> > > > Bilan de la saison 2016 : votez pour votre top 10 !

Bilan de la saison 2016 : votez pour votre top 10 !

Motorsinside vous sollicite : à vous de constituer votre classement de cette saison écoulée ; et consacrez votre champion !

© Mercedes - Votre pilote de l'année sera t-il l'un des trois premiers du classement final ?© Mercedes - Votre pilote de l'année sera t-il l'un des trois premiers du classement final ?

Cérémonie de remise de prix de la FIA, Autosprint et Autosport Awards... comme il est de coutume, le mois de décembre est celui des récompenses pour les acteurs de la discipline reine. Il y a plus d'une semaine à Vienne, Nico Rosberg recevait officiellement son titre de champion du monde des pilotes des mains du président Jean Todt en personne.

Au-delà d'une saison terriblement éprouvante, notamment face à Lewis Hamilton, son propre équipier ; l'Allemand a réalisé son rêve en devenant à son tour champion du monde de Formule 1.

Mais le nouveau retraité fera t-il coup double en remportant la majorité de vos suffrages ?

Fidèles et assidus, l'équipe rédactionnelle tient au passage à vous remercier pour votre participation, à travers vos lectures et vos réactions tout au long des 21 Grands Prix.



Désormais, le jury, c'est vous !

Votre site préféré de sport mécanique vous offre la possibilité d'établir votre top 10 de la saison écoulée. Un vote basé notamment sur votre propre appréciation des performances et du comportement global des différents acteurs du plateau... ou sur chacun sur vos propres critères d'évaluation (promis, nous n'irons pas vérifier !)

Avec une victoire de plus que Nico Rosberg (10 contre 9), Lewis Hamilton sera t-il cette fois devant son ex-équipier ? Vainqueur en Espagne en mai dernier à l'occasion de sa première course chez Red Bull, Max Verstappen a t-il suffisamment épaté la galerie pour se hisser en haut de vos votes ? Ou bien encore le troisième homme de cette saison : Daniel Ricciardo, vainqueur en Malaisie mais surtout passé tout prés de la victoire en Espagne et à Monaco ?

Derrière les gros bras, en quelle position placerez-vous les autres pilotes du plateau ? C'est le moment où jamais pour valoriser les performances plus “discrètes”. Signalons notamment les deux podiums de Sergio Pérez, le début en fanfare de Romain Grosjean (une sixième et une cinquième lors des deux premières courses) ou bien plus modestement, les deux points discrets mais précieux de Felipe Nasr à Interlagos ?

Pour cela, l'important est de constituer un top 10 des pilotes à partir de cette saison 2016. De Nico Rosberg à Rio Haryanto, les 24 concurrents ayant pris part à un Grand Prix sont en lice ; dont Stoffel Vandoorne, entré dans les points à l'occasion de sa seule course de la saison à Bahreïn.
Afin de vous rafraîchir la mémoire, voici ci-dessous le classement final du championnat des pilotes.

PiloteEquipePoints
1N. RosbergMercedes385
2L. HamiltonMercedes380
3D. RicciardoRed Bull256
4S. VettelFerrari212
5M. VerstappenRed Bull204
6K. RäikkönenFerrari186
7S. PérezForce India101
8V. BottasWilliams85
9N. HülkenbergForce India72
10F. AlonsoMclaren54
11F. MassaWilliams53
12C. SainzToro Rosso46
13R. Grosjean Haas29
14D. KyvatToro Rosso25
15J. ButtonMclaren21
16K. MagnussenRenault7
17F. NasrSauber2
18J. PalmerRenault1
19P. WehrleinManor1
20S. VandoorneMclaren1
21E. GutiérrezHaas0
22M. EricssonSauber0
23E. OconManor0
24R. HaryantoManor0

Et pour approfondir votre analyse, la rédaction vous proposera dés demain un bilan quotidien, équipe par équipe. Par conséquent, nous commencerons ce jeudi avec le bilan Manor ; pour terminer le jour de Noël avec les champions du monde: Mercedes !

DateEquipe
1Jeudi 15 décembreManor
2Vendredi 16 décembreSauber
3Samedi 17 décembreRenault
4Dimanche 18 décembreHaas
5Lundi 19 décembreToro Rosso
6Mardi 20 décembreMclaren
7Mercredi 21 décembreWilliams
8Jeudi 22 décembreForce India
9Vendredi 23 décembre Ferrari
10Samedi 24 décembreRed Bull
11Dimanche 25 décembreMercedes

Comment faire ?

Pour cela, inscrivez votre top 10 en le partageant dans la rubrique « commentaires » de cet article.
N'hésitez pas à motiver votre classement en quelques mots, ce qui permettra de nourrir le débat entre toute la communauté !

Jusqu'à quelle date peut-on voter ?

Ultime précision de taille : les votes sont ouverts jusqu'au Vendredi 30 Décembre, 23:59.
Les résultats seront communiqués au cours de la première semaine de Janvier 2017 !
Alors, à vos claviers... et par avance, bonnes fêtes à toutes et à tous !




Top 10 des lecteurs, 2016 et Opinion Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




77 réactions sur cet article Donnez votre avis
Martin Doyer
Martin Doyer :
le pilote qui a donné le meilleur spectacle cette année pour ma part est sans aucun doute Max Verstappen. .Quel jeune talent audacieux et que majestueux sous la pluie. Ensuite sans aucun doute lewis Hamilton qui est au sommet de son talent et qui aurait gagné cette année n'eut été de ses abandons :( Nico vient ensuite car il a vraiment tout donné cette saison. Il se retire en champion, un titre qu'il a bien mérité! Daniel Ricciardo ensuite car il a su rehausser d'un cran son pilotage et a eu une excellente saison. Kimi M'a impressionné dominant Vettel a plusieurs reprises. Alonso a très bien fait malgré les performances de sa voiture. Ensuite Vettel, qui m'a un peu déçu cette année avec ses commentaires et résultats. Gros jean a bien fait à quelques reprises malgré les problèmes avec sa voiture... Le jeune Whrlein m'a impressionné à quelques reprises ainsi que Sainz... Vandoorne qui a marqué 1 point à son 1er GP en remplacement d'Alonso... Hulkenberg a eu une saison normale... Massa a bien fait, sans plus selon moi. Perez m'a un peu déçu car il m'a semblé un peu moins combatif cette année que les années précédentes. Bottas a bien fait et Button aussi, sans plus. Kvyat a été , je crois la déception de la saison. Magnussen et Palmer on bien fait avec la voiture qu'ils avaient... Nasr aussi... Ocon ne m'a pas impressionné autant que certain ( c'est mon avis personnel). Haryanto on en parle pas... C'est bien sûr mon humble avis qui sera certainement bien différent de certains... :)
Il y a 18 mois
Alexandre Lepère
Alexandre Lepère :
Afin de vous lancer, la rédaction de Motors Inside se mouille et quelques rédacteurs viendront placer leur vote. Voici le mien !

Mon « champion 2016 » : 1- Ricciardo

Le challenger que l'on se plait à encourager. Inutile d'approfondir la sympathie et le charisme que dégagent l'Australien. Jamais à la faute cette saison, une constance remarquable : 16 courses terminées dans le top 5. Vainqueur moral en Espagne mais surtout à Monaco, Ricciardo n'a pas eu à rougir de la comparaison directe avec Verstappen. Malgré les coups d'éclats du Hollandais, c'est bien Ricciardo qui domina le match direct : 220 pts contre 191 pts dans un affrontement commencé à Barcelone. La différence est encore plus nette en Qualifications : 11 vs 6.
Sa deuxième partie de saison a été tout aussi solide, avec cette victoire à Sepang qui récompense son année. Notons quand même sa petite baisse de régime en fin de saison, en atteste sa 8e place au Brésil bien loin de Max Verstappen.
Toutefois, l'essentiel était déjà assuré : la troisième place du classement des pilotes, derrière les deux Mercedes !

2-Hamilton

Le champion du monde moral de cette saison 2016 ? Le numéro 44 a su à chaque fois se remettre en selle face à ses soucis mécaniques. Une fois lancé après sa victoire à Monaco, on retrouva le Lewis des grandes heures, avec six victoires glanées jusqu'à la trêve estivale. L'abandon moteur à Sepang est celui de trop.
Mué en position de challenger, il aura eu quand même le mérite de nous offrir du suspens jusque dans le dernier virage de la dernière course.
Quel coup de poker mental à Abu Dhabi ! Lewis Hamilton a dicté sa loi en fin de saison et mené à la baguette un adversaire retranché sur son avance. Il a même réussi à tirer la couverture médiatique sur lui malgré le titre de Rosberg, jusqu'à l'annonce de la retraite de l'Allemand.
Cependant, le triple champion du monde n'a pas non plus réalisé la saison parfaite. Ses départs ratés lui ont coûtés trop cher. Melbourne, Sakhir, Barcelone, Monza... Et il s'est aussi perdu à réparer sa configuration moteur à Bakou, à l'inverse de Rosberg.

3-Rosberg

Le champion du monde 2016 tout court a brillé.. par son sang-froid. Intrinsèquement inférieur en vitesse de pointe moyenne, l'Allemand a montré des nerfs d'acier pour garder la main jusqu'au bout, comme lors de cette dernière course à Abu Dhabi. Le dépassement sur Verstappen était courageux et il n'est pas tombé dans le piège tendu par Hamilton ce qui est tout à son honneur !
Et à ceux qui lui rétorquent un manque de panache, n'oublions pas son week-end de Singapour, une pole brillante et un final à la lutte face à un Ricciardo super-sonique revenu de l'arrière. Idem au Japon, à voiture égale cette fois, Hamilton n'ayant pas été frappé par des problèmes sur ces deux courses..
.
Malgré tout, deux grands regrets ternissent son titre :
-les fameuses problèmes moteurs de son grand rival...
-le manque d'affrontement au coude à coude en piste face à Hamilton. La fin de course de Rosberg en Autriche prête en ce sens à débat. Mais l'histoire retiendra bel et bien que le fils de Keke appartient aussi à la caste des champions du monde. Son objectif personnel est atteint, sa retraite est dés lors légitime, même si nous aurions préféré le voir affronter une saison entière Hamilton dans une lutte de champion à champion.

4-Verstappen

Chaud devant : avec Max, on ne s'ennuie jamais ! Le jeune Hollandais est déterminé tant sur la piste que dans ses déclarations, quitte à froisser
Sur la piste, quelle intégration, dans une équipe pourtant quadruple championne du monde ! Sa première course avec le Taureau Ailé en Espagne a été un vent de fraîcheur.
Mais, le petit prodige a le défaut de ses qualités. Certaines man?uvres ont clairement été dangereuses, comme les violentes fermetures de portes dans la ligne droite de Kemmel à Spa, ou anti-sportives, comme à Mexico en ne rendant pas la position à Vettel. Et au passage, Verstappen devra également s'affirmer en Qualifications.
De sa saison, je retiendrai évidemment ce festival sous la pluie à Interlagos : un pilotage digne des plus grands.

