> > > > Essais Pré-Saison Barcelone – Jour 7 : Ferrari vs Mercedes, jeu de dupes à haute vitesse

Essais Pré-Saison Barcelone – Jour 7 : Ferrari vs Mercedes, jeu de dupes à haute vitesse

Sebastian Vettel a épaté en amenant le record absolu à la porte des 1'18". Mais prudence, les Rouges, comme les Gris, ont encore plus d'un tour dans leur sac...

© Ferrari - Une première place mais surtout une concentration maximale au sein de la Scuderia © Ferrari - Une première place mais surtout une concentration maximale au sein de la Scuderia

Guère ébranlée par les secousses footballistiques du voisin barcelonais, la commune de Montmelo retrouvait en ce Jeudi matin les doux bruits des V6 turbo hybrides, pour la septième fois en onze jours.

Le relâché particulier de Vettel

Au rayon des satisfactions, Ferrari joue toujours bien placé. Après Räikkönen vendredi, la Scuderia a pris le pouvoir avec son autre pilote. Vettel a succédé au duo Bottas-Mercedes, en tête il y a 24 heures. En Catalogne, l'Allemand a repoussé la référence aux confins des 1:18...1:19.024 précisément ! Avant cette performance du matin réalisée en ultra-tendres, le quadruple champion du monde s'était même rapproché à 1 dixièmes du meilleur temps de la veille... en pneus tendres !

Sous une météo clémente (20°C dans l'air et 33°C sur la piste au meilleur de la journée), Sebastian Vettel a montré les muscles en s'emparant du record absolu de ces essais hivernaux. Mais plus que le chrono, c'est bien l'attitude de la Scuderia Ferrari qui est le cœur de toutes les spéculations. Ne dévoilant pas toutes ses cartes, l'ex-pilote Red Bull prit le réflexe de ralentir à chacune de ses meilleures tentatives, entre la sortie du dernier virage et la ligne de départ/arrivée. Un choix audacieux, illustrant le potentiel de la SF70H. La régularité est, elle, toujours impressionnante avec une série de tours au niveau des 1'19, pour un bilan final de 156 boucles.


Le pilote Ferrari laissa le record du troisième secteur à un autre concurrent. Sans trop de surprises, celui-ci fut Lewis Hamilton, deuxième au classement de cette journée. Le triple champion du monde, qui n'a roulé qu'en première partie de journée, éprouvant les mêmes ultra-tendres. Paradoxalement, il réalisa son meilleur troisième secteur en pneus tendres. Les chronos absolus des deux équipes sont donc à prendre avec des pincettes. Peut-être aussi au vu du relatif manque de sommeil de l'étendard de Mercedes, après avoir savouré comme il se doit la qualification de son ami Neymar avec le FC Barcelone hier soir au Camp Nou.
Quoi qu'il en soit, le jeu des petites phrases est déjà savoureux entre les têtes d'affiche des deux camps. Mercredi, Niki Lauda estimait que la nouvelle Ferrari « évolue sur des rails » face à une Mercedes « un peu plus nerveuse dans certains virages ». Ces propos s'inscrivaient eux-mêmes dans la continuité de ceux de Lewis Hamilton, qui avait admis mardi que Ferrari est l'« actuel favori de cette saison. »

Un statut flatteur mais vite rejeté par Sebastian Vettel : « Notre voiture est meilleure que l'année dernière, notamment grâce aux changements imposés par le règlement. Toutefois, il faut regarder le nombre de tours accomplis par Mercedes, tout en vous rappelant à quel point ils tournent lentement en tests. Ils sont encore l'équipe à battre. »

Mclaren et Renault : on prend les mêmes ...

Derrière les têtes de gondoles, on retrouve un Français, en la personne d'Esteban Ocon. Une Force India en progrès et faisant preuve d'une belle fiabilité avec une nouvelle journée à plus de 100 tours devance une Toro Rosso, avec Daniil Kyvat à son bord. Le Russe a causé le premier drapeau rouge de l'après-midi pour une halte au virage 5, à l'heure de la sieste. Toujours dans le coup, la Haas de Magnussen s'est invitée en cinquième place avec un meilleur temps de 1:20.504, référence de la partie disputée l'après-midi.

Derrière la Red Bull de Daniel Ricciardo, discret sixième, la Mclaren de Vandoorne est toujours sous le joug des ennuis. Des problèmes électriques sont cette fois la cause des deux arrêts du matin pour la monoplace du pilote belge


Studieux sur des simulations de course, Bottas n'a pas vraiment cherché le chrono cet après-midi. Comme la plupart de ses camarades de l'après-midi au demeurant. Le Finlandais a rendu un total de 95 tours à son employeur. Il devance les deux Sauber et la Renault, de Jolyon Palmer. La R.S.17 a elle aussi souffert le martyr, encore me direz-vous. Le Britannique a abandonné sa bête blessée suite à un problème moteur, dans le dixième virage cette fois. Ces tracas franco-britanniques ont empêché l'apparition initialement prévue de Nico Hulkenberg, qui devra se contenter de la journée de demain pour achever son programme.

Enfin, le bas du tableau se complète avec les duettistes de chez Williams. Le chaos de la semaine dernière a laissé la place à la sérénité, avec un bilan flatteur de 165 tours pour conclure. Les derniers kilomètres de l'avant-saison sont maintenant en vue ce Vendredi !



