il lui était bien difficile de contenir les assauts de son équipier en fin de session. Sur des pneus usés, l'accrochage était rendu possible. Il put toutefois conserver la 14e place après coup, devant les deux Sauber.

« C'est vraiment agréable de terminer sa saison sur une performance solide. J'ai eu un premier arrêt aux stands difficile, ce qui fut très frustrant, surtout après ma belle séance en Qualifications. J'ai bataillé dur pour revenir dans le sens où nous avons gagné quelques places ; j'étais sur une stratégie différente. Ce n'était pas possible pour moi de défendre sur mon équipier, j'étais sur des vieux pneus tendres. Au moins, nous avons terminé devant Sauber une ultime fois. Merci à l'équipe, nous avons bataillé ensemble jusqu'à la fin. » précisait l'Allemand.

Alors, quid de l'avenir du champion DTM 2015 ? Deux options : rester chez Manor ou s'inviter dans le deuxième baquet Sauber. Avant cela, l'heure était aux remerciements ce dimanche à Abu Dhabi: « Nous avons eu une saison faite de hauts et de bas, mais l'expérience nous rendra plus forte dans le futur. J'ai connu une très très bonne première saison en Formule 1, merci à chaque membre de Manor. Je suis triste de n'avoir pu marquer qu'un point et surtout d'avoir perdu la 10e place des constructeurs. Nous nous souviendrons quand même de ce jour en Autriche, où nous avons célébré ce point tous ensemble. »




Bilan, Yas Marina et Manor Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.