5-Pérez

Le meilleur derrière les gros bras. Le Mexicain est comme un bon vin : il s'affine avec le temps. Devancé par Nico Hulkenberg le Samedi, Pérez s'est presque toujours rattrapé le Dimanche. L'ancien pilote Mclaren a su transformer l'essai au début de l'été avec deux podiums, à Monaco puis à Bakou. Comme en 2014 et en 2015 Il ramena encore à lui seul les podiums pour l'écurie de Vijay Mallya. Rapide mais brouillon à l'époque de chez Sauber ou Mclaren, Pérez s'est assagi et ne fait quasiment plus de fautes. Sergio Pérez mériterait une nouvelle chance dans un top Team, comme Ferrari .

6-Sainz

Pas simple de briller sur une voiture guère développée. Verstappen a été préféré au jeune Espagnol chez Red Bull mais son duel face à Daniil Kyvat a été un score à sens unique : 42 points pour l'Espagnol contre 4 points pour le Russe (le constat est similaire en Qualifications). Comme Ricciardo, Sainz aurait mérité mieux à Monaco. Sa meilleure couse fut certainement à Austin, sixième avec un moteur 2015 dans le dos.

7-Alonso

Inusable, le double champion du monde a tenu la baraque Mclaren-Honda quasiment à lui tout seul. Le fier Ibère n'a pas perdu sa motivation, notamment sur les départs, qui sont un vrai régal. Je m'étonne en revanche qu'il n'ait pas reçu la moindre pénalité à Austin pour son dépassement au chausse-pied sur Massa.
Malgré le départ de Rosberg, saluons enfin sa loyauté de rester dans son équipe. En espérant que la prochaine saison marque le vrai retour au sommet de l'association Mclaren-Honda !

8-Vettel

Comme en 2014 chez Red Bull, le quadruple champion du monde a connu une saison 2016 difficile. L'Allemand est quand même passé tout près de la victoire à Melbourne en ouverture et à Montréal, la faute à des stratégies (encore) douteuses de la Scuderia.
Il a accumulé beaucoup de frustration cette saison. A l'inverse de son cocon autrichien, Vettel doit faire face à une pression immense de la part de la presse italienne, qui veut un retour de Ferrari dans les plus brefs délais au sommet. Une pression ressortie avec perte et fracas à Mexico via radio interposée. Mais dés lors que la prochaine voiture sera compétitive, il aura sans aucun doutes le potentiel pour aller chercher de nouveaux grands résultats.

9-Raikkonen

Le roc dans la tempête. Au c?ur d'une nouvelle saison agitée pour Ferrari, Kimi a gardé le cap. Cette année 2016 est tout simplement sa meilleure depuis son retour chez les Rouges en 2014. Mieux, alors que bon nombre l'envoyait à la retraite fin 2015, il réhaussa son niveau de jeu, comme en Qualifications où il devança son équipier et ami Sebastian Vettel. N'oublions quand même pas son pilotage sous la pluie qui lui coûta deux abandons : à Monaco et à Interlagos


10-Grosjean

Chef de file du nouveau né-américain, le Français a largement atteint l'objectif minimum en décrochant 29 points pour Haas. Plus qu'à Melbourne, sa cinquième place lors de la deuxième course à Sakhir mérite un grand coup de chapeau. La suite de la saison s'est nettement compliquée et comme pour Vettel, Grosjean doit faire le dos rond et résister aux contre-temps et aux critiques. Attention à ne pas tout gâcher en déclarant publiquement des phrases assassines, comme sur l'état de sa voiture...

Enfin, je souhaiterai décerner une mention d'honneur à Stoffel Vandoorne, un point pour sa première course au pied levé.

À vous de jouer désormais chers lecteurs ;) !
Il y a 18 mois
PtitTogo
PtitTogo :
1 L. Hamilton, combativité
2 M. Verstappen, combativité, jeunesse
3 R. Grosjean, exploit avec un fer à repasser à peine réglé
4 D. Ricciardo, combativité
5 F. Alonso, réalisme
6 K. Räikkönen, ne s'est pas laissé faire
7 N. Rosberg, gestionnaire
8 S. Vettel, talent
9 S. Pérez, renaissance
10 P. Wehrlein, manor power 2016
Il y a 18 mois
AP01
AP01 :
1 - Hamilton : il n'y a pas photo même s'il avait la meilleure voiture quand celle-ci était fiable. Il est le champion morale de cette saison
2 - Alonso : il ne lâche rien et ne commet aucune faute. Le meilleur pilote de la décennie selon moi.
3 - Sainz : peut-être bien la révélation de la saison
4 - Verstappen : un peu malade tout de même. En souhaitant que sa carrière ne soit pas écourtée...
5 - Rosberg : parce qu'il l'a quand même fait ! Il peut remercier un paquet de monde chez Merco ama...
6 - Ricciardo : même s'il finit devant Verstappen, son statut et la connaissance de l'équipe aurait du lui permettre de distancer plus encore son nouveau coéquipier
7 - Raikkonen : il a toujours un Grosjean dans chaque jambe !
8 - Perez : solide
9 - Vettel : sacrément bougé en interne et brouillon. A se demander si sa première année chez Ferrari n'est pas l'arbre qui cache la forêt depuis son dernier titre ?
10 - Bottas ou Hulkenberg : par défaut
Il y a 18 mois
Impreza
Impreza :
1-Hamilton: le vainqueur moral de cette saison. Beaucoup de classe, faut reconnaître son niveau. C'est la référence. Il a aurait dû être champion mais la mécanique en a décidé autrement.
2-Verstappen: c'est le plus "bandant" des pilotes du plateau. Il a du caractère, il est très rapide et son classement est exceptionnel si l'on prend en compte qu'il n'a pas fait une saison complète chez RB.
3-Ricciardo: rapide et sûr, il assure le coup presque à chaque fois.
4-Sainz:avec une auto pas très constante il montre tout son talent.
Raiko: A su monter son niveau dans une équipe mal en point.
5.Alonso: il a toujours la niaque malgré une auto pas assez performante.
6. Rosberg. Excellent sparing partener. N'a pas la taille d'un grand champion, c'est juste un excellent pilote.
7. Bottas Du sérieux mais faudrait voir dans une Mercedes.
8. Perez. de mieux en mieux.
9.Vettel. Décevant, que dire...
10.Grosjean. Tellement inconstant. Son auto ne l'a pas aidé.
Il y a 18 mois
Profx
Profx :
1 rosberg, une saison pas facile comme d hab, reisso a continuer sur sa lancee de fin 2015, fait mle break et apres l accrochage de l espagne a du mal a continuer sur sa lancee mais il s est bien repris et a su refaire le break pour finir par ateindre son graal ... domage qu il ai laché l affaire pur 2017, j aurai adoré le voir libéré du poids de chercher son premier titre. le plus dur a avoir ...
2roiko , on le donne pour virer chaque fin de saison et la il prouve qu il a encore sa place en f1 et au plus haut niuveau svp !!!
3vettel , moi bon dur d etre efficace avec une ferrari qui recule au fur et a mesure que rbr avance ... il s est bien repris en fin de saison enfin disont que ferrari a moins galerer
4rg parce qu il le vaut bien; si sa voiture n est pas inconduisible il fait des miracles , si elle freine quand elle veut et comme elle veut ... personne ne saurait la tenir sur la piste
5 ricciardo malchanceux a monaco , chanceux par apres ... un peu transparent face a son mediatique adversaire redbulien
6 sainz a effacé son equpier perturbé par une promotion annulée en cours de course ... ca devenait un peu lourd de voir son equipier eliminé vettel a chaque course .

a partir d ici je seche un peu ...
7 alonso , papy fait de la resistance , voiture pas top mais reussir a la coller en q3 , a croire qu il a du la porter pour y arriver
8 l autre papy de chez mclaren , buton , a reussi parfois de belle course meme si tres malchanceux en course
9 peres mouais , quelques perfs mais pas vraiment tres "stable" sur la saison
10 ocon, a reussi a ne pas etre ridicule marlgre une arrivee un peu au depoiurvu en cours de saison face a un pilote ayant fait lui toutes la saison

et verstapen ? deja le bresil euh j ai pas vu un exploit si enorme que cela
il apris sontemp derriere le sc pour trouver les bonnes trajectoires sur la piste detrempee , et les a simplement exploitees. c est d aileurs la seule chose a mettre a son credit sur cette course ... et bon son tete a queue a abu m as bien fait rire ... il devait y avoir une "flaque de sable" qu il n avait pas vu lors du tour de chauffe ...

je ne dit pas qu il y a 30 ans je l aurai exclu de mon top 10 , mais voila la f1 c est plus la f1 de Gilles, les pilotes ont evolués les reglements aussi et meme si deja a l epoque gilles s etait fait tapper sur les doigts par la fia , j estime que son pilotage n as plus sa place dans la f1 moderne. la f1 d aujourd hui est complement aseptisée et des manoeuvre aussi dangereuse que celle dont le max a emaillés toutes ses courses oupresque ne sont plus dans l air du temps ,
Il y a 18 mois
casper
casper :
1: Rosberg
Se sait inférieur en talent brut et bosse tous les critères jusqu'à obtenir le Graal en saisissant les opportunités et surtout en gérant les dernières courses et la pression de manière incoryable
2: Ricciardo
sacré talent pour aller chercher la lumière quand il en a l'occasion , une fraicheur qui fait du bien et finalement il est ou le génie que red bull ?
3: Alonso
Avec une brouette entre les mains, il trouve la combativité et le talent pour des passes d'armes vraiement chouette à voiture inférieure.
4: Hamilton
Un talent au dessus lorsqu'il est dans de bonnes dispositions avec la meilleure voiture, moins à l'aise quand il faut batailler derrière, il a su maintenir la pression jusqu'au bout
5 :grosjean
avec un truc inconduisible il sort des places d'honneur presque à chaque occasion qui se présente, probablement le meilleure dans le ratio capacité voiture / points inscrits
6: Sainz
ce jeune me plait beaucoup sur la piste et dans ses attitudes hors piste, digérer ce qu'il a du avaler n'était pas gagné, sacré client dans le futur je pense
7: Verstappen
El phenomeno brille, franchement dangereux, franchement insupportable hors piste mais très brillant malgré un inconstance frappante, s'il avait une tête ce serait le futur crack, mais il semble qu'il lui manque cet élément
8: Perez
des coups d'éclats face à hulk et des jolies courses. se bonifie avec la saison
9: vettel
trop inconstant, trop raleur il est resté capable de jolies choses sur certains grands prix qui le font être largement devant son coéquipier pourtant plus constant que la saison passée. mais c'est franchement insuffisant
10. Werhlein
certes moins dominateur avec un vrai pilote contre lui en fin de saison, il est l'artisan du renouveau de manor et de sa 10eme place, jolie surprise
Il y a 18 mois
arno
arno :
1 Mercedes
2 Red Bull
3 Ferrari
4 Force India
5 Williams
6 McLaren
7 Toro Rosso
8 Haas
9 Renault
10 Sauber

La part du pilote dans les résultats est tellement réduite que faire un classement des interfaces baquet-volant n'a pas grand sens.

