> > > > Essais Pré-Saison Barcelone - Jour 2 : Räikkönen en tête pour 23 millièmes !

Essais Pré-Saison Barcelone - Jour 2 : Räikkönen en tête pour 23 millièmes !

Les super-tendres étaient de sortie ce mardi à Montmelo. Mais c'est bien le pilote Ferrari et ses pneumatiques tendres qui devancent tout juste Lewis Hamilton !

© Ferrari - Raikkonen dépossède Hamilton de la tête© Ferrari - Raikkonen dépossède Hamilton de la tête

La SF70H se porte bien, merci pour elle ! Après l'endurance de Vettel ce Lundi (128 tours parcourus), la vitesse pure est à l'honneur lors de cette deuxième journée d'entrainement, en vue de la saison 2017 de Formule 1.

Ferrari attaque la rentrée du bon pied, Red Bull remonte le temps

Le Finlandais a établi la référence en 1:20.960. Mais plus que le chrono, on retiendra que cette performance a été établi en pneumatiques tendres. Un petit exploit en somme pour la Scuderia Ferrari. Non seulement "Iceman" repousse de huit dixièmes le record de Lundi, mais il devance d'autres voitures, qui avaient elles sorties les pneumatiques super-tendres. La marge fut toutefois infime entre le champion 2007 et son premier poursuivant, qui n'est autre que Lewis Hamilton. Il faut néanmoins noter que le Britannique s'est surtout attaché à respecter un programme d'évaluation aérodynamique avant de chasser réellement les temps.


Sur le plan de la régularité, tout roule également pour Räikkönen. Pour la deuxième fois en deux jours, Ferrari franchit donc le cap des 100 tours. Comme les deux pilotes Mercedes.

Deuxième, Hamilton avait fixé la meilleure marque dans la matinée, équipé des bandes à flanc rouge. Une fois encore, il dut partager son baquet avec Bottas, qui s'installa à bord de la W08 pour l'après-midi. L'ancien pilote Williams s'est cette fois fait remarquer avec un dérapage non contrôlé dans la grande courbe à droite du virage 9. Parti à la dérive sur le vibreur à la sortie, il tapa le mur du côté opposé, à droite de la piste. Fort heureusement, le choc fut latéral et peu violent. La voiture championne du monde n'a guère souffert de cette mésaventure.


De toute évidence, elle aussi tourne comme une horloge, en atteste les 167 tours bouclés par les deux pilotes. Et Bottas devance à nouveau l'Anglais à ce petit jeu, de 36 tours exactement.

Ce mardi, l'équipe de Toto Wolff a innové en optant pour diverses stratégies de réglages. L'aileron arrière en forme de T n'a servi que jusqu'à la pause-déjeuner. La Flèche d'argent s'est présentée par la suite sans cette particularité, mais toujours très finement ciselée.

Troisième au classement, Max Verstappen fait remonter la cote de Red Bull, avec un chrono là aussi établi en pneumatiques tendres. Kevin Magnussen récupère une nouvelle fois la quatrième place pour Haas, tout en étant l'un des quatre pilotes à dépasser la barrière symbolique des 100 tours. Son chrono a été en revanche réalisé avec les pneumatiques super-tendres.

Premier français en piste à Barcelone, Esteban Ocon a décroché le cinquième temps, après une journée arrêtée dès 16h00. Auparavant, il causa la sortie du drapeau rouge après un arrêt imprévu dans le 10e virage. Session d'essais également limitée (68 tours) pour Daniil Kyvat, sixième pour ses premiers tours de la saison avec Toro Rosso. L'équipe basée à Faenza a rencontré quelques soucis techniques mineurs qui ont affecté son programme de roulage.

Lance Stroll plus furtif que Mclaren !

Mais ces avaries ne sont rien à côté des problèmes que rencontrent le duo Mclaren-Honda en ce tout début de saison. Comme hier, la MCL32 s'est montrée réticente. Au point-mort à l'entrée de la pit-lane, Stoffel Vandoorne fut le premier pilote à l'arrêt lors de cette journée d'essais. De longues minutes ont encore été perdues. Pour la bonne cause serait-on tenté de dire. L'équipe de Zak Brown a révélé avoir changé l'ensemble de l'unité de puissance. Soit le deuxième moteur monté en deux jours... Le Belge n'a pu dès lors s'exprimer que lors de la dernière heure, un moindre mal pour des débuts décidément bien compliqués pour la monoplace orange et noire.


Curiosité du moment, Lance Stroll s'est illustré par une première sortie dans le bac à graviers. Au même endroit que Bottas, le Canadien avait déjà posé les bases d'une belle dérive. Le benjamin de la promotion n'a pas eu autant de chance. Sa FW40 est restée coincée, comme vous pouvez le voir ici. Pire, il cassa dans l'aventure son aileron avant et stoppa prématurément son programme.

Toutes ces péripéties auront quand même fait le bonheur de deux voitures : la Renault de Jolyon Palmer et la Sauber d'Antonio Giovinazzi, qui ont exploité le rab de 5 minutes accordé ce midi. Après un petit tour d'installation ce matin, l'Anglais a connu un après-midi studieux avec 53 tours sur le tarmac catalan.

Remplaçant au pied levé de Pascal Wehrlein, l'Italien a dû attendre un changement de son moteur Ferrari. Libéré de cette contrainte, il prit le premier la piste après le repos du midi. Une fin de journée productive lui a aussi permis de porter son total à 66 tours une fois le drapeau à damiers présenté à 18h00.

Le classement complet de la journée :


Essais Prives, Barcelona et 2017 Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami
PiloteEcurieTempsEcartTours
1K. RaikkonenFerrari1:20.960108
2L. HamiltonMercedes1:20.983+0.02366
3M. VerstappenRed Bull1:22.200+1.24089
4K. MagnussenHaas1:22.204+1.244118
5E. OconForce India1:22.509+1.54986
6D. KyvatToro Rosso1:22.956+1.99668
7V. BottasMercedes1:22.986+2.026102
8J. PalmerRenault1:24.139+3.17953
9A. GiovinazziSauber1:24.617+3.65767
10S. VandoorneMclaren1:25.600+4.64040
11L. StrollWilliams1:26.040+5.08012




Laisser votre avis
Cet article a plus de deux mois. Les commentaires sont fermés.

Toutefois, vous pouvez nous joindre via la page de contact pour signaler tout problème à la rédaction.






Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.