> > > > Pierre Gasly : Le soleil levant avant le zénith ?

Pierre Gasly : Le soleil levant avant le zénith ?

Présent également ce Lundi à l'occasion de la conférence de presse autour du Grand Prix de France, le champion GP2 Series 2016 a bien indiqué que son programme 2017 se tournera, sauf surprise, vers la Super Formula Japonaise. Avant la Formule 1 dans un futur proche ?

© GP2 Series - Pierre Gasly espère être au rendez-vous du Grand Prix de France en 2018 !© GP2 Series - Pierre Gasly espère être au rendez-vous du Grand Prix de France en 2018 !

Âgé de seulement 20 ans, Pierre Gasly n'a pu connaître la première vie du Grand Prix de France disputé au Castellet entre 1971 et 1990. Pourtant, 26 ans après la dernière course - remportée par Alain Prost - le jeune Normand était tout à sa joie de voir le circuit provençal revenir au calendrier, à partir de l'année 2018 : «Cette course est une nouvelle incroyable pour tous les fans de Formule 1 en France, enfin ce Grand Prix est de retour ! » a t-il confié au micro des différents journalistes présents dans la salle de l'Automobile Club de France, dont Motorsinside faisait partie.

Devenu pilote d'essais de Red Bull en septembre 2015, Pierre Gasly connaît déjà bien les rouages de ce circuit moderne, rénové au début des années 2000 par les soins de Philippe Gurdjian : « J'ai déjà piloté sur ce circuit, j'y ai même déjà remporté une victoire (en Formule Renault 2 litres, en 2013) ! J'y étais encore il n'y a pas longtemps pour effectuer des tests F1 avec Red Bull en vue de l'année prochaine. C'est un circuit que je connais bien, je l'apprécie énormément, j'y ai effectué beaucoup de tours ! Il y a des virages particuliers et très sympathiques, dont celui du Beausset. »

Espérons désormais que Pierre Gasly puisse faire partie des successeurs de Sébastien Bourdais, dernier pilote français à avoir participé à un Grand Prix de France : « Pour un Français, cette expérience de rouler à domicile serait unique. A une échelle réduite, J'ai eu la chance de vivre une course au Castellet en 2 litres ou Formule Renault 3.5 litres. Dans ce cas précis, on veut juste faire une course incroyable pour remercier ses fans. L'envie sera là même si j'imagine qu'il y aurait une pression plus forte. Mais je le vois plus comme un boost ! »


Ceci étant, en attendant 2018 et le 15e Grand Prix F1 au Circuit Paul Ricard, l'ex-pilote Prema devra avant franchir le cap d'une saison 2017 dans l'ombre. Finalement laissé de côté par Helmut Marko, le jeune homme de 20 ans devra faire ses preuves dans une autre discipline que la F1, tout en accumulant les kilomètres d'essais pour le compte de Red Bull.

« 2017 ? J'en ai parlé encore récemment avec Helmut. L'objectif est fixé : trouver la meilleur option en 2018. Il y a des grosses discussions en cours, Red Bull négocie avec des équipes pour la Super Formula.» précise encore le Français avant de poursuivre : « J'ai encore eu Stoffel (Vandoorne) au téléphone il y a peu. Il m'a dit que c'était une série très difficile avec beaucoup de pilotes expérimentés. La philosophie, le travail avec les équipes, la comparaison est totalement différente, mais je suis prêt pour cela. Ce sera très excitant que de découvrir un nouveau championnat ; cela serait une belle source de préparation avant -je l'espère- de signer en Formule 1 dans les prochaines années. »


Pour cela, l'équipe Red Bull est actuellement en discussions avec les deux constructeurs principaux, que sont Honda et Toyota. Mais alors que les choses prendraient du retard avec le premier cité, Gasly semblerait se diriger vers une équipe propulsée par Toyota. L'équipe Team Le Mans, qui était composé Narain Karthikeyan et Kamui Kobayashi cette année serait une option envisageable, les deux pilotes n'étant pas sûr de garder leur baquet. Même si cette signature ne serait pas visiblement un succès, les deux pilotes ayant terminé respectivement 14e et 17e du classement final des pilotes.

Quoi qu'il en soit, Gasly devra déjà rattraper son retard. Les tests de la prochaine saison ont déjà été effectués par les concurrents du plateau, le même week-end que celui de la finale du GP2 Series, brillamment remportée par le pilote rouennais.

Mais notre tricolore peut voir plus loin. S'il marche quand même dans les pas du pilote belge au pays du Soleil Levant (deux victoires, une quatrième place finale), tout est possible : « Ce Grand Prix va être une motivation supplémentaire. Mon objectif dans ma vie est clair : je veux être en Formule 1. Je donne tout mon temps et toute mon énergie pour y arriver.  Je vais faire mon maximum pour être sur la grille en F1 en 2018. »

Nous scruterons donc d'un œil attentif les évolutions de Pierre Gasly en Super Formula si d'aventure un volant lui était attribué. Les portes de la filière Red Bull lui tendent les bras. D'autant plus que Daniil Kyvat est affaibli par des performances sportives plutôt moyennes depuis sa rétrogradation datant du mois de mai. Le Russe a même pour mission d'attaquer fort son début de saison 2017, qui sera marqué une nouvelle fois par son Grand Prix local, disputé à Sotchi en avril prochain.


Gasly, 2017 et Red Bull Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




2 réactions sur cet article Donnez votre avis
Aifaim
Aifaim :
Cette Super Formula est championnat de très haut niveau puisque si retrouvent des jeunes de talent et des pilotes aguerris éventuellement par des joutes en F1.

Elle est un parallèle à la Formule 2 des années 60/70 où se côtoyaient des pilotes de F1, des pilotes habitués de la F2 auxquels venaient se frotter les jeunes loups issus de la Formule 3.

Aujourd'hui, la densité d'une saison de grands Prix rend illusoire la présence de titulaires en F1 dans la division inférieure. Mais des ex-F1, postulants ou non à le redevenir contre les pilotes d'essai ou de développement et quelques aspirants constitueraient un plateau de GP2 infiniment plus probant parce que d'un niveau plus constant.

Et on serait quasiment certain de voir les meilleurs émerger.
Il y a 24 mois
Aifaim
Aifaim :
Ouh là là, le correcteur est toujours aussi c...

Cette Super Formula est un championnat de très haut niveau puisque s'y retrouvent des jeunes de talent et des pilotes
Il y a 24 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.