Il reste juste à espérer qu'avec le nouveau règlement les pilotes auront un vrai rôle à jouer dans la performance des écuries.
Il y a 18 mois
ClemYNWA
ClemYNWA :
1-Verstappen, pour le spectacle
2-Rosberg, pour sa constance
3-Hamilton, pour sa persévérance
4- Ricciardo, pour le futur champion qu'il est.
5- Vettel, pour son talent
6-Raïkkonen, pour ce qu'il fait avec ce qu'il a.
7- Pérez, pour ses belles perf et sa montée en puissance
8-Sainz, pour ses résultats avec le moteur qu'il a.
9-Alonso, parce que Alonso
Et 10- Grosjean, 29 points de plus que son équipier qui en a 0, rappelons-le.

11- Maldonado
Il y a 18 mois
casper
casper :
çà c'est vrai que maldonado me manque !
Il y a 18 mois
AP01
AP01 :
@ ClemYNWa,

Personnellement je mettrais Maldonado devant Gosjean en 2016 ! XD

Quand je vois les classements de certains il y a de quoi se marrer quand même ! Grosjean a marqué la plupart de ses points lors des 2 premiers GP. Après ? Plus rien ou presque ! Si, quand même 1 point lors des 12 derniers GP et une magnifique performance au Brésil en se sortant avant même le départ ! Le voir devant Alonso, Verstappen, Ricciardo et Sainz (entre autres) c'est comme placer Tsonga devant Djokovic et Murray en tennis...

Il est d'ailleurs si bon que les top teams se l'arrachent, comme chaque année mais il préfère la jouer modeste chez Haas ! mdr.

Grosjean est, objectivement, un pilote de second rang et je pense que la fin de sa petite carrière approche. Encore un an ou deux et le petit suisse pourra, lui aussi, aller s'occuper de ses enfants, mais sans passer par la case CDM...
Il y a 18 mois
Beber
Beber :
Un classement est pour moi impossible en l'état, on ne peut classer que ce qui est comparable, il faut donc un étalon. Je prends donc le parti de classer d'abord l'équipe qui a fait le meilleur boulot, puis je confronte les coéquipiers. C'est parti.

P1 : RBR

Victoire VERSTAPPEN - Pour moi place à la valeur brute, quantifiable, pour un jeunot contesté mais arrivé en cours de saison, montrant à Monaco à quel point il est difficile de s'accaparer une monoplace en si peu de temps.

RICCIARDO - Hyper constant, à plusieurs reprises malchanceux (Monaco, Montmelo), 1 pôle, 1 victoire inespérée contre 1 victoire volée. Derrière VES pour moi, car le futur semble déjà écrit, RIC sera derrière dès l'année prochaine.

P2 : MERCEDES

Victoire HAMILTON - Incontestablement plus rapide que son coéquipier (fessée en qualifs si on se souvient des multiples pépins techniques), et perd à Montmelo 7 points sur une manoeuvre illicite de Rosberg selon moi.

ROSBERG - Pas le meilleur intrinsèquement, mais champion malgré tout. Constance, intelligence, chance et talent tout de même, ça fait P1. Considérant l'idée qu'il avait derrière la tête depuis Suzuka, la pression de l'accomplissement a du être rude.

P3 FORCE INDIA

Victoire HULKENBERG - Il a montré en fin de saison, dès lors que la motivation de sa signature l'a réveillé, qu'il a le talent qu'on lui prête depuis maintenant longtemps.. Hulkenberg s'est endormi chez FI, c'est la force tranquille. Un gros défaut à mon sens, son manque d'opportunisme en piste.

PEREZ - Il sait quand il y a un bon coup à jouer, il saisit l'opportunité, c'est le gros plus qu'il a sur Hulk. A donc été un grand artisan de la superbe saison de Force India.


P4 : STR

Victoire SAINZ - Sans nul doute un poil moins talentueux que Verstappen, mais gros talent, gros mental. Précipitera Kvyat aux oubliettes au bonheur de Gasly, avant la mi-saison.

KVYAT : Ravagé par sa rétrogradation. Ne s'en relèvera pas car Sainz est trop fort pour lui et qu'il a bénéficié des bons sentiments de Markko exceptionnellement, en cette période où RBR s'est rachetée une virginité d'un point de vue com.

P5 : FERRARI

Victoire VETTEL - Au-delà des points au final, et même si Raikkonen a été bon cette année, je pense que la frustration de Vettel mine sa performance. Enfant gâté, il voudrait tout tout de suite. En winner il ne supporte pas l'échec, et la situation chez Ferrari le dessert.

RAIKKONEN : Bonne saison, notamment en qualifs, 4 abandons en course. Proche de Vettel, mais a bénéficié à mon sens d'éléments étrangers à sa valeur intrinsèque.
Il y a 18 mois
Zeits
Zeits :
Quand je vois le classement de profx j'ai l'impression qu'il a regardé un autre sport. Peut être qu'il n'a pas d'abonnement canal plus et qu'il regarde en hertzien avec la friture à l'écran.... pas de Hamilton ni Verstappen, une argumentation que personne n'oserait sortir meme a 4g dans le sang. Les 2 Ferrari boy ultra adulé comme Grosjean sans aucune raison. Il "sèche" à partir de P7 c'est assez comique. Pour nous mettre Button P8 apres sa saison en pré retraite à rien faire X) .... quit à faire de l'humour fait nous un Podium Gutierrez-Kvyat-Haryanto.....
Il y a 18 mois
Gilles Bodin
Gilles Bodin :
1-Riccardo : Son pilotage est sûr et régulier, il signe des résultats constants. Il fait peut-être moins de coups d?éclat que son coéquipier mais est toujours présent. Avec un peu plus de réussite il aurait pu décrocher la victoire à Monaco et à Singapour. Mon champion de c?ur tant sa personnalité est rafraîchissante et agréable.

2-Rosberg : Certains estiment que son titre est usurpé mais il a fait tout ce qu?un champion doit faire pour être titré. Sa seule erreur c?est sa défense en Autriche. Ce titre est mérité et sa retraite le rend plus significatif. Ne plus le revoir sera étrange la saison prochaine.

3-Hamilton : son panache et sa rapidité sont toujours palpables et présents sans aucun doute. Mais son problème moteur n?est pas la seule choses qui lui fait perdre le titre. Ces mauvais départs et quelques GP difficiles ont eu raison de ses chances de titre.

4-Verstapen : Il est très certainement un futur champion mais son attitude en dehors de la piste doit changer pour qu?il gagne en respectabilité. Il est capable de faire éclater son talent sur certaines courses et de s?écrouler sur la suivante. Il est parfois trop rugueux mais les années lui apprendront à savoir connaître la limite je l?espère.

5-Alonso : Il est toujours aussi en verve et rapide, les années ne l?affectent pas. Il mérite une voiture bien meilleure mais son équipe progresse. Mais ses déclarations sur la F1 sont parfois déplacées et donnent le sentiment qu?il crache un peu dans la soupe. Mais on ne change pas sa personnalité.

6-Sainz : La promotion de Verstapen aurait pu le décourager mais c?est tout le contraire cela a été positif. Il a amené sa Toro Rosso bien plus haut que sa place normale. Il prouve que son avenir devrait être bon. Son seul défaut, ses défenses mais son comportement hors-piste est irréprochable.

7-Raikkonen : Le Finlandais me faisait moi-même dire qu?il était temps de le remplacer en début de saison mais ses performances régulières parfois gâchées par des stratégies douteuses m?ont fait changer d?avis. Il a souvent battu son coéquipier et a montré un rythme de métronome. Dans une période difficile au sein de la Scuderia il continue à travailler sereinement et est un vrai atout sérénité.

8-Pérez : Le Mexicain est meilleur chaque année et prouve que sa place est dans un top team. Il est toujours agressif mais plus dangereux. Il sait aussi gérer ses pneus parfaitement. Deux podiums acquis de mai de maitres. Un bon pilote pour apprendre, Ocon va vite gagner de l?expérience avec lui.

9-Bottas : Pas souvent sous le feu des projecteurs mais pilote bien et proprement. Il a dominé Massa de la tête et des épaules. Williams ne se serait pas battu avec Force India si longtemps sans lui. Il aura peut-être sa chance pour le baquet Mercedes.

10-Grosjean : Il a fait le boulot seul chez Haas, a marqué les points, essuyer les plâtres et a convaincu ses patrons. Tout au long de la saison il a marqué des points pas uniquement pendant les deux premières courses. Il râle parfois un peu trop et a commis une bourde au Brésil. Il devra mieux comprendre sa voiture en 2017 en espérant que son équipe est conçu une monoplace plus prévisible et compétitive.

Mon classement n?est qu?indicatif puisqu?il est difficile de réellement comparer les performances de pilotes avec des monoplaces aux performances si différentes. Petite mention pour Hulkenberg, Wehrlein et Ocon qui n?ont pas démérité et qui sont passés proches de performances bien plus notables. Vettel aurait pu être dans mon top mais son comportement n?est pas digne de son rang.
Il y a 18 mois
Marc DISKUS@Alexandr
Marc DISKUS@Alexandr :
J'ai apprécié la qualité de ton écriture , ton classement Top Dix serait à peu près le mien . J'ai adoré l'attache que certains de nos intervenants ont pour d'anciens pilotes comme Maldonado , Barichello pour leur expérience et leur talent . Comme dit Profx le temps des Gilles Villeneuve , des Ayrton Senna et autres Ronnie Peterson appartient à cette illustre histoire de la F1 mais on retrouve chez le jeunes pilotes cette volonté de faire aussi bien que leurs aînés , de nous faire vibrer comme avant , à chaque départ d'une course et un gros coeur comme celui de Max même s'il faut lui pardonner ( ça semble être le cas à la FIA ) ses erreurs de jeunesse . En 1985 à Monaco sous la pluie , Ayrton passait devant Alain Prost dans le tunnel . Alain , avec cette histoire de distribution de la moitié des points , était déclaré vainqueur du grand prix au classement du tour précédent et perdait le CDM pour un 1/2 point au profif de Nicky Lauda . Je pense qu'on vit à nouveau ces émotions avec un Max sous la pluie qui commence véritablement à ressembler à Ayrton , à Gilles et à Didier Pironi . Bonne lecture et comme dit Alexandre Lepère , à vous de vous exprimer .
Il y a 18 mois
AP01
AP01 :
@ Marc DISKUS,

Pour quelqu'un qui avait déclaré ne plus vouloir participer parce qu'on avait été méchant avec lui, je trouve qu'on te lit souvent... Ne te vexe surtout pas !
En revanche, quand tu écris "En 1985 à Monaco sous la pluie , Ayrton passait devant Alain Prost dans le tunnel . Alain , avec cette histoire de distribution de la moitié des points , était déclaré vainqueur du grand prix au classement du tour précédent et perdait le CDM pour un 1/2 point au profif de Nicky Lauda " tu te trompes ! C'est en fait en 1984, pas 1985. Ne te vexe pas non plus pour cette petite correction !

