> > > > Bilan 2016 - Force India : Puissance 4

Bilan 2016 - Force India : Puissance 4

2016 a été la meilleure année de Sahara Force India, avec une inédite 4ème place au championnat Constructeurs, notamment grâce à deux podiums signés Sergio Pérez.

© Sahara Force India - Les deux podiums de Sergio Pérez ont beaucoup contribué à la réussite de l'équipe en 2016© Sahara Force India - Les deux podiums de Sergio Pérez ont beaucoup contribué à la réussite de l'équipe en 2016

Les chiffres importants

Place au classement constructeurs : 4ème
Pole : 0
Victoire : 0
Podium : 2
Points : 173
Meilleur résultat : 3ème (Pérez : Monaco et Europe)
Meilleure qualification : 2ème (Hülkenberg : Autriche)

Un duel équilibré entre Sergio Pérez et Nico Hülkenberg

Si Sahara Force India a été en mesure d'arracher la quatrième place du championnat à Williams, c'est que l'équipe de Silverstone pouvait compter sur ses deux pilotes pour marquer régulièrement de gros points. À ce titre, c'est Sergio Pérez qui a le mieux tiré son épingle du jeu, avec 101 points marqués contre 72 pour son coéquipier.

Néanmoins, quand on analyse dans le détail des performances, on se rend compte que la domination du Mexicain n'est pas aussi nette. En effet, on peut constater que les deux pilotes sont ex-aequo dans leur match direct en course, à chaque fois que les deux voitures ont vu l'arrivée : (16 courses pour un score de 8-8). La différence se fait quand même sur les deux podiums inscrits par Sergio Pérez en l'espace de trois courses, à Monaco et à Bakou, ce qui n'était jamais arrivé à l'équipe depuis son rachat par Vijay Mallya fin 2007 ! Pour retrouver trace de deux podiums signés dans la même année, il faut remonter aux sources ancestrales, à savoir l'équipe Jordan, et l'année 2000, par le biais de l'Allemand Heinz-Harald Frentzen.

Mais Nico Hülkenberg paye également au prix fort ses cinq abandons, la plupart à cause d'accidents au premier tour, voire sur la ligne de départ, comme à Silverstone ou à Singapour. Il pourra tout de même se rassurer en constatant qu'il a dominé son coéquipier dans l'exercice des qualifications, avec un score de 12 à 9. Son point haut restera l'Autriche où il a été en mesure de s'élancer une nouvelle fois sur la première ligne, qualifié troisième mais placé deuxième après la pénalité appliquée à Nico Rosberg. Malheureusement pour lui, il ne sera pas en mesure de convertir l'essai avec un abandon au cours de ce même Grand Prix, après des problèmes de freins.

Départ de Nico Hülkenberg, remplacé par Esteban Ocon

Si Sahara Force India a vécu sa plus belle année, elle va devoir gérer habillement la saison 2017 qui s'annonce. En effet, en plus des changements importants de réglementation, elle va devoir gérer le départ de Nico Hülkenberg. L'équipe a choisi de ne pas s'opposer à son pilote pour lui permettre de rejoindre les rangs d'un constructeur, en l’occurrence Renault, alors qu'il était sous contrat avec la structure de Silverstone pour la saison 2017. Si Renault a été en mesure d'effectuer de gros progrès, l'Allemand pourrait alors éviter d'obtenir le record peu envié de pilotes avec le plus de Grand Prix sans le moindre podium, détenu par Adrian Sutil, avec 128 Grands Prix. Soit seulement 13 de plus que le vainqueur 2015 des 24h du Mans...

Ceci étant, cette perspective guère réjouissante ne l'empêche pas de jouer la carte de l'humour vis-à-vis de Renault sur les réseaux sociaux:


En revanche, Sahara Force India a tout de même su faire jouer son partenariat avec Mercedes pour obtenir la venue d'un grand espoir pour les années à venir, en la personne d'Esteban Ocon. Le Français aura su se montrer à la hauteur lors des sept dernières courses de la saison chez Manor pour montrer qu'il méritait les louanges tressées par Toto Wolff. Il va donc être en mesure de poursuivre son apprentissage de la F1 dans le milieu de tableau, avant de viser un baquet au sein de la maison-mère.

N'oubliez pas de voter pour votre top 10 des pilotes de cette saison 2016 !


Bilan, 2016 et Force India Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.