> > > > La personnalité de Pascal Wehrlein n'a pas plu à Sahara Force India

La personnalité de Pascal Wehrlein n'a pas plu à Sahara Force India

Pascal Wehrlein a tenu à obtenir des explications de la part de Sahara Force India pour avoir choisi Esteban Ocon plutôt que lui pour remplacer Nico Hülkenberg. Cela serait lié à sa personnalité et aux essais menés ensemble en 2015.

© Manor - La relation entre Pascal Wehrlein et Sahara Force India ne s'est  pas bien passée© Manor - La relation entre Pascal Wehrlein et Sahara Force India ne s'est pas bien passée

En étant le premier protégé de Mercedes à faire son arrivée en F1, Pascal Wehrlein se voyait clairement comme un prétendant naturel au poste libéré chez Sahara Force India.

Il avait ainsi très peu apprécié que ce soit finalement Esteban Ocon, qui lui soit finalement privilégié. Il a donc voulu échanger avec les dirigeants de l'équipe pour connaitre les raisons de leur choix, comme il l'a expliqué à Autosport : « Je voulais apprendre de cette situation. Je ne voulais pas aller là-bas en étant en colère et leur parlant de mauvaise humeur. Je connais maintenant les raisons et c'est quelque chose de facile à changer. »

Les raisons avancées sont ainsi d'ordre personnel et non lié à son niveau de performance. L'équipe était ainsi en mesure de comparer directement les deux pilotes puisqu'elle leur avait tous les deux permis de réaliser plusieurs séances d'essais en son sein la saison passée : « Cela n'a rien à voir avec la performance. Ils pensent qu'Esteban s'intègre mieux dans l'équipe que moi, c'est tout. La décision n'avait rien à voir avec le retour technique ou la performance mais est liée à la façon dont nous nous entendions, quelque chose d'un point de vue personnel. »

Si c'est donc l'attitude jugée un peu froide et hautaine qui a été reprochée au pilote allemand, on peut tout de même se demander s'il est si facile de changer de personnalité pour s'intégrer dans une équipe.

On peut donc ainsi d'autant mieux comprendre les réticences de Mercedes à le jeter dans le grand bain en le nommant directement dans son équipe. Avant l'annonce de la retraite de Nico Rosberg, Toto Wolff était ainsi en discussions avec Manor et Sauber pour qu'il poursuive son apprentissage de la F1 dans une plus petite équipe.

Avec la participation de www.racingbusiness.fr


Force India, Wehrlein et Ocon Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




3 réactions sur cet article Donnez votre avis
dahou ouabou
dahou ouabou :
Oh le coléreux : belle blague !
Il se met tellement en colère que depuis la retraite de nico pas une seule interview .
Une interview qui pourrait engendrer sa colère et que mercedes décide de titulariser alonso . Non , button . Non , al baghdadi de mossoul.
Ce jeune werhlein s'il avait possédé la vie , il se serait gardé lui même en vie. Bon werhlein , mettons la blague hors saison. Oh faite?? que penses-tu de la retraite de nico ?, cette fois-ci calmement sans énervement . Si possible.
Il y a 24 mois
dahou ouabou
dahou ouabou :
AH werhlein !
Quand ça veut pas... ça veut pas !

Tout le monde prend un bon départ : alonso , vettel , pérez , Hamilton, nico ect...
Voyez arriver en haut au milieu d'image , la voiture de sécurité au secours de pascal werhlein , pour donner un nouveau départ .
Nouveau règlement entrant en vigueur en 2017.

www.dailymotion.com/video/x5550yi_des-saumons-traversent-la-route_animals
Il y a 24 mois
milano
milano :
Et voila , mon petit Pascal , tu as maintenant une étiquette qui te suivra jusque à la fin de ta carrière alors que celle ci n'est pas encore pleinement lancé .
Il y a 24 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.