@Bodin,

"Tout au long de la saison Grosjean a marqué des points pas uniquement pendant les deux premières courses." Ah bon ??? Il a marqué des points à 5 reprises : 3 fois lors des 4 premiers GP puis 6 pts au 9° GP et 1 pt au 18° GP. Si tu appelles ça "marquer des points tout au long de la saison il ne faut pas s'étonner que nos appréciations soient différentes...
Il y a 18 mois
Marc Diskus@AP01
Marc Diskus@AP01 :
Pour quelqu'un qui avait déclaré ne plus vouloir participer parce qu'on avait été méchant avec lui, je trouve qu'on te lit souvent... Ne te vexe surtout pas !
On ne me lira plus souvent .
Il y a 18 mois
AP01
AP01 :
@Marc,

Je te taquine juste pour te faire passer un message : ce n'est pas parce qu'on te "rentre" un peu dedans qu'on n'apprécie pas le dialogue. Il ne faut pas se formaliser pour si peu et il n'y a rien de grave dans tout cela. ;-)
Il y a 18 mois
Profx
Profx :
ouep en 85 il etait l equipier d un pilote bien plus "discret" et hyper sympa :Elio De angelis , et a eux deux ont fait voir la plus belle des f1 , la lotus JPS noir et or.... lotus a connu cette annee la sa vrai deriere saison en tant qu ecurie , vu que des l an suivant , il y avait deux ecurie lotus on dira , une ne s occupant que de lui et l autre composé de trois pelé et de deux tondu qui s occupait de l autre voiture .... resultat monaco 86 , lotus occupais les deux positions extreme de la grille. la honte

pour la non presence de lh dans mon classement , la raison en est assez simple ... un pilote presenté comme etant tellement fort ne devrai jamais avoir perdu une seule course , tellement i lest superieur a ses adversaires , il pourrait partir des stand un tour apres les autres et encore etre capable de finir un tour devant tout le monde non ? alors meme si il a reussi a prendre 10 victoire , cela reste petit quand on as son talent , 10/21 c est indigne de lui.
et surtout etre battu au cdm par un pilote aussi nul d apres certain que ne l est nico...la honte
Il y a 18 mois
Marc DISKUS
Marc DISKUS :

"Je te taquine juste pour te faire passer un message : ce n'est pas parce qu'on te "rentre" un peu dedans qu'on n'apprécie pas le dialogue. Il ne faut pas se formaliser pour si peu et il n'y a rien de grave dans tout cela. ;-) "
Je ne suis jamais rentré dans personne . je suis simlplement venu parler de F1 . Je ne sais pas quel message dont tu parles mais je dois dire que tu as raison , les événements dont j'ai parlé entre Alain , Nicky et Ayrton ont bien eu lieu en 1984 . Allez , comme tu dis et comme font mes enfants et petit-enfants , on aime bien me taquiner . J'aimerais simplement m'exprimer sur la F1 en toute liberté et éventuellement dans la communication sans être en conflit , qui nous éloigne tant de notre attache à la F1 .
Il y a 18 mois
AP01
AP01 :
@Marc,

Je n'ai pas dit que TU étais rentré dans quelqu'un mais l'inverse ;-)
Ici on parle F1 (le plus souvent) et parfois ça monte un peu dans les tours (et je ne suis pas le dernier à mettre un peu d'huile sur le feu :-)) mais on finit par relativiser.
Il est difficile d'échanger parfois avec certains qui ont des arguments ("arguments" est un grand mot pour certains...) à l'opposé des vôtres ou une parfaite mauvaise foi et, comme nous ne sommes pas à la messe, on répond parfois en poussant un peu l'autre à bout. C'est plus drôle que conflictuel. J'espère donc que tu trouveras ta place ici mais, un conseil, évite de parler à @profx car il boit beaucoup et délire le plus souvent... :-)))
Il y a 18 mois
Ayenge
Ayenge :
Mon top 10:


1 Lewis Hamilton: Malgré les ennuis,les soucis mécaniques...les qlqs départs loupés inexpliqués du coté de Merco car ormis au Japon où il a reconnu .être lui même loupé... pour les autres Merco.a.reconnu qu.il a.suivi la.procédure normale ???? Pour son acharnement, sa vista abec ces bolides beaucoup plus délicats à conduire dès que l'on sort de la bonne trajectoire et beaucoup plus sensibles aux remous des F1 qui vous précèdent...et oui beaucoup.plus délicates á conduire q celles à effet de sol qu on a connues dans les années 70 et début 80... Aussi le seul TOP.pilote à ne pas s'être fait bouffer en piste par ce diable de.qui a réussi à dépasser en piste ts les autres au moins une fois. Monaco, Silverstone et Le Brésil resteront les preuves de son talent incommensurable dans.les conditions les plus difficiles: the RAINMAN... de l autre coté du garage on faisait pale figure quand ça se corse ! Bravo !

2.Ricciardo: champion en puissance qui ne s est pas.laissé démonter par MAX. Très belle saison pleine de panache.et de régularité. Donnez lui une.voiture capable de se battre pour titre. Il le mérite.

3. Nico et Max.exaequo: Nico pour sa persévérance (il.ne. s est pas éffondré façon Webber) et sa constance.bien.aidée par les déboires de son équipier)... il lui manquera à jamais ce petit coup de génie et de panache qui font les légendes... en bref il lui a tjrs manqué ce qui a carractérisé la saison de Max qui l a humilié à deux reprises dans les conditions difficiles de pluie. Manque de panache et de combattivité dans des conditions délicates. Les qualités de Max sont les défauts de Nico et le défaut de Max.est la.principale qualité de Nico: constance souvent meême au prix d un total.anonymat..

5. KIMI. BRAVO. A réussi à plus q souvent dominer son équipier mais souvent victime des stratégies de Ferrari...le championnat ne reflèt, hélas, pas cette domination..

6. Alonso. A souvent fait des exploits avec sa poubelle cette saison... souhaitons lui enfin une McLaren compétitive ppur 2017...

7. Vettel. Un peu perdu cette saison. Irritant à souhait avec sa.mauvaise foi et souvent dominé quand l'aversité devient plus intense. J ai.tjrs plus qu un doute sur ses qualité s.

8. Perez RAS

9. Bottas RAS

10. Sainz RAS
Il y a 18 mois
Gilles Bodin
Gilles Bodin :
Le commentaire a été désactivé par la rédaction.
Il y a 18 mois
Gilles Bodin
Gilles Bodin :
@AP01
C'est exactement ce que j'appelle marquer des points tout au long de la saison certes c'est peu de points mais les deux premiers puis au quatrième au neuvième et au dix-huitième c'est à plusieurs moments dans la saison pour moi. C'est comme cela que j'utilise l'expression. Que vos appréciation soit différente c'est exactement le but recherché par cette article. D'ailleurs c'est une façon de faire interagir nous les rédacteurs avec vous les lecteurs.
C'est exactement ce que j'appelle marquer des points tout au long de la saison certes c'est peu de points mais les deux premiers puis au quatrième au neuvième et au dix-huitième c'est à plusieurs moments dans la saison pour moi. C'est comme cela que j'utilise l'expression. Que vos appréciation soit différente c'est exactement le but recherché par cette article. D'ailleurs c'est une façon de faire interagir nous les rédacteurs avec vous les lecteurs.
Il y a 18 mois
Gilles BODIN
Gilles BODIN :
Je précise que c'est moi-même qui est désactivé mon commentaire
Il y a 18 mois
Gilles BODIN
Gilles BODIN :
C'était une erreur de frappe ;)
Il y a 18 mois
AP01
AP01 :
@Gilles Bodin,

Sauf que "c'est à plusieurs moments dans la saison pour moi." et "Tout au long de la saison Grosjean a marqué des points" cela ne veut pas dire du tout la même chose ! Que diriez-vous alors d'un pilote qui a marqué des points dans 19 des 21 GP ??? ça c'est 'tout au long de la saison" et pas "à plusieurs moments de la saison"...
Donc, selon moi, Grosjean a marqué pas mal de points au début de la saison puis presque plus rien ensuite...

Après, bien évidemment qu'on peut avoir des appréciations différentes mais pas en travestissant la réalité quand même...
Il y a 18 mois
Marc Diskus@AP01
Marc Diskus@AP01 :
"Je n'ai pas dit que TU étais rentré dans quelqu'un mais l'inverse ;-)
Ici on parle F1 (le plus souvent) et parfois ça monte un peu dans les tours (et je ne suis pas le dernier à mettre un peu d'huile sur le feu :-)) mais on finit par relativiser.
Il est difficile d'échanger parfois avec certains qui ont des arguments ("arguments" est un grand mot pour certains...) à l'opposé des vôtres ou une parfaite mauvaise foi et, comme nous ne sommes pas à la messe, on répond parfois en poussant un peu l'autre à bout. C'est plus drôle que conflictuel. J'espère donc que tu trouveras ta place ici mais, un conseil, évite de parler à @profx car il boit beaucoup et délire le plus souvent... :-)))
Ta " parfaite mauvaise foi et comme nous ne sommes pas à la messe " , "j'espère donc que tu trouveras ta place ici " .
Je m'en vais définitivement devant un discours aussi décevant , sans regrets sauf pour ceux qui écoutent les opinions des uns et des autres dans leur attaches pour la F1
Il y a 18 mois
Gilles BODIN
Gilles BODIN :
@AP01

Après il est vrai que la voiture ne permettrait plus de marquer des points, j'utilisais l'expression principalement pour le comparer à son coéquipier.
Il y a 18 mois
arno
arno :
@AP01
Pour soutenir Gilles à votre avis quel pilote qu'il n'a pas cité dans son TOP 10 aurait fait mieux que Grosjean dans une Haas?
Il y a 18 mois
AP01
AP01 :
@ Marc,
A bientôt alors...

@Gilles,
Le "problème" avec les fans de Grosjean est que quand il marque des points c'est parce que c'est un top driver et quand il n'en marque pas c'est à cause de la voiture... Certes, ce n'est pas le pire pilote du plateau mais il est largement surcoté selon moi. Et, apparemment, je ne ne suis pas le seul à le penser puisque aucun ni chez RB, ni chez Merco, ni chez Ferrai, ni chez RNO, ni chez FI, ni chez Williams... on ne pense au franco-suisse.