Essais Prives, Barcelona et 2017 Suivant Précédent Imprimer l'article Envoyer l'article par e-mail à un ami




6 réactions sur cet article Donnez votre avis
Supervroum
Supervroum :
Bon, comme déjà surement dit, copié/collé des essais de l'année dernière, Merco qui déroule sans sourciller, Ferrari qui offre trop pour être vrai (et pourtant on espère quand même...) Williams 1 coup blanc, 1 coup noir, Renault qui fait oujours sont entrée, Force India en outsider, RB et TR qui cachent comme ils peuvent la misère et qui feront des coup d'éclat, mais sans briller, Sauber....... ah oui tiens, ils sont encore là ??????
Bref si certains se réjouissent des futurs courses d'endurances qu'est devenue la F1, moi je suis super pessimiste pour cette année.
Ah oui, on oubliait MCLaren, surement pas loin de Sauber on dirait....
Bon sérieusement, les temps descendent ok, mais j'ai peur de l'ennui futur
Alors tant mieux pour les ingenieurs, le defi est beau, mais le grand public, celui qui fait vivre les ingénieurs, s'en contrefout et veut de la F1, et là, clairement on en est encore a des années lumière...
On va quand suivre ces courses d endurance a haute vitesse et on verra si il ressort un truc intéressant....
Il y a 1 mois
Marc Diskus
Marc Diskus :
OK . On démarre la saison dans la morosité ?
La nouvelle réglementation, en principe , c'est de redistribuer les cartes comme à la belote et à chacun de reconstruire son jeu . Je pense que c'était la SEULE façon de redonner une chance à la F1 de redevenir un spectacle , plutôt que d'assister à 19 victoires Mercedes AMG sur 21 courses comme en 2016 . Alors , peut-être que quelques commentateurs auraient de meilleures idées de changement ? J'espère que 2017 aura un autre relief pour les spectateurs et comme disait Antoine de Saint-Exupéry " c'est quand il n'y a plus rien à espérer qu'il ne faut désespérer de rien " .
Il y a 1 mois
Supervroum
Supervroum :
@Marc D,

Jolie citation d'Antoine de SE ^^ ça colle bien à la F1 d'aujourd'hui :)

Sinon j'oubliais Haas, qui est quasiment la seule à retenir mon attention, je trouve cette équipe intéressante par son approche
Il y a 1 mois
Profx
Profx :
Marcus non ce nas rien a voir avec la belotte car ici , on change les regles mais pas les cartes.
les cartes sont l argent , les ingenieurs, la méthodologie et l experience.
et pas de chance on sais a peu pres tous qui a les meuilleures cartes cette saison encore.
renault et honda se sont tirés dans le pieds a vouloir trop changés de choses dans leur pu, resultat pour eux apparemment un retour a leur premiere saison coté qualité des produits proposés a leurs clients ( enstone) a eu tellement de nom ...)
esperont pour eux que les 2 ou 3 saisons d experience sur ce type de pu leur permettra d aller plus vite que la premiere fois pour resoudre leurs problemes. Mais helas j en doute.
point positif : ferrari reussi a eviter generalement d etre carrement a l ouest deux saison de suite ....
le salut viendra peutetre de la ...
Sinon bottas sera surement le seul adversaire de lh mais vu ses chrono ce ne sera pas lle plus facile des adversaires que lh aura connu ...
les paroles donnant a croire que l ententde est parfaite entre les deux pilotes merco est a rangé dans le meme sac que celle de lauda assurant qu aucun participant ne cachera son jeu pendant ces essais
Il y a 1 mois
Marc Diskus
Marc Diskus :
Profx@ : " Marcus non ce nas rien a voir avec la belotte car ici , on change les regles mais pas les cartes. " je me permets de te tutoyer si déjà tu m'appelles par mon petit nom comme mes amis . Alors je pense que ta remarque est pleine de bon sens au détail près que d'une séance d'essai à l'autre , d'un grand prix à l'autre , les cartes c'est à dire les composants , sont totalement différents pour toutes les équipes dans la quête du développement . " les cartes sont l argent , les ingenieurs, la méthodologie et l experience. " . Les cartes et tu le sais , c'est aussi un joker qui sort de temps en temps chez les gens patients et entreprenants qui ont aussi le droit à concrétiser une parcelle de génie . Bonne journée .
Il y a 1 mois
Profx
Profx :
aucun soucis avec le tutoyement , entre fan de f1 c est normal ;)
certe il est vrai que sur un gp les particularité d une voiture ou de son pilotepeuvent creer la surprise.
comme cela a ete le cas a monaco en 2016 pour ricciardo et sa redbull
mais bon un gp dominé par une ecurie sur 20 ca fait peu quand meme
mercedes a reussi ces dernieres annees a nous pondre une voiture presque parfaite . je ne serai pas tellement surpris que ce soit encore le cas cette saison.
Il y a 1 mois
Laisser votre avis
Conditions d'utilisation
  • Les commentaires n'engagent que son auteur,
  • Le site ne peut être tenu responsable lors de conflit ayant pour origine un commentaire publié sur le site,
  • Les commentaires irrespecteux ou insultants seront supprimés,
  • Le site se réserve un droit de modération et de suppression.
Optimisation





Ce site internet est non officiel et n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group. Plus d'information dans nos mentions légales.