@arno,
Vettel, Button et Hulkenberg.
Il y a 18 mois
BillesendFabrice
BillesendFabrice :
@Profx
Volontairement zapper Hamilton dans un top 10, même pas un mot! C'est terrible ce que la haine rend aveugle!
Il y a 18 mois
GV27
GV27 :
1.Rosberg - a su résister à une pression énorme et s'est battu avec ses armes, à défaut de flamboyance.
2.Hamilton - ne s'est pas découragé, son talent et sa vitesse lui ont permis de se battre jusqu'au bout pour le titre après s'être égaré avec son embrayage en milieu de saison...(avec de meilleurs départs, personne n'aurait pleuré sur ses problèmes mécaniques et Rosberg serait pilote en 2017...)
3.Ricciardo - n'a pas cédé au chouchou d'Ecclestone...
4.Verstappen - superbe attaquant mais lamentable défenseur, doit progresser dans ce domaine sinon risque de mal se finir.
5.Sainz - efficace malgré un vieux moteur, doit progresser en défense au même titre que son ancien coéquipier.
6.Perez - a gagné en constance et a su profiter des rares occasions de monter sur le podium.
7.Raikonnen - revient de nulle part malgré sa mauvaise adaptation à certains pneus.
8.Alonso - toujours au top et au maximum des capacités de sa voiture.
9.Grosjean - a réussi sa première année de leader et a su se servir de son expérience pour marquer des points. Doit encore travailler sa comm...
10.Ocon - a réussi à se hisser en une demi saison au niveau de son coéquipier réputé très grand espoir.
Il y a 18 mois
titou03
titou03 :
mon classement est:rosberg.vesrtapen.alonso.raikonen.richiardo.grosjean.vettel.button.massa.bottas
Il y a 18 mois
Kryo
Kryo :
J'ai écrit 100lignes mais tout s'est supprimé du coup je vais pas tout réécrire juste le classement:
1-Rosberg
2-Verstappen
3-Hamilton
4-Ricciardo
5-Raïkonnen
6-Alonso
7-Vettel
8-Bottas
9-Pérez
10-Ocon
Il y a 18 mois
titou04
titou04 :
mon classement
est : hamilton.vesrtapen.alonso.raikonen.richiardo.grosjean.vettel.button.massa.bottas
Il y a 18 mois
Rocktau
Rocktau :
1- Hamilton: le champion moral.
2- Verstappen: son style éclatant.
3- Ricciardo: son coup de volant.
4- Sainz: un talent naturel.
5- Perez: sa persévérance.
6- Rosberg: un champion trop lisse.
7- Raïkkönen: son réveil.
8- Vettel: pourrait mieux faire.
9- Wehrlein: talent indéniable.
10-Alonso: égal à lui-même, sur-côté.
Il y a 18 mois
Balbu
Balbu :
1Hamilton Je n'étais pas autrefois un grand admirateur de ce pilote. Depuis j'ai découvert que la mauvaise foi de beaucoup de monde était proportionnelle à ses performances. Ca ma ouvert les yeux. Plus il performe plus il y a de gens qui lui en veulent. Jalousie? J'ai donc revu ma copie et je trouve qu'en piste c'est le meilleur. C'est incontestablement le vainqueur moral de 2016 et le meilleur pilote de la décennie.
2Verstappen rapide et très spectaculaire. J'adore.
3Ricciardo , très bon...
4 Raikonnen une bonne saison .
5 Rosberg bon pilote mais pas assez ambitieux. J'aime pas les gestionnaires. On l'oubliera vite.
6 Sainz 7Bottas 8Perez 9Vettel 10.Grosjean.
Il y a 18 mois
RCZ
RCZ :
Je vais pas faire la liste mais je mettrais Verstappen en numéro 1 surtout pour l'injustice quand on a voulu l'éjecter de la F1 au prétexte qu'il était trop jeune et complètement nul. Probablement un des plus gros scandales moraux de la F1 et quelle erreur! Après c'est Hamilton qui mérite la palme de CDM donc voila mon deuxième. Je mettrais Ricciardo sur le podium. Rosberg, Vettel et les autres ensuite mais dans quel ordre?
Il y a 18 mois
tata
tata :
1-Max Verstappen
Pilote raffraichissant dont la F1 a besoin.

2-Lewis Hamilton
Vainqueur morale de la saison qui a bien plus démontré que Nico Rosberg.

3-Kimi Raikkonen
Nette progression par rapport à 2015 où il s'est fait cartonné par les médias le voyant à la retraite.

4-Nico Rosberg
Une place moyenne, pour un champion extrêmement moyen. (le temps m'a donné raison)

5-Daniel Ricciardo
Un peu effacé en début de saison, dans les clous ensuite, 2017 doit être une belle année pour lui.

6-Sebastian Vettel
Pire saison de sa carrière. Alors que Jean Todt explique que Ferrari a progressé (cherchez la nuance?)

7-Sergio Pérez
Comme une hype, mais est-ce que c'est solide sur le long terme?

8-Romain Grosjean
Très bon début de saison, effacé par la suite. Japon et Brésil sort de très belles qualif même si la monoplace l'a coincé.

9-Carlos Sainz Jr
2017 doit être une confirmation que j'attends avec impatience.

10-Fernando Alonso
Bien meilleur que 2015, mais McLaren doit jouer avec Ferrari en 2017, sinon ce sera un GROS ECHEC.
Il y a 18 mois
Alinnhomaya
Alinnhomaya :
1- Lewis Hamilton,

Le vainqueur moral et de la vitesse pure pendant toute la saison mais hélas ! On en saura pas plus, faute des preuves sur ses pannes mécaniques, parfois très mystérieuses... Soit ! C'est le sport mécanique.

2- Max Verstappen,

Sans ce dernier, il n'y aurait pas eu du spectacle au sommet, Mercedes ayant choisi de faire de beaux discours sur une pseudo- bataille libre entre ses pilotes, qui n'a jamais eu lieu, faute des stratégies et consignes bidons tuant tout spectacle.... Bravo Max pour les différents spectacles livrés, donnant ainsi les journalistes et journaleux les occasions d'écrire quelque chose sur cette saison, franchement sans intérêt avec l'ultra- domination des Mercedes...

3- Daniel Riccardo,

Belle régularité même si quelques fois Max lui volait la vedette jusqu'à l'effacer, mais sans grosse conséquence sur ses performances et équilibre mental. Il a su toujours répondre son coéquipier au beau moment.

4- Carlos Sainz,

Il a fait une très belle deuxième partie de la saison, répondant ainsi à ceux-là qui voulaient mettre ses vraies capacités en évidence après que Red Bull ait choisi Verstappen pour remplacer Kyvat.... En passant, il a effacé en douceur Kyvat, chose qui confirme que c'est un pilote qui peut encore progresser...

5- Sergio Pérez,

Pas trop de bruit mais plus performant que Hulk qui se bat encore pour son premier podium, chose que Pérez aurait presque réalisé deux fois cette saison sans cette remontée phénoménale de Max au Brésil...

6. Kimi Raikkonen,

Pour sa progression et sa supériorité nette par rapport à Vettel pendant certains moments de la saison... Est-ce que c'est Kimi qui a progressé ou bien c'est un Vettel frustré qui a régressé ? On verra si cela se confirme ou pas en 2017...

7- Nico Rosberg,

Il n'est pas interdit de faire l'épicier pour le titre mais en général, son sacre était sans panache comme s'il devait juste prendre soin du cadeau que Mercedes l'a offert, chose qu'il a parfaitement assumé surtout aux moments des défaillances de son coéquipier Lewis.... En tant que CDM sur papier, il mérite quand même un top 10 ...

8- Vettel,

Difficile de reconnaître le quadruple CDM qu'il est cette saison... Pas de moral, un peu frustré et une performance moyenne et irrégulière.... Donnons-lui le bénéfice du doute pour 2017, pourvu que Ferrari ponde une voiture au top et efficace...

9- Alonso,

Pas de miracle à faire, mais il était toujours là pour grappiller le maximum des points dès que l' opportunité se présentait... Les progressions de Honda lui ont fait un peu du bien mais insuffisant pour lui qui rêve d'un troisième titre.... Espérons le voir d'abord de temps à temps en 2017 sur le podium pour évaluer ses chances d'être CDM avec Mclaren-Honda ou peut-être de gagner encore quelques grand prix d'honneur avant sa retraite qui semble ne plus être trop loin....

10. Stoffel Vandoorne,

C'est fou avec un seul grand prix qu'il figure parmi les tops 10, mais il est celui qui a apporté le premier point de l'équipe Mclaren.... Sa motivation et son adaptation furent très remarquables et voilà pourquoi , nous aurons le plaisir de le revoir en 2017 en tant que titulaire....

XD XD :p :p
Il y a 18 mois
arno
arno :
@AP01
Vettel est dans le top 10 de Gilles.

Button est un pilote que j'aime beaucoup intrinsèquement meilleur Grosjean mais je ne suis pas sur qu'il aurait su trouver la motivation cette année pour faire mieux que Grosjean cette année.

Hulkenberg pourquoi pas.

Vu la saison de Grosjean il n'y a rien d'incongru à le placer dans le TOP 10.
Il y a 18 mois
Alinnhomaya
Alinnhomaya :
@ arno,

Ton classement du top 10 et commentaires m'on font bien rire... Toujours fidèle à ta théorie" des interfaces baquet-volant"... XD XD XD XD XD
Il y a 18 mois
arno
arno :
@Alinnhomaya
On sait aujourd'hui que les départs ratés de l'interface Hamilton sont dus au fait que celle-ci n'avait pas assez potassé le manuel du volant contrairement à l'interface Rosberg.
Il y a 18 mois
AP01
AP01 :
@arno,

Si vous voyez Vettel dans le classement de Gilles Bodin c'est que vous avez de très bons yeux ou des hallucinations... Perso, je ne le vois pas ! N'hésitez pas à me dire donc à quelle position il se situe dans la hiérarchie de GB...

Sinon, je constate que nos avis ne sont pas si éloignés pour une fois...
Il y a 18 mois
Gilles BODIN Rédacte
Gilles BODIN Rédacte :
Cette article est fait pour comparer nos impressions il n'est pas nécessaire de dénigrer l'avis des autres. Merci de rester courtois :)
Il y a 18 mois
arno
arno :
@AP01
Exact.
Il y a 18 mois
Alinnhomaya
Alinnhomaya :
@ arno,

Avec ta théorie " des interfaces baquet-volant", tu partages aussi l'avis de l'illustre Nicky LAUDA qui disait lorsqu'il était teamchef de l'équipe Jaguar que les f1 moderne pouvait être conduit même par un signe, vu son électronique et mécanique... XD XD

Si c'est le cas, ça serait alors plus simple que Nicky remplace Nico Rosberg dans le deuxième baquet de Mercedes.... Dans ce cas, on ne parle plus de l'interface de Bottas, Pascal Wehrlein etc... XD XD XD XD XD XD XD
Il y a 18 mois
Alinnhomaya
Alinnhomaya :
@ arno,

Avec ta théorie " des interfaces baquet-volant", tu partages aussi l'avis de l'illustre Nicky LAUDA qui disait lorsqu'il était teamchef de l'équipe Jaguar que les f1 moderne pouvaient être conduites même par un SINGE, vu son électronique et mécanique... XD XD

Si c'est le cas, ça serait alors plus simple que Nicky remplace Nico Rosberg dans le deuxième baquet de Mercedes.... Dans ce cas, on ne parle plus de l'interface de Bottas, Pascal Wehrlein etc... XD XD XD XD XD XD XD
Il y a 18 mois
Yris
Yris :
Mon Top 10

1. Nico Rosberg
2. Danniel Ricciardo
3. Max Verstappen
4. Sergio Perez
5. Carlos Sainz Jr
6. Kimi Raikkonen
7. Valterri Bottas
8. Sebastian Vettel
9. Marcus Ericsson
10. Romain Grosjean
Il y a 18 mois
Iris
Iris :
Mon Top 10

1. Lewis Hamilton
2. Danniel Ricciardo
3. Max Verstappen
4. Sergio Perez
5. Carlos Sainz Jr
6. Kimi Raikkonen
7. Valterri Bottas
8. Sebastian Vettel
9. Marcus Ericsson
10. Romain Grosjean
Il y a 18 mois
arno
arno :
@Alinnhomaya
Il faut des interfaces baquet volant qui soient quand même capable d'apprendre le manuel.
Je persiste est signe quand au fait que les monoplaces actuelles ne présente aucune difficulté à être amennée à leurs limites.
Il suffit de voir l'état physique des pilotes à la fin des GP pour s'en convaincre.
Il m'est avis que durant l'inter-saison beaucoup de pilotes vont bouffer de la fonte et se muscler le cou pour pouvoir encaisser les G de la saison prochaine.
Il y a 18 mois
Tom
Tom :
Les gens qui mettent Hamilton en 1er vous êtes au courant qu'il c'est grillé plus de 40pts à cause de ses départs raté au de ses contre performance ( Bakou, Singapour) peut être que si il avait décidé de s'entraîner pour ses départs (sérieusement) avant le 17 GP de la saison il aurait pu gagner mais vous vous racroché à ce que vous pouvez je comprend
Il y a 18 mois
Tom de Savoie
Tom de Savoie :
et ceux qui ne mettent pas Hamilton dans les 10 premiers de leur classement, ils sont au courant qu'il est triple champion du monde et que sans ses problèmes mécaniques il aurait atomisé nico rosberg ?
T'es trop fort petit Tom pour donner des conseils à lewis. Je me demande bien qui se cache derrière les multi-pseudos inconnus qui se multiplient pour critiquer hamilton ou le snober méchamment ? J'ai bien une idée tout de même.
Il y a 18 mois
Profx
Profx :
ah c est pas moi lol
j ai qu un pseudo sauf erreur de frappe d un site a l autre ...
une saison cela se court de nos jours du premier au dernier gp..
il est fini le temps ou cle meuilleur et le plus mauvais resultat etaient enlevé , oul epoque ou seulement un certain nombre de resultat etait pris en compte et qu on enlevait le plus mauvais resultat au fur et a mesure qu il etait "battu" .
donc évidemment si hamilton n avait pas pris de mauvais depart , pas eu de panne , il serai devant ....mais voila , il a eu tous ces soucis et donc il n est que second... et franchement avec la meilleure voiture du plateau, pour un tel dieu dur dur d accepter de ne le voir que second ....
Il y a 18 mois
Alinnhomaya
Alinnhomaya :
@ Tom,

Il te faut évoquer l'histoire dans son entièreté, car, il n'y a pas eu que des départs ratés mais surtout de vrais soucis mécaniques + une casse moteur empêchant à Lewis de défendre son titre aisément... Ces départs ratés lui ont fait perdre à 4 reprises la victoire, mais il a assuré ses podiums, disons, la deuxième place.... Mais par contre, les pannes mécaniques+ la casse moteur étaient son plus gros souci, comparable à quelqu'un qui devait se battre les mains ligotées par derrière....
Il y a 18 mois
GV27
GV27 :
@Alinnhomaya,
4 victoires = +28 pts sur le deuxième (si c'est toujours le même) et à combien Hamilton échoue ?
Oui, perdre 25 pts sur une casse moteur, c'est très pénalisant mais les départs manqués ont couté plus cher que la casse...
Et s'il avait réussi tous ses départs et pas eu de panne, il aurait fini loin devant mais avec des si on peut refaire toute les histoires....
Et un si grand champion, s'il est battu,c'est pas que grâce à la chance non plus, si son adversaire avait été si faible, il n'y aurait pas tous ces débats, il n'aurait été qu'un porteur d'eau et cela serait aussi chiant que l'ère Ferrari/Todt/Schumacher avec 1 seul pilote autorisé à être CDM.
Il y a 18 mois
Alinnhomaya
Alinnhomaya :
@ GV27,

O.k, je pense qu'on dit la même chose, mais évidement, les pannes mécaniques ont obligé Lewis à commencer les courses au fond de grille à 3 reprises et malgré tout, il était sur le podium, disons, 3 ième place... C'est juste pour dire que Lewis a perdu de gros points dans toutes ces situations malchanceuses, contrairement, à @ tom qui mettait juste l'accent sur les départs ratés de Lewis comme causes de sa perte du titre... La perte du titre peut se justifier dans tous les sens et en bref ! L'histoire est déjà écrite et rien ne la changera... Nico a juste saisi sa chance comme tout pilote l'aurait fait, donc, il n'a pas non plus volé son titre...
Il y a 18 mois
Marc Diskus
Marc Diskus :
A l'encontre des remarques de personnes comme AP01 ou Profx , je donne mon avis sur le top 10 .
1. Max qui commence à ressembler à Ayrton .
2. Nico Rosberg pour son pilotage , sa force de caractère à prendre sur lui les enjeux d'un pilote d'usine et son courage comme son père de passer à autre-chose après la consécration suprême .
3. Lewis , qui est un pilote exceptionnel avec pourtant ce petit moins qu'avaient Graham Hill , Jochen Rindt , Gilles Villeneuve , Didier Pironi , Ayrton Senna qui étaient assis dans des bombes , qui pilotaient souvent à l'instinct ( avec les fesses comme disait Jacques Laffite ) , conscients qu'ils mettaient leur vie en jeu mais pour lesquels leur passion était d'aller vite , très vite....
4. Daniel Ricciardo qui franchement commence à avoir les qualités des pilotes précédemment cités .
5. Ex-equo : Sebastian et Kimi qui ont toute la saison bataillé pour des résultats mitigés en donnant le maximum , Jenson et Fernando qui eux ont été au-delà de ce qu'on leur donnait comme matériel , Checo et Nico Hulkenberg qui sont des réels talents de Champions du monde .
Bonne fêtes de fin d'année
Il y a 18 mois
Profx
Profx :
oh marc moi je t ai encouragé a rester et a participer ..
dans les grand couillus comme pilote y en as eu d autre et certain on meme ete cdm ;)
james hunt pour n en citer qu un...
max a surtout ressembler au senna de sa derniere saison lors du gp d abu , enfin au premier tour ...
Il y a 18 mois
AP01
AP01 :
Sacré Marc Diskus ! "Je m'en vais définitivement" et vous revoilà pour la énième fois après des énièmes adieu ! mdr. On peut dire que vous n'avez qu'une parole vous !

Bref, puisque vous me citez, sachez que je vous ai également encouragé à rester et que j'ai également donné mon avis sur le top 10, et bien avant vous qui plus est.
Vous semblez vouloir que tout le monde fasse comme vous le désirez ici, et ailleurs sans doute, mais, au risque de vous choquer, vous rêvez.

Vous voudriez qu'il n'y ait aucun débat et que tout le monde dise ce que vous voulez entendre ? Vous voudriez qu'on se laisse insulter sans répondre également ? Libre à vous mais je doute que vous trouviez votre place sur un quelconque forum de discussions.
Je parle de F1 dans la quasi-totalité de mes posts et j'étaye mes propos. Alors si ça ne vous plait pas, vous savez ce qu'il vous reste à faire...

Sinon, concernant votre classement, placer un jeunot qui a montré un talent certain mais qui s'est aussi illustré pour sa conduite très dangereuse à plusieurs reprises pour ne pas se laisser dépasser et a fait plusieurs fautes de pilotage (comme à Abu Dhabi), en première place, me semble assez étrange. Sans oublier la comparaison avec Ayrton Senna (que je n'ai pas connu contrairement à vous apparemment qui l'appelez par son prénom...) qui se conçoit dans la bouche d'un commentateur ou d'un journaliste qui doit inventer n'importe quoi pour faire un peu de buzz, mais pas de quelqu'un qui suit la F1 et qui prend un peu de recul.

Apparemment, vous adorez les comparaisons puisque vous ne faites que ça dans vos 4 premières positions ?!
- pour info, Keke Rosberg n'a pas raccroché après son titre de 1981 et a continué encore 5 saisons ! Donc rien à voir avec son fils...
- seuls les pilotes morts en piste ou aux destins tragiques semblent trouver grâce à vos yeux : Hill, Rindt, Villeneuve... Continuez donc à trouver Hamilton en-dessous de ces pilotes, ainsi son espérance de vie augmentera ! Personnellement, je considère que les pilotes qui ne sont pas morts en piste sont bien plus remarquables que les autres. Aller vite et prendre des risques, tous les pilotes peuvent le faire. Finir entier malgré les risques pris mérite bien plus de considération selon moi.

Quant à Vettel, sa saison a été entachée d'erreurs, parfois grossières, et de déclarations d'enfant gâté. Le voir en 5° position me semble donc bien discutable. Mais chacun son avis n'est-ce pas ?
Il y a 18 mois
Marc DISKUS
Marc DISKUS :
Après vos remarques , je continuerai à m'exprimer librement comme je le fais sur d'autres forum . Un détail toutefois , la sécurité a fait des progrès énormes en F1 et les pilotes sont aujourd'hui mieux protégés que les anciens . Le risque zéro n'existe pas bien-sûr , c'est en ce sens que je parlais de Graham Hjii , Gilles Villeneuve et des autres champions du passé . Je ne tiens à convaincre personne avec mes propos , je n'aime pas les morts car je passe ma vie à sauver des gens et finalement vos remarques , quoique intéressantes , ne me correspondent pas . Bonnes fêtes .
Il y a 18 mois
Axel@MotorsInside
Axel@MotorsInside :
C'est parti, je me lance dans mon Top 10 :)

1 - ROSBERG : Un titre mérité malgré toutes les critiques. Sa course à Abu Dhabi a été de toute beauté, comme son dépassement sur Verstappen. Rien que pour cette man?uvre décisive et sa résistance psychologique, il est mon numéro 1

2- VERSTAPPEN : Qu'on l'aime ou pas, Max est LA révélation de la saison. Sa victoire à Barça et son pilotage au Brésil suffisent à la prouver. Un futur grand de la discipline.

3- RICCIARDO : Après s'être fait "bouger" par Kvyant l'an passé, Daniel a repris le dessus et a démontré pouvoir battre le chouchou Verstappen. Monaco restera sa plus belle course et sa plus grosse désillusion aussi.

4- HAMILTON : Vainqueur moral de la saison ? Facile à dire...certes son abandon à Sepang lui a couté cher. Mais on ne sait pas la réaction qu'aurait eu Rosberg une fois au pied du mur. Lewis semblait déstabilisé et n'a pas hésité, à plusieurs reprises, à montrer son équipe du doigt. pas très "corporate"...

5- PEREZ : Discret mais efficace. Terriblement efficace. On se demande comment il a pu à se point foirer son passage chez McLaren il y a quelques années. Condamné à l'exploit dans des équipes plus modestes, il ne faudrait pas tarder à le voir rejoindre une grande écuries (Ferrari en 2018 ?) au risque d'avoir une carrière à la Fisichella.

6- RAIKKONEN : Il a dominé Vettel sur l'ensemble de la saison, même si son classement final ne le démontre pas. La reconduite de son contrat pour 2017 semble donc évidente malgré les critiques. La F1 a besoin d'un personnage comme lui et il semble apprécier être ici. Banco !

7- SAINZ : Carlos a confirmé tout le bien que le paddock pense de lui. Il a gommé son tempérament brouillon pour gagner en efficacité et une fois débarrassé de l'encombrant Verstappen, il est devenu le leader naturel de Toro Rosso. A surveiller en 2017.

8- VANDOORNE : Premier GP et premier point sur une voiture qui ne le méritait pas forcément. L'exploit est passé un peu inaperçu mais sa titularisation en 2017 est logique. Pourvu que McLaren soit en forme et on le verra sur un podium, assurément.

9- GROSJEAN : Même si son caractère, très français, est parfois gênant, il a su se montrer le leader technique et sportif que Haas cherchait en lui. Il a marqué à lui seul tous les points de l'équipe et cette performance mérite d'être soulignée.

10 - PALMER : Il est l'exemple parfait du pilote qui peut progresser si on lui en donne le temps. A la rue lors des premiers mois de l'année 2016, il a petit à petit pris confiance en lui et en sa monoplace pour dominer un Magnussen visiblement démotivé. Curieux de voir son évolution avec une saison d'expérience.

Les grands absents de mon classement sont bien entendu Sebastian Vettel, qui représente pour moi la plus grosse déception de l'année après un exercice 2015 prometteur. Il a souvent semblé à côté de la plaque et en a perdu son pilotage à maintes reprises ; mais aussi Fernando Alonso, qui est pourtant un pilote que j'adore mais dont j'ai de plus en plus de mal à comprendre la logique et le caractère. Peut-être n'est-il bien qu'à l'avant de la course...croisons les doigts pour 2017 !
Il y a 18 mois
Alinnhomaya
Alinnhomaya :
@ Axel@MotorsInside

Bien sûr, un titre mérité mais pourquoi ce titre fait encore couler beaucoup d'encre si on en parle ??? Un titre bien mérité mérite qu'on le jette des fleurs dès qu'on en parle mais pas celui de Nico qui départage encore un bon nombre des fans et observateurs... Chacun est libre de soutenir son pilote préféré mais ce qui est vrai, la manière dont Mercedes a géré ses pilotes cette saison, a laissé beaucoup des questions en suspens... De l'autre côté, Nico n'a pas volé son titre même si certains le trouvent moins méritant, mais il a juste fait ce que tout pilote aurait fait à sa place, c'est-à-dire saisir les opportunités quand son coéquipier foirait mécaniquement et ratait ses départs...

Autrement, je suis plus au moins d'accord avec tes commentaires et classement, à part une petite surprise de voir Palmer dans le top 10.... Sinon, je respecte ton opinion.... :/
Il y a 18 mois
AP01
AP01 :
@Axel,

Placer Rosberg en 1er alors qu'il n'a eu aucun panache et a seulement profité des problèmes mécaniques d'Hamilton est assez déroutant. Côté "résistance psychologique", les 4 victoires successives d'Hamilton, mis au pied du mur, sa stratégie à Abu Dhabi, et sa capacité psychologique à encaisser une avalanche de pannes à contrario de son équipier, valent largement la "résistance psychologique" de Rosberg selon moi. Hamilton a lutté contre l'adversité, Rosberg n'a fait qu'en profiter tout en faisant dans sa combinaison à Abu Dhabi comme il l'a reconnu...

Pour Verstappen, il faut savoir si on récompense le buzz ou le brio sur la saison ? Le talent, il l'a, mais sur l'ensemble de la saison, il a commis des erreurs de pilotage et des attitudes très contestables et contestées, qui l'empêchent de se placer si haut dans la hiérarchie pour moi.

Pour Vandoorne, comment pouvez-vous placer dans la hiérarchie un pilote qui n'a couru qu'un seul GP ??? A quand mettre 1er un pilote qui n'aura effectué que quelques tours en essais libres ?! Cela ne remet en rien en cause le talent du pilote, mais attendons de voir ses qualités en 2017 pour le classer. Cela n'a aucun sens !

Sinon, j'aime bien voir Palmer dans votre classement car vous écrivez exactement ce que j'en pense et il n'était pas loin de figurer dans mon propre classement. Idem pour Vettel qui a fait une saison indigne d'un champion du monde, à tout point de vue. Pas ok avec l'absence d'Alonso qui déclare lui-même que 2016 a été sa 3° meilleure saison depuis le début de sa carrière et que j'ai placé deuxième dans mon classement !
Il y a 18 mois
Axel@MotorsInside
Axel@MotorsInside :
Évidemment, tout cela est très subjectif ;)

J'ai hésité à mettre Alonso dans le Top 10 ou Vandoorne plus bas dans mon classement, mais il faut faire des choix...donc...

Mais je suis bien content d'offrir son premier point à Palmer ! Outre son talent, il a cette touche britannique qui me fait penser à Button (attention, je ne parle pas de son coup de volant ;) )
Il y a 18 mois
Alexy Girard
Alexy Girard :
Aller, je me lance dans la cage aux lions à mon tour !

1 HAMILTON - Sans avoir d'affection particulière pour l'homme, j'admire le pilote dans toute sa détermination. Son attitude sur les dernières courses est ce que j'apprécie chez un pilote.

2 ROSBERG Quoi qu'on en dise, il a obtenu son titre avec la tête et les épaules même si l'ensemble semble fébrile. Il est trop "gentil" et manque d'affirmation de lui-même à mon gout. Sa retraite surprise m'étonne sans m'étonner.

3 RICCIARDO Beaucoup d'hésitation à le mettre devant ROSBERG ou ex-æquo mais il faut un classement stricte. L'élément positif pour ROSBERG a été la course au titre et le fait d'avoir tenu jusqu'au bout. Cela n'enlève rien au talent de RICCIARDO et au mordant qu'il a gardé malgré ses victoires manquées de Barcelone et de Monaco.

4 VERSTAPPEN Il a tout bousculé en arrivant chez Red Bull, au sens propre comme au figuré et c'est ce qui dans le fond me dérange. Son talent est grand, le festival brésilien restera dans les mémoires mais ses bourdes belge et mexicaine ne passent pas.

5 PEREZ Discret mais efficace le Mexicain a mené Force India sur les podiums. L'homme est sérieux, le pilote est incisif. Il sait attendre son heure.

6 RAIKKONEN Vétéran de la discipline, Ice-man reste un acteur majeur avec les années. Il tient la dragée haute à VETTEL.

7 ALONSO Comme RAIKKONEN, il garde son niveau malgré le poids des années. Incisif et opportuniste sur les départs, il conserve ses envies de victoire et ses rêves de titre mondial même si la McLaren est loin de lui en offrir la possibilité.

8 SAINZ Capable de belles performances en dépit d'une monoplace poussive il a eu la malchance de voir les promotions éclairs de VERSTAPPEN et le baquet Red Bull s'éloigner. Je l'aurais placé devant ALONSO s'il ne pilotait pas dans ses rétroviseurs comme à Suzuka.

9 VETTEL Ne pas le mettre dans le top 10 aurait été un affront mais l'Allemand m'a globalement déçu cette saison. Il ne doit pas vivre la vie en rose chez Ferrari et sa frustration se ressent dans chaque communication radio ou presque en course. Je lui trouve une attitude "diva" qui me dérange (je sais qu'il a tendance à ne pas être le seul mais ne me jetez pas la pierre)

10 VANDOORNE La performance de Bahrein est remarquable. Dépêché à la dernière minute il a conclu son week-end comme si ce n'était pas le premier.
Il y a 18 mois
casper
casper :
Très intéressant ce petit jeu qui semblait initialement puéril,

d'abord la théorie de l'interface baquet volant chère à arno est totalement mise à mal puisqu?il n'y a pratiquement aucun rapport entre la position au championnat constructeur et la position des pilotes choisis, ce qui prouve bien que le pilote a une importance tout à fait significative dans nos impressions. Et pourtant comment nier que ce championnat ce joue d'abord suivant l'écurie dans laquelle vous évoluez... Très joli paradoxe

ensuite je constate que même ici il y a des hamiltons fans qui vont systématiquement dénigrer les avis de ceux qui ne mettent pas leur idole en tête, très triste, et particulièrement décrédibilisant.

particulièrement intéressant d'avoir autant de pilotes différents cités ce qui prouve que la F1 a gardé une diversité des centres d'intérêts et des sensibilités des amateurs.

particulièrement chouette d'avoir des avis différents du notre bien argumentés avec finalement peu de trolls.

merci !

Il y a 18 mois
GV27
GV27 :
les trolls sont faciles à repérer, ils ne mettent pas Rosberg ou pas Hamilton dans leurs top 10.....
Il y a 18 mois
AP01
AP01 :
et ils y mettent Grosjean ! XD
Il y a 18 mois
Lorna Rouhaud
Lorna Rouhaud :
1° Nico Rosberg : Sa ténacité cette saison lui a permis d'atteindre le titre. Quoi qu'on en dise, même s'il fait moins "rêver" que les purs talents, il a su attendre son heure, tout comme Jenson Button avait patienté jusqu'en 2009 pour décrocher son titre.

2° Daniel Ricciardo : Il prend de l'ampleur et devient une valeur sûr pour l'avenir afin de lutter pour un titre.

3° Lewis Hamilton : Insatiable volonté de gagner et de marquer son empreinte dans l'histoire de la F1. On pourra refaire l'histoire 1000 fois, est-ce qu'il aurait remporté le titre cette saison sans les soucis mécaniques ou les départs ratés ? On ne le saura jamais.

4° Max Verstappen : L'avenir indéniablement, capable d'éclabousser les courses de son talent; mais il lui faudra apprendre à être régulier dans ses résultats et en qualifications; et à s'assagir un peu. Cela, seul le temps le permettra en théorie.

5° Sergio Pérez : Une belle saison avec deux podiums. Il se bonifie avec les saisons. Espérons que son choix de rester chez Force India sera le bon.

6° Kimi Räikkönen : Toujours aussi motivé et performant. Prenant l'ascendant sur son coéquipier notamment en qualifications. Il mériterait une bien meilleure monoplace et des meilleures stratégies.

7° Carlos Sainz : Une fois qu'il a pu se détacher de son coéquipier Néerlandais, il a pu se libérer et faire état de tout son potentiel.

8° Valtteri Bottas : Discret, c'est le moins que l'on puisse dire, pourtant il a fait le travail tout au long de la saison et a mené Williams, malgré une monoplace moyenne, contrairement aux deux années précédentes.

9° Sebastian Vettel : Les rêves d'enfant peuvent virer au "cauchemar". Cela ne tourne pas rond chez Ferrari, on l'a bien compris à travers les invectives de l'Allemand tout au long de la saison. Malgré quelques belles courses et remontées - comme à Singapour - un pilote et de plus un quadruple champion du monde doit savoir se modérer.

10° Fernando Alonso : Un acharné malgré les années qui passent, comme à chaque week-end, il donne toujours ce qu'il peut sur la piste.
Il y a 18 mois
Matthieu
Matthieu :
Allez à mon tour de donner mon humble avis.

1 Rosberg : il a su compenser son manque de vitesse naturelle par rapport à Hamilton en travaillant tout simplement plus. Il n'a commis aucune erreur (mise à part sa défense lors du dernier tour en Autriche) et n'a pas craqué sous la pression (notamment lorsqu'il tente son dépassement au moment où il le faut sur Verstappen à Abu Dhabi). De plus, sa retraite-surprise a fait parler de la F1 comme rarement ces dernières années. Il avait un objectif, il l'a rempli, il s'en va profiter de la vie avec sa famille. Respect et profitez en bien Monsieur.

2 Verstappen : un chien fou comme il en faudrait plus sur la grille. Si tout le monde faisait ce qu'il tente (et réussit dans la majeure partie des cas), les courses seraient extraordinaires. Il n'a pas sa langue dans sa poche et les résultats parlent pour lui. Que demander de plus ?

3 Ricciardo : dans un autre style que son nouveau coéquipier, il est très efficace. Il aurait pu/dû finir la saison avec 3 victoires sans la stratégie de Red Bull en Espagne et à Monaco mais il a su ne pas sombrer face à la tornade Verstappen. Il mérite clairement sa place de troisième homme au championnat Pilotes. Très prometteur pour l'avenir lorsque l'équipe reviendra à son niveau passé.

4 Hamilton : sa baisse d'implication a été très visible en début de saison lorsqu'il communiquait davantage en dehors de la piste que dessus. Ses problèmes au départ le prouve puisque cet instant a précisément été placé entre les pilotes des pilotes. L'épisode de Bakou où il était perdu dans les réglages de son volant le prouve également. Mais lorsque toutes les circonstances étaient réunies, il était tout simplement intouchable, ne laissant que des miettes à la concurrence. Sa démonstration à Interlagos est là pour le rappeler. Il est très clairement le favori pour 2017.

5 Perez : deux podiums en trois courses avec une Sahara Force India, belle performance. Il confirme son potentiel, déjà exprimé dans le passé et sait se montrer lorsqu'il le faut. Il n'a pas pris le risque de rejoindre Renault et de rester avec le statut d'éternel espoir par défaut d'une voiture de pointe.

6 Raikkonen : a une nouvelle fois dû faire face à la malchance mais n'a pas fait de vagues alors que sa voiture n'était clairement pas au niveau. Sa victoire en qualifications face à Vettel montre qu'il est toujours impliqué et qu'il mérite amplement sa place au sein de la Scuderia.

7 Sainz : des performance solides tant que sa voiture était à la hauteur. Il n'a eu aucun mal à dominer un Kvyat à la dérive et a même su tirer son épingle du jeu quand il le pouvait.

8 Hulkenberg : toujours aussi rapide sur un tour (il domine Perez en qualifications et fait 2ème en Autriche), il lui manque toujours le petit quelque chose qui lui permette enfin de monter sur un podium, voire mieux. Il tente le pari Renault. On verra s'il est payant mais ça a le mérite de forcer son destin.

9 Alonso : il a toujours autant faim alors que ça fait 10 ans qu'il n'a pas gagné le moindre titre et que sa voiture est indigne d'une équipe au budget de McLaren.

10 Vandoorne : prévenu à la dernière minute pour sauter pour faire ses débuts, il devance aisément son champion du monde de coéquipier, qu'il a poussé vers la sortie. Sa titularisation est amplement méritée
Il y a 18 mois
Marc DISKUS pour
Marc DISKUS pour " D :
Pour Williams c'est un peu le brouillard ,entre un Massa qui reviendrait faire une pige pour un an et un Bottas qui pourrait s'installer dans la Mercedes . Mais qui est le deuxième pilote ? Chez McLaren , c'est lissé à la façon de Ron Dennis avec un Stoffel Vandoorne engagé il y a un an , ayant cette année montré ses qualités de patience et ses qualités tout-court en marquant un point en une course , Gentlemen take off your hats . Chez Red Bull , c'est l'efficacité de la filière en engageant au beau milieu de l'année le pilote le plus jeune de l'histoire de la F1 après une annonce aussi rapide que surprenante avec déjà une victoire à son palmarès . Chez Mercedes , on reste sous les feux de l'actualité de la F1 , en faisant briller leur étoile . Mais si Mercedes engageait un jeune pilote ( Ocon , Leclère , Gasly ou Wehrlein .... ) en secondant Hamilton dans la quête de sa 4° couronne , en donnant à ce jeune pilote la chance d'avoir de l'expérience pour faire des étincelles jusqu'en 2020 en marquant des points pour son équipe ? Le scénario serait attrayant . Le problème chez Mercedes c'est de laisser les spots allumés aussi longtemps , ce qui coûte cher et laisse toujours des zones d'ombre . En fait Mercedes nous fait la mise en scène du jeu des ombres et des lumières , comme au temps du noir et blanc C'est un peu rétro mais ça fonctionne ,.
Il y a 18 mois
Clément Sarti
Clément Sarti :
1. Ricciardo
Vitesse de pointe et constance, très malchanceux à Monaco et parfois pas aidé par les choix de son équipe en matière de stratégie. La victoire à Sepang est la cerise sur le gâteau.

2. Rosberg
Contrairement à ce que j'ai pu lire ça et là, je ne pense pas qu'il soit un champion du monde par défaut. Il a certes moins de talent naturel que son voisin de garage, mais il a affiché cette saison un mental à toutes épreuves et a su prouver notamment à Singapour qu'il méritait son titre. Un bosseur qui a sur patiemment attendre son heure en somme.

3. Hamilton
Comme Nico l'a dit lui même, gagner contre Lewis donne un peu plus de crédit à son titre. Je suis d'accord avec cette affirmation. Son début de saison raté et la casse moteur en Malaisie lui coûtent sans aucun doute le titre. Mais il est plus que jamais favori pour une quatrième couronne en 2017.

4. Verstappen
Mad Max ! Qu'on aime ou pas le pilote il faut bien reconnaître qu'il a un talent fou et offre du spectacle au public. Une année marquée par une promotion chez Red Bull, des passes d'armes mémorables parfois très limites (notamment à Spa), un show à Interlagos et une victoire qui en appellera bien d'autres à Barcelone.

5. Pérez
Le meilleur des autres. Discret mais terriblement constant et efficace. Il mérite une nouvelle chance dans un top team. Peut-être chez Ferrari en 2018 ?

6. Alonso
L'espagnol n'a rien perdu de son talent et tire clairement McLaren vers le haut. Espérons qu'il aura une monture capable de lui offrir quelques victoires l'an prochain car l'envie est manifestement toujours là.

7. Raikkonen

Ice Man est toujours présent malgré le poids des années. Si la Ferrari a clairement déçu cette année, le finlandais a tenu la dragée haute à Vettel et n'a pas fait de vagues contrairement à son coéquipier. Petit bémol toutefois pour Monaco et Interlagos, mais on aura (et c'est mérité) le plaisir de le revoir dans le paddock en 2017.

8. Vettel

Une saison frustrante pour lui et pour Ferrari. Seb a donné souvent l'impression de craquer sous la pression. Mais il ne faut pas oublier qu'en début de saison, il a démontré qu'il était capable de tirer l'équipe vers le haut. C'est bien l'équipe qui lui enlève la victoire à 2 reprises à Melbourne et à Montreal.
Du mieux en fin de saison, à confirmer en espérant pour lui un redressement de la scuderia car son talent reste indéniable.

9. Hulkenberg

Très rapide en qualifications -il a dominé Perez dans cet exercice- mais toujours aussi malchanceux en course. A suivre l'an prochain chez Renault.

10. Sainz

Lui aussi il en a sous la pédale, déjà pas dominé par Verstappen l'an dernier, il s'est clairement affirmé comme le leader de Toro Rosso une fois le néerlandais parti. Il n'a fait qu'une bouchée de Kvyat aussi bien en qualifications qu'en course et s'est montré rapide et constant au volant d'une voiture de plus en plus à la peine au fur et à mesure de la saison.

Mentions spéciales:

- Grosjean: un comportement parfois excessif à la radio, mais Haas attendait de lui qu'il soit un leader et il a pleinement joué ce rôle en signant des performances remarquables en début de saison et en glanant tous les points de son équipe.

- Wehrlein : 1 point en Autriche et des performances remarquables en qualification sur une modeste Manor, tout est dit ! Il lui faut un volant pour 2017 !

- Vandoorne: 1 point à Bahrein en arrivant dans le baquet au dernier moment. Chapeau !

- Ocon: au niveau de Wehrlein une fois qu'il a su s'adapter à sa monoplace, et une belle course à Interlagos qu'il a failli finir dans les points !



Il y a 18 mois
pinin20vt
pinin20vt :
1: Ricciardo
2: Rosberg
3: Hamilton
4: Raikkonen
5: Perez
6: Alonso
7: Vettel
8: Sainz
9: Verstappen
10: Hulkenberg
Il y a 18 mois
NorbertLesage
NorbertLesage :
1: Hamilton
2: Verstappen
3: Raikkonen
4: Perez
5: Alonso
6: Vettel
7: Sainz
8: Grosjean
9: Hulkenberg
10:Rosberg
Il y a 18 mois
Geodesiac
Geodesiac :

1Hamilton, 2 Ricciardo, 3Verstappen,
4 Perez, 5 Rosberg, 6 Alonso, 7 Sainz,
8 Raikonnen, 9 Hulkenberg,
10 Vettel
Il y a 18 mois